Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
23 mai 2014 5 23 /05 /mai /2014 05:05

Alors Jean-Marc n’a pas pu résister…

 

« Pourquoi les italiens portent des chaînes en or ?

Pour qu'ils sachent où s'arrêter de raser… »

(C’est complétement faux : Pas vu un seul rital poilu.)

 

C'est un jeune italien qui va émigrer aux États-Unis. Sa mère, la Mama, lui donne les derniers conseils :

« Tu vas en Amérique. C'est très bien mon fils. Mais tu dois me promettre de ne pas épouser une américaine ! D'abord elles ne valent rien au lit, ensuite elles ne savent pas faire la cuisine, et pour finir, elles nous insultent en nous traitant de ritals ».

Le fiston promet d'obéir et s'en va prendre son avion.

Cinq années passent.

Un beau jour, le fiston rentre en Italie.

Il dit à sa mère :

« Mama, je dois te dire que j'ai failli à ma promesse : Je me suis marié à une américaine, mais elle n'est pas du tout comme tu m'avais dit.

D'abord elle fait très bien la cuisine, ensuite je n'ai jamais connu de fille aussi douée qu'elle dans un lit. Et elle m'a juré qu'elle ne me traiterait jamais de « rital » si je ne la traitais jamais de « négro ». »

 

C'est Placido Domingo qui rencontre Luciano Pavarotti...

« – Alors, qué cé que tou déviens, maintenant ?

– Eh bé, pour moi, ça va très fort. J'ai fait uno souper concerto à Milano, 400.000 personnes, 42 rappels, lé poublic était fou !

Et tou sais, la vierge dé Milano, elle a pleuré !

Des larmes sont sorties dé la pierre !

Les gens criaient : Miracolo ! Miracolo !

Tout lé monde s'est mis à génoux dévant moi, le bonheur !… Et toi ?

– Eh bé, j'ai fait oun pétit concerto à Rio de Janeiro. Il y avait solément 800.000 personnes. J'ai fait 82 rappels, tou té rends compte !

Et puis là, Jésus, en haut dé la colline, est descendou mé voir, il m'a serré dans ses bras, il m'a dit : « Bravo ! Bravo ! Ton spettacolo, il est souper, pas comme l'autre encoulé à Milano qui a fait pleurer ma mère » … »

 

Il se raconte une histoire passée pour authentique :

Une unité de chasseurs alpins italiens devait se rendre à Kristiansand en Norvège pour y effectuer des manœuvres militaires dans le cadre de l'OTAN.

Seulement, les officiers chargés d'organiser le transport de la troupe ont confondu Kristiansand (Norvège) et Kristianstad (Suède).

Résultat : des douaniers suédois stupéfaits ont vu débarquer à l'aéroport de Kristianstad 116 militaires italiens armés jusqu'aux dents.

La presse italienne s'est montrée sans pitié pour cette regrettable erreur.

En particulier, le Corriere della Sera.

« Ce n'est pas parce que « Kristiansand » et « Kristianstad » se prononcent presque de la même façon que l'Italie doit envahir la Suède par erreur », a ironisé le grand quotidien.

Il faut dire que les deux villes sont situées à près de 500 km l'une de l'autre.

« Apparemment, aucun membre du commando n'a réalisé que la Suède ne fait même pas partie de l'OTAN », a ajouté le journaliste.

Cet incident est très embarrassant pour l'armée italienne qui présente souvent l'image d'être comique et désorganisée.

Cependant, les norvégiens et les suédois ont pris l'incident plutôt bien.

Ils ont fait remarquer qu'en plus de « Kristiansand » et de « Kristianstad », il y a un « Kristiansund » dans le centre de la Norvège.

Si la confusion avait eu lieu avec celui-là, l'affaire aurait été moins grave… ou moins ridicule.

Je confirme : C’était l’anniversaire de la bataille de Monte Cassino, où les marocains du général Juin et les polonais ont « brisé » les lignes en mai 1944, ouvrant aux alliés la route sur Rome.

J’y ai vu beaucoup de jeunes polonais, j’étais le seul « Gaulois » (sans être marocain… précise-je, « né so Corsu, né so fiéru ») et absolument aucun militaire italien…

En revanche, les gardes suisses étaient présents.

Pas très martiale non plus, la garde !

 

Qu'est-il inscrit à l'entrée des bus italiens ?

« Ne parlez pas au chauffeur, il a besoin de ses mains »

(Archi-faux ! Je n’ai rien vu de tel. En revanche, des types qui conduisent avec le ventre au volant, ça existe !)

 

« Comment reconnaît-on un italien dans un combat de coq ?

C'est celui qui parie sur le canard. 

Et comment reconnaît-on que le combat a été organisé par la mafia ?

C'est le canard qui gagne. »

 

Il y a quelques temps de cela en Italie, un petit garçon était en train de bricoler avec son papa. Regardant les mains de son père, le petit garçon demande :

« – Dis papa, on se sert tout le temps de nos mains ; raconte-moi ce qu'on peut faire avec les doigts…

– Tu vois ce doigt, Tonio ? C'est l'index. Tu l'utilises pour montrer quelque chose.

Celui-ci, c'est le pouce. Il sert à beaucoup de choses comme tenir le manche d'une pelle.

Ici, c'est l'annulaire : On l'appelle comme ça parce que c'est le doigt qui porte l'alliance quand on se marie.

Et celui-ci, c'est l'auriculaire ; lui te sers quand ton oreille te gratte.

Et puis enfin il y a le majeur : Celui-ci, je te dirai à quoi il sert uniquement quand tu seras marié ! »

Alors Tonio se satisfait de ces explications.

Le temps passe et, un beau jour, Tonio s'éprend d'une belle Italienne, et encore un peu plus tard, c'est le mariage.

Alors pendant le repas de mariage, avant de quitter l'assemblée pour sa nuit de noces avec son épouse, Tonio va voir son père et lui demande :  

« – Tu te souviens qu'un jour tu m'avais promis de m'expliquer à quoi sert le majeur une fois que je serais marié… Je pense qu'il est temps maintenant !

– Tonio, ce soir, tu vas faire l'amour à ta femme encore et encore. Tant et si bien qu'à un certain moment, tu seras fatigué… Mais ta femme aura probablement encore envie de sexe…

Alors, c'est à ce moment-là que tu vas te servir de ton majeur : Tu vas tendre ton doigt, … et tu vas le pointer sur son front en disant : « Femme, il est temps que tu dormes maintenant ». »

 

Pourquoi les Italiens ne font-il jamais l'amour dans leur baignoire ?

Parce qu'il est bien connu que l'eau chaude ramollit les spaghettis…

 

Quelle est la différence entre un éléphant et une grand-mère italienne ?

Environ 10 Kg…

 

Comment appelle-t-on un Italien sans mains ?

Un muet.

 

Et les recuites (ou revenues) :

 

Deux jeunes copains, un italien (papa est mafioso catholique) et un juif.

Ils ont leur anniversaire le même jour.

Ce jour-là, le papa du petit italien offre à son fils un beau petit pistolet.

Le papa du petit juif lui offre pour sa Bar Mitzvah une superbe Rolex.

Le lendemain à l'école, ils se montrent ce qu'ils ont obtenu la veille comme cadeau, et comme chacun d'entre eux trouve le cadeau de l'autre plus chouette, ils échangent.

Lorsque le papa italien rentre chez lui le soir, il voit la montre sur le poignet de son fils et demande :

« Où as-tu pris cette montre ? »

Le petit italien explique l'échange qui a été fait à son père.

Le mafioso lui fout une torgnole et lui crie :

« Espèce de petit con ! T'es vraiment débile ou tu le fais exprès ?

Un jour peut-être, tu vas te marier. Puis, un autre jour, peut-être, tu rentreras chez toi et tu trouveras ta femme dans le lit avec un autre homme.

Qu'est-ce que tu feras alors ? Tu regarderas ta montre et tu diras : Vous en avez encore pour longtemps ? »

 

Dans un restaurant Italien, un mafioso dit à son homme de main :

« – Hey Tony ! Vas te branler dans les toilettes !

– Mais Patron, je n'ai pas le goût de me branler…

– Tony… Tony… N'oublie pas que c'est moi le patron, je t'écrase quand je veux.

– D'accord patron ! ».

5 minutes plus tard Tony revient et son patron lui dit :

« – Tony ! Retourne te branler dans les toilettes.

– Mais patron j'en reviens !

– Tony…

– D'accord patron. »

5 minutes plus tard Tony revient :

« – Patron je ne suis vraiment plus capable de me branler.

– C'est bien Tony. Prends les clés et va reconduire ma femme. »

 

Sans rancune aucune : Bon week-end à toutes et tous !

 

I3

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 26/05/2014 10:15


La branlette, c'est une "revenue" des histoire Corses de Dumè...


Celle du canard n'est pas mal, mais j'ai coupé, elle est plus longue.


 


Perso, j'aime bien celle de la baignoire !

Jacques Heurtault 24/05/2014 14:58


Celle sur la branlette répétée n'est pas mal mais, pour moi, la meilleure, c'est celle du combat de "coq"!