Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 04:01

VDM = Vacances De M… !

 

Aujourd'hui, et comme toujours, quand je pars en vacances à l'étranger, je n'apprends que trois mots indispensables en préparant mon séjour : « Bonjour », « merci » et « diarrhée ».

C'est un principe qui continue de faire ses preuves...

 

Aujourd'hui, en Inde, j'ai de très gros problèmes gastriques. Après une demi-heure de bus, je me suis vu dans l'obligation de stopper le car pour aller souscrire à l'urgence naturelle du popo.

Obligé de me soulager devant un bus complet et un train qui passait...

Rempli d’une centaine de passagers médusés.

 

Aujourd'hui, alors que j'ai passé une douce nuit sans avoir été piqué, je me suis réveillé avec des plaques de boutons sur tout le corps.

Quelle était la probabilité pour que je fasse une allergie au produit anti-moustique dont la notice d'utilisation était exclusivement en grec ?

 

Aujourd'hui, après des semaines à argumenter sans résultat auprès de mon Jean-Marc sur le fait que la Belgique c'est super et qu'il y a des endroits romantiques, mes frères ont réussi à le convaincre avec un seul argument :

Le fait de pouvoir manger tous les jours de vraies frites.

 

Aujourd'hui, Jean-Marc m'a annoncé qu'il avait réservé des billets d'avion pour nos vacances.

Il a ajouté : « Vers une destination qui te correspond bien... » Puis m'a tendu les billets.

Direction Kaunas en Lituanie.

 

Aujourd'hui, j'ai enfin convaincu ma femme de partir en vacances en camping, afin de retrouver l'essence de ma jeunesse.

Ah pour ça, pas de souci... Elle a passé le séjour à me crier dessus : « Ne fais pas ci ! Ne va pas là ! Range ta chambre ! »

Comme à un enfant.

 

Aujourd'hui, étant fauché, je ne peux pas me payer de vacances.

Charitables, mes grands-parents me proposent de venir avec eux dans un village vacances. « On ne sera pas sur ton dos, promis. »

Vous saviez que des villages uniquement pour personnes âgées existaient ? Pruneaux au menu et au lit à 22 h !

 

Aujourd'hui, sur la plage, une femme très séduisante me regarde avec un petit sourire, que je lui rends.

Flatté, je me dis que je suis peut-être un homme à son goût.

Ou alors que c'était à cause de ma serviette Winnie L'Ourson.

 

Aujourd'hui, je pars en vacances au soleil avec Jean-Marc, mon amoureux. Alors que ma valise ne contient presque que des bikinis, la sienne est remplie avec sa console et tous les jeux qu'il pouvait caser dedans.

 

Aujourd'hui, j'escalade une via-Ferrata dans le Vercors pour la première fois, avec un équipement loué.

Je suis désormais à 400 mètres du sol, je tremble et j'ai peur...

J'ai honte aussi, en repensant au panneau de départ :

« Débutant, à partir de 8 ans. »

 

Aujourd'hui, enfin arrivés sur notre lieu de vacances après onze heures de route dont quatre de bouchons, nous trouvons un couple déjà installé dans notre location !

Je me suis trompé de jour au moment de la réservation : Nous avons une semaine de retard.

 

Aujourd'hui, je sais ce que donne un verre d'eau à l'hôtel pendant les vacances : La tourista.

J'en ai tellement souffert qu'en me pesant au retour, ma balance électronique m'a proposé de rentrer une deuxième personne en mémoire.

Elle ne m'a pas reconnu.

 

Aujourd'hui, vacances avec Jean-Marc, le chéri. On nous annonce qu'il y a des activités sportives et monsieur déclare d'office qu'il prend tout.

Étonnée, je lui fais remarquer que d'ordinaire, il n'est pas si sportif.

Sa réponse, accompagnée d'un tapotement sur les fesses :

« C'est pas pour moi, c'est pour toi ! »

 

Aujourd'hui, à la plage, j'ai croisé une personne qui, comme moi, faisait du sein nu. Je lui ai dit : « Ah, vous aussi, vous voulez éviter les traces de maillot ?

– Non, moi, c'est juste que je suis un homme. »    

 

Aujourd'hui, les bouchons sur Lyon étaient tellement gros que j'ai pu profiter du réseau Wi-Fi gratuit de l'hôtel voisin pendant 30 bonnes minutes.

 

Aujourd'hui, l'ascenseur de l’hôtel, dans lequel j'étais avec une jolie demoiselle, s'est bloqué.

J'ai vu la femme pâlir et trembloter, et je lui ai demandé si elle était claustrophobe. Elle m'a répondu :

« Non, mais dans les films, c'est le moment où les hommes louches sautent sur les femmes. »

 

Aujourd'hui, comme toujours, je suis très difficile sur la nourriture.

Au restaurant avec des amis, j'ai opté pour un menu enfant parce que la carte ne me faisait pas envie.

Le serveur m'a apporté un bavoir.

 

Aujourd'hui, j'ai commandé un thé glacé en terrasse. La serveuse m'a servi un thé tiède. Je l'ai appelée pour l'en informer et, pour vérifier la véracité de mes dires, elle a trempé son index dans ma tasse :

« Bon, c'est vrai, ce n'est pas très frais, je vais vous apporter des glaçons ! »

 

Aujourd'hui, alors que je profitais de ma première journée de vacances dans une location, le voisin du dessus a sonné vers 7 heures du matin pour me prévenir que de l'eau venant de chez moi s'infiltrait dans sa cuisine.

Oui, le voisin du dessus…

 

Aujourd'hui, à la plage, un jeune garçon m'a demandé de surveiller ses affaires, qui étaient dans un sac plastique, pendant qu'il se baignait.

Ne l'ayant pas vu revenir, je suis allé alerter le poste de secours.

Le maître-nageur a vérifié le contenu du sac : Il s'agissait d'une poubelle.

 

Aujourd'hui, en rentrant de vacances, j'ai trouvé au milieu du salon un saladier retourné. Ma fille refusait que la grosse araignée qui se trouvait dessous se balade librement dans la maison, mais ne voulait pas l'écraser parce que « c'est trop dégoûtant ».

L'araignée était donc prisonnière là depuis dix jours.

 

Aujourd'hui, en salle de sport, j'ai vu une très belle jeune femme sur un tapis de course et me suis mis sur celui juste à côté.

Voulant l'impressionner, je suis monté à la vitesse maximale.

Je me demande encore pourquoi, quand nos regards se sont croisés, j'ai arrêté de courir…

 

Aujourd'hui, pendant la nuit, mourant de chaud, j'ai décidé de passer un coup de brumisateur sur moi. En voyant mon Jean-Marc dormir à côté de moi, je me suis dit que cela pourrait aussi lui faire du bien.

Je ne m'attendais pas à ce que ça provoque une fuite urinaire.

 

Aujourd'hui, journée dans un parc aquatique. En descendant un toboggan, j'ai foncé sur un homme sans le faire exprès. Je me suis relevé tout en m'excusant. Il m'a tendu la main.

Et mon maillot de bain.

 

Aujourd'hui, une ex de mon grand frère, avec laquelle j'ai eu une aventure, a dit en enlevant mon boxer : « Ah oui, effectivement, tu es bien Jean-Marc, le PETIT frère. »

 

Aujourd'hui, je suis allée au cinéma avec Jean-Marc, le garçon qui me plait depuis quelques mois. La salle était pleine.

Pendant tout le film, il a parlé avec la fille assise à sa gauche.

J'étais à droite.

 

Aujourd'hui, vous connaissez sûrement le mioche à la pelle jaune et au seau rouge qui braille sur la plage.

Maintenant, imaginez ce même mioche qui, pendant que vous somnolez sur le sable, vous lâche une méduse morte sur le ventre.

 

Aujourd'hui, à la plage, Jean-Marc m'a demandé si sa serviette hygiénique sous son maillot se voyait.

 

Aujourd'hui, cela fait quelques mois que Jean-Marc et moi essayons de faire un enfant.

Après notre rapport, comme d'habitude, Jean-Marc s’est penché sur mon ventre pour... encourager ses spermatozoïdes :

« Allez, les gars, on y croit ! »

 

Aujourd'hui, veillée funèbre pour la grand-mère de Jean-Marc, décédée chez elle. Pour lui fermer la mâchoire avant la rigidité cadavérique, on lui a enroulé la tête dans un de ses foulards de couleur vive à pois.

J'ai trouvé qu'elle ressemblait à un œuf de Pâques.

J'ai explosé de rire devant tout le monde.

 

Aujourd'hui, dans mon rôle de maman poule que je prends très à cœur, j'ai demandé à mon fils de 19 ans, qui s'apprêtait à passer la journée à la plage, s'il avait de quoi se protéger. Il a sorti une boîte de préservatifs de son sac en m'adressant un grand sourire plein de fierté.

Je lui parlais de crème solaire.

 

Aujourd'hui, je me suis aperçue que mon sac contenait des préservatifs. Perdue, j'ai appelé ma mère pour lui demander si elle en était la cause. Elle a répondu de façon très naturelle que oui, car malheureusement, elle n'avait pas trouvé meilleure cachette pour ne pas éveiller les soupçons de Jean-Marc, mon père.

 

Aujourd'hui, j'ai pris un méchant coup de soleil en portant mon maillot de bain bandeau.

Jean-Marc s'est exclamé : « Ha, ha ! Tu ressembles à un panneau de sens interdit ! ».

 

Aujourd'hui, j'ai fait un strip-tease à Jean-Marc, qui a eu un fou rire au beau milieu du show.

« Tu as mis ta culotte à l'envers, chérie ! »

Ah oui.

 

Aujourd'hui, retour d'une soirée d'ivresse. Après trente minutes d'acharnement pour faire entrer ma clé dans la serrure, ma femme a ouvert et m'a trouvé devant la porte, à genoux, avec une pièce de deux euros à la main.

 

Et puis quelques autres :

 

Jean-Marc arrive chez lui complétement bourré.

Il se faufile dans son lit près de sa femme et tombe ivre mort.

Il se réveille aux Portes du Paradis devant St-Pierre qui lui dit :

« Jean-Marc, tu es mort dans ton sommeil. »

Jean-Marc complétement abasourdi lui répond :

« J’suis mort ? J’veux pas être mort ! J’aime trop la vie ! J’veux retourner sur terre ! »

St-Pierre dit : « D'accord, mais la seule manière que tu as d’y retourner, c’est sous la forme d’une poule. »

Jean-Marc répond : « Bon, du moment que c’est dans une ferme près de ma maison, je suis d’accord. »

Aussitôt dit aussitôt fait, Jean-Marc se retrouve couvert de plumes et grattant le sol en picorant.

Un coq s’approche de lui : « Alors c’est toi la nouvelle poule ? Comment s’est passée ta première journée ? »

« Pas mal », dit Jean-Marc la poule, « Mais j’ai un truc bizarre dans mon ventre comme si j’allais exploser. »

« Tu ovules », explique le coq. « Ne me dis pas que t’as jamais pondu d’œufs ? Relaxe, laisse-toi aller, tout cela est normal. »

Jean-Marc écoute les conseils du coq et un moment plus tard, voilà l'œuf !

Ce qui le remplit d’une grande d’émotion, lui qui n'avait jamais connu la maternité.

Aussitôt il pond un deuxième œuf, et éprouve une joie sensationnelle.

Comme il se prépare à pondre un troisième œuf, il a ressenti une grande claque derrière la tête, et il entend sa femme hurler :

« Réveille-toi connard, t’es en train de chier dans le lit ! »

 

C'est Jean-Marc qui est en vacances à l'étranger.

Il entre dans un bistrot et demande au barman :

« Vous z'auriez pas un bout d'fil de fer? J'ne peux plus ouvrir la portière de ma voiture. La vitre est restée entrouverte et j'voudrais essayer d'accrocher la poignée intérieure... »

Et le voilà qui se dirige vers sa voiture avec son fil de fer dans la main.

Il se contorsionne comme un diable pour tenter d'ouvrir la portière de sa caisse.

Et au bout d'un moment, il entend une voix qui vient de l'intérieur de la voiture. C'est sa femme qui lui dit :

« Un peu plus à gauche, là ! »

 

Un couple part en vacances en bateau pour aller pêcher. Jean-Marc adore pêcher, mais sa femme, elle, préfère plutôt la lecture. Pas sportive pour un sou.

Un matin, après plusieurs heures de pêche, Jean-Marc décide d'aller faire une petite sieste...

Sa femme prend alors les commandes du bateau, mais ne sachant pas trop le manœuvrer, elle préfère l'accoster à un endroit sans personne et puis elle se met à lire tranquillement.

Peu après, un garde-pêche l'aborde et lui demande :

« – Puis-je savoir ce que vous faites ici, madame ?

– Eh bien, je lis un livre, ça se voit non ?

– Vous êtes dans une zone ou la pêche est interdite madame.

– Oui, et alors ? Je lis, je ne pêche pas...

– Humm, mais vous avez le matériel, je vous mets donc une amende pour pêche illicite.

– Humm, d'accord ! Mais si vous faites ça, je vous accuse de viol ! » dit-elle, assez en colère.

« – Mais... mais, je ne vous ai même pas touché ! » répond le garde-pêche...

« – C'est vrai,... mais vous avez tout le matériel ! »

 

« – Alors mon cher, ces vacances? Où étiez-vous ?

– Oh, la première semaine, j'étais dans les Alpes et les deux suivantes, j'étais dans le plâtre. » 

 

Deux Belges en vacances à Paris regardent des cygnes sur le lac du Bois de Boulogne.

Soudain, Jean-Marc s'approche d'eux et leur demande :

« – Vous en avez admiré combien ?

– Cinq », répond un des Belges.

« – Alors, comme c'est 1 euro par cygne, cela vous fera 5 euros. »

Le soir, de retour à l'hôtel, les touristes belges racontent leur histoire au réceptionniste, qui s'exclame :  

« – Mais c'est de l'escroquerie !

– Oui ! » triomphent les deux Belges. « En fait on en avait vu douze ! » 

 

Bon week-end à toutes et tous !

Bon retour pour les juillettistes : On vous confie le pays pour tout le mois d’août.

Soyez prudents et vigilants, SVP.

Perso, je décampe faire les valises et pars avec « ma nichée » pour ma « Corsica-Bella-Tchi-tchi », ses odeurs de maquis irremplaçables et uniques au monde, ses paysages extraordinaires, ses jeux de lumières fabuleux sur les levers et couchers de soleil flamboyant.

 

Je vous laisse en ligne le roman d’été : « Parcours olympiques » qui s’étale durant tout le mois d’août et jusqu’à mon retour début septembre, à raison de deux chapitres par jour (si tout va bien), histoire que vous ne vous ennuyez pas trop.

Sommaire cet après-midi.

 

En attendant, ne vous étonnez pas, les commentaires que ces chapitres-là pourraient vous inspirer sont dits « modérés ».

Enregistrés par la plateforme, mais n’apparaissant en ligne que si je les valide… à mon retour : Pas d’inquiétude donc !

C’est juste une mesure de prudence imposée par la Loi.

 

Bien à toutes et tous !

 

I3

Partager cet article

Repost 0

commentaires