Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 04:04

Le Carlton de Lille et « Déesse-Khâ »

 

J’avais beau être « dans les choux » pour cause de décalage horaire entre la « Corsica-Bella-Tchi-tchi » et le continent (rendez-vous compte : Une demi-heure au moins d’avec la kapitale, moi qui souffre pendant des semaines quand on passe de l’heure d’été à l’heure d’hiver et vice-versa !), j’avais beau être à peine remis des embouteillages pour arriver jusqu’à mes montagnes de maquis, être noyé sous les difficultés locales de domaines qu’on ouvre après 11 mois d’absence…

Ils ont quand même réussi à me faire fendre la tronche !

 

Pensez, voilà qu’on me fait savoir que les juges d’instruction décident du renvoi en correctionnelle de « Déesse-Khâ » pour « proxénétisme aggravé » dans l'affaire précitée, excluant tout « libertinage » et parlant même « d'abattage » dans leur ordonnance citée par « Le Figaro-ci-Figaro-là ».

Alors que le sieur ainsi visé a toujours affirmé qu'il ignorait que les femmes présentes aux parties fines auxquelles il avait participé, notamment à Paris et Washington, étaient des prostituées rémunérées !

Rhôôô, les mauvaises langues…

 

Dans leur ordonnance de renvoi devant le tribunal correctionnel, les magistrats instructeurs lillois notent au contraire « qu'il n'était nullement question de libertinage, mais d'abattage et de commandes de prestations ».

Dur !

La présence à certaines soirées de couples extérieurs était davantage un « alibi », selon les juges, destiné à satisfaire l’invitant décrit en « roi de la fête ».

Pour les juges, « son ignorance n'est qu'un système de défense ».

 

L'ex-ministre « soce », ex-Dégé de la « Banque Internationale des Pôvres et autres États failliteux », ex-avocat de la MNEF, entendu comme « expert » en économie financière et bancaire par nos propres sénateurs-élus, lui qui n’a jamais écrit la moindre ligne sur un sujet économique (même pas par « nègre » interposé), « conservait la main sur la programmation des soirées, lesquelles ne s'organisaient qu'en fonction de ses disponibilités d'agenda », font encore valoir les magistrats.

Qui lui reprochent aussi la mise à disposition, pour ces soirées, d'un appartement dont il était « locataire de fait » : Il aurait ainsi « accompli un acte matériel de proxénétisme ».

Vous vous rendez-compte donc que le queutard, qui a échappé à plusieurs incarcérations pour tentative de viol et autres abus sexuels, la faute à la prescription extinctive de l’action publique, l’homme qui s’est payé une « affreuse » à 3 millions de dollars le coup foireux, dit-on, dans un hôtel new-yorkais, il serait aussi proxénète ?

Que je n’ai pas pu m’en faire ma sieste-réparatrice ce jour-là, tellement j’en rigolais…

 

Enfin voyons, les juges sont à côté de la plaque pour notre champion olympique national de la bite-en-érection, qui dispute le titre à « Berlu-Scamaroni », dit aussi « quéquette-sauvage-en-liberté ».

D’ailleurs dans un communiqué diffusé le 26 juillet, « Déesse-khâ » dénonce une « instruction exclusivement à charge », même s'il « s'attendait à cette décision et se présentera donc sereinement devant le tribunal ».

Le parquet, bien qu'ayant requis un non-lieu en sa faveur, a décidé de ne pas faire appel de ce renvoi en correctionnelle ainsi que pour des treize autres mis en examen.

 

Pourquoi sont-ils « à côté » ?

Parce qu’aucun n’a cherché à savoir d’où vient le pognon qui permet de « proxénéter » en toute liberté d’esprit.

En l’occurrence, « Déesse-Khâ » se comporte plutôt en « client », parce qu’en définitive, il « consomme », seul ou en bande-organisée, et les paiements de ses frasques se font par des « intermédiaires agréés ».

Pas de simples renvois d’ascenseur d’entreprises « redevables » : Celles-là ne sont que des réceptacles des fonds nécessaires… avec marges pour couvrir les risques fiscaux et judiciaires.

Allez donc plus loin et expliquez-moi comment un type qui gagne 800.000 dollars/an à la tête de sa banque, peut casquer 3.000.000 de la même monnaie pour « dédommager » une « Natte-fit-tas Dis-allo » ?

 

Son ex-femme, « Âne-aux-seins-clairs » est archimillionnaire vous a-t-on assené à longueur d’année.

Certes, mais un, elle n’est que l’héritière de son grand-père qui détenait quantité d’œuvres-d’art ramassées pendant guerre pour les extrader à l’abri des nazis, en Italie, Suisse et même outre-Atlantique.

On sait, puisque l’inventaire a été fait à plusieurs reprises… même si ces biens échappent à notre ISF national pour des raisons « inconnues ».

Aussi, si l’une d’entre-elle apparaissait sur le marché, pensez bien que dans ces milieux où tout le monde se connaît, le « village-planétaire » en bruisserait de tous les horizons dès le lendemain…

Ce n’est donc pas ça l’origine desdits fonds.

Deux, elle est même obligée de travailler pour assumer seule son train-de-vie de « cœur-à-prendre » et autres « faux-frais »…

Pas cohérent, finalement.

 

Pensez également que notre « bête-de-sexe » persiste à entretenir une cohorte de « spécialistes » à son service, pour sa com’, pour son intendance, ses problèmes judiciaires, et pas que des « bac - - », mais plutôt du niveau de l’expertise assumée.

Et il ne les paye pas « en nature » de ses exploits putatifs, naturellement.

Or, il n’a plus de revenus officiels, à part quelques rentes imagine-t-on, pas de quoi attirer « des belles » qu’on promène gentiment sous les « sunlights » des marches de Cannes ou dans les soirées huppées de la kapitale, histoire d’affirmer que la vie continue tout-à-fait normalement…

 

Forcément, il ne paye rien : C’est le propre des « SDF » (Sans Difficultés Financières), les « archi-riches », qui n’ont jamais un sou en poche (d’ailleurs elles sont cousues pour ne pas être déformées par les clés…), au point de parfois apparaître pingre au dernier degré et d’ignorer totalement le prix de la baguette de pain et du litre d’essence.

J’en connais comme ça, quand ils vous font cadeau d’un objet quelconque, c’est qu’ils l’ont reçu eux-mêmes en cadeau et n’en ont pas l’usage, comme quelques bottines célèbres.

Alors, ils vous le refilent et vous êtes priés de remercier et de renvoyer la pareille.

Quand il s’agit de leur faire payer vos prestations à leur égard, ce n’est jamais eux qui payent : Au mieux, c'est leur secrétariat après moult relances, parfois un tiers qui vous demandera une facture fictive pour récupérer la TVA…

Un classique !

Une fois, une fois seulement et puis vous rayez le « client » de votre carnet de contacts, c’est bien préférable, en serrant les fesses qu’aucun commissaire aux comptes ne vous « circularise » pour justifier de votre prestation ou de votre vente au quidam facturé qui vous a payé !

 

C’est le « paiement par procuration » mis en évidence dans l’affaire du Carlton ci-dessus évoquée.

Oui, mais l’origine véritable des fonds, qui financent ces blanchiments apparents ?

Eh bien les juges ont manqué d’à-propos, parce qu’ils ne sont pas allés plus loin.

Tout-au-plus, ils imaginent bien une chaîne de corruption, pense-je, partiellement mis-à-jour.

 

Pensez donc, dans ces conditions, à l’état d’esprit de « Déesse-Khâ » qui sait très bien d’où vient ce pognon, parce qu’après tout, c’est le sien, considère-t-il.

Eh oui, pour « corrompre », les gens ne sont pas fous, il faut beaucoup, beaucoup d’argent.

Et lui en dispose d’encore plus, forcément.

Alors qu’on puisse venir lui chercher des poux dans la tonsure et des morpions dans la foufoune, forcément, il prend ça de haut et parle de « procédure à charge » : On fait ce qu’on veut de « son » argent, dans la République, non ?

Y compris de se payer des putes en faisant semblant de ne pas savoir que ce sont des putes, mais uniquement des femmes tellement folles de son corps d’Apollon et de ses prouesses sensationnellement convoitées par toutes…

D’où ses prétentions et dires.

 

Cette affaire est vraisemblablement à rapprocher de celle de Boris « Bois-Lyon » qui se fait gauler à la gare du nord parigote en partance pour la Belgique avec 350.000 euros et 40.000 dollars en billets soigneusement empaquetés dans des petites mallettes.

Un « proche » de « Bling-bling », nous assure-t-on…

Mais aussi de l’affaire du siège de la rue Vaugirard de l’UMP.

Là, et je le tiens de source sûre, ils ont récupéré assez de pognon (et plein d’adhérents nouveaux : On parle de 30.000…) pour faire face sans difficulté.

Même pas eu à mettre en place un « lease-back » sur l’immeuble avec le concours des banquiers qui était près, au « cas-où ».

11 millions d’euros de dons en quelques mois !

 

J’expliquerai la manœuvre dans le prochain roman d’été. En fait, il fallait des noms, adresses, lieux et dates de naissance avec signatures (copie de la carte d’identité suffisant), pour recueillir des fonds « affectés » à ces « généreux donateurs » et blanchir ensuite les sommes manquantes.

D’où l’opération menée par ledit siège : Les permanents, ils ont aussi besoin d’être payés, n’est-ce pas, et tous les mois !

Et parce que vous n’êtes pas kons non plus, vous savez qu’à raison d’une moyenne « officielle » de 80 euros par don, ce n’est pas 30 ou même 60.000 donateurs qu’il faut, mais 137.500… !

Et si le fisc peut « traquer » facilement ces « Gaulois-là », sis au pays, ne serait-ce que pour vérifier que les crédits d’impôt délivrés ne dépassent les 7.500 € par foyer fiscal (limite fiscale, mais pas illégitime), il leur est impossible (et sans intérêt) d’aller suivre tous les « gentils sympathisants » qui ne sont pas fiscalement domiciliés au pays de la « bravitude-fiscale », d'où le choix du royaume des Belges (et autres...).

 

De même, dans l’affaire « Cas-zut-hack », il ne faut pas non plus prendre des gens pour des imbéciles…

Qu’un futur ex-ministre de la fraude fiscale ait, par un moment d’égarement dû à son jeune-âge, son inexpérience et à sa « peur du manque », épargné quelques honoraires sur un compte exogène à l’abri des yeux de son épouse, on peut comprendre.

D'ailleurs, dès qu'elle a commencé à comprendre, elle a fait accélérer la procédure de divorce...

Mais laisser pendant des années et des années dormir tout ce pognon qui représentent plusieurs décennies de la vie d’un smicard, sans même l’investir dans quelque chose, là ça devient éminemment suspect !

Et on veut nous faire avaler ça ?

 

D’ailleurs l’affaire est encore plus drôle sur ce sujet : D’après mes potes « trois-points » îliens, qu’il faut que je recoupe par ailleurs avec quelques-uns sis en Helvétie, le sieur aurait découvert, quand il a voulu en ouvrir un à Genève, qu’il avait déjà un compte dans ladite banque, crédité à millions…

Cadeau du ciel, dans lequel il aurait puisé sans se soucier de la provenance de ces fonds, ni des conséquences.

Un acte de pillage impardonnable, naturellement, aux yeux des véritables détenteurs des fonds ainsi blanchis par usurpation d’identité, dès lors qu’il n’est pas en mesure de les restituer…

Trop drôle, vous ai-je dis.

 

Fabuleux, parce que du coup, entre deux morsures de méduses de mes plages de Balagne, quand je descendais de ma montagne lire la presse locale, je me suis mis à recompter les « détails ».

D’où le thème du prochain roman en ce moment à l’écriture (quand j’ai le temps et je n’en ai pas assez à force de régler tous les problèmes de l’été et de la rentrée en même temps), dont la mise en ligne est prévue pour l’été 2014.

Il manque au bas mot 15 milliards.

Et le ministre, il nous a affirmé en juin, suite à la mauvaise humeur de quelques parlementaires, qu’il allait pouvoir en mobiliser 12, pas tout de suite quand même…

Juste le temps de les récupérer ?

D’où le petit décompte suivant : Il y en a 3 (des milliards) qui persistent à rester manquants pour avoir été blanchis, consommés, captés, par ailleurs.

Cibles toutes désignées, ces « ex », « présents aux affaires » en 91/92, qui oublient de compter leurs propres deniers, sans se rendre compte que ça aurait dû paraître suspect, même sans avoir à s’envoyer en l’air avec des putes-patentées…

 

Affaire à suivre : J’adapterai le scénario au fil des recoupements et de l'actualité, soyez-en sûr.

À moins qu’on veuille abréger mes jours entre-temps…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 09/09/2013 18:13


Oui, oui peut-être, "Amir-râle".


 


Mais vous, vous avez de l'avance sur ce dossier : C'est plus facile pour faire des rapprochements "audacieux".


 


Et puis les scandales, ils auraient pu leur sauter à la tronche à peu près à n'importe quel moment depuis 20 ans et ça n'a pas été le cas : Tout le monde tourne la tête pour ne pas voir, trop
peur de finir suicidé comme "Béré" ou "Gros-S'ouvre"...


 


Et si Plenel à eu "blanc-seing" et même mission de cafeter sur "Cas-zut-hack", c'est que justement son "clan" a décidé de faire payer à l'ex-ministre, le fait d'avoir tapé dans la caisse sans en
demander l'autorisation...


La preuve, personne n'en est mort dans cette affaire-là.


Et heueusement : C'est qu'il y avait des "assurances" que ça se passerait sans bain de sang.


Mais pas pur le reste, parce que le reste, vous en avez suffisament inondé "Mediapart" pour que les choses "bougeassent".


Et elles n'ont pas bougé.


 


Là, je pense en fait à pire : Il s'agira d'étouffer un putsch militaire...


Pour l'heure, on réduit leur heures de vol, les sorties en mer, les nouveaux matériels et pièces détachées, mais on verse de primes de combat au Mali et on s'apprêtait à faire la guerre sans
déclaration ni même autorisation de l'ONU rien que pour calmer tous ces militaires agerris, ces vétérans au sommet de leur forme de combattant...


"Le riant", leur ministre a réussi à convaincre Bercy que l'heure étaient grave quand on s'apprête à en renvoyer 200.000 dans leur foyer (le dernier livre blanc).


Parce que la grande muette, ça reste la vraie cocue de toutes ces affaires-là. Et ils commencent à s'en rendfre compte.


 


Donc, je parie sur l'hypothèse que rien ne sortira.


Et c'est tant mieux pour les institutions de mon pays.


Reste à savoir si je peux gagner ce pari-là : Pas évdent avec tous ces trisomiques-autistes qui nous gouvernent, vous savez ! ...

L'Ami-râle 09/09/2013 17:32


Un peu plus et nous avions un proxénète au « Château » !...


Fort heureusement, notre « chimpanzé-national-en-rut » a eu la bonne idée de sauter sauvagement sur
une « Blackette » dans un hôtel de New York !...


De quoi briser sa carrière politique et éviter au pays d’être totalement gangréné à la tête par des
mafieux…


 


Car n’oublions pas que « Déesse-Kha » était ministre de l’Industrie en 1991, lors de la première
guerre du Golfe, et qu’il connait très bien l’affaire Ferrayé-Basano concernant l’escroquerie à 22 milliards de dollars sur l’extinction des puits de pétrole en feu au Koweït.


Peut-être même est-il le cerveau de l’affaire, ce qui expliquerait que 3 millions de dollars lui ont été
facile à trouver pour dédommager la vertu de la « Blackette » en question.


 


D’autre part, il est le premier ministre des finances auquel j’ai écrit en 1998 pour  lui rappeler la disparition des 3,5 milliards de dollars d’indemnités virés à la France par le Koweït en 1991.


Peut-être est-il mouillé aussi dans cette affaire-là…


 


Et même si « Bling-bling » a récupéré 35 milliards d’euros de ces détournements, pour les placer
dans le grand emprunt 2010, il manque au moins 15 milliards qui se baladent dans la nature.


D’où les 15 millions, une broutille, qui traînaient dans un compte au nom de « Cas-zut-Hack » et qui
font vraisemblablement partie d’une vaste opération de ῝dispatching῝ des fonds comme on a pu le voir avec le compte de Basanix en Helvétie.


Et lui, le « Cas-zut-Hack », il a tapé dans des fonds qui ne lui appartenaient pas !...


Un vrai gag !...


 


Enfin, on commence à y voir un peu plus clair dans les magouilles financières des années 90.


Tout cela forme une bombe politique qui reste cachée par nos chers dirigeants ainsi que par les médias, la
justice, etc…


Une véritable Omerta qui est un très  mauvais signe pour le
fonctionnement de notre réseau social.


 


Tout ce qu’il faut pour avoir un jour ou l’autre un méga-scandale…