Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 10:28

 

Cas éventés de « blurgueurie »

 

2 – Planétologie « ummiste » : Selon les « ummites », « Ummo » a une face continentale et une face océanique. Elle est composée de neuf strates, sans véritable discontinuité, et ignore la dérive des continents.

L'accélération de la pesanteur y est de 1,21 g.

 

Si on calcule le rapport surface/masse, il est 1,2 fois inférieur au rapport terrestre.

Dès lors, la planète paraît riche en métaux lourds, donc il semble qu'elle devrait contenir au moins autant d'éléments radioactifs, dont la chaleur, plus difficile à évacuer, produirait des mouvements de convection interne plus importants que sur Terre.

La tectonique des plaques devrait logiquement s'appliquer encore mieux sur « Ummo » que sur Terre.

Or, le continent « ummite » est resté à l'état de Pangée et la stratification « d'Ummo » implique l'absence de convection.

Là aussi les « ummites » ont découvert leur erreur : Ils prétendent après coup que la dérive est un phénomène rare dans l'Univers. L'absence de dérive visible sur Vénus jouerait en leur faveur.

Objection : Le moteur de la dérive est avant tout thermodynamique. Il nécessite une source chaude (la radioactivité des roches) et une source froide (l'océan). Avec sa surface à 400°C, Vénus n'est pas dans les mêmes conditions que la Terre, et de plus la sonde Magellan a montré qu'elle a peut être une activité tectonique.

« Ummo » a bel et bien un océan et vu l'éclat absolu de son étoile, elle est cinq fois moins éclairée que la Terre. La source froide est bien présente.

Conclusion logique : La planète « Ummo » ne respecte pas les lois de la géophysique !

 

« Les « OAK-OEI » sont des sortes de volcans qui présentent la forme de crevasses qui projettent des colonnes incandescentes de méthane-pentane-oxygène à des hauteurs de 250 m jusqu'à 6,7 km. »

Des éruptions volcaniques sans mouvement tectonique ?

Bizarre.

Du méthane et du pentane jailliraient des profondeurs.

Soit, mais pourquoi du méthane (CH4) et du pentane (C5H12) seulement ?

Pourquoi pas les intermédiaires, éthane (C2H6), propane (C3H8) et butane (C4H10) ?

Et surtout, pourquoi dans ces profondeurs ces hydrocarbures ne se combinent-ils pas à l'oxygène, alors qu'ils sont à haute température et sous forte pression ?

Pourquoi ces âneries qu'on croirait sorties tout droit de « la foire aux cancres » ?

 

Les « ummites » ont communiqué à Fernando Sesma un planisphère de leur planète. La facture de cette carte évoque vraiment plus un dessin fait d'imagination par un adolescent, que la production d'une cartographie en avance sur la nôtre.

« Ummo » n'a qu'un seul continent, et les océans seraient proportionnellement moins étendus que les océans terrestres. Une petite mer, AUWOA SAAOOA, siège au milieu de la face continentale.

De bizarres traînées s'étendent tantôt sur les continents, tantôt sur les océans.

S’agit-il d'axes de communication ?

Mais elles s'interrompent parfois, et il est bizarre qu'on les représente à une telle échelle. Serait ce des formations naturelles comme les traînées qui entourent les cirques de Copernic et de Tycho-Brahé sur la Lune ?

Mais sur la Lune, les traînées sont causées par la retombée des poussières après l'explosion résiduelle de percussion du sol par une météorite qui a créé le cirque.

Ceci n'est possible qu'en l'absence d'atmosphère, qui disperserait le nuage de poussières. De plus, les traînées s'étalent sans vergogne sur l'océan « ummite », comme elles le font sur les « mers » lunaires où il n'y a pas d'eau.

Pour faire plus vrai, les « ummites » ont ajouté des détails orogéniques, longilignes ou circulaires.

Sur terre, ces plissements de l'écorce sont produits par les collisions de plaques tectoniques.

Mais que font-ils sur « Ummo » puisqu'il n'y a pas de dérive des continents ?

Que sont ces formations circulaires ?

D'immenses volcans ? Certes, on connaît un immense volcan sur Mars, mais ici les « ummites » ont eu la main lourde : Le plus grand fait 4.000 km de diamètre !

Heureusement, les pieux croyants peuvent se raccrocher à une perche, qu'une mystérieuse lettre leur tendit en 2003. Une lettre envoyée de France, écrite manifestement d'une main belge, tout en imitant le langage ampoulé des « ummites », adressée à un certain « Pierre Martain ». Bref, une lettre apocryphe, mais qui sauve la situation en prétendant que la carte ne représente qu'une petite partie de la planète Ummo...

Que les « ummites » ne l'avaient-ils précisé plus tôt, n’est-ce pas !…

 

Quand à la climatologie, avec une étoile qui les éclaire 4,7 fois moins que notre soleil, le climat de la planète des « ummites », même sous l'équateur, doit ressembler à celui de l'Antarctique profond.

À coté « d'UMMO », en fait même l'Antarctique est une fournaise.

De plus ces deux étoiles des « Ummistes » (si on retient l’hypothèse de Wolf 424) sont des corps de nature éruptive, engendrant d'importants et inopinés changements de température en surface.

L'endroit où est censé se trouver la planète Ummo est donc dans une zone totalement inhabitable, pour être beaucoup trop froide pour éviter de griller sous une avalanche de particules à haute énergie.

Son orbite ne peut être elliptique comme ils le prétendent, mais en forme de huit, de plus une révolution autour d'un astre double rapproché détruit complètement la notion de jour et de nuit...

Par ailleurs, les rédacteurs des lettres se sont emmêlés les pinceaux sur la durée des années et des jours « ummites ». Et comme si ça ne suffisait pas ils confondent les distances en années-lumière avec les distances en parsec.

« Ummo » est une « oyaa » (astre froid) de 7.251,63 km de rayon, qui tourne sur son axe en un « xii » (jour) de 600,0117 « iuw », soit 30,92 heures terrestres.

Elle est entourée d'une couche ionisée à 8.536,92 km.

L'axe du pôle a une inclinaison de 18° 39' 56,3" avec une variation périodique de 19,8".

La planète effectue sa révolution en trois « xee » de 0,212 années terrestres, autour de « Iumma », son « ooyia » (petit astre chaud), située à 99,6 millions de km d'elle.

Son orbite a une excentricité « à zéro baladeur », c'est à dire qu'elle est tantôt de 0,078 et tantôt de 0,007833 (presque circulaire) avec à un foyer l'étoile UNIQUE, Wolf 424 (IUMMA).

Le second astre repéré par nos propres astronomes terriens, bé il a disparu…

Une seconde « oyaa » tourne autour « d’Iumma », avec une révolution de 18 « xee ».

Comme c’est carrément indécent, pour faire plus « vrai » les « ummites » parlent alors des erreurs cosmologiques de leurs ancêtres, qui avaient pris la seconde « OYAA » comme référence, et croyaient que leur planète décrivait une orbite « duplo-hélicoïdale » !

C'est aussi absurde que si les astronomes du temps de Ptolémée avait cru, non pas que le Soleil et Mars tournent autour de la Terre, mais que la terre suivait une trajectoire oscillante autour du soleil.

                                                              

Wolf 424 est une étoile double. De fait, chacune tourne autour de l'autre, et il est impossible qu'une planète décrive une orbite quasi-circulaire à 99,6 millions de km de l'une d'elle.

Elle serait en même temps attirée par l'autre étoile et décrirait une orbite tout à fait chaotique.

Pour qu'elle ait une orbite à peu près stable, il faudrait soit qu'elle rôtisse au ras de l'une des étoiles, soit qu'elle gèle à grande distance du couple.

Et l'argument est encore plus fort pour la seconde planète, qui d'après sa période de révolution, graviterait à 329 millions de km de « Iumma ». Celle là aurait une orbite complètement farfelue, et serait éjectée du système au bout de quelques révolutions.

Les « ummites » ont aussi voulu copier la variation périodique de l'inclinaison du pôle terrestre (18,4" entre les valeurs extrêmes). Malheureusement, celle-ci est due à l'action gravifique de la lune sur le renflement équatorial terrestre. C'est le phénomène de « nutation », qui fait que l’étoile polaire « balance » dans le ciel. Les éphémérides utilisées en navigation d’avant le GPS en tiennent compte.

Or, « Ummo » n'a pas de lune !

 

3 – Incohérences sociales (et diverses) : Si sur « Ummo » il n'y a qu'un seul peuple et qu'un seul gouvernement, à quoi peut bien leur servir un symbole et un drapeau ?

La ménagère « ummite » ne fait pas ses courses dans un supermarché.

Elle reste chez elle et les produits alimentaires et ménagers sont envoyés par tubes pneumatiques !

 

Les « ummites » nous disent que « l'ANTHROPOMORPHISME (en majuscule dans le texte) de la technique empêche l'utilisation habituelle de la roue comme moyen de translation ».

Les machines se déplacent donc au moyen de pieds articulés !

C’est fort drôle pour une civilisation avancée de se passer de la roue, des cames, de tout ce qui est cyclique sans lesquelles aucun ingénieur ne pourra « articuler » quoique ce soit de manière répétitive !

 

Les « ummites » ne connaissent pas l'usage du crayon à papier à mine de graphite et dessinent tous leurs croquis avec des crayons de couleur épais.

 

La Faune y serait moins nombreuse et moins variée que sur la terre, mais signalons le « OIXXIXI » qui est un mammifère volant « n'ayant rien de commun avec les chauves-souris » et aussi une espèce de dauphin qui donne du lait. Pour le reste, on n’en sait pas grand chose.

 

La notion d'écosystème leur semble totalement étrangère alors qu’ils craignent pour le nôtre…

 

Les « ummites » sont parfois atteint d'effets névrotiques d'anxiété, ce sont des effets provoqués (par exemple) par une réflexion conduisant aux doutes sur l'existence de Dieu.

Qu’il faut alors soigner, puisqu’ils ont des preuves scientifiques indubitables de son existence…

 

Une partie des lettres (D41, D41-9, D41-10) est consacrée à la sexualité des « ummites ».

Attention, les « ummites » ne sont pas des libertins, loin de-là !

On y apprend que sur « Ummo » l'onanisme est interdit et que cette pratique est traitée médicalement (notamment à l'aide d'électrochocs).

Toute « déviance sexuelle » est prohibée, dont l'homosexualité, considéré comme une maladie, les sujets concernés sont « soignés » par l'intermédiaire de la régulation hormonale, après intervention adéquate sur les mécanismes neurocorticaux et endocriniens, la virginité de la femme avant le mariage est obligatoire… (De l’islam radical ?)

Tout contrevenant s'expose à des sanctions diverses et variées : Ainsi une femme coupable d'exhibitionnisme sera exposée nue en public jusqu'à ce que la honte la ramène à la raison.

Les mecs, on ne sait pas…

 

Sur « Ummo » l'érotisme est considéré comme morbide, de plus ils nous précisent que : « Les contrôles psychosociaux, concernant les apparitions sporadiques d'érotisme morbide, sont rigides et efficaces. »

Se voir soi-même se déshabiller peut provoquer un orgasme, aussi les vestiaires ne sont jamais éclairés. Par contre ce curieux phénomène ne se produirait pas quand ils prennent un bain ?

Faut dire que se laver dans le noir… enfin, passons !

 

4 – Incohérences évolutionnistes : Les « ummites » sont humanoïdes (ils sont juste un poil plus grand que nous). Quel que puisse être notre sentiment sur la vie ailleurs, il apparaît que cette vie doit pouvoir prendre des chemins que l'on ne soupçonne même pas...

À supposer même que la vie ait pris là bas un cheminement animal (après tout la classe animale est surtout définie par la façon de se reproduire), il faudrait que l'évolution locale ait engendré des vertébrés, qui aient engendré une chaîne similaire à la nôtre jusqu'aux mammifères... puis jusqu'aux primates, puis jusqu'aux humanoïdes...

Plus improbable, tu meurs...

Évidemment si on se place dans une logique créationniste, l'argument cesse d'être pertinent, mais bon !

Les « ummites » ressemblent donc aux terriens, mais pas n'importe lesquels (faut pas déconner non plus !)

Ce sont tous de « grands blonds avec de très grands yeux bleus » type « grand-blanc » qui est une pure invention de science-fiction (et des chaussures noires ?) et un grand front intelligent. Ils sont télépathes, ont des grands doigts avec des fonctions avancées et sont obligés de taper au clavier avec les jointures des doigts pour ne pas abîmer les fonctions extrasensorielles du bout de leurs doigts. 

Lisez bien cet extrait : « Appuyer sur des boutons très durs, exercer de fortes pressions pour saisir des objets sont des exercices où vous êtes avantagés par rapport à nous. Personnellement, je peux témoigner des véritables frayeurs que j'ai éprouvées à mon arrivée sur Terre lorsque j'ai accompli des opérations aussi inoffensives pour vous qu'appuyer sur certains boutons d'ascenseurs et autres interrupteurs électriques ».

Il faut en fait comprendre que le soi-disant « ummite » a une trouille monstre de se faire remarquer en appuyant sur le bouton de l'ascenseur non pas avec l'extrémité de l'index, mais avec sa jointure.

Ah, au fait, le baiser sur les lèvres n'existe pas chez les « ummites ».

C’est vraiment trop indécent... et ça abime les extrémités aux fonctions délicates « extrasensorielles »…

 

5 – Incohérences sociétales : La société « ummite » prend en charge l'individu de façon absolue.

L'État contrôle complètement l'individu.

Les « ummites » pensent tous la même chose, il n'y a qu'un seul gouvernement pour toute la planète et qui s'occupe de tout.

Il n'y a pas d'oppositions, pas de minorités, pas de débats, pas même d'opinions légèrement différentes... « Ummo » est une planète lisse... et totalitaire !

 

Notons que si la perspective d'un gouvernement mondial sur Terre, n'est pas entièrement utopique en soi, cela sous-entend pour que ça puisse fonctionner, une structure confédérale avec droit de sécession et/ou d'autonomie, et un gouvernement central qui ne s'occuperait que d'un minimum de choses (la gestion des conflits entre états fédérés peut-être ? La garantie des droits de l'homme dans tous les états ? Même pas sûr !)

L'utopie ce serait d’aller au-delà !

Qu’est-ce donc cette planète où il n'y aurait qu'une façon de penser, et qui serait vide de tout opposant, sinon un pur fantasme de « dictateur-totalitaire » ?

 

6 – Incohérences linguistiques : Logique avec ce qui précède, les « ummites » parlent tous la même langue !

Ceux qui ont étudiés, ne serait-ce que les rudiments de la linguistique savent que les projets de type « espéranto » relèvent de l'utopie ! Parce que, quoi qu'on fasse, il y aura toujours un décalage entre une langue écrite (et donc plus ou moins figée) et une langue parlée qui non seulement évolue sans contrainte, mais évolue différemment suivant, les régions et les milieux.

Y’a qu’à constater les divers « franciliens-natifs », entre celui du nord et celui du sud, entre celui des cousins « wallons » et ceux du Québec, le même parlé « aux îles » ou sur le continent africain pour que cette réalité saute aux yeux (et oreilles…) !

 

Quand on traduit quelque chose dans une langue, on comprend parfaitement que ce qui ne correspond à rien chez nous ne soit pas traduit, ainsi chez les « ummites », le mot « homme » (par exemple) n'est jamais traduit.

De plus une traduction reste une traduction, alors pour quelle raison le mot « bouche » est-il traduit par « Organe de phonation » : Le mot « Bouche » serait donc un mot si vulgaire chez les « ummites » qu’il n’y ingère jamais rien ? 

Même l'alphabet est incohérent (il s'agit bien d'un alphabet et non d'idéogrammes nous dit-on), avec le temps les signes les plus complexes auraient dû se simplifier au fil du temps.

 

7 – Incohérences religieuses : Les « ummites » pratiquent tous la même religion.

Ils sont très pieux et font tous leur prière tous les soirs, de préférence en couple.

Il n'existe sur « Ummo », aucun athée, aucun agnostique, aucun libre-penseur, aucune religion dissidente.

 

La raison en est bien simple, ils ont trouvé la preuve matérielle de l'existence de Dieu, ils ont eu la visite d'un messie dont les aventures ressemblent plus ou moins à celles de Jésus... et cerise sur le gâteau (car les « ummites » sont très forts), ils ont découvert où se situait l'âme : Elle se loge dans l'écorce encéphalique.

Les « ummites » ont d'ailleurs informé deux neurophysiologues terriens de cette découverte qui n’a jamais fait l’objet de publication depuis 60 ans…

 

8 – Incohérences de communication : Ces gens là viennent sur Terre, au lieu de s'adresser à des sommités scientifiques reconnues, ils choisissent de s'adresser par voie postale au président d'un club de fan d'OVNI, passionné d'occultisme et dont les réunions se déroulent dans un haut lieu de la mouvance phalangiste de l’Espagne franquiste !

Logique…

Ils auraient sorti leurs lettres sur une imprimante d'ordinateur, on se serait à l'époque, demandé quel était cet étrange support et on aurait eu une preuve quasi-irréfutable de leur avancée technologique.

Mais non, ils écrivent sur une machine à écrire Olivetti à ruban bicolore.

À remarquer qu'ils ont pondus plus de 200 lettres, mais qu'ils n'ont pas été foutus de nous montrer la moindre petite photo, et a fortiori aucun film de leur planète d'origine.

 

9 – Incohérences futurologiques (ou technologiques) : Comment décrire une technologie supérieure quand on est censé être « ummite avancé » : Eh bien, à l'instar des auteurs d'anticipation, ils pratiquent la futurologie.

C'est-à-dire qu'ils se basent sur l'évolution de techniques terriennes récentes et les éventuelles applications pratiques de théories nouvelles. (Tout ça dans le contexte des années 1960).

Il suffit pour cela de piocher dans les ouvrages de vulgarisation sur la recherche scientifique et technologique et de la « charabiaïser », ce qu'ils savent faire parfaitement.

 

On pourrait penser qu'ils nous feraient dons dans leur description d'innovations véritablement inédites, mais non... Les « ummites » admettent un retard important en micro-informatique (alors que leur civilisation est réglée au millimètre près par des ordinateurs, plus gros que celui de Bercy), ils n'ont ni DVD, ni clé USB, ni autre support de mémoire de masse.

Ils n'ont ni Internet, ni téléphone portable, ni appareil photo numérique, ni four à micro-onde, ni Rfid, de celles qui pistent déjà nos vies sur la Terre des arriérés mentaux que sont les humains, alors que leur planète est gérée de telle sorte que toute information est accessible quasi-instantanément.

 

Il est à noter que la futurologie est toujours (et par définition) un écueil : Ça ne marche jamais et quand on dit jamais, c'est jamais.

D’ailleurs, à titre personnel, « je » sais que c’est globalement toujours ce qui n’était pas prévu ni prévisible qui pertube n’importe quelle prévision, même en matière de prévision budgétaire simple !

Alors, relisons les futurologues des années 70 sur l'an 2000. On en reste stupéfait : Eh bien, non en 2000 il y a ni colonies martiennes, ni colonies lunaires, les trottoirs des villes ne sont pas équipés de tapis roulants, les engins volants n'ont pas remplacé les automobiles, par contre personne n'avait prévu les ordinateurs domestiques, Internet, les téléphones portables, les DVD, la wi-fi, la photographie numérique, le téléchargement musical, le sida et les trithérapies, etc.…

En revanche, la konnerie humaine, elle a drôlement progressé, mais ça, c’était prévisible (et ça le reste encore !).

 

10 – Incohérences scientifiques : Tandis que les « ummites » font des études très poussées sur la propulsion intersidérale, ou sur l'étude du cortex, ils disent pratiquer la vivisection sur des jeunes gens de leur espèce sans anesthésie !

Et pourquoi sans anesthésie ? Parce que ça n'avait pas encore été inventé ! (Lettre D41-15).

Alors que nous utilisons couramment le Thiopental depuis les années 40 après un premier essai en 1934…

 

Ils soutiennent ainsi avoir découvert sur Mars des végétaux unicellulaires et pluricellulaires simples.

On a sacrifié sur Terre des milliards de dollars soustraits à la lutte contre la famine, le paludisme, le sida, pour y envoyer des sondes à la recherche des « souches de la vie ».

Résultat ? Nada, ensemble vide.

 

Et « moi je », suis éreinté.  

Mes « on » jubilent et se font absents un temps, semble-t-il.

C’est tant mieux !

Ne suis-je donc né que pour les conforter dans leur exigence de démontrer un canular « ummiste ».

Mais qu’en avais-je donc à faire ?

Ce n’est ni mon métier, encore moins ma formation, ni mon passe-temps favori, loin de-là.

 

I-Cube

Partager cet article
Repost0

commentaires