Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 04:04

Et pas après-demain…

 

C’est l’exercice auquel se sont attachés les « experts » du LEAP 20 dont je reprends, sans encore leur permission pourtant sollicitée, grâce notamment à la bonté d’âme « hors-norme » de « l’Ami-Râle ».

J’avoue avoir été impressionné.

 

Je vous le livre (à mes risques et périls), mais il en vaut la peine :

 

« Le monde en 2030 – Diversification économique / Entretien et modernisation des infrastructures / Éducation de masse :

Trois critères pour anticiper la capacité de rebond post-crise d’une économie et son avenir à moyen-long terme

 

(…) Il est important de ne pas oublier les tendances de fond qui façonnent une société sur le long terme, c’est-à-dire sur plusieurs décennies (20 à 30 ans).

(…)

Trois critères importants pour les décennies qui viennent :

– La diversification de l’économie des pays qui permet d’être moins dépendant de la conjoncture mondiale et plus robuste (nous pensons notamment aux pays exportateurs de matières premières) ;

– La qualité des infrastructures, condition nécessaire pour accompagner un développement économique soutenu ;

– La qualité du système éducatif qui se concentre sur l’essentiel d’un pays, à savoir sa population, et qui est primordial quand on envisage l’avenir à 20 ou 30 ans.

(…)

 

I – DIVERSIFICATION ÉCONOMIQUE : GAGE D’AVENIR ECONOMIQUE CONSOLIDÉ

 

De nombreux pays émergents essaient de diversifier leur économie pour être moins dépendants des variations de certains secteurs (matières premières notamment), tandis que d’autres se voient contraints d’opérer un étrange recentrage de leur économie sur un secteur principal.

 

C’est en général la présence de matières premières qui est la source d’une absence de diversification. Les pays pourvus en pétrole, gaz ou autre matières premières, comme par exemple l’Australie, le Nigéria, le Brésil, la Russie, le Venezuela, l’Algérie, ont souvent choisi la solution de facilité au cours des dernières décennies et ont développé presque exclusivement ce secteur aux dépens d’autres secteurs économiques. Tant que la demande internationale est soutenue et les prix intéressants, c’est en effet une solution très lucrative.

Mais les finances du pays souffrent lorsque les prix baissent, au point de mettre en danger les économies nationales. De plus, ce sont des investissements lourds et, lorsque la situation internationale est moins propice, changer d’orientation demande des efforts et un temps considérables.

Plus généralement, c’est même une certaine dépendance aux exportations qui peut être dangereuse lorsque la conjoncture mondiale se retourne, comme en témoignent par exemple le Nigeria, où le pétrole représente 80 % des revenus fiscaux, le Venezuela il représente 85 % des bénéfices à l’exportation, ou en Algérie les secteurs pétrolier et gazier constituent 98 % des exportations, etc.

Voire les exportations de biens par la Russie en 2010 : le pétrole et le gaz sont à la base des deux tiers des exportations.

 

Même lorsque les dollars coulent à flot, comme actuellement grâce à la Fed, cette dépendance aux exportations a l’inconvénient de transférer à ces pays des bulles de crédit en tout genre, formant ce qui est désormais appelé la « bulle des émergents », notamment en Malaisie, en Thaïlande, au Chili, au Venezuela et dans les BRICS (Chine principalement mais aussi Russie),

Ainsi, une trop forte dépendance met à mal la stabilité d’un pays qui se retrouve à la merci de la demande internationale, des immenses variations des prix sur les marchés et des variations du dollar tant que celui-ci reste la devise de paiement pour ces matières premières.

Ces secousses, dues notamment au (non-)système monétaire international qui est le cœur du problème mondial et qu’il faut absolument abandonner un pilier unique constitué par le seul dollar, anéantissent tout espoir de stabilité sur le long terme dans les pays concernés.

On le voit d’ailleurs aux tensions et dissensions qui se font jour au sein de l’OPEP et qui hypothèquent la raison d’être de l’organisation : s’accorder entre pays producteurs de pétrole pour pouvoir peser sur le marché.

 

C’est la raison pour laquelle la Chine, l’Inde, l’Afrique et l’Amérique du Sud, en particulier, cherchent actuellement à sortir de ce « piège » en diversifiant leur économie.

La Chine qui est encore très dépendante de ses exportations, sait que la stabilité sociale du pays repose fortement sur la capacité du gouvernement à faire profiter la population de la croissance économique du pays, c’est pourquoi elle a entamé une diversification de sa production afin de la tourner aussi vers la consommation intérieure et non seulement vers l’exportation.

 

À la lecture de ce qui précède, on pourrait croire que ce problème est l’apanage des pays émergents. En réalité, si ceux-ci essaient de se sortir de cette situation, les deux superpuissances du monde d’avant 1990, les États-Unis et la Russie, ont étrangement pris le virage inverse.

La Russie ces dernières années a misé de plus en plus sur le gaz et le pétrole pour dynamiser son économie. Et, avec la remise en place graduelle d’une finance désormais incapable de tirer l’économie, les États-Unis eux aussi misent tout sur la « révolution » du gaz de schiste, n’ayant plus pour seul « rêve » désormais que de devenir une nouvelle Arabie Saoudite… sans avoir les mêmes atouts.

 

Pour suivre ce critère sur la décennie à venir, il s’agit donc de surveiller les efforts entrepris par les différents pays pour diversifier leur économie afin de la rendre plus robuste et moins dépendante de l’extérieur.

(…) »

 

Voilà une bonne façon de prendre « un peu de hauteur ».

Ce qui est particulièrement comique, de mon seul point de vue pour l’heure, c’est qu’il me semble que l’on prend ainsi à contre-pied, dans une belle girouette, la pensée unique du moment pour se retrouver, à peu près exactement sur des positions « antimondialistes » !

 

Halte au commerce international, pourrait-on presque lire entre les lignes de ce beau laïus, non dénué de bon sens.

Assez extraordinaire, finalement, alors que les mêmes n’ont pas cessé de vanter la « globalisation » durant plus d’une demi-décennie.

 

Retournons « cultiver nos jardins » à la mode de Candide (celui de Voltaire), cessons de tenter de nous enrichir en spéculant sur les besoins d’autrui (et de pays tiers) : Il n’est pas bon de ne « tirer » son économie que ce sur quoi on est le meilleur (en l’occurrence l’exploitation des matières-premières) : DIVERSIFIONS !

 

Et pour la seule raison que le monde de la finance et des devises n’a pas fait sa révolution copernicienne en restant, encore et encore au stade d’un vaste marché de dupes autour du « roi-dollar ».

 

C’est vrai que pour ceux qui étaient nés à l’époque, souvenons-nous du premier choc pétrolier : Les prix du brut triple d’un seul coup (+ 70 % de la valeur nominale du baril à l’export et diminution de 5 %/mois de la production, le tout après le pic de production des USA de 1971 et l’abandon du système de Bretton Woods) et un embargo total vers les pays « ennemis », en vue de libérer le « Golan ».

Personne n’a tenu, plus de 5 mois et il a fallu rouvrir le robinet du pétrole rapidement après coup.

Payer le triple ?

Pas de problème, mais en monnaie de singe.

Résultat, il n’y aurait pas l’avalanche de taxes à la pompe, le litre de super coûterait deux fois moins cher aujourd’hui dans mon pays qu’en 1972.

 

Il fallait environ 15 minutes de SMIC brut pour acheter un seul litre de carburant raffiné TTC, il en faut désormais à peine 11, toujours TTC largement augmentées, et sur autoroute…

Cherchez donc qui est dupe de qui !

 

 

 

Suite à plus tard…

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires