Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 04:09

Un an de socialisme-appliqué…

 

Eh bien que vous le vouliez ou non, conjoncture internationale ou pas, ça se traduit par une « contracture » dans l’activité du pays.

(On ne dit plus « récession » dans la novlangue socialiste & bien-pensante, mais « contraction », autrement dit une crampe qui appelle à être « décontractée »… donc une « contracture » !).

 

En fait de « redressement » économique, promis-craché-juré, « Art-no-Monte-Bourre » nous fait un beau numéro de la « dépressive-attitude » propre à rendre fous-de-joie les apôtres (et leurs seins) du « déclinisme » que nous dénoncions encore ici avant les élections de l’année dernière !

Ils l’avaient prêché, ils l’avaient théorisé, ils le mettent en œuvre et c’est encore vous qui paierez l’addition de leur « trisomie-intellectuelle ».

Pour ma part, j’en reste à mon point de vue originel : « Quand on n’avance pas, c’est qu’on recule ! »

Et ça se confirme, en plus…

 

Reprenons les choses plus sérieusement : La semaine dernière, deux « études » de « sachants » nous sortent chacun leur « point-de-vue » sur l’état de l’économie de mon beau pays (celui que j’aime tant et qui me le rend si mal).

D’un côté la « BdF », autrement dit « Banque centrale de Gauloisie » prévoyait encore une progression de + 0,1 % du PIB pour le premier trimestre 2013.

Et la même « décontracture » croissance du PIB (maintenue à + 0,1 %) au deuxième trimestre !

Estimation fondée sur son enquête mensuelle de conjoncture d’avril publiée lundi en huit.

Pour avoir, dans une autre vie, participé à ce « genre d’effort-là », ça consiste à réunir les « conseillers de la BdF » pour causer de conjoncture et recueillir les avis de ces « petits-patrons » à qui on offre café-croissant et jus de fruit à mâtine dans les salons dorés sur moulure des agences locales.

Rien de scientifique (c’est seulement après, une fois « mouliné » et « ripoliné », que ça peut avoir un aspect « scientifique »), juste une photographie instantanée de « l’état de l’opinion » sur les perspectives, faite par des « meks sur leur terrain » que sont ces Conseillers-« BdF ».

J’ai rarement vu une réunion où il y en avait au moins un qui était « optimiste ». Et quand c’était le cas, en général on apprenait par la suite et par la presse, que son banquier traditionnel & personnel ne l’avait pas suivi dans son optimisme béat et qu’il déposait le bilan.

C’est une des raisons pour lesquelles je me suis toujours méfié des « communiqués de presse » relayés par la presse-économique à longueur de colonne et de journée. Sauf à les lire « à l’envers ».

Dire qu’on va bien, c’est attirer l’intérêt du fisc de façon idiote.

Dire qu’on va mal, c’est justifier des retards de paiement de la TVA ou préparer un « coup à trois-bandes » sur son marché et endormir la concurrence.

Idem et surtout dans les cénacles de syndicats patronaux, que j’eue fréquenté dans quelques « branches » (toujours dans une vie antérieure).

 

Ceci étant les économistes interrogés par Reuters anticipaient pour leur part une « contraction » de – 0,2 % du PIB sur la période janvier-mars, qui interviendrait après celle de – 0,3 % enregistrée au dernier trimestre 2012, et une stagnation au deuxième trimestre.

Et, optimiste à tout crin, l’enquête d’avril de la « BdF » leur tordait le cou pour faire apparaître une hausse d’un point de l’indicateur du climat des affaires dans l’industrie, à 94, et une stabilité de celui des services, à 93, les deux se situant en-dessous de leur moyenne de long terme (100).

Selon les chefs d’entreprise interrogés par la « BdF », la production industrielle aurait progressé le mois dernier dans la plupart des grands secteurs, en particulier le matériel de transport.

Et les livraisons auraient été plus soutenues.

Le taux d’utilisation des capacités de production aurait « rebondi » de 0,6 point par rapport au mois de mars pour atteindre 75,9 %.

« Mais les carnets de commandes restent insuffisamment garnis en dépit dun frémissement de la demande », indiquait-elle, et d’ajouter que, pour les chefs d’entreprise, « lactivité devrait légèrement baisser en mai ».

Cherchez la logique de tout ça…

 

Dans les services, l’activité serait restée stable, un rebond du travail temporaire étant compensé par le recul de l’hébergement-restauration et des autres activités qui pâtissent des conditions météorologiques.

En revanche, les effectifs des entreprises se sont repliés légèrement : Ça, c’est un « vrai-indicateur »…

Et une quasi-stabilité de l’activité est attendue en mai.

À mon humble avis … corrigée des variations saisonnières, parce que dans la réalité, on va plonger sévèrement quant aux volumes, au moins dans l’industrie.

 

Côté « Lyne-sait-tout », on annonce froidement et officiellement quelques heures plus tard que l’économie Gauloise est entrée en récession en enchaînant deux trimestres consécutifs de « contracture ».

Selon les chiffres publiés ce jour-là par « Lyne-sait-tout », le PIB s’est replié de – 0,2 % au 1er trimestre de 2013 et non pas + 0,1 % comme prévu par la « BdF ».

Une baisse qui s’ajoute à celle de – 0,2 % du quatrième trimestre de 2012, puisque « Lyne » a légèrement revu le chiffre des derniers mois de 2012.

De quoi en rire, n’est-ce pas : D’un côté la « BdF » de clamer « + 0,1 », conforme à ses prévisions, et de l’autre, « Lyne » de compter « – 0,2 % » !

 

Le plus drôle dans la célèbre « autiste-attitude » de nos gouvernants, c’est que ceux-ci persistent à ne pas modifier « la feuille de route ».

Interrogé par l’AFP, Bercy aurait assuré maintenir sa prévision de croissance à + 0,1 % sur l’ensemble de l’année 2013, convaincu qu’une reprise se fera sentir au deuxième semestre…

Souvenez-vous que de mon côté, mes modélisations ont prévu depuis janvier une « contraction » de – 2 à – 2,5 %, hors les effets de l’inflation, pour 2013 par rapport à 2012.

 

En bref, c’est la deuxième fois en à peine un an que l’économie est ainsi « dans le rouge », définition internationale d’une « récession » contraction !

« Cest la troisième baisse au cours des quatre derniers trimestres » explique ma copine « Lyne-sait-tout ».

Le PIB avait en effet reculé de – 0,1 % aux premiers et deuxièmes trimestres de 2011, Avant de connaître un éphémère rebond au troisième et de replonger en fin d’année 2012.

 

Et leur détail des chiffres montre clairement la faiblesse actuelle de notre économie : « La production totale est au point mort » tandis que « la consommation des ménages est atone » expliquent en effet « les experts » (même si Kate les quittés pour aller au FBI après 19 ans de bons et loyaux service).

Quant aux investissements ils se replient pour le cinquième trimestre consécutif tandis que les exportations reculent également, tout comme les importations, d'ailleurs.

 

Pire que ça encore, « Lyne » en revoit à la baisse certains éléments relatifs à 2012, même si au final elle ne modifie pas son estimation pour l’ensemble de l’année et annonce toujours une croissance nulle pour 2012.

Outre la révision des chiffres du quatrième trimestre, qui s’avèrent légèrement meilleurs que prévus (– 0,2 % et non plus – 0,3 % comme annoncé initialement) et de ceux du troisième trimestre (moins bon que prévu avec une hausse de + 0,1 % et non plus de + 0,2 %) « Lyne » revoit à la baisse les chiffres de la consommation !

Celle-ci s’avère beaucoup plus importante que prévue et atteint – 0,4 % selon les nouvelles estimations alors que jusqu’à maintenant le repli était estimé à – 0,1 %. « Cest la deuxième baisse depuis laprès-guerre après celle de 1993» nous dit-on.

 

Il est vrai que le pouvoir d’achat des ménages a enregistré une baisse record de – 0,9 % l’an passé.

Fin mars, « Lyne-sait-tout » avait évalué ce recul à – 0,4 %, ce qui constituait déjà une baisse record. Et le repli ressenti par les « Gaulois de Gauloisie » est sans doute beaucoup plus important.

La baisse de – 0,9 % « est mesurée sur lensemble des ménages » explique « Lyne-qui-nous-dit-tout-de-ce-qu’elle-sait ».

Or, compte tenu de la croissance de la population, le pouvoir d’achat au niveau individuel (calculé par « Lyne » comme le pouvoir d’achat par unité de consommation) affiche une baisse plus importante encore.

Il « se replie de – 1,5 %, alors quil était stable en 2011 » expliquent les statisticiens publics en soulignant qu’il s’agit de « la plus forte baisse depuis 1984 ( 1,9 %). »

 

Pour autant, tous ces « braves-gens » estiment unanimement que ce passage à vide de la croissance devrait être de courte durée.

Selon la « BdF », qui prévoyait une progression de l’activité au 1er trimestre, le pays devrait connaître une croissance de + 0,1 % au deuxième trimestre 2013 !

Un chiffre qui correspond à celui contenu dans la dernière note de conjoncture de « Lyne ».

Alors même que les économistes interrogés par Reuters en début de semaine dernière ne prévoyaient pas un troisième trimestre dans le rouge. Selon eux, après une contraction de – 0,2 % du produit intérieur brut sur la période janvier-mars, le PIB afficherait seulement … une stagnation au deuxième trimestre.

 

Pas de quoi être très fier de nos gouvernants, finalement.

Pour y arriver il faudrait d’une part que l’inflation soit à minima de l’ordre de 1,9 % et que « François III » nous mette enfin le turbo !

Et quant au 4ème trimestre, on n’a pas fini d’en pleurer de rage, assommés que nous allons être par les « queues-d’impôts » du retour de vacances.

Il est même probable que l’ardoise laissée dans les comptes publiks soit telle en fin d’année, qu’une seconde année de « contracture » restera inévitable.

Faut dire aussi que tant qu’on n’aura pas taillé dans les dépenses publiques à coup de hache, on n’y arrivera pas…

Et tous les « crétins » iront ainsi voter aux municipales pour « Marinella-bella », histoire de finir de conforter notre « Capitaine de pédalo-chef » que c’est l’unique bonne stratégie pour se faire réélire en 2017.

Le pôvre : Il ne sait pas encore ce que le peuple lui réserve…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 21/05/2013 11:26


Note quand même que sur 5,6 millions de fonctionnaires (et assimilés) que compte notre pays, 29.000 postes ont été supprimés des effectifs... en 2011 !


Le bel effort du "1 sur 2".


Là, on nous a promis un gel des effectifs !


 


Pour le reste, tu as sans doute raison et rejoint "Inco", pour qui la politique serait devenue de la "communication" vide de sens peut-on supposer.


Tant que "ça marche", hein ...


 


Un de mes profs' de sciences-Po, dans le temps, nous expliquait déjà le détail de la "politique-spectacle", il y a 30 ans de ça.


Et ça marche encore, figure-toi.


Pendant ce temps-là, le pays a largement plongé. 4ème puissance économique du monde, on en est où actuellement ?


Seconde d'europe, mais largement sous le top 10 au niveau mondial.


Et pas un kopek de plus pour les "gaulois" !

chris 21/05/2013 09:21


Tout le monde presse la France de se réformer et notamment de réduire l’obésité de la fonction publique et aussi des collectivités
territoriales. Bien qu'ayant toute capacité de le faire, le pouvoir en place ne le veut pas, mais ceux d’avant non plus. Il est prisonnier de la bulle idéologique où il s'enferme volontairement.
La seule façon d'en sortir, à ses yeux, est de se lancer dans de la communication. Les objectifs officiels sont imprécis et fumeux à souhait : l'emploi, la jeunesse, la préparation de l'avenir,
le numérique, la transition énergétique, la santé, les grandes infrastructures, les nouvelles technologies.