Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 04:05

Post inspiré par un article publié sur le site du « Monde ».

 

Bé oui, il m’arrive aussi de lire (surtout quand il y a des images…) : C’est un peu compliqué pour moi qui ne sait pas lire pour être un enfant de l’ékole publique.

Je scanne, je transforme en PDF-texte et je mouline avec un logiciel de reconnaissance de texte. Ensuite, je fais lire par un autre logiciel vocal et « j’écoute ».

 

Et force est de reconnaître, avec cet article, qu’aujourd’hui notre République n’est pas au mieux de sa forme : Une minorité politique de ce pays ayant remporté une majorité dans les deux chambres des « représentants » du peuple, via les urnes de mai et de juin 2012, pour l’heure, ils font tous ce dont ils n’ont rien qu’envie de faire.

Comme ce sont, un peu comme moi, des acéphales ou n’ayant qu’un seul neurone en état de fonctionner, et qu’ils ont été formés tout comme moi aux ékoles publiques, les « chéris » ne savent pas mieux lire que moi.

Donc, peu leur importe les réalités incontournables du moment, ils appliquent tranquillement leurs dogmes prérequis (sans ça, ils voteraient non pas « soce », mais « de droâte » comme toute personne de bon sens), sans se soucier des dégâts provoqués par ailleurs.

Et tant que leurs dogmes ne se seront pas effondrés, nous entraînant tous dans la faillite irrécupérable, ils continueront…

Quoique même après, probablement.

 

Donc « François III », il nous avait fait une campagne sur le thème de « moi-je » et d’une République irréprochable !

Que j’ai failli le croire : De toute façon, ça ne pouvait pas être pire que « Bling-bling ».

Bé justement, si : Passons !

Comme quoi, dans la « crétine attitude », même quand on a touché le fond, y’en a encore qui creusent…

 

Alors que serait une « vraie » République irréprochable aux élus vertueux ?

Il serait peut-être plus que temps de prendre de la hauteur pour se prémunir contre les quatre conflits d’intérêts majeurs identifiés par la commission « Tonton Yoyo », non ?

Public/privé, public/politique, privé/politique et public/public.

Pour rétablir à la fois une « meilleure éthique », en attendant la « morale laïque & Républicaine » promise par le sublime « Payons », ministre de l’intelligence et prof de philo déclassé, et provoquer un choc de transparence dont la vie politique de ce pays a vraiment besoin, voici donc ce que propose quelques « sachants ».

Je rajoute à cette occasion mes ptopres « miennes », de « quand je serai LE Président ».

 

Première proposition : Par devoir de neutralité, quitter définitivement la fonction publique quand on est élu au Parlement ou qu’on exerce des fonctions d’envergure nationale (maire de villes de plus de 3.000 habitants de « Gauloisie des lumières », président du conseil général ou régional…) est un minimum.

À l’inverse, autoriser les agents locaux à se présenter pour des mandats locaux comme le font les britanniques : Ce sont des citoyens comme les autres, y’a pas de raison.

Mais, mais, mais … « bonhomme » ou « bonne-femme » fonctionnaire se fait jeter illico-presto du grand corps des serviteurs de la puissance publique, selon le principe du non-cumul des fonctions dans le temps, pour cause qu’on ne peut pas être en même temps dans la soute à charbon et sur la passerelle du même navire.

Et s’il n’est pas élu ou réélu, il repasse les concours pour se recaser.

 

Ma République que j’aime tant, accepte heureusement que même ma concierge puisse un jour être représentante de moi-même, et c’est tant mieux.

Mais comme disait « mon papa-à-moi » (celui qui me fait toujours frémir quand je l’évoque), « on ne mélange pas les torchons et les serviettes ».

Qu’un Vizir, qu’il soit grand ou petit, devienne ou non un Calife, pourquoi pas.

Mais une fois qu’il n’est plus Calife à la place du Calife (ou qu’il a tenté de le devenir), il n’est plus Vizir.

Donc suppression des « mises en disponibilités », dans la fonction publique, pour cause de concours à un mandat public.

Ou alors, il fait comme tout le monde, il repasse par la case « Paul-en-ploie » pour un nouveau tour de piste.

 

Deuxième proposition : Constatant que la tradition de l’Assemblée nationale et du Sénat n’incite pas à avoir un comportement vertueux notamment parce que les indemnités de frais de mandats ne sont pas imposables comme ne le sont pas non plus les crédits collaborateurs conservés pour eux-mêmes par les parlementaires (mais là c’est normal, ils sont imposés entre les mains du récipiendaire final).

Car il faut bien le dire : On veut « dédommager » plus que mieux nos élus pour qu’ils soient à « l’abri des tentations »… Ce que manifestement et depuis des décennies, ceci n’empêche pas cela…

La commission pour la transparence financière de la vie politique avait constaté un « enrichissement » de 1.400 euros à 200.000 euros sur 5 ans rien que grâce aux IRFM…

Il s’agirait d’arrêter cette hémorragie du denier public, SVP :

Donc, d’une part rendre imposables les indemnités représentatives de frais de mandats (6.412 euros par mois) (s’il y a lieu, le parlementaire pourra justifier de ses frais de mandats auprès des services fiscaux) et restituer les crédits collaborateurs (9.138 euros par mois) non utilisés.

D’autre part, je limiterai aussi les indemnités au salaire médian du pays.

Voire au plafond de la sécurité sociale…

 

Troisième proposition : La réserve parlementaire donne de très mauvaises habitudes à nos élus, comme autrefois les primes de cabinet non déclarées.

L’argent public doit cesser d’être un moyen détourné de s’approprier talents et complaisances.

En 2012, la réserve parlementaire s’élevait à l’Assemblée nationale à 90 millions d’euros. Somme répartie de façon aléatoire entre les députés (entre 30.000 et 200.000 euros par an environ) et de façon totalement discrétionnaire.

Même s’il fait reconnaître que ces crédits servent la plupart du temps à financer des projets locaux, sans aucun contrôle et même si le Président de l’Assemblée nationale a annoncé en septembre dernier souhaiter « qu’à la fin de l’année, la liste des subventions et des investissements soutenus par la réserve parlementaire soit publiée ». Qu’il faudra être vigilant au respect de cet engagement…

Et pourquoi ne pas directement supprimer la réserve parlementaire à l’Assemblée et au Sénat, cet héritage désuet d’une monarchie absolue sur le denier public ?

 

Quatrième proposition : Au moment des déclarations d’intérêt des candidats à la Présidence de la république, certains ont été étonnés que pour 78.516 euros de revenus imposables, « François III » ne paye que 5.127 euros d’impôt sur le revenu.

L’explication est qu’une partie des indemnités d’élu local bénéficie de ce que l’on appelle le mode dérogatoire d’imposition forfaitaire à la source des élus locaux qui leur permet de beaucoup freiner la progressivité de leurs impôts puisque le barème est appliqué deux fois au premier euro.

Supprimer le mode dérogatoire d’imposition forfaitaire à la source des élus locaux afin que le barème de l’IR leur soit appliqué à l’égal de tout autre contribuable.

Même les « expat’ », même le régime des revenus exceptionnels ou celui des revenus différés ne bénéficie pas du même avantage !

 

Cinquième proposition : 84 % de nos députés cumulent les fonctions électives alors qu’en Allemagne, par exemple, le cumul d’un mandat au Bundestag et d’une fonction de membre de l’Assemblée d’un Land est interdit.

L’éthique en politique serait plus grande si nos parlementaires n’étaient pas à la fois juge et partie c’est-à-dire chargés d’évaluer les politiques publiques et en même temps de dépenser les mêmes deniers au niveau local.

Chez nous, le cumul est non-seulement toléré, mais également encouragé !

C’est pourtant une proposition de « François III » d’y mettre un terme avant de prochaines élections…

De plus, les indemnités reçues en cas de cumul sont plafonnées à une fois et demi l’indemnité parlementaire soit environ 8.500 euros. Mais il existe de nombreux biais de contournement. Par exemple il n’est pas interdit de présider une intercommunalité quand on est parlementaire et la rémunération n’est pas comprise dans le plafonnement des revenus…

On ne peut pas faire autrement que de supprimer totalement le cumul des mandats pour les parlementaires afin qu’ils se concentrent uniquement sur leur mission nationale et évitent les conflits d’intérêts potentiels.

Supprimer aussi la règle de l’écrêtement qui permet de reverser les sommes écrêtées à un élu de son choix, système intrinsèquement « clientéliste ».

 

Un homme-femme, un mandat, pas plus.

Et quand le second mandat est la conséquence du premier (conseiller municipal qui est aussi Président de syndicat de commune, de société publique municipale, genre office de HLM, ou d’économie mixte) : Une indemnité, pas plus non plus.

Et qu’on ne vienne pas nous dire que cela entraînerait une hausse des dépenses publiques, puisque les indemnités seraient toutes plafonnées au plafond de la SS ou du salaire médian.

Et puis ça permettrait peut-être de se poser la question de nos 300.000 élus de tous horizons et poils…

Les démocraties modernes se contentent de beaucoup moins : Mon pays faisant exception en la matière avec ses seulement 36.000 communes…

 

Sixième proposition : Sur le sujet de la déclaration d’intérêt des ministres et des parlementaires, des améliorations peuvent être largement envisagées !

Rendre publiques les déclarations d’intérêts des ministres et des parlementaires et y associer deux déclarations complémentaires.

– Une déclaration de patrimoine et,

– Une déclaration d’activité (si activités connexes aux activités principales – conseil économique, juridique ou pharmaceutique…) antérieure.

Je dis antérieure, parce que les mandats s’exercent tous à plein-temps, même la nuit quand on dort.

Et au même titre que les fonctionnaires-élus, on se doit de renoncer à toute autre activités, naturellement, une fois qu’on est élu.

 

Septième proposition : Le non-cumul des mandats et des activités d’un élu doit s’étendre dans le temps. Pas plus de deux mandats publics d’affilée, quelle qu’en soit la durée.

Après, on est interdit d’éligibilité provisoirement durant la moitié du temps passé sous la qualité d’élu.

Ce qui oblige à « un reclassement » professionnel, certes, mais c’est d’abord une façon de se replonger dans les réalités de ses électeurs.

Et puis ça évite que élu fasse « carrière élective »…

J’aime bien mon « cousin Jean Tiberi » et il sait que ma porte lui sera toujours ouvert, mais ça fait plusieurs décennies qu’il n’a pas décroché un seul instant de sa mairie du Vème et qu’il a fallu découper, puis faire absorber sa circonscription de député pour le faire lâcher l’Assemblée Nationale.

Trop, c’est trop : Il n’a jamais rendu un jugement de juge civil qu’il est et dont il a pourtant demandé la liquidation de sa retraite…

 

Enfin, huitième proposition : Le Sénat ne doit plus être un chambre « d’élus-d’élus ».

Je sais que je ne serai jamais suivi sur ce plan, mais un tirage au sort de simples citoyens sur les listes électorales, tous les ans par tiers permettrait, une représentation bien meilleure de tous les courants de pensée du moment, de toutes les minorités jamais représentées.

Avec trois « sénateurs » par département, on aurait une chambre de 300 sénateurs inamovibles pour un mandat de trois ans, qui serait vraiment représentative de toutes les diversités, reformulées par tiers tous les ans.

On a bien inventé le « service militaire » pour l’intérêt supérieur de la Nation, pourquoi ne pas inventer aussi le « service civique institutionnel » pour le même intérêt supérieur de la Nation…

 

Bref, quelques idées jetées comme ça sur le papier, en réaction au billet « lu » un peu par hasard.

Vos idées sont aussi les bienvenues pour compléter et enrichir.

Quand elles seront arrêtées pour être cohérentes entre-elles, soit « François III » les prend, soit je les mets en application quand je serai devenu « votre Président ».

Parce que là, on voit tous combien, sans ses règles de bon sens, la « République irréprochable » est « touchée-coulée » par ses propres suppôts !

Assez extraordinaire d’amateurisme et de fatuité épaisse, non ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 18/04/2013 12:09


Exact !


(un fin-observateur).


 


En fait, l'Europe n'est pas encore assez solide, de mon point de vue et en termes politique pour avancer.


Il faudrait qu'elle prenne en main sa propre démocratie et la retirer à la Commission, typique d'une instance despotique qui peut virer facilement à la dictature (on l'a vu avec la directive
Bokelstien, mais aussi le MES, le FESF, etc.) par aulleurs incapable d'une intégration plus forte.


Elle est au milieu du gué.


Quand elle l'aura franchi, elle pourra avoir ce rôle.


 


Conséquence, je n'ai pas encore, au moins dans la tête, un réel point de vue complet et cohérent.


Mais ça viendra...


Doit-elle intégrer encore plus ou simplement se contenter d'harmoniser fiscalité et droit social/travail ?


Doit-on avoir une diplomatie (et une armée) commune avant d'en arriver à s'échanger des "travalleurs" et des capitaux, des savoir-faire et des usines, alors que c'est déjà le cas sans le dire
(voir Florange, voir pétroplus, les filières de la mécanique, etc, etc.)


Et est-ce compatible avec la vie de nos régions, nos territoires et leurs localités ?


C'est, pour l'heure assez confus dans ma caboche...

Dj 18/04/2013 05:09


Si tu fais une simple règle de 3 avec les US sur le nombre d'habitants, il ne devrait y avoir qu'une cinquantaine de sénateurs...


Il y a donc trop de départements ou trop de sénateurs/département; au choix...


Idem pour les députés. Ca simplifierait drolement.


Je ne vois pas l'intégration à l'europe; la prévoir aussi. L'europe serait juste l'assemblée des députés de tous les pays sans niveau supplémentaire, d'ou limiter leur nombre au départ...


Corollaire: c'est à l'europe de fixer les règles que tu préconises!