Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 03:57

Les « fronts »

 

Soyons clairs, pour ne pas avoir à y revenir : À partir du moment où on adhère à cette devise de la République, citée en titre, non seulement on devient « républicain » mais aussi « démocrate ». Une pierre, deux coups…

Pourquoi ?

Parce qu’un républicain ne peut qu’être un démocrate au même titre qu’un démocrate ne peut que devenir républicain, tôt tard comme d’un aboutissement, dès lors que plus aucune autre « autorité » n’est reconnue comme représentant de l’État.

 

Pourtant, je sais bien que la démocratie peut s’exercer sous l’empire d’un roi, qui est le dernier garant d’un État impartial à l’égard de tous ses résidents, au service de son peuple (c’est ce qu’on a vu encore lors du Jubilé de diamant de la souveraine des britanniques), comme on peut encore le signaler dans tous les royaumes, Duché ou principautés qui entourent notre république, naturellement.

Sauf qu’en « Gauloisie éternelle », il n’y a plus de roi depuis la proclamation de la IIIème République : C’est comme ça, un fait historique !

Il n’y a pas à y revenir.

D’ailleurs quel intérêt ? Au lieu et place d’un roi, ou d’un empereur, voire d’un « dictateur », fut-il « Vichyste », le rôle du roi et de garant des institutions, qui assurent « Liberté », publique et individuelle, égalité de traitement devant la loi et fraternité des populations et régions sur un territoire où s’exerce la potestas et l’imperium de l’autorité publique, est dévolu au Président de … la République.

Donc on peut se passer de toute autre représentant des attributs de l’État.

 

En revanche, dès lors que l’on n’est plus républicain, on n’est plus démocrate.

Il en va de même chez nous quand on n’est plus « démocrate », on n’est plus républicain (avec les nuances qu’ont pu apporter notre Histoire commune).

Aussi faut-il être net : Quand on propage des idées de mode de gouvernement qui excluent, peu ou prou, une partie de la population qui vit sur le territoire de la République, quelle qu’en soit la cause, les origines ethniques, la confession religieuse, les convictions politiques ou syndicales, le sexe, le handicap, ou le contenu du portefeuille, l’activité économiques, que sais-je encore, on n’est donc plus ni républicain ni démocrate pour tourner le dos à la mission essentielle de l’État.

Sans laquelle il n’existerait même pas, d’ailleurs.

À la limite, on a encore le droit d’émettre des opinions (qui est un droit, et une liberté publique, garantis à tous par la constitution républicaine), mais sans aucune vocation à participer au gouvernement et aux institutions de la République.

C’est un peu ce qu’oublient les électeurs frontistes de « Marinella-tchi-tchi ».

Mais tout autant ceux de « Mélangeons » du « Front de Gôche » !

 

Rappelons d’ailleurs le fait historique que quand les « nationaux-socialistes » allemands ont pu envoyer, par les urnes, leurs leaders politiques à la tête de leur État à eux, celui-ci a changé de nature : Tous les pouvoirs exécutifs, législatifs, judiciaires ont été transférés sur la tête d’un seul, « le Chef », guide et dictateur, non plus de la Nation, mais de l’empire, de la patrie et du peuple qui a mis l’appareil étatique au service de son idéologie.

La République de Weimer était morte ce jour-là : Il y avait « incompatibilité » évidente entre la nature profondément anti-démocratique et antirépublicaine du parti « nazi » et les institutions qui l’ont porté au pouvoir … total !

Ces dernières ont donc naturellement disparues.

 

Il en a été tout autant dans la « grande Russie », le jour où les « mencheviks » ont pu être mis en minorité par les « bolcheviks » (ce qui est normal : Le premier terme désigne les « minoritaires » et le second les « majoritaires », pas compliqué).

Quoique-là, c’était plus habile : Un seul parti était autorisé à exister, mais les institutions ont toujours été « démocrates & républicaines », même au pire moment du « stalinisme-appliqué ».

C’est d’ailleurs ce qui a permis institutionnellement le retour d’une vie normale sous l’impulsion de Boris Eltsine !

Pas tout-à-fait sans un « coup de fusil » ni violence, mais presque.

 

La démocratie républicaine (ou autre) porte donc en elle le gène de son propre « suicide » : C’est la qualité intrinsèque et génétique d’une vraie démocratie.

C’est comme ça qu’on les reconnaît.

 

Aussi, vous comprendrez que quand j’entends parler de révision de la Constitution de mon pays (et on en a eu un flopée depuis « Giskar-A-la-barre ») ou de VIème République, je suis particulièrement inquiet.

Les « tripatouillages » de « Bling-bling » dernièrement, m’ont fait froid dans le dos, même si finalement ces modifications restaient mineures, à part l’adoption des conséquences du TCE.

La preuve : Le Peuple n’en voulait pas (referendum de 2005), mais le Congrès l’a fait et à la majorité qualifiée.

C’est dire le divorce entre le Peuple et ses élus, en principe au service du Peuple lui-même…

Passons : De toute façon, il fallait aller jusqu’au bout depuis le referendum validant le traité de Maastricht. Une fois le Rubicon franchi, il aurait été kon de rester au milieu du gué à se les geler, même si tout cela a été mal préparé et fait en dépit du bon sens, « à l’envers » !

 

Pour en revenir à notre sujet on peut être un « patriote » – qui reste l’amour de sa Patrie qui le mérite bien – voire même « nationaliste » (j’ai plein de cousins qui poussent au nationalisme Corsu, je sais de quoi ils causent), à la condition de s’interdire d’exclure tous ceux qui « ne sont pas de sa bande ».

Hélas, pour ce qui est du « nationalisme Corsu », c’est déjà dominé par l’exclusion … des résidents de moins de 10 ans d’affilée : Ce qui est très drôle, parce que d’un côté nos travailleurs maghrébins-locaux ont dix ans de présence et plus et ne se disent pas « Corsu », en revanche, les « pinzuti » qui viennent faire du tourisme, non !

Même moi qui ai quantité de tombes et tombeaux parfois pluri-centenaires à fleurir, je ne suis pas « qualifié » comme tel à ce critère-là : La « Corsica-Bella-Tchi-tchi » future terre du Maghreb ?

J’en rigole par avance et à gorge déployée !

 

Hélas aussi, dans le discours, dans les propositions de programme, le « Front National » n’est qu’un catalogue d’exclusions riches et diverses.

Un vrai cancer pour la démocratie républicaine.

Il en est de même pour le « Front de gôche », genre chantage-autonomiste-Corsu : Tu payes ou tu dégages.

La rançon ou le cercueil !

 

De même – et par opposition – tout ce qui est « international » est d’une urgente discrimination à combattre. Mais pas pour les mêmes raisons.

Pour ce qui est du « Front de Gôche », c’est clairement l’exclusion de catégories « socio-économiques » entières dont il est question, au profit d’autres et au nom d’une troisième internationale fossilisée.

Le jour où il n’y aura qu’une seule « classe sociale », certes le genre humain aura peut-être progressé, mais sur un Himalaya de cadavres sanguinolents, comme à chaque fois qu’il a pu en être question !

Il ne faut pas non plus l’oublier…

 

Et on rappelle qu’un État a pour première mission d’assurer la sécurité de tous ces résidents, nationaux ou non d’ailleurs, sans discrimination, sans quoi les trois valeurs inscrites sur tous les frontons de nos monuments publics seront vidées de toute pertinence !

Et de tout sens.

C’est d’autant plus vrai que même les institutions et opinions internationales s’inquiètent quand tout d’un coup des populations civiles sont massacrées, quelle que soit la latitude, par les autorités de leur pays.

Dément !

 

Pour « l’internationale-écologiste », les choses sont différentes : Parce que les pollutions et agressions de l’environnement n’ont pas de frontière, parce que sans un environnement sain « durable » et non-contrarié, les choses ne peuvent qu’être létales pour l’espèce humaine, maintenant et à termes, l’écologisme est nécessairement international.

L’ont bien compris les « altermondialistes » qui restent eux aussi … sans frontière !

 

Ceci étant constaté, il s’agit d’une dictature par essence, devant laquelle les États, de leur point de vue, doivent plier !

Autrement dit, non seulement les États ne seraient plus « souverains » dans leurs frontières, et du coup la notion de « National » disparaîtrait de facto, mais il n’est même plus question de diversité culturelle voire même politique : C’est typiquement « scientifique », tel que celui qui s’y oppose est forcément un fou qu’il convient de soigner « d’éduquer ».

Des méthodes qui rappellent étrangement les « camps », goulags et autres usages de la psychiatrie-politique d’un autre temps, hélas !

 

Autrement dit, vous l’avez compris, je rejette profondément toutes ces « idéologies », de « droâte » comme de « gôche », comme « écologistes » quand elles deviennent « extrêmes ».

 

Ce qui n’empêche pas d’être lucide pour autant : Les défis que nous imposent une autre internationale, celle du « capitalisme-sauvage » et ploutocratique, sont largement à la mesure des défis sociaux, économiques et écologiques du moment.

Après tout, si on saccage la planète, c’est pour produire des objets qui n’ont pas été nécessaires à la survie de l’espèce jusqu’à récemment.

Leurs apparitions a pourtant trouvé son public et enrichissent quelques minorités, j’en conviens.

 

Est-ce suffisant pour instaurer un rejet de « l’autre », riche, pauvre, black ou beur ?

Tous les « raccourcis » qui ont fait surfer « François III » aux dernières élections dans l’opinion publique ?

Ou n’est-ce pas d’abord l’échec d’une « droâte-républicaine » qui en a oublié ses fondements ?

À savoir le sens de l’intérêt général…

Nous en avons déjà causé par le passé, et c’est à mon sens ce qui a manqué depuis au moins le décès de « Pompon-Pie-doux » (quoique… peut-être même sous « son règne » aussi).

 

Je vous ai déjà causé de « mon gaullisme » (en trois « billets » de 2009) qui reste à y répondre encore au mieux.

En attendant, dans sa « très grande sagesse », il me semble que le Peuple vient d’envoyer un message fort : Plus jamais les « copies trafiquées », plus jamais des défroqués qui n’ont fait qu’emprunter les habits !

Car l’habit ne fait pas le moine.

Et en envoyant « François III », il a remis les pendules à l’heure : Soit celui-ci se montre assez sage quant au « sens de l’intérêt général » et il sera réélu en 2017, surtout si personne ne l’incarne en face, soit la « droâte » se reconstruit sur cette valeur – alors qu’elle n’en avait qu’emprunter les habits (souvenez-vous des Roms et de la circulaire « Gué-an ») – et elle sera conquérante en 2017.

À nous de le lui dire, et tous les jours s’il le faut !

Partager cet article

Repost 0

commentaires