Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 11:02

Main-basse sur le grisbi…

 

Vous ne serez pas surpris que l’UMP aille désormais devant les juges. Nous nous y attendions tous dès lors que la mission de « Juppette », comme d’un « sage » qui jouerait le rôle du Roi Salomon, explose en plein vol : C’est marqué comme ça dans les gènes de la « machine à perdre » de la « droâte la plus kon du monde »…

 

Rassurez-vous aussi, ce n’est pas qu’une question « idéologique » : Ils n’en ont pas !

Même s’ils en avaient une (le plus petit-dénominateur commun étant de « battre la gôche ») de toute façon entre la tendance « à Droâte-toute » de « Coopé » (et la motion « La droite-forte »), histoire d’aller draguer des électeurs du front, et la tendance plus « consensuelle » portée par « Fifi-le-Déchu-battu », histoire d’aller draguer les électeurs centristes, il n’y pas vraiment de place pour un papier de cigarette : Ils parlent tous de la même chose, retrouver les ors des palais de la République.

Tous les deux prévoient la fin des 35 heures dans des formules compliquées. Mais pourquoi ne l'ont-ils pas fait lorsqu'ils étaient aux affaires ?

À remarquer le projet d’un nouveau contrat de travail, s'ajoutant au nombre multiple des contrats existants.

Mais pourquoi ne l'ont-ils pas fait lorsqu'ils étaient aux affaires ?

Une augmentation de la TVA est envisagée pour lutter contre les délocalisations : C'est inopérant car celles-ci sont dues notamment à la désastreuse politique industrielle depuis des décennies et que la TVA est neutre à l’importation et compte pour du beurre à l’exportation.

Quant à l'ISF, loin de le supprimer il y a même l'idée de le faire servir au financement des PME !

Mais pourquoi ne l'ont-ils pas fait lorsqu'ils étaient aux affaires ?

Dans tout cela le mot de liberté est tragiquement absent !

 

Les deux challengers doivent ignorer que seule une libération fiscale et sociale rapide et puissante des entreprises créerait l'ouragan de richesse capable de résoudre bien des problèmes.

Faute de cette libération ce sont des programmes de ruine.

 

D’ailleurs, il n’y avait que ça qui comptait dès avant 2006 : Ils s’étaient choisis « un champion » qui devait faire barrage à la « cruchitude » et nous emmener vers du « gagner plus » quitte à « travailler plus ».

Pour être honnête, ce n’était pas trop difficile de gagner pour lui, l’allié américain ayant déblayé le terrain par avance en fourbissant ses missiles à têtes chercheuses, éliminant un à un tous les « crypto-soces » qui se promenaient au sein de l’appareil de la rue de Solferino dans lesquels ils n’avaient aucune confiance.

 

Il faut se rappeler l’essentiel : « Mythe-errant » bat « Giskard-A-la-barre » en 81. Pensez le drame américain ! Le meilleur pote de Gerald Ford, avec qui il partage les secrets de la modélisation de la « bombe à neutron » en vue de l’arrêt définitif des essais nucléaires.

Un moment drolatique absolu : Des scientifiques américains, tenus par le secret-défense absolu, qui se font interviewer par des chercheurs gaulois… Ils ne peuvent rien dire d’autre que « oui » ou « non » sans risquer la haute-trahison, même sur ordre de la Maison-Blanche.

Une affaire qui a mis plusieurs années à aboutir.

En échange, « Giskard-A-la-Barre », non seulement il vire le « Chi », mais il met en place « Babar-rit-tu-Rick » en charge de libéraliser et de redresser l’économie du pays pour y accueillir les têtes-de-pont des multinationales américaines.

La seule chose concédée par les américains, c’est la perpétuation de « l’exception culturelle » de « Gauloisie des jeux du cirque », moyennant le maintien du festival du film américain à Deauville…

Un « truc » qui existe toujours !

 

Paf, quatre ministres cocos dans la foulée : La honte de la CIA qui n’a pas vu venir le coup.

Et « Mythe-errant », pas idiot, il file fissa fournir des gages de loyauté, pour qu’on lui foute la paix, en balançant notre taupe nationale sise en URSS.

Des centaines d’agents de l’Est (de toutes nationalités) balancées sans couverture, arrêtés dans la foulée, mis « hors d’état de nuire », c’est pourquoi les USA sont restés « soft » à l’époque, tout en pariant sur le seul cheval laissé en liberté pour virer toute cette clique de malfaisants, selon leur optique.

« Giskar-A-la-barre » n’ayant jamais fait mention de cette taupe : Exit !

Pas assez « amical » ni assez coopératif, c’est donc le « Chi » qui y va.

Échec en 88 : Il faut reconstruire la relève « anti-mythe-errant ».

Avec des « jeunes-pousses » tant qu’à faire.

Ça devient urgent tant « Mythe-errant » a pu détourner entre-temps les indemnités versées par le Koweït pour payer sa libération et qu’il semble être mouillé dans une arnaque à l’extinction des feux de puits de pétrole de la première guerre du Golfe.

Il a même fallu « avancer » 22 milliards de dollars à la famille princière locale sur des fonds secrets pour calmer le jeu et éviter le scandale.

Et c’est « tous azimuts » que l’agence s’y emploie. D’abord « Bat-la-mou » envoyé en éclaireur pour retrouver la trace des fonds perdus.

Cette belle andouillette n’en a rien fait et au contraire, a persisté à accumuler les « rétro-commissions » tout comme ses prédécesseurs.

 

En 1995, il n’y avait plus qu’un cheval, c’était le « Chi ». Or, mission du « Chi », surtout ne pas rempiler avec les « voyous » de l’équipe précédente au gouvernement, ce qu’il a volontiers fait pour des raisons personnelles, mais il n’a pas non plus recherché les fonds perdus de la CIA, sa deuxième urgence.

D’où, encore un revirement de la stratégie de l’agence, même si au passage il y a eu un fameux 11 septembre qui ont resserré les liens.

« Tonton Yoyo » nous cause alors d’un « devoir d’inventaire », mais dont il ne sort rien : Il faut dire qu’il ne peut rien garantir au prince koweïtien qui fait le déplacement dès les premiers jours, et comme par ailleurs il nie le rôle de la CIA en bon lambertiste, même après les tempêtes déclenchées par HARPE fin 99, il fait la sourde oreille aux attentes américaines : Il faut donc le « sortir ».

La CIA s’énerve et joue des divisions pour remettre les « fils de Bat-la-mou » en selle en appuyant là où ça peut faire mal : C’est alors l’affaire AZF (pas l’usine toulousaine, mais celle des bombes placées sur le réseau SNCF en 2004 : Une opération de « pros », qui ne laissera aucune trace… sauf dans les esprits).

 

Là, « Bling-bling » est prêt (après être passé par l’intérieur après s’être fait mettre les rapports depuis Bercy) et « on » lui offre le parti qui gagnera les prochaines présidentielles en savonnant consciencieusement la planche à tout opposant capable de lui faire de l’ombre (j’ai pu le voir en interne au parti, via les cliques de « frangins-trois-points » à l’œuvre) et en externe, jusqu’à mettre en avant la « cruchitude ».

Et quand on ne peut pas les éliminer, on leur offre des « perspectives » d’avenir, qui prochain ministre, qui appelé à des fonctions internationales au sein du FMI, par exemple.

Sans causer des promesses de « croc de boucher » pour quelques-uns…

Il remplit, un peu tardivement, sa part de contrat et rembourse en décembre 2009, camouflé dans le « Grand emprunt », les fonds disparus et enfin retrouvés par la belle équipe d’hommes-sûrs placés à la tête de services de renseignements renouvelés et centralisés…

Une belle embrouille où tout le monde n’y a vu que du feu.

Le problème, c’est que « Boubouche » n’est plus le Président et que le suivant n’aime « Bling-bling », d’autant plus facilement qu’il veut « révolutionner » la City et « les affaires ».

 

Et pour le déstabiliser en pleine campagne électorale, après avoir éliminé à New-York « Déesse-khâ », on lui pirate le site informatique sensible du Château… La forteresse assiégée et perméable à souhait : Il n’en fallait pas plus pour évincer « Sarko-Léon 1er » devenu inutile, et qui n’a pas réussi à « casser » du « Vil-pin », ni aucun autre en « interne ».

Or, lui, se la joue « après moi le déluge », au moins dans un premier temps.

 

Résultat, les « déchus », ils prennent d’assaut la boutique, jusqu’à provoquer son explosion finale : Pas plus mal pour ce parti héritier du Gaullisme qui en a tant fait voir de toutes les couleurs aux services américains, depuis le début de la seconde guerre mondiale et jusqu’à recevoir Khrouchtchev avec les honneurs en pleine guerre froide, en passant par « la bombe » et même ce qui est devenu l’Europe de l’espace, Airbus/EADS contra Boeing et consorts…

 

Ils en sont à « faire péter » la boutique plutôt que de la laisser tomber dans l'escarcelle de l'autre : C’est dire le délire !

Mais pour quelle bonne raison, SVP ?

« Coopé » est dans la logique du « J'y suis j'y reste » et il fait le pari que la légitimité reviendra in fine au premier auto-proclamé, comme chez les « soces » en 2008 : Lui a le « juridique » pour lui, à savoir les statuts qui précisent qu’aucune décision de la commission des recours n’est susceptible de recours (y compris judiciaire).

« Fifi-le-déchu-battu » privilégie son image d'homme de bonne volonté à l'existence de l'UMP, il a cherché à installer l'idée que la responsabilité de l'échec revenait à son seul rival.

Et il a la mathématique pour lui, pour avoir finalement cumulé plus de bulletins sur son nom que son rival.

Autant dire qu’une élection, quand on bourre les urnes et qu’on ne compte pas tout, ça ne sert strictement à rien…

On a l’habitude en « Corsica-Bella-Tchi-tchi » depuis des lustres et on sait très bien comment ça se termine : En faisant parler la poudre, puisque qu’aucun des deux leaders n'ont le moindre respect pour la démocratie dont ils se réclament tous les deux !

 

« Coopé » par sa fonction avait en charge l'organisation du scrutin et c'est totalement raté. N'a-t-il aucun sens de l'organisation ?

Ou bien les ratages étaient-ils voulus ? 

Par sa fonction, il était et il reste assis sur « le coffre-fort » où se trouve l'argent que les contribuables apportent sans rechigner. Quant aux moyens de pression multiples et variés, il en tire désormais toutes les ficelles.

C’est tout ce qui restera de cette histoire-là.

 

Parce que globalement, ce conflit odieux est uniquement une bataille pour « le butin ». N'oublions pas de mentionner que tous ces « prédateurs » sont financés par des impôts ou de l'endettement public ce qui est directement contraire à la prospérité générale.

Pour le comprendre il faut se référer à la notion de « République Fromagère » ou « RF » sigle inscrit sur tous les édifices publics.

La « RF » ne fonctionne que sur des principes qui en s'ajoutant forment un tout cohérent. L'un de ces principes s'écrit comme suit : « L'accumulation du butin étatique le plus important par la force fiscale est un objectif fondamental qui doit passer avant tout autre et qui permet ensuite son partage entre les prédateurs publics de divers niveaux. »

C'est l'application de ce principe par les gouvernements de toutes sortes depuis des décennies qui a conduit à un pays dont près de 70 % de ses activités sont nationalisées.

Et n’y voyez surtout pas l’effet d’une « lutte des places » : Celle-ci n’est qu’un avatar, une conséquence mineure, du principe énoncé ci-dessus.

Qui lui reste hautement plus important et performant.

 

Pour les personnes éventuellement sceptiques sur le couple diabolique butin-partage il faut énumérer pêle-mêle : Statut fabuleux des élus, statut princier des anciens présidents de la République et des anciens premiers ministres, dépenses de communication, pyramide abusive des collectivités, les deux décentralisations avec tous les doublons en conséquence, des subventions innombrables tombées du ciel et des caisses exsangues...

Alors bien-sûr, ce principe est servi par des hommes. Qui s’en servent à leur tour. Mais ne confondons pas la cause et les effets, n’est-ce pas…

Et n’oubliez jamais que les hommes placés-là servent d’abord un système : Quand ils ne le font pas, ils se font jeter !

C’était un peu le sens du rappel historique ci-dessus…

Si « Fifi-le-déchu-battu », dans l’ombre de « Bling-bling » a su montrer qu’il sait aussi servir la « RF » pendant 5 ans, c’est au tour de « Coopé » de montrer ce qu’il sait faire : Ceci explique cela de la décision de la Cocoe de la semaine passée.

Qui sera confirmée par la commissions des recours… n’en doutez pas !

Remettant ainsi chacun des deux hommes à leur place pour les prochaines années… à y faire leurs preuves « situationnistes ».

 

Le résultat de ce cirque est que nous n'avons pas d'opposition valable aux entreprises destructrices de la majorité « soce ».

Il va s’agir de reconstruire une opposition viable, avec une des pires hypothèses qui se prépare : Le retour de « Bling-bling », dont « Coopé » a dit qu’il lui laisserait la place en 2016 si par hasard il en avait envie.

 

Or, rien n’est joué : Quand on remet en perspective les « forces obscures » qui sont à la manœuvre, nos élections de 2017 se joueront aux USA en novembre 2016 !

« Baraque-Au-bas-mât » n’y sera plus : Lui-même vient d’éliminer son futur rival en la personne de Petraeus par un jeu subtile de SMS (vachement bien joué) laissant à « François III » candidat à sa propre succession, les délais pour « faire ses preuves ».

Mes vœux d’une « droâte » capable, honnête et forte, ont du coup pris un large coup de bambou entre les yeux, dont il va falloir plus de 10 ans pour s’en remettre !

Sympa la perspective…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 27/11/2012 12:19


Un profond assainissement de la vie publique (et politique) est a souhaité, "Ami-râle".


C'est même incontournable...


 


Quant à la dictature de "l'extrême-centre", on n'a pu l'éviter jusque-là.


J'espère que nous poursuivrons de la même façon pour un "truc" qui restera à jamais une "chimère politique".


Mais je n'en suis pas si sûr : "Bord-l'eau" pourrait arvir la mairie de Paris et penser que tout lui est permis...

L'Ami-râle 27/11/2012 12:10


@ I-Cube


 


Un dirigeant politique se doit d’être lucide, courageux et intègre.


Des qualités que l’on ne trouve ni à droâte, ni à gôche.


 


Tant que le "nœud gordien de la corruption" – le détournement des indemnités de la guerre du Golfe de 1991 – n’aura pas été tranché, nous seront condamnés à
supporter des fats, des bouffis, plus obsédés par les avantages de la fonction que par l’intérêt général.


 


« Bling-bling » est dans la continuité de ses prédécesseurs…


 


@ Jacques


 


Une social-démocratie dirigée par des mafieux, s’appelle un totalitarisme…


 

I-Cube 27/11/2012 08:48


@ Jacques : Effectivement, espérons seulement que nous en verrons l'aboutissement sans passer par la case "ruine totale et définitive du pays" avant !


Ce qui n'est pas si sûr, tel qu'on la voit se mettre en place pour l'heure...

Jacques Heurtault 27/11/2012 00:03


Un vrai boulevard s'ouvre pour permettre, enfin, la mise en place d'une vraie politique social-démocrate ...

I-Cube 26/11/2012 19:33


L'héritage de "Bling-bling".


Tout son héritage dans ce naufrage si prévisible...


Le "Chi" aurait dû l'écraser quand il le pouvait encore.


Une erreur...