Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 04:01

Le docteur « @-talli » a encore frappé

 

« Positiver », c’était l’accroche de l’enseigne d’hypermarché « Carrefour »… dans le temps !

Et « magic-talus », après en avoir fait des kilomètres, globalement tous les deux ou trois ans, il s’est de nouveau enroulé dans les rideaux pour fumer la moquette et nous sortir 45 propositions pour … « positiver ».

Naturellement, je me suis procuré son rapport (260 pages dont seulement 150 de « fond ») où il explique à qui veut bien le comprendre, que l’économie « positive », c’est penser le long-terme !

Ah oui ? Entre deux chopes de Picon-bière ?

 

Alors, juste pour en rire, un petit détour rigolatoire dans cette actualité ébouriffante de contrariétés.

 

Proposition n° 1 : Repenser profondément les objectifs des entreprises.

Il s’agirait pour elles de ne pas prioriser leurs profits, mais d’inclure dans leur gestion le côté « positif »…

 

Proposition n° 2 : Ouvrir à toutes les organisations privées la possibilité d’inscrire les objectifs positifs au cœur de leur stratégie, sans créer de nouveaux silos.

« Silo », je n’ai pas tout bien compris à quoi il faisait allusion…

Mais bon, la « 2 », c’est un peu la « 1 » en plus « romantique », suppose-je.

 

Proposition n° 3 : Définir un statut du dirigeant d’entreprise.

Là, il s’agirait de les recruter non plus comme étant propriétaires de leur boutique, mais comme « habilités » à les diriger…

Au regard de leur « positivité », n’est-ce pas !

 

Proposition n° 4 : Définir des indicateurs extra-financiers de référence.

Un nombre restreint (5 maximum) d’indicateurs, « positifs », sociaux et environnementaux, que toutes les organisations devraient produire sans pour autant noyer les observateurs sous un flot d’indicateurs…

On a déjà à fournir des indicateurs financiers, fiscaux, réglementaires, sociaux pas trop faux, alors une bordée de plus, il y a franchement de quoi « positiver ».

 

Proposition n° 5 : Œuvrer en faveur d’une évolution profonde des normes comptables internationales…

Le grand rêveur ! Quand je vous dis qu’il a fumé un truc « pas dans la pharmacopée autorisée »…

 

Proposition n° 6 : Créer une agence européenne de notation positive.

Et allons-y : Encore un « zinzin » de plus !

 

Proposition n° 7 : Faire de l’investissement socialement responsable un véritable levier pour la croissance de l’économie positive…

Là non plus, je n’ai pas tout compris de quoi qu’est-ce, un peu comme si aucune initiative, même ultra-spéculative n’était pas en soi un investissement ultra-socialement responsable !

 

Proposition n° 8 : Créer un fonds mondial d’économie positive.

La « Berd » ne lui a pas suffi !

 

Proposition n° 9 : Développer massivement les « social impact bonds » et les « green bonds ».

Si c’est une façon d’arnaquer le chaland comme une autre pour qu’il vous refile son pognon, pourquoi pas ?

 

Proposition n° 10 : Permettre le développement du financement participatif.

Chut ! Ne lui dites pas, il ne sait pas que le canal de Suez et celui de Panama ont été creusés comme ça…

 

Proposition n° 11 : Rediriger l’épargne et les investissements vers les activités positives (cf. proposition n° 9…).

 

Proposition n° 12 : Favoriser le développement de la micro-finance.

Son dada… Là encore, on dirait une poule qui a réinventé l’œuf…

 

Proposition n° 13 : Renforcer l’action des banques contre l’exclusion bancaire.

Trop drôle, n’est-ce pas !

 

Proposition n° 14 : Poursuivre et amplifier la lutte contre les paradis fiscaux.

Haro sur le régime fiscal des agriculteurs qui comporte tellement de « niches » que s’en est un paradis tout entier ?

 

Proposition n° 15 : Créer une véritable taxe sur les transactions financières.

Mais si : Il redécouvre le fil à couper le beurre. Allumé, le type !

 

Proposition n° 16 : Indexer la rémunération des dirigeants sur la positivité de l’entreprise.

Té, comment ne pas y avoir pensé avant. Et on les paye avec les déficits ?

 

Proposition n° 17 : Renforcer les actionnaires de long terme.

C’est déjà en cours depuis 1867…

 

Proposition n° 18 : Intégrer des critères positifs dans les choix des marchés publics.

La belle usine à gaz à créer…

 

Proposition n° 19 : Rénover les partenariats public-privé (ppp) en des contrats de performance environnementale et sociale.

Hein que c’est beau les utopies… Déjà qu’on a du mal avec ce qui existe…

 

Proposition n° 20 : Rendre obligatoire l’affichage de l’impact social et environnemental des produits.

J’en veux sur chaque litre de l’essence de mon « tas de boue à roulette » !

 

Proposition n° 21 : Rendre les administrations publiques véritablement positives.

Déjà, les rendre toutes utiles et performantes au prix où elles coûtent, ce serait un grand progrès pour le pays.

 

Proposition n° 22 : Engager le développement d’une e-administration et d’un « open government ».

Facile pour le type juché sur sa colline quand EDF n’est déjà pas capable de lui livrer une peu de courant et « Transe-télécom » une ligne sans faux-contacts…

 

Proposition n° 23 : Étendre le concept de responsabilité élargie des producteurs à d’autres problématiques que le recyclage.

Le recyclage, ce n’est pas encore gagné, alors le reste…

 

Proposition n° 24 : Défavoriser fiscalement les organisations non positives et valoriser les comportements positifs.

Avec quel pognon ? Et pourquoi tuer « positivement » ce qui est nécessaire à la vie économique « positive » ?

 

Proposition n° 25 : Créer des pôles de coopération territoriale positive. …

 

Proposition n° 26 : Mettre le numérique au service de l’innovation par tous et pour tous.

Ah ? Pourquoi pas ?

 

Proposition n° 27 : Lancer une négociation sociale sur l’introduction du long terme dans la gouvernance de l’entreprise.

Encore un qui n’a jamais négocié avec des syndicalistes…

 

Proposition n° 28 : Encourager les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique.

Le gaz de schiste et le nucléaire auraient ses faveurs ?

 

Proposition n° 29 : Sensibiliser les élèves des écoles à l’altruisme et à l’économie positive.

Et plus à la « théorie du genre » ? Arf : Encore un « has-been » !

 

Proposition n° 30 : Rendre le service civique obligatoire et international.

Vive l’appel sous les drapeaux !

 

Proposition n° 31 : Faire de l’école un lieu d’échange entre les générations.

Oui, parce qu’on ne le vous dit pas assez, mais les apprenants et leurs professeurs sont déjà aussi débiles les uns que les autres pour être de la même génération : Y’a qu’à voir le niveau de notation aux concours de recrutement…

 

Proposition n° 32 : Mettre les technologies de l’information au cœur de l’éducation.

Avec tout le pognon dépensé depuis « sous le Chi », elles n’y sont pas déjà ?

 

Proposition n° 33 : Créer un espace mondial de partage du savoir.

« Gogol » existe déjà !

 

Proposition n° 34 : Créer un haut-commissariat au long terme.

Et à courte-vue… pour transformer le conseil économique, social et environnemental (CESE) en un « Conseil du long terme ou d’orientation vers la société positive ».

Ils vont apprécier qu’on trafique encore la constitution pour leurs beaux yeux !

 

Proposition n° 36 : Organiser chaque année un débat au parlement sur l’évolution de l’indice de positivité de l’économie.

Comme si ils n’avaient que ça de plus urgent à faire.

 

Proposition n° 37 : Rédiger une charte mondiale des responsabilités universelles.

Les dix commandements ne lui suffisent plus…

 

Proposition n° 38 : Créer un tribunal mondial pour juger les crimes commis contre l’environnement.

Et pas contre les gazeurs ?

 

Proposition n° 39 : Renforcer la prise en compte des enjeux sociaux et environnementaux dans les procédures d’arbitrage.

 

Proposition n° 40 : Poser les fondements d’un futur « état de droit mondial ».

Là encore, la charte de l’ONU ne lui suffit pas ?

 

Proposition n° 41 : Mieux valoriser les emplois positifs.

Avec quel pognon, chef ?

 

Proposition n° 42 : Étendre les possibilités pour les salariés privés et publics de s’engager au service d’une cause altruiste.

Bien des entreprises les y poussent déjà, comme d’un aperçu de la porte de sortie…

 

Proposition n° 43 : Lutter contre toutes les formes de discriminations.

Très bien.

 

Proposition n° 44 : Favoriser le développement de l’économie du partage, ou « économie collaborative », qui émerge déjà dans de nombreux domaines (échange de maisons, couchsurfing, co-voiturage, auto-partage…).

Puisqu’elle est rendue possible par internet et se développe grâce aux réseaux sociaux, nous dit-il.  

 

Proposition n° 45 : Promouvoir la « ville positive ».

Vote pour « Haine-Ka-Aime » !

 

Et puis il nous fournit en plus, comme si il lui fallait en rajouter une couche dans son délire discriminant de « sachant », avec deux rubriques :

 

A – « L’important » :

Ce sont les mesures piliers, les chantiers à lancer d’ici 2017.

Pour poser le cadre de l’économie positive :

 

1. Inscrire dans le droit la mission positive de l’entreprise ;

2. Refondre les normes comptables pour intégrer le long terme ;

3. Définir des indicateurs positifs extra-financiers ;

4. Réformer la gouvernance de l’entreprise pour rééquilibrer l’interaction entre les différentes parties prenantes et intégrer le long terme ;

5. Créer un fonds mondial d’économie positive ;

6. Repenser globalement l’architecture de la fiscalité des entreprises autour des externalités positives ou négatives ;

7. Transformer le CESE en conseil du long terme/conseil d’orientation vers la société positive ;

8. Créer un tribunal mondial de l’environnement ;

9. Œuvrer pour l’adoption d’un grand texte international sur les responsabilités universelles et la protection de l’humanité sociétal ;

10. Orienter l’éducation vers l’économie positive en sensibilisant les plus jeunes au long terme et à l’altruisme.

 

B – « L’urgent » :

Ce sont les mesures quick wins, applicables rapidement, pour enclencher la dynamique de l’économie positive dans les douze prochains mois.

 

1. Intégrer l’innovation sociale dans le crédit impôt/recherche ;

2. Lancer un programme d’identification et de structuration de pôles territoriaux de coopération positive ;

3. Cartographier les politiques qui permettent une responsabilité élargie des producteurs (sur le modèle d’éco-emballages) ;

4. Rendre obligatoire l’affichage positif pour permettre un choix éclairé des consommateurs…

5. Agir par la commande publique ;

6. Mettre en place les contrats de performance environnementale et sociale en lieu et place des partenariats public-privé ;

7. Renforcer les possibilités de financement participatif ;

8. Lutter contre le trading à haute fréquence à travers une taxe sur les transactions financières ;

9. Démarrer la transition énergétique ;

10. S’engager dans le numérique (e-administration).

 

En gros comme en détail, si on ne fait pas « tout ça », que personne ne s’étonne que ça merdoie sévère dans les années à venir.

D’ailleurs, il l’avait bien dit la dernière fois : C’est à prendre ou à laisser et vogue la galère.

 

Ce type-là est superbement cinglé : Son cas relève soit du ministère de la santé, soit de celui des arts (d’enfoncer les portes ouvertes), théâtre de boulevard, section comique.

En bref, avec des « sachants » pareils, je ne m’étonne plus qu’on en soit là où on est rendu.

Et dire qu’il a fait sherpa de « Mythe-errant » pendant des années… avant d’aller se noyer dans la « Berd » !

 

Ça méritait un peu de pub pour le baveux, tous ces efforts-là, à celui à qui on n’a rien demandé, finalement… sauf « François III » lors du premier « LH Forum » des 13 et 14 septembre 2012 !

Faut dire qu’on a tellement de sous à claquer en « études », qu’on pouvait faire l’effort, n’est-ce pas, au lieu de tenter de réduire nos déficits courants avec la sueur du peuple.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 26/09/2013 18:20


La famille, chez les "feuj", c'est sacré !


 


Bon maintenant, va falloir que "Charlotte" trouve le moyen de "coler les voleurs", si il veut récupérer les 12 millards manquants que prévoit le gouvernement de réinjecter dans la BPI chargée
avec Oséo et consorts de gérer le "Grand-emprunt de "Bling-bling".


Encore quelques nuits blanches en perspective...

L'Ami-Râle 26/09/2013 17:53


Effectivement, "@ Talli" est un bon candidat pour gérer les 12 milliards d’euros manquants que
« Charlotte » recherche.


Les scrupules ne l’ont jamais étouffé.


C’est 90 tonnes de marbre qui se sont envolé jusqu’aux-îles dans un 747 cargo de la compagnie
« Air Transe » dirigée alors par l’autre "@ Talli" !…


Est-ce que cela a été seulement payé ?...


Une belle histoire fraternelle…

I-Cube 26/09/2013 16:26


J'avais suivi de loin cette affaire, à l'époque : J'avais les mains dans le cambouis des redressements d'entreprise opérationnels et la tête dans le guidon à vouloir sauver ce qui pouvait
l'être...


 


ce gars-là était un brillant, comme on en fait plus.


Mais justement, ce Lauréat du Concours général des Lycée en Philo, il gâche son talent en utopies que je ne suis même pas sûr qu'il s'y reconnaisse lui-même.


Complètement allumé et de pire en pire.


Faut dire qu'il a l'art de faire bosser pour des nèfles de "gros cerveaux", comme savait le faire mon prof de droit commercial : On lui faisait un bouquin de droit nouveau par semaine, alors que
j'étais encore étudiant...


Très formateur !


 


"@ Talli" il en a perdu le sens de la mesure.


 


Mais de vous à moi, "Ami-râle", dans la quête des 12 milliards manquant que "Charlotte" est en train de réaliser, n'est-ce pas le candidat idéal pour avoir pu gérer tout ça en douce ?


Un pied ici, un pied à Londres (au moins à l'époque et imposé par "Mythe-errant"), un oeil dans les paradis fiscaux ?


Jusque-là, je penchait pour "Déesse-khâ", bien à l'abri des fins de mois difficiles, mais lui, l'ami de tous les présidents depuis 30 ans, il est encore meilleur...


 


Et puis alors, d'avoir récupérer le marbre du hall d'entrée de la Berd et de l'avoir fait transporté par Air-Transe jusqu'aux-îles, c'est fabuleux, n'est-ce pas...


C'était qui le pédégé d'Air-transe à l'époque ?


Un homonyme de frangin ou un autre ?

L'Ami-Râle 26/09/2013 12:36


« @-talli » a beaucoup d’imagination et d’exigences !...


Lorsqu’il était à la « Beurd », le hall d’entrée avait été recouvert de marbre de
carrare.


Première livraison et première installation : le marbre est refusé par
« @-talli » himself !...


Deuxième commande de marbre avec des modifications : nouveau refus du président de la
Beurd » !...


Coût de l’opération : 750.000 £ en 1993.


Troisième commande et installation : enfin acceptée par
« @-talli » pour qui rien n’est trop beau, surtout pour sa villa de St-Martin…


Les plaques de marbre refusées ont filé en cargo « Air Transe » vers les Antilles
pour une installation dans la résidence des frangins.


Les Anglais ont trouvé la solution : ils ont fichu dehors « @-talli »
!...


Dans la nouvelle mouture pour « positiver », « @-talli » a
manifestement oublié la Proposition n° 46 : plus d’éthique dans les affaires !...

I-Cube 26/09/2013 12:12


Espérons, Chris !


Mais ce n'est pas suffisant.


 


D'abord l'UMP reste exactement comme les autres : Un parti (donc partisan), d'aparatciks (qui ne votent même pas la loi bien modérée pour en être minable, sur le cumul des mandats) professionnels
de la politique, justement avec ses propres prébendes (et autres financements plus ou moins occultes : Rappelle toi que 60.000 donateurs à 80 euros de moyenne, ça ne fait pas 11 M€, mais à peine
4,8, loin de la moitié...).


De plus c'est une formation "de pouvoir" qui a été et aspire encore à revenir au pouvoir sur cette administration (et ses hommes qui la servent), usant des mêmes ressorts que ses opposants
directs pour arriver à ses fins, à savoir le "clientélisme-électoral".


Les uns et les autres n'aspirent qu'à "redistribuer" à ses électeurs ce qu'ils peuvent encore leur confisquer, via l'impôt, les taxes, les "niches" et même les cotisations/prestations sociales !


De très puissants outils pour "soumettre" l'opinion !


Et se conforter dans leurs postures dogmatiques.


Je ne suis donc pas sûr que la solution puisse venir de l'UMP : C'est devenu un parti de notables alors qu'à sa fondation première, du temps du Général de Gaulle, c'était un parti de
"résistants", de ceux qui savaient dire "non" !


 


Evidemment, l'espérance n'est pas non plus du côté de la "gôche de la gôche" ou de "Marinella-tchi-tchi". Leurs'horizons dogmatiques ne débouchera sur rien, puisque tous les deux n'ont que
le mot Etat à la bouche !


Quant à "Bébé-Roux" et ses complices, n'en parlons même pas...


 


Donc, donc, le chemin n'est pas vraiment tracé, jusque-là.


Et pourtant il va falloir s'y coller !