Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 05:05

« Du-four », enfin débarqué de la SNCM…

 

Le mandat du président du directoire de la compagnie de ferries n’a pas été renouvelé. Une décision qui sonne comme une reprise en main de l’actionnaire majoritaire, Transdev.

Un nouveau conseil de surveillance est convoqué le 28 mai, nous annonce-t-on.

 

Ils étaient pourtant prévenus depuis plus de trois ans

J’admets m’être planté sur le délai : Je donnais à peine deux ans à « la boutique » pour mettre les clés sous le paillasson et virer les 2.000 salariés encartés (CGT ou STC).

L’agonie aura duré plus longtemps à coups de millions supplémentaires et n’est pas encore terminée, d’ailleurs.

Il faut dire qu’entre les campagnes de calomnie et le monstrueux tas de pognon racketté au kontribuable local et national, dont l’Europe exige d’ailleurs quelques restitutions au moins partielles mais devenues urgentes, ils auront mis le temps à se décider…

 

L’État a finalement tranché : Non, avec 25 % du capital de la SNCM il n’avait pas l’intention d’être accusé de gestion de fait de la compagnie de ferries marseillaise. C’était le risque auquel il s’exposait, avec les incidences financières qui vont avec, s’il avait été à l’encontre de la position de l’actionnaire majoritaire à 66 % Transdev lors du conseil de surveillance sous haute tension qui s’est tenu lundi dernier.

 

Alors que le mandat du directoire de la société, en difficulté depuis des années, arrive à échéance le 31 mai, Jean-Marc Janaillacn, un HEC passé par la RATP et syndicaliste-patronal pour avoir élu à la tête de l’UTP, l’homme-lige de la CDC et donc PDG de Transdev, soutenu par ses deux actionnaires, la Caisse des dépôts et consignation (CDC) et Veolia Environnement, n’avait pas caché son souhait de ne pas le voir renouveler à son poste son président.

Et là, je n’y suis pour rien : Le bon sens a suffi.

 

Mais, mais, mais, avec 6 des 7 voix de ses représentants (Gérard Couturier, président du conseil de surveillance, soutenant son propre président), Transdev n’était pas sûr d'avoir la majorité si, aux 4 voix des représentants des salariés et actionnaires salariés s’ajoutaient – comme cela avait pu être le cas auparavant – celles des 3 représentants de l'État.

 

Et finalement, surprise-surprise, ces derniers se sont abstenus, avec ce commentaire fabuleux : « Il ne sagit ni dun vote de défiance ni d’un vote d’indifférence à l’égard du directoire sortant » que le ministre tient à remercier pour le travail effectué (il ose…), « mais il était important de mettre un terme à la quasi paralysie qui menaçait la société. Un conseil de surveillance se tiendra le 28 mai 2014 pour nommer le nouveau directoire », a communiqué le secrétariat d’État aux transports.

Paralysie, pas tant que ça, puisqu’il est prévu que l’État-national remette au pot pour racheter plusieurs navires « tout-neuf » à hauteur de 800 M€…

Merci les « Gaulois-pinzuti » !

 

De son côté, Transdev a fait savoir dans un autre communiqué qu’il «fera connaître rapidement le nom du remplaçant quelle proposera ».

À l’issue du conseil, son PDG déclare : « Nous souhaitons permettre à la SNCM de se construire un avenir, qui ne soit ni la liquidation, ni la fuite en avant. Nous allons donc désormais pouvoir travailler sereinement dans l’intérêt de la compagnie, de ses salariés et de ses clients ».

Faudrait déjà envisager de faire la « paix des braves » avec les « syndicaleux-pro-domo », s’assurer la neutralité des « dockers-CGT-Marseille », le soutien des élus Corsi du CTC et remettre tout le monde au travail !

Pas évident. Mais on veut y croire…

 

Quant au nouvel « ex » (qui n’aura pas pu renouveler son exploit de chez « Air-Li-tot-râle » : Déposer le bilan et mettre en très grande difficulté tout un aéroport), il a exprimé à sa sortie du conseil son « inquiétude pour l'avenir de la SNCM » !

Faut le faire : L’inquiétude, c’était lui, non ?

 

On retiendra que le « CGT-marin », « Freddie Al-Pozzo-di-pas-Borgo », affirmait « navoir eu aucune réponse concernant les solutions de financement et le plan long terme ».

Attends pépère, personne ne sait encore qui va les élaborer…

 

« Les conséquences sociales en terme d’emplois seront catastrophiques pour le port de Marseille et pour l’ensemble de la filière maritime française », a estimé de son côté « Bébert Martini-ti » de façon un peu prématurée, président du collectif des entreprises sous-traitantes de la SNCM qui représentent 1.200 emplois induits.

Dans un communiqué, il demandait il y a quelques jours au gouvernement « d’agir en cohérence avec les engagements donnés ».

D’aucuns estiment qu’il n’aura pas été entendu.

Quant au secrétariat d’État aux transports, il explique de son côté qu’il « continuera à œuvrer pour créer les conditions de la préservation de l’emploi et des activités de la SNCM, fondée sur un projet industriel viable ».

Jusque-là, c’est justement ce qu’il manquait…

 

De mon côté je suis ravi :

 

1 – D’avoir eu raison, bien sûr et une fois de plus (et ça fait toujours plaisir, même si ça ne sert à rien), contre tous les « sachants » qui se sont penchés sur ce dossier, avant tout le monde et avec presque 4 ans d’avance.

Un peu fâché tout de même qu’on ait pu perdre autant de temps et d’argent.

 

2 – D’ouvrir la voie à une solution où deux compagnies proposent le même service, gage de « compétitivité » et de tarifs « normaux », c’est-à-dire concurrentiels et non pas fixés « au plus cher » pour aller fleurir les tombes de mes ancêtres locaux…

 

3 – De conserver un volume d’offres suffisant.

On rappelle que depuis l’arrivée de « Corsica Ferries » sur la desserte de l’Île de Beauté, le nombre de touristes a plus que triplé : C’est bon pour l’économie insulaire et tous mes « cousins-Natio » !

D’autant que les touristes, ils ne sont pas chiants : Ils viennent et repartent aussi sûrement qu’ils claquent du pognon sur place.

Faut dire aussi qu’ils en ont « plein les yeux » en échange quand ils rentrent chez eux.

 

En revanche, il faut rester vigilant :

 

– Sur le choix du bonhomme qui va prendre la succession et du comment il va aborder le problème.

Je le préviens de suite, il a toutes ses chances de se manger une « grève d’avertissement » à peine nommé !

Peut-être même qu’il n’aura pas eu le temps de poser ses valises sur la Canebière !

Pas grave : S’il a de la trempe et du caractère, ça va l’amuser : Faut dire que c’est toujours très drôle ce genre d’épisode !

« Vous avez des revendications ? Lesquelles ? Venez en parler avec moi, je suis là pour ça ! »

Et normalement de répondre à toutes revendications loufoques : « On verra ! Je ne suis pas venu pour licencier, mais pour redresser la boutique et sauvegarder l’outil et le travail ! »

(Ne pas trop insister sur la notion de « travail » avec les STC…)

 

– Et puis y aller, faire tourner les navires au mieux et garnir l’offre de traversées en l’étoffant, proposer des départs depuis Marseille, bien sûr, mais aussi Toulon, Gênes, Pise, Nice…

Et forcer un peu au niveau commercial en travaillant des prix attractifs depuis la Belgique, l’Allemagne, la Suisse, l’Autriche et même l’Angleterre !

Bref, « remplir », faire tourner…

Ça, ça serait formidable !

Pour les « montagneux » autrichiens ou bavarois, y’a de la « haute montagne » en Corsica-bella-Tchi-tchi » à nulle autre comparable, avec en prime la mer « toujours pas loin ».

Pour les autres, il y a le soleil garanti sur facture.

Et pour les plus difficiles, on a aussi une hostellerie de luxe de qualité.

Quant aux paysages et aux odeurs de maquis…

 

– Et pourquoi ne pas forcer le trait et organiser avec la filiale-fret (la CNM ou une autre « à monter ») des croisières tour de Corse-tour de Sardaigne (Sicile, Baléares, etc.) avec des navires spécifiques…

Il en vient déjà de partout, alors pourquoi pas ceux de la SNCM ?

Élargir l’offre, l’étoffer en départs et en profondeur, faire de tout, low-cost ET haut de gamme en même temps sur des navires dédiés…

 

Voilà le futur qui pérennisera la délégation de service publique de la desserte et sauvegardera des emplois.

Peut-être même en réduisant finalement la contribution des kontribuables.

Quel avenir radieux, loin des « fossoyeurs-passés », des « gagnes-misères », que l’on peut espérer.

Et j’en suis ravi, figurez-vous.

Partager cet article

Repost 0
Published by I-Cube - dans Corsitude
commenter cet article

commentaires

Jacques Heurtault 28/05/2014 15:54


Quand quelqu'un devient gênant, on lui cherche noise ... Si vous saviez le nombre d'ennuis et de crasses que l'on m'a fait dans ma vie professionnelle! On a même tenté de m'acheter moralement ...
On m'a dit que je pourrais devenir directeur chez Roussel Uclaf mais que, bien sûr, il fallait que ... (je change d'attitude).


Je résume : Je ne me rallie à personne. Par contre, je n'empêche personne de se rallier à moi.


Un jour, j'ai reçu une sollicitation de la part du MODEM. J'ai, sêchement, répondu, en substance ceci : " Je n'ai pas besoin du MODEM pour vivre. Par contre le MODEM a peut-être besoin de
militants comme moi. Les conditions, C'EST MOI QUI LES POSE!". Aujourd'hui (et depuis plusieurs années), le MODEM n'existe plus à Nogent. Tant pis pour le MODEM!

Jacques Heurtault 28/05/2014 14:45


Je n'en doute pas!

L'ignoble infreequentable 28/05/2014 15:39



 !


 ????



Jacques Heurtault 28/05/2014 09:29


Certainement! J'assume ... J'assume tout, y compris mes fautes et mes manquements!

I-Cube 28/05/2014 14:18



C'est tot à votre honneur, parce qu'ils ne sont pas très nombreux à le faire.


Et d'autres s'arrogeront le droit de vous en faire rendre gorge, ne vous en faites pas...



Jacques Heurtault 27/05/2014 15:31


Ce n'est pas moi qui écrit l'Histoire ...

I-Cube 28/05/2014 08:52



Mais vous y avez contribué !


Avec beaucoup d'autres, je le reconnais...



I-Cube 27/05/2014 14:31


Eh bien voilà le bel avenir que vous nous laissez en héritage...


30 ans de franquisme avant qu'il "n'évolue", 40 ans de MSI avant qu'il ne "bouge", et encore, à la marge, je vous admire.


Notez que le PC a mis 70 à s'effondrer en URSS.


 


Combien de morts pour la gloire, votre avenir promis, là ?