Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 11:07

Attractivité fiscale ? Nous sommes en queue de peloton !

 

Qui l’eût anticipé ?

Selon PricewaterhouseCoopers, mon pays se classe au 169ème rang, sur 185 pays étudiés, se déclassant de 5 places par rapport à 2011…

Les effets de l’équipe de « Bling-bling » et de « Fifi-le-déchu/battu ».

 

Loin de s’améliorer, voire de stabiliser, l'attractivité fiscale de la « Gaulosie fiscale » se détériore. L'Hexagone est, cette année encore, très mal classé dans le palmarès des États les plus attractifs fiscalement pour les entreprises.

L'enquête, réalisée chaque année depuis 2004, se penche sur le cas théorique d'une entreprise de 60 salariés, dont elle évalue la charge fiscale totale dans chacun des pays étudiés. Elle juge aussi la facilité avec laquelle elle paie l'impôt (fréquence des paiements, et temps moyen consacré aux déclarations), et donc indirectement la capacité des États à le recouvrer.

 

Quelques chiffres significatifs : 65,7 % le taux de prélèvement TOTAL (impôts et charges sociales) pèsent sur la PME étudiée.

Plus réjouissant : ce sont 132 heures de temps passé, par l'entreprise étudiée, à remplir ses différentes déclarations fiscales. La moyenne mondiale atteint 267 heures.

Elle effectue 7 paiements comme autant nombre de versements nécessaires pour que l'entreprise étudiée s'acquitte de ses impôts et charges. La moyenne mondiale est bien plus élevée, à 27,2 paiements par an.

 

Personnellement, je ne vois pas comment ils comptent : 4 acomptes de TVA plus la CA 12, autant d’IS, ça fait déjà 9.

Quant aux charges sociales, il faut compter 5 paiements et autant de déclarations. Plus la taxe sur les salaires, plus la CET…

Et je ne dis pas non plus, quand il s’agit de déclarer des activités subventionnées, qu’on nous en demande des kilos et des kilos à intervalles réguliers, toujours en doublon voir souvent bien plus plus !

Rien que les budgets à fournir, ne serait-ce que pour suivre l’évolution, c’est un mi-temps débordant.

Au bas mot 850 heures annuelles…

Et avec le reste, il faut aller chercher du CA et le réaliser !

 

Car pour eux, la charge fiscale est pourtant considérée de façon très extensive, et comprend l'impôt sur les sociétés, les charges sociales, la taxe foncière, la taxe sur les dividendes, la fiscalité sur les plus-values, la taxe sur les transactions financières…

Les mesures fiscales prises par la bande à « François III » depuis l'été 2012 ne sont, en revanche, pas encore prises en compte.

 

Avec ces critères, le taux de prélèvements atteint 65,7 % pour l'année 2012, soit autant que l'an dernier.

Et nous nous situons très au-delà de la moyenne européenne qui s'élève à 42,6 %, et mondiale (44,7 %).

Même au sein du Vieux Continent, mon pays se classe en toute fin de palmarès : Seule l'Italie et l'Estonie font moins bien avec des taux dépassant les 67 %.

Le Royaume-Uni affiche en revanche un taux de 35,5 % et l'Allemagne de 46,8 %.

 

Sans surprise, c'est la part élevée des charges sociales qui explique la mauvaise position relative de la « Gauloisie impécunieuse », puisque celles-ci représentent près de 80 % du taux de prélèvement total, soit le niveau le plus élevé d'Europe.

 

En combinant tous les critères étudiés, nous nous en sortons toutefois nettement mieux, puisqu'elle remonte au 53ème rang, avec un gain de deux places cette année.

Les démarches relatives à la fiscalité sont plutôt plus légères qu'ailleurs.

Nos entreprises consacrent en moyenne 132 heures par an à remplir leurs déclarations, notamment grâce à la télé-déclaration (qui allège surtout le boulot des administrations en évitant les ressaisies et les erreurs imputables à des défaillances humaines), contre 267 heures pour la moyenne mondiale.

Et si elles s'acquittent de 7 versements d'impôts par an, c’est contre un peu plus de 27 pour la moyenne mondiale.

 

Le taux élevé de prélèvements de l'Hexagone doit en outre être nuancé. « Pour être homogène, l'enquête a appliqué de façon théorique la législation existante à une entreprise type, » explique Philippe Durand, avocat associé chez Landwell & Associés, membre du réseau PwC et auteur de l'étude.

« Elle ne tient pas compte des nombreuses exonérations, comme le crédit d'impôt recherche ou les reports déficitaires. Il en ressort des taux d'impôts sur les résultats très élevés, voire dissuasifs pour la France, alors qu'en réalité, l'assiette de cet impôt est très étroite. Mais pour paraître attractif aux yeux des investisseurs et des entreprises, il faut afficher des taux bas. »

Bref, « pipotée », ladite étude…

 

Les nouveaux prélèvements prévus dans le budget 2013 devraient avoir un impact limité sur la pression fiscale pesant sur la PME type étudiée (ce sont surtout les grands groupes qui vont payer plus d'IS).

En revanche, le crédit d'impôt de 20 milliards d'euros pour la compétitivité, et surtout la modulation de l'impôt sur les sociétés pour les PME, pourraient favoriser le pays dans les classements à l'avenir.

Le crédit d'impôt ne porte toutefois que sur la partie de l'imposition qui pèse sur les résultats de l'entreprise, et ne représente que 12 % du total des prélèvements.

Il ne traite que très indirectement du poids des prélèvements sociaux. « Il est peu probable que le crédit d'impôt modifie significativement, à lui seul, le classement », conclut Philippe Durand.

 

Heureusement, pour rester attractifs, il n’y a pas que le business dans la vie : Il y a le bonheur de la baguette croustillante à nulle égale par ailleurs, les jolis sourires prometteurs de nos femmes et quelques bouteilles tout-à-fait stupéfiantes…

 

Mais ce que j’en dis ou rien…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 23/11/2012 07:38


Comme vous voulez !


Ne vous étonnez pas non plus, après avoir tordu le cou à toutes certitudes, que notre taux de chômage batte le record grec ou espagnols.


On en est d'accord ! 

Jacques Heurtault 23/11/2012 00:24


L'attractivité fiscale est une idée de drouate que les banquiers de drouate ont réussi à instiller dans certains cerveaux de gôche ... C'est TERMINE! Maintenant, il faut lui tordre le cou! Ca va
pas être facile parce que le cou a démesurément enflé ... Le cou et la tête qui le porte ont maintenant ... "la grosse tête"!

I-Cube 22/11/2012 09:09


@ Jacques : Patron, vous êtes sûr que "l'attractivité fiscale", ce sont juste les banquiers qui en sont responsables ?


 


Personne d'autres, vous en êtes sûr ?

I-Cube 22/11/2012 08:45


@ "l'Ami-râle" : Je vous signale que la corruption tue, notamment en "Corsica-Bella-Tchi-tchi".


On en est à 18...


 


Tout est lié, vous le savez bien !

I-Cube 22/11/2012 08:44


@ Jacques : Et vous faites ça comment, à part réduire la part des dépenses publiques dans le PIB d'un pays ?