Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 05:01

Mardi dernier, la DGA communiquait

 

Il faut se souvenir que « François III » rentrait des USA pour un « voyage d’État », sans « grand-contrat » et des échanges officiels tellement ridicules qu’on s’est bien demandé de quoi ont pu être faits les entretiens réalisés « en marge » avec les quelques ministres du voyage.

Notamment « Fafa-l’empoisonneur » qui s’est empressé la semaine suivante de voler au secours des émeutiers d’Ukraine pour se raviser en vol, avec la menace de sanctions européennes exigées par le voisin polonais…

De quoi se mêle-t-on donc au juste ?

Vous imaginez un peu l’idée si Moscou avait dépêché son ministre des « affaires-étranges » en Mai 1968 sans même un appel au secours du PCF ?

 

Mais pas seulement : On rappelle le contexte des derniers mois, où l’essentiel des économies promises sur les budgets à venir étaient portés par le dernier livre blanc sur la défense en préparation, avec un « Cas-zut-hack » aux commandes, exigeant le démantèlement de 31 régiments, l'annulation des commandes de l'héicoptère Tigre, l’arrêt des chaînes de production du Rafale, la vente du Charles-de-Gaulle !

Celui-là, il n’a pas compris d’où venait le tir de Scud qui l’a démoli…

 

Tout en décidant de l’opération « Serval » et se tenant près à des bombardements intensifs des sites de guerre chimique syriens en août 2013 …

Depuis, les opérations se poursuivent en Centrafrique, on rajoute de la troupe à la manœuvre, on termine à peine de sortir d’Afghanistan (pour laisser la place à la diplomatie nous en avait dit « Fafa-l’empoisonneur »), ils ont voté la LPM donnant les pleins pouvoirs de cyber-défense aux étoilés de l’armée, sans intervention ni contrôle d’un juge ;

Depuis et malgré l’explosion en vol d’un missile M51 de la FOS, pris d’un accès soudain de bon sens, la dissuasion nucléaire est « sanctuarisée » ;

Depuis et malgré les restrictions budgétaires, le gel des embauches, la réduction des effectifs, le fait que les navires resteront au port plus longtemps et les avions voleront moins, le « grand carénage » du CDG est budgété pour 2016 ;

Depuis, un chèque d’1 milliard a été tiré pour moderniser le Rafale … et maintenir la chaîne d’assemblage…

Depuis quoi, au juste ?

 

Depuis les huées tout du long des champs au passage de « François III » le 14 juillet dernier, depuis les vagues de contestation de citoyens sur le mariage pour tous : On calme les esprits, on révise le logiciel de paye, on tire un trait sur le porte-avions franco-britannique et on avance.

La preuve : La DGA a été autorisé à communiquer.

 

Première partie, son bilan annuel et les réussites de 2013 : La livraison des deux premiers appareils de transport de nouvelle génération A400M, après des années de retards accumulés, a été « quelque chose de pas tout à fait simple », regrettant un « standard de capacité initiale » que l'on devine décevant.

Toutefois, « l'effet capacitaire est tout à fait significatif », précisait-on immédiatement : Lors d'un récent déploiement, « on aurait eu besoin de trois C-130 » pour remplacer un seul vol d'A400M.

Autre événement de 2013 : L'arrivée des premiers véhicules blindés de combat d'infanterie dotés du nouveau système de gestion de l'environnement de combat Félin (« VBCI félinisés »).

 

La DGA annonce aussi, dans une deuxième partie, qu'elle a mis sur les rails le nouveau standard du chasseur multi-rôle Rafale, le F3-R et ses pods de désignation laser de nouvelle génération.

Qu’elle a aussi lancé la modernisation des avions de patrouille maritime Atlantique-2, les yeux aériens de l'armée sur les mers et océans, et le programme de missile à moyenne portée (MMP), successeur du Milan.

De nouveaux satellites d'observation du programme Musis devraient être lancés dans les années à venir pour remplacer dans plusieurs pays européens partenaires les systèmes nationaux, comme Hélios-II en « Gauloisie du renseignement ».

 

Et de se projeter en l'an 2014 qui sera celui du lancement du programme MRTT (pour multi-rôle transport and tanker), le nouvel avion ravitailleur qui doit remplacer le parc vétuste.

Fabriqué par Airbus, l'A330 MRTT que le ministre a promis de commander est « extrêmement attendu par nos armées, compte tenu de l'âge de nos avions de ravitaillement actuels », essentiellement des C135 de Boeing.

 

Et de plus, toujours dans les airs, le développement de drones reste stratégique et problématique à la fois. Le programme anglo-israélien Watchkeeper, par exemple, a « laissé sur leur faim » les techniciens gaulois lors d'essais en vol à Istres cet été.

Même si des « progrès sensibles ont eu lieu par la suite. Mais nous avons besoin de propositions fermes », précise-t-on.

Pas un mot du « Neuron », le drone de combat de chez Dassault…

En fait, la DGA attend de voir la réaction britannique sur le dossier des VBCI, que Londres pourrait acheter…

Ces deux dossiers « sont parallèles », reconnaît la DGA.

 

Un nouveau sous-marin nucléaire d'attaque (SNA) de classe Barracuda doit être commandé en 2014.

Les SNA, à propulsion nucléaire et dont le rôle est notamment de protéger les escadres à la mer, ne doivent pas être confondus avec les SNLE (sous-marins nucléaires lanceurs d'engins) dont la vocation est la mise en œuvre de la dissuasion nucléaire.

La troisième génération de SNLE doit, pour sa part, être développée à l'horizon 2030, après l'arrivée en 2023 des nouvelles versions du missile nucléaire maritime M51 et du missile air-sol nucléaire ASMP.

 

« Nous lancerons également toutes les opérations visant à remplacer le (fusil d'assaut) Famas par l'arme d'infanterie du futur, l'AIF », évoquant aussi un futur « système de lutte contre les mines maritimes à base de drones maritimes ».

C’est comme ça que l'organe du ministère de la Défense a annoncé qu'il a payé 10,835 milliards d'euros à l'industrie (avec 9,231 milliards d'euros d'engagements), et 776 millions d'euros pour les études en amont.

« Le bilan de nos paiements est stable par rapport à l'an dernier » et le « délai global de paiement a été réduit : 50 jours en 2013 contre 70 jours en 2010 ».

 

D'ici 2019, est évoqué le fait que près de 20 % des effectifs de la DGA vont partir à la retraite. Et ils espèrent en « remplacer le plus possible » et attendent avec impatience les arbitrages du ministre.

« Tout l'enjeu est d'arriver à recruter bien, en quantité et en qualité, et là où il faut. Cela doit nous permettre de couvrir des champs d'investigation nouveaux comme le cyber ».

La cyber-défense est justement tout d’un coup l'une des deux priorités stratégiques du dernier Livre blanc de la défense (2013).

Interrogé sur ses projets en matière cyber, on reste quand même relativement flou dans la boutique.

« Nous devons porter le nombre total d'experts cyber à 400 » (les embauches gelées l’été dernier) contre une cinquantaine aujourd'hui.

« Nous voulons investir un secteur qui est nouveau, absolument fondamental, et sur lequel on ne peut pas se rater ».

« Nous rencontrons un très grand succès sur nos appels à candidature pour ce secteur, avec un facteur de tri de un pour dix », précise-t-on.

 

À quel prix ? « Les investissements techniques sont modestes : Les calculateurs, les PC, les chiffreurs, cela ne coûte pas extrêmement cher ! Le point clé, dans la cyber-défense, c'est le cerveau. » Et lorsqu'on demande de préciser comment sont développées les armes informatiques gauloises, ouvertement assumées depuis janvier 2014, la réponse est cinglante : « C'est une question à laquelle je ne réponds pas. »

Les mystères du « secret-défense »…

 

Et puis on apprend que la DGA a inauguré fin 2013 dans l'Essonne un laboratoire ultra-sécurisé de type P4, dans lequel elle stocke des souches de microbes et virus extrêmement dangereuses.

Pourtant, il n'y a « pas de nouveaux investissements significatifs » envisagés pour la bio-défense en 2014.

« L'établissement NRBC (pour nucléaire, radiologique, bactériologique, chimique) de la DGA a été sollicité à plusieurs reprises par l'État pour analyser des échantillons suspects ».

Il tient un « rôle tout à fait essentiel, qui n'est absolument pas celui du service de santé des armées, lequel a pour objet de soigner ».

 

« C'est parce que nous avons investi il y a 30 ans que nous sommes en mesure de répondre aux menaces d'aujourd'hui, et c'est parce que nous investissons aujourd'hui que nous serons en mesure de répondre, probablement, aux menaces dans 30 ans ».

Et de rappeler que les 5.000 spécialistes de la DGA ont mené 6,5 millions d'heures d'essais en 2013, « au service de nos forces et de nos partenaires à l'exportation ».

 

« Je pense que la défense est utile : il n'y a pas de grande diplomatie sans défense ».

« Traditionnellement en France, la défense a toujours été un outil de développement économique … Ce n'est pas le cas partout ! C'est un secteur exportateur, qui correspond à des emplois, et qui est très faiblement délocalisable ».

 

Quant aux exportations d'armes gauloises, elles ont progressé de 31 % en 2013 : « C'est le deuxième meilleur exercice depuis dix ans, après celui de 2009 (… grâce) à quelques contrats majeurs » en Arabie saoudite, à Singapour, au Brésil ou encore aux Émirats arabes unis.

Le Proche et le Moyen-Orient représentent à eux seuls « plus de 40 % des prises de commandes », précise la DGA.

 

Finalement un véritable « tournant », sinon un retournement d’axe politique, n’est-ce pas.

Alors question « honnête » : L’effet de seulement quelques sifflets le 14 juillet dernier ?

Si vous y croyez, je vous laisse à vos opinions : Personnellement, je cherche encore à comprendre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 26/02/2014 07:43


@ "L'Ami-râle" : Eh bien j'attends avec impatience de vous lire, parce que là j'en suis à janvier 2013 dans "la suite" à écrire et que j'aimerai bien, "pour encore plus vrai" laisser une trace
dans "ma" suite.


 


On nous a aussi promis une vidéo sur le sujet, n'est-ce pas ?


 


A suivre !

L'Ami-Râle 25/02/2014 20:34


@ Jacques


 


J’étais captain B747 à Air France avant de me lancer dans cette aventure politique.


Il faut bien occuper sa retraite…


 


@ I-Cube


 


J’ai quelques nouvelles intéressantes que je devrais mettre en ligne dans quelques jours sur la
façon dont les associations de militaires ont été recadrées sur cette affaire, et n’ont rien dit.


 


Il est vrai que les militaires concernés ne peuvent que penser aux curieux suicides de
"Bérêt-Go-Voit" et "Gros-s'Ouvre"...


 

I-Cube 24/02/2014 17:06


@ Jacques : "l'Ami-râle" n'est pas amiral, juste commandant (4 sardines, pas d'étoile, mais droit de vie et de mort sur aurtui ... après Dieu !)


C'est juste un "ami-qui-râle"... Et que je ne connais pas, mais ça eut failli quand même à plusieurs reprises...


Et il n'y est pour rien si "Mythe-errant" n'avait pas eu le projet de faire voler en éclats la Vème république (qu'il détestait depuis l'origine et même avant...)


Il avait "chauffer" le problème avec des affaires Urba et Cie.


Il l'a amélioré avec les frégates de Taïwan.


Jusqu'à avoir l'opportunité de la gerre du golfe (la première, parce qu'à la seconde c'était le "Chi" qui ne voulait pas remettre le couvert et les améridains échaudés ne voulaient pas non plus
repasser les plats et tenter le diable : D'où l'épisode rocambolesque de "Vil-pain" à l'ONU et l'exposé suréaliste du secrétaire de la défense US sur des documents hallucinants repris d'un
thésard anglais, sans même en vérifier les sources pour en justifier...)


Et puis le chef-d'oeuvre absolu, avec l'escroquerie Ferrayé.


Là, on touchait au génie et même nos tribunaux (delui de Paris en l'occurence) qui ne sait plus comment botter en touche dans l'affaire Basano... par exemple.


Vous avez suivi un peu, ces démêlés-là sur ce blog, ou je pisse dans un violon quand je mets en ligne pour vous (et tous les autres) ?


 


@ "L'ami-râle" : Je n'ai rien fait.


Juste repris des dires de presse (suisse et belge pour l'essentiel), quelques rapports de l'ONU, pour remettre "en musique" et inventer "la sauce" à l'occasion de ce roman (qui n'est qu'un roman)


Un roman tellement bien fait, finalement (pas de ma faute, parfois je reste génial) qu'il s'étale encore sur la toile et dans l'actualité pour qui veut savoir et sait voir...


Il suffit de suivre le fil rouge dans ce qu'on nous sert à longueur de colonne sans rien en dire depuis les rédactions de la presse aux ordres, devenue depuis bien longtemps sourde, aveugle et
muette.


Exemple : Ce fameux retournement des budgets de l'armée, alors qu'ils étaient taillés en pièces dans le livre blanc de 2013 !


Pour un beau retournement, s'en est un, effectivement !


 


Pour l'essentiel, c'est vous qui avez tout fait, plus quelques autres qui sont passés à côté de l'essentiel, dont les associations dont vous parlez, "Ami-râle".


Mais justement, elles nous en disent aujourd'hui qu'elles n'en ont pas fait assez, la trouille au ventre de se faire allumer par des "services qui n'existent pas".


Tous leurs membres auraient reçu des menaces "crédibles", qu'ils nous disent aujourd'hui.


Même celui que j'ai rencontré par inadvertance dans l'une de mes crèches...


Ce que j'ignorais.


 


Un jour, un jour peut-être, on aura droit à des dossiers fournis et irréfutables là dessus.


Y compris sur les "suicides" de "Bérêt-Go-Voit" et "Gros-s'Ouvre"...


Peut-être seulement, remarquez !

L'Ami-Râle 24/02/2014 16:30


@ Jacques


 


Il n’y a pas que « l’Ami-râle »…


 


Sans le roman « Juliette-Siéra » de « I-Cube », je restais bloqué…

Jacques Heurtault 24/02/2014 15:49


Merci, Amiral!