Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 05:06

Je suis décidément un « blogueur-comblé »…

 

Je vous explique avant de revenir sur les résultats du premier tour des municipales d’hier…

Parce que ça vaut son pesant de cacahouètes, finalement…

 

Quand j’ai un peu de temps, ce qui se fait rare en ce moment de période de bilans et autres Conseils d’administration, je m’épuise à rédiger les futurs « posts » du mois d’août prochain.

Vous en savez déjà le thème : Les « queues » des détournements d’argent des années 90 à l’occasion de la première guerre du golfe, où des aigrefins s’en seraient mis plein les fouilles en douce, et dès lors à récupérer.

Ce n’est qu’un roman, rien de plus…

 

Autrement dit les produits des fonds des détournements des dédommagements payés à l’occasion de l’intervention de la « Division Daguet » (nos soldats), dont on sait de façon désormais certaine (ce n’est plus un roman) qu’ils n’ont jamais franchi nos frontières pour atterrir sur les comptes du Trésor-Public. Et la véritable escroquerie sur l’extinction des puits de pétrole laissé en feu dans le sillage de l’armée irakienne en déroute.

Comme j’aime les choses compliquées pour pouvoir les expliquer simplement, l’actualité des deux dernières années m’en a fait rajouter des tonnes…

Magnifique en soi, mais pas seulement.

 

J’ai, dans le récit, un « problème » mineur. Si tout peut s’expliquer aisément par un « projet-politique » très crédible initié par « Mythe-errant », il n’en reste pas moins inquiétant que l’ensemble de la manœuvre du double détournement ait eu besoin de complicités.

Et qu’un « complice », ça se rémunère. À la fois pour mieux le corrompre et ensuite pour acheter son silence.

 

Par conséquent, question subsidiaire : Qui donc à la manœuvre ?

J’avais plusieurs pistes (des hypothèses romanesques seulement) et l’une d’entre-elles vient d’être confirmée dans la presse (bien réelle).

Où l’on apprend coup sur coup que l’estimable ministre de l’Industrie des laborieux de l’époque, également ministre de la finance, serait parti blanchir son pécule jusqu’à Pékin !

Je dois avouer que je n’y avais pas pensé, jusque-là.

Il ferait très fort, finalement.

 

On a besoin de quoi pour « blanchir » du pognon ?

Le coup des fausses factures, c’est largement éventé et ça ne peut porter que sur quelques centaines de milliers d’euro, pas plus.

À moins de vendre des centrales nucléaires…

 

En revanche, quand on est banquier, l’argent n’ayant pas d’odeur, dès que ça « rentre » avec en contrepartie des créanciers fantômes, tant que ça ne tombe pas entre les mains de Tracfin et que la Banque protège ses secrets derrière un État-opaque dont c’est la principale source de revenus, pas de problème.

Des pays de la sorte, il y en a plein les océans.

 

Mais leur problème, c’est que ceux-là ne sont pas libellés en euro, et que le dollar est pisté partout sur la planète par l’administration américaine avec son programme « Promis » (qui trace tout depuis des décennies).

Reste justement et seulement le Luxembourg, îlot de prospérité de la zone euro, à l’abri des regards d’un fisc réputé peu gourmand, la Suisse et l’Angleterre et ses îles anglo-normandes, véritables paradis fiscaux, ayant malencontreusement gardé leur monnaie nationale : Tu changes de monnaie, ça passe par « Clearstream », justement sise au Luxembourg.

Plus facile donc de s’y poser là, quand on fait banquier international « d’affaires » et travaille en euro.

 

Bon on avait bien compris que l’estimable personnage avait une bite blindée au viagra qui lui impose des orgies récurrentes dans quelques hôtels de passage et de province, et un train de vie « hors-norme » que ne payait pas son misérable salaire de fonctionnaire international de Dégé de la « Banque mondiale des pôvres ».

En effet, avec « seulement » 800.000 US$/an, il est quand même capable de payer rubis sur l’ongle 3.000.000 US$ d’un seul tenant pour bénéficier d’un « procès-équitable » à New-York après avoir tenté de tringler une femme de chambre dans un autre hôtel de passage.

Plus les frais d’avocat, plus les frais de location d’un appartement de luxe de long-séjour, plus les frais d’une société chargée de le surveiller, plus l’indemnisation de sa victime au civil.

Plus, bien sûr, et a minima, les frais de son appartement place des Vosges à Paris, toute une équipe de communicants et autres « expert de la parole », qui veillaient à son image, et tout le bazar.

 

Sans revenu deux, dix fois plus important, (et qu’il n’a plus) c’est proprement impossible.

Même si son épouse d’alors aurait été capable de vendre quelques Van-Gogh, Picasso, Werner de sa collection personnelle reçue en héritage « pour l’aider » et en divorcer, sauf que justement, aucune pièce notable n’est vraiment apparue sur le marché de l’art dans l’intervalle…

Et qu’elle a divorcé pour se désolidariser totalement et financièrement du bonhomme !

Et pour se payer ses « faux-frais », elle doit aussi bosser tous les jours…

Alors expliquez-moi, SVP !

 

Manœuvre en deux temps :

 

1 – « Depuis près de deux ans, « Déesse-Khâ » œuvre dans le monde entier en tant que conseiller de gouvernements étrangers, notamment pour la Serbie ou le Soudan du Sud, et de plusieurs entreprises, telles que la Banque Russe de Développement des Régions, le Russian Direct Investment Fund, la National Credit Bank ou un consortium de banques marocaines » nous dit-on.

Pas que des ruinés, mais quand même pas des structures roulant sur l’or des templiers…

 

« Afin de développer ces nouvelles activités, l’ancien Ministre de l’Économie et des Finances a souhaité s’appuyer sur les équipes et la présence internationale de la Compagnie Financière Anatevka, un groupe fondé en 1994 par Thierry Leyne, un entrepreneur de la première heure dans le secteur bancaire et financier (Co-fondateur de Consors, Synthesis Bank, EBPF-Financière de l’Echiquier, Assya, Firstcaution …) », quelques-unes des juteuses filiales.

Hein, vous avez noté : Ce ne sont pas eux qui sont allés le chercher, mais lui qui a « souhaité s’appuyer » !

 

« Anatevka Compagnie Financière compte une centaine de collaborateurs répartis dans 6 pays : Luxembourg, Belgique, Monaco, Israël, Suisse, Roumanie. Le Groupe rassemble aujourd’hui différents pôles d’activités financières réglementées, à savoir la gestion d’actifs (Groupe Assya), le corporate finance, l’intermédiation financière et l’assurance (Groupe Firstcaution). »

La société restera cotée sur Nyse Euronext Paris (Code Isin LU0834474271 – Code Mnemo MLANA).

Site de l'entreprise : http://www.anatevka.lu

 

Thierry Leyne, le fondateur, en déclare : « Je suis heureux et honoré de (son) arrivée à la présidence de notre Groupe. Grâce à sa vision globale et son expertise unique, nous allons développer un pôle de banque d’affaires, tout en privilégiant notre culture entrepreneuriale internationale. Ce pôle regroupera le conseil aux États, aux sociétés et aux entrepreneurs pour leur développement stratégique international, leur financement, la restructuration de leur dette et les acquisitions et cessions d’entreprises. »

Bref, des « vautours » lilliputiens à côté des « Gold-man », des « Sach » et autres majors sis aux USA, qui ont pu ruiner la Grèce et les grecs de leurs fameux conseils…

Ils font le même métier et bradent ensuite en fonds-pourris les actifs captés partout sur la planète avec les copieuses marges sur les produits-dérivés qui divaguent tout au long de la planète tous les jours.

 

Nomination à la présidence du Conseil d’administration prévue lors de l’Assemblée Générale le 18 octobre 2013, Thierry Leyne restera administrateur délégué et conservera la présidence des filiales du Groupe et le groupe s’appellera « LSK ».

Autrement dit, 19 ans après de juteuses affaires sur les marchés dérivés et hedge-found, le boss luxembourgeois, il passe la main pour ne s’occuper que des filiales spécialisées, celles qui font son beurre à lui, mais lâche la présidence pour la refiler au nouveau venu, économiste au moins autant que mes pieds : Il est avocat et les avocats, ça n’aime pas les chiffres.

C’est d’ailleurs pour cette raison que je ne l’ai jamais été…

 

Excusez-moi, mais avec quel pognon « Déesse-khâ » se paye donc une banque ?

Quand c’est « Airbus-Bank » qui s’achète un sous-comptoir allemand, la transaction se paye en plusieurs dizaines, peut-être même centaines, on ne sait pas, millions d’euros…

Un mek normalement ruiné, ce n’est pas avec l’euro symbolique, ni même avec ses parties-génitales honoraires de consultant qu’il peut aligner en deux ans de travail acharné de quoi se payer une banque d’affaires rutilante…

Regardez donc comment peine « Bling-bling » à arracher quelque honoraires pour des conférences à huis-clos, qu’il en oublie parfois de se raser la moustache !

Soyons donc sérieux, il y a forcément autre chose.

 

D’ailleurs, la « boutique », qui est calquée sur le modèle des banques d'investissement anglo-saxonnes citées ci-avant, est présente dans la gestion d'actifs, le capital-risque, l'assurance et l'intermédiation financière, nous dit-on.

Elle a fait son entrée en mars 2013 à la Bourse de Paris et y est valorisée à seulement 50,24 millions d'euros…

Une naine dans ce milieu-là.

 

2 – Justement, deuxième partie de la manœuvre, dès que son emploi du temps le lui permet, le sieur-banquier, apprend-on seulement la semaine dernière, est parti en tournée en Chine pour trouver des investisseurs !

Vous savez, cet « empire-du-milieu » qui justement laisse s’écrouler ses propres banques de crédit-immobilier, avec les sous de l’État et des épargnants locaux…

 

Bé lui espère lever deux milliards de dollars (1,4 milliard d’euros, ce qui va multiplier 27 fois le poids des fonds-propres du bidule luxembourgeois) pour un fonds spéculatif dédié à la macro-économie, qu’il entend gérer de concert avec sa fille, « Vannes-Essa-Strasse-Khâ » et personne d’autre, une économiste, en a dit à Reuters Mohamad Zaidan, directeur général de LSK & Partners.

Autrement dit une gestion des avoirs faite « en famille ».

Là, c’est fort et c’est trop…

 

«La Chine joue et jouera un rôle de premier plan dans ce fonds», a souligné Mohamad Zaidan. Ce fonds attend les autorisations nécessaires du Luxembourg avant de pouvoir commencer à collecter les fonds.

Il faut dire que la Chine abrite près de 1,3 million de millionnaires, un chiffre en hausse de 8 % sur un an, selon un rapport, nous en raconte-t-on pour en justifier.

Même si eux, ils bossent d’abord pour eux-mêmes.

Le pays serait de ce fait vu comme une source de financement majeure pour de véhicules d’investissement alternatifs de type hedge-funds.

 

Je vous fiche mon ticket : Il va revenir avec ses 2 milliards de dollar.

Pas des millions, des milliards !

 

2 milliards, c’est quoi de nos jours ?

C’est ce qui reste des « commissions » initiales reçues et planquées il y a plus 20 ans ?

10 % de 22 milliards, moins de quoi payer les uns et les autres qui ont participé à la manipulation juridique de détournement, moins le train-de-vie fabuleux du « prince » des ripoux, plus les intérêts que peuvent rapporter durant deux décennies de telles sommes même médiocrement gérées ?  

Et vous retomberiez sur vos pieds !  

 

C’est dire si je trouve l’hypothèse parfaitement cohérente !

Attention, attention, il ne s’agit que d’une hypothèse romanesque, et absolument pas de faits avérés, naturellement.

Mais avouez que si l’inattendu persiste à confirmer mes propres spéculations romanesques, je vais finir par croire que des « Mains invisibles » guident mon unique neurone au fil de l’écriture…

Magnifique.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 15/04/2014 07:41


Tout ce que vous dites reste dans le domaine du "possible", peut-être même dans le "probable".


Techniquement et juridiquement.


 


Il n'empêche, sauf les immatures, chacun a un sens des responsabilités qui le poussent tôt ou tard vers la "descendance" : C'est génétique au point que c'est comme ça que l'humanité a pu
progresser jusque là.


Les lois et "théories-fumeuses" n'y feront rien.


Juste considérer comme légal des déviances inappropriées.


Pas bien grave, comme pour le mariage pour tous, n'est-ce pas.


D'où les obligations risquent effectivement d'être gommées, même si c'est pour mieux y revenir.


Peut-être pas jusqu'au "crime" ... contre l'avenir, contre l'humanité elle-même.


 


Maintenant, l'élevage pour revente des "tout-petits", je trouve cela assez "innovant", au moins comme d'une hypothèse et seulement du point de vue fiscal (le seul domaine qui peut encore
m'intéresser de temps en temps.


Sera-ce ou non un BA (Bénéfice Agricole) ?


Si la réponse est positive, vous n'imagnez pas le taux de fécondité qu'il y aura derrière, parce que les BA, c'est un petit parads fiscal absolument délicieux...


Exemple, outre les frais d'élevage (location d'utérus, achat de couche, de médicament, de petit-pots) qui seront intégralement déductibles, ne pourrait-on pas déduire aussi une provision pour
culture longue (style le bovin à viande, la luzerne) ?


Car dans ce cas, il s'agit d'un stock (longue durée) et non pas d'une immobilisation.


Pourra-t-on déduire les frais de recherches et bénéficier de crédit d'impôt du même nom pour les croisements "en vue d'éméliorer le cheptel" ?


Comme pour les grainetiers....


Toute une nouvelle application des lois au bénéfice des "éleveurs" et au détriment du fisc !


Perso, j'adore la perspective...

L'Ami-râle Haddock 15/04/2014 00:07


L’adultère est un crime pour les enfants qui sont déjà là.


On ne change pas de partenaire impunément, légèrement, dans un couple sans provoquer une
souffrance chez les petits.


 


Le mariage définit des obligations pour les deux partenaires :


http://contrat-de-mariage.comprendrechoisir.com/comprendre/obligations-du-mariage


 


Obligations ?...


Les « Soces » détestent ce terme !...


Normal pour des immatures chroniques !...


 


Il faut bien voir les risques de l’évolution des techniques de l’aide à la reproduction.


A partir de quand l’être humain devient-il une marchandise, comme c’est dans cas de la
GPA ?...


La marchandisation de l’être humain consiste à légaliser un nouveau type d’esclavage où un petit
peut être acheté.


Le futur, avec les « Soces », consistera-t-il en la possibilité de revendre le petit
avec une plus-value au bout de quelques années ?...


C’est, logiquement, l’étape prochaine…


 

I-Cube 14/04/2014 08:05


Arf, la CIA...


Y'a que parfois, pour "retourner" un agent étranger, il faut justement lui passer tous ses caprices !


 


Paetrus, patron de la CIA à l'époque de "Parcours Olympiques", a inspiré l'hypothèse de la cellule Meggido sans le savoir...


Puisqu'il s'était fat virer "salement" après la réélection d'Au-Bas-Mât", le lendmain ou le surlendemain, pour se recaser chez KKR, un boursicoteur de NY.


Mais je n'ai pas osé en faire l'agent d'exécution, d'où le colonel Jackson... qui y a laissé sa peau dans les appartements de "Charlotte" tué par son propre commando et par erreur !


 


Ceci dit, l'adultère, c'est seulement un "crime" contre les enfants à naître, ni plus ni moins. Donc aux familles?


Et vu ce que la "gôche" nous prépare sur le sujet (enfant né sous X qui auront accès à leurs origines biologique à leur majorité ; GPA légalisée ; adoption pour les lesbiennes ; FIV pour les
mêmes et les gays, etc.) ce sont les liens du sang qui sont salement attaqués.


Le mariage ne veut plus rien dire pour n'avoir plus de lien direct avec les gènes, finalement : C'est le progrès.


 


D'où l'idée que le mariage tel qu'on le connaît va disparaître ou survivre uniquement dans les religions et comme un simple contrat entre deux personnes, une sorte de "société" particulière qui
disparaîtra, comme actuellement, dès qu'il n'y a plus "affectio-societatis".


Alors pourquoi se marier, hein ?


D'autant qu'il y a déjà le PACS à disposition...


 


On finira tous célibataires et/ou concubins, éventuellement "multi-concubins" du moment que ça ne gène personne, rien de plus.


Du coup, demain : plus d'adultère possible !


Conclusion : La société civile n'avait pas à se mêler à la vie religieuse.


Parce que le mariage civil n'a jamais été inventé qu'en 1794, comme d'une obligation préalable au mariage religieux.


Et c'était fait pour faire un pied-de-nez aux cléricaux, ni plus ni moins !


Alors que ça aurait pu n'être qu'une simple "option"...


Cette obligation disparaîtrait, qu'on en reviendrait qu'à l'Ancien régime.


Ni plus ni moins...

Ami-râle Padock 12/04/2014 10:28


Je déteste donner des cours de morale, vu mon passé de libertin…


 


Malgré tout, je comprends très bien que l’adultère soit inscrit comme un crime dans le code militaire
américain :


http://www.lefigaro.fr/international/2012/11/14/01003-20121114ARTFIG00660-l-adultere-un-crime-selon-le-code-militaire-americain.php


 


En fait, ce qui est gênant, c’est le mensonge et la trahison parce qu’ils vont créer des haines pouvant
conduire à la violence, au suicide, au meurtre.


 


Mais il faut quand même être réaliste, vu la puissance des pulsions et des passions…


Même le général Petraeus, patron de la CIA, s’est fait avoir…


 


Aussi l'infidélité est autorisée à la CIA à condition que l'Agence et le conjoint en soient
informés et que l'amant ne soit pas de nationalité étrangère. L'idée étant d'éviter que l'agent tombe dans les bras d'un espion étranger ou qu'il puisse être victime de chantage. En clair, il
s'agit plus d'une question de sécurité nationale que de vertu.


Aussi, je mettrais bien un règlement dans le code des armées qui spécifie que
« l’adultère est un crime, mais l’échangisme est toléré… »


Evidemment, je vais faire hurler la gauche, parce que je provoque une régression
comportementale, en pénalisant l’adultère, et par la droite bien-pensante, en tolérant l’échangisme ou tout autre comportement sexuel à partir du moment où il n’y a ni mensonge, ni trahison, ni
destruction.


Et puis, comme la « Marquise de B. » attends langoureusement de se donner avec
fougue à « l’amiral Padock », folle de sa calvitie, de son corps balafré et de son torse poilu, vous comprendrez qu’il vaut mieux « baliser le terrain de jeu », surtout si
« Padock » se retrouve ministre de la « Sécurité extérieure et de la Sécurité intérieure » après les terribles émeutes de mai et juin prochain.


 

I-Cube 10/04/2014 08:08


Très simple et ça existe depuis plusieurs millénaires !


 


Bon, moi j'ai un problème avec le "cochon", alors je mange du porc ou du sanglier.


Notez que ce n'est pas non plus dans ces 10 commandements...


C'est là où je diverge avec mes potes musulmans.


Avec mes potes juifs aussi : Ils font shabbat dès le vendredi soir, du coup les usines ferment pour eux, alors que pour moi, c'est le dimanche où je glande...


Et qu'ils voudraient me faire bosser ce jour-là, les fous !


Et puis l'adultère me pose aussi problème, même si vous notez que ce n'est jamais moi qui "adultère" et qu'en plus je fais ça "protégé" pour éviter des filiations contre-natures !


(Et il parraît que ça protège aussi des maladies...)


Parce que bon, n'oubliez pas que ce genre de chose se fait à deux, deux adultes consentant, notamment parce que madame est forcément, comment dire... "mal-baisée" par son "régulier".


Alors il faut bien lui en apporter la preuve, de façon à ce qu'elle puisse aussi "l'éduquer".


Qu'est-ce que vous voulez que j'y fasse, si le "Tout-puissant" les a faites comme ça et qu'elles en restent insatisfaites pendant de longues années ?


Il fallait qu'Il revoit ses plans, là !