Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 05:04

« Bord-l’eau » sort du champ politique !

 

En voilà un scoop : Il était donc « dedans » !

Bon, je savais qu’il avait été ministre, celui des « taxes-écolos ».

Mais que refusant de devenir « premier des ministres » à un moment donné de sa vie, on s’était donc tamponné « Fifi-le-déchu » une dernière fois : Merci du cadeau, n’est-ce pas !

 

Ce n’est pas que je tienne « Bord-l’eau » dans une particulière estime, cela va de soi, mais quand même, il aurait pu continuer à se soigner à « l’alcool-fort », comme jadis…

D’autres le fond avec succès et constance, comme l’auteur de ces lignes : Jamais je ne vais voir un médecin, ou alors, c’est à l’article de la mort…

 

Et encore, les quelques fois où ça a pu m’arriver, j’ai failli y rester, tellement ils étaient « mauvais ».

La première fois, très fort : 8 jours de coma pour une bosse mal soignée.

La seconde fois, j’étais encore gamin, je m’en tire avec mon appendice en moins parce que je vomissais à l’approche de la voiture de mon « papa-à-moi », celui qui quand je l’évoque, j’en pleure encore : Je leur ai laissé mon bol alimentaire du moment sur le trottoir, devant la porte le jour du départ, pour la peine.

Je n'évoque même pas le pédiatre-local, celui qui ressemble à si fort « Buis-son », que quand il arrivait, je n'avais plus mal nulle part... Un vrai miracle que de l'entendre dans l'escalier !

Une troisième fois, j’ai failli devenir eunuque parce que j’en avais une « trop grosse » : Je me suis enfui et elle persiste à faire le bonheur des dames depuis !

 

Bien plus tard, il a fallu envisager de me recoudre à divers endroits…

Trois meks sont passés pour ce faire : Le premier déballe son matériel et puis il est appelé par les pompiers pour un type qui pissait le sang de partout à gros jets au même service des urgences.

Il m’a laissé en plan, mes plaies ouvertes : Merci !

Le second arrive deux heures plus tard, il jette le matos du premier… il réfléchit, il ouvre son matos à lui, me regarde et fait : « Je ne le sens pas ! »

Et hop, re-10.000 balles de matériel à la poubelle.

Le troisième, deux heures plus tard, il finit par me poser mes points de suture à l’arrache… et me garde une nuit pour alourdir la facture, moi qui n’étais déjà plus assuré social.

 

Et une dernière fois, quand j’ai fait le kon sur un dériveur par jour de grand-vent : À la suite d’une série de manœuvres hallucinantes, je rentre sans remorquage (le seul ce jour-là), je saute du bord dans 20 cm d’eau et me retrouver sur le kul, les « becs de perroquet » des dessous des talons écrasés et ayant mordu sur les tissus coincés sous l’os.

Là, ça fait vraiment très mal, je vous assure : Tu ne marches plus que sur les doigts des pieds, tu rêves toute la nuit que ton pied « s’échappe » et que tu es obligé de resserrer les écrous d’un étau pour le tenir…

Alors tu te traînes au centre de secours, ils mettent deux heures pour te faire une radio. Tu comptes encore deux heures pour qu’un toubib « interprète » et tu loupes l’heure de l’apéro parce que c’est qualifié « d’insoignable », sauf opération chirurgicale.

Première chose que tu fais, c’est de prendre RDV proposé pour l’opération et la seconde, c’est surtout de ne pas t’y rendre…

 

« Je nai pas en l’état toute l’énergie nécessaire pour remplir complétement toutes mes responsabilités. Jai donc décidé de laisser la place libre à celle et ceux qui vont prendre le relais (...) J’ai donc décidé de me mettre un terme à mes fonctions et mandats », a écrit dimanche au comité exécutif de l’UDI l’ex-ministre de la Cohésion sociale, hospitalisé en janvier pour une pneumonie et une septicémie, et depuis, contraint au repos…

Sage décision, sauf que le « centre », ils sont déjà tellement nombreux à s’en revendiquer que si tu veux vivre tranquille, tu n’y vas surtout pas.

Lui, il y a été, avec ou sans « énergie nécessaire »…

Alors pourquoi s’arrêter ?

Cela sentirait-il le sapin pour lui, finalement ?

 

« Stupeur et tristesse», « lUDI orpheline», a même lâché le député UDI de sa bande « Yan-Nick Fafa-veine-Eck »… Telle était l’ambiance dimanche soir à l’UDI après l’annonce de « mettre un terme » à ses mandats et fonctions, renonçant à la présidence du parti qu’il a fondé, du groupe à l’Assemblée et aussi, selon le secrétaire général de l’UDI, de son mandat de député.

L’UDI orpheline ? J’en rigole : Ils sont déjà tellement nombreux en train d’affûter les sabres, les couteaux, les faux et faucilles, les haches et les couteaux de bouchers…

 

Faut dire que l’ex-maire de Valenciennes, à six semaines des élections européennes, cruciales pour l’UDI – elle a sous sa houlette l’UDI et le Modem, unit ses forces au Modem dans « l’Alternative » – explique qu’il faut « clarifier » sa situation afin de ne pas « stériliser » les décisions de l’UDI.

Son comité exécutif se réunira aujourd’hui pour en découdre.

 

« Alternative » doit entamer sa campagne pour les européennes rapidement, conduite par une UDI « offensive » pour ce scrutin majeur comme pour les sénatoriales, les régionales, les cantonales et aussi les intercommunalités.

« La maison UDI est en ordre de marche » en dit-il.

« Depuis les premiers jours de mon hospitalisation, les différents dirigeants, les groupes parlementaires ont assumé de manière exceptionnelle toutes les décisions dans un esprit de collégialité et d’unité avec une coordination générale qui a fonctionné de manière très efficace », écrit-il.

Encore un rêve de refaire l’UDF d’antan, partie en cacahouète avec l’arrivée de « Bébé-Roux » … qui du coup, va revenir !

 

Quoique la place est déjà occupée : Les trois dirigeants – « Yves J’ai-go », «  Hervé Mort-rein » et « J-C. La-Garde » – gardent le cimetière des « has-been », sans compter « Y’âme-rat-Des-ratés », la charismatique chefaillone des banlieues, et ont voulu rassurer, invoquant les instances, « lunité» et évitant d’entrer dans le détail de la succession : « Nous sommes aujourdhui une équipe soudée. Il nest pas temps douvrir une campagne et encore moins une compétition entre nous » pour savoir qui serait candidat à la présidence de l’UDI.

 

Tous aux anges, qui ne tarissent pas d’éloges, même « Bébé-Roux », le président du Modem. Le tout nouveau maire de Pau l’a d’abord assuré son « soutien » et son « affection ».

Mais celui qui inspire encore parfois la méfiance à l’UDI, notamment pour avoir voté en faveur de « François III » au second tour de l’élection présidentielle, a aussi immédiatement affirmé, conscient de l’hypothèque que constitue sa décision sur le développement d’un centre uni et fort, que « la démarche d’existence et d’unité du centre qui a été la nôtre depuis cet automne va se poursuivre. (…)  Nous en sommes tous responsables. »

Tu penses bien, oui, surtout si c’est pour sa pomme…

 

Avocat d'affaires, maire de Valenciennes, ministre du « Chi » et de « Bling-bling », de la Ville, de l'Emploi puis de l'Environnement, notamment moqué parfois pour son côté brouillon, ses allures de fêtard et sa tignasse encore plus en désordre que celle de « Titi-Breu-Tonton », son dernier grand fait d'arme politique aura été de fédérer la famille centriste à l'automne 2012 et de sceller un an plus tard un rapprochement avec celui qui en était brouillé depuis plus de dix ans.

… « Il a tellement chargé la mule depuis dix ans » s'inquiétait récemment un député centriste en parlant de sa santé.

 

Il s’est attribué la rénovation des banlieues avec la fameuse ANRU, une baisse du chômage quand il était à l'Emploi, puis le Grenelle de l'environnement avec des centaines de mesures, or, son bilan est parfois moins brillant qu'il ne le brosse.

« J'incarne les valeurs de la droite sociale et du centre », a-t-il écrit dans un livre. En 2002, il avait approché « Tonton-Yoyo » pour un ministère avant de rejoindre le « Chi » qui lui en offrait un.

En 2011, lorsqu'il envisage de se présenter à la présidentielle, son parti, le Parti radical, quitte le giron de l'UMP. Il renoncera finalement à se présenter à la présidentielle, puis à la mairie de Paris, si bien que ses détracteurs voient en lui un velléitaire en qui il est difficile de faire confiance.

Son style décontracté, tout comme son côté bon vivant, lui ont parfois valu railleries ou surnoms, voire discrédit : Même ministre, il était capable de s'asseoir sur la table, balançant ses jambes, et d'allumer une cigarette en entamant sa conférence de presse, les cheveux en bataille.

Il déconcerte souvent ses visiteurs quand il délace les lacets de ses chaussures, défait les boutons des poignets de sa chemise et desserre sa cravate, tant il ne supporte pas la moindre entrave.

La braguette ouverte, personne ne m’en a parlé…

 

Avant, il a aussi géré la mairie de Valenciennes pendant des années, après avoir repris avec succès le club de football de la ville en 1987. Il était très fier de sa réussite dans la région de Valenciennes, sinistrée par la crise sidérurgique.

Il avait fait de la cité nordiste le laboratoire de sa méthode de rénovation urbaine et de redressement économique et social.

Et sa première carrière, il a l'a faite comme avocat d'affaires, à redresser des affaires en difficulté, lié avec « Nanar-Tapis », dont il n'aime pas qu'on lui rappelle sa proximité ces derniers temps du fait de l'enquête sur l'arbitrage du Crédit Lyonnais.

Et pourtant…

C’est à ce moment-là que j’ai pu le croiser, loin des affaires de politiques.

 

Bé pour tout vous dire, je n’en ai pas gardé un souvenir impérissable, juste le côté assez « approximatif » des hommes qui masquent leurs incompétences derrière un cinéma destiné à séduire.

L’entreprise que je venais de redresser, un sous-traitant de grainetier dans le valenciennois, c’était quand même lui qui l’avait laissée dans cet état.

Et tout ce que son équipe voulait de moi, c’est qu’il ne soit pas mis en cause…

Je n’avais aucune raison de le faire, mais je n’ai même pas eu droit à l'esquisse d'un remerciement de courtoisie de ne pas l’avoir fait…

De ces « petits-mots » qui font toujours plaisir aux egos sensibles comme le mien.

 

Il s’en va ?

Tant mieux : Un « frangin-opératif » de moins à supporter. De ceux qui savent tout de tout et même ce que vous ne pouvez pas savoir.

Ni lui d’ailleurs.

 

Bon, désolé pour les lecteurs assidus de ce blog : Je fais ce post à l’arrache avant le lever du soleil, dès que la nouvelle a été connue, avant de retourner dans mes « archives » qui ne sont pas les miennes !

Une mission d’audit d’achat : On cherche entre 3 et 4,5 millions de « bas de facture » conditionnelles pour un client…

Et plus personne ne sait où ils sont : Alors j’y retourne, avec masque et tuba !

Il y a des choses qui restent importantes, pour payer ce fat-là et les autres, d’ailleurs.

 

Si j’ai repris mon rythme « normal » (dodo-sieste-dodo) aujourd’hui, on reparlera demain des gags de politique générale que nous aura réservé « Menuet-Valse » dans la journée…

 

Bonne journée à toutes et tous !

 

I3

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 09/04/2014 07:27


Dites donc, "Ami-râle", n'a-t-elle pas pris "le meilleur" durant toute une vie ?


Faudrait quand même le lui rappeler de temps en temps, non ?


Le reste, vous le savez bien, c'est "foutaise et billevesée" !


 


Dites lui que si elle vous menace de tarir la source du Loch Lomond ou fait la grève de la cuisine cauchoise, je débarque avec mes antennes et la force à la cochonaille Corsa et régime
"fromages-forts" de montagnes.


Ca, le petit-rosé de Dumè et sa gnôle qui déplace les montagnes quand on la secoue trop fort, faut avoir le caractère bien trempé pour y survivre.


Parce que c'est autre chose que de la crème à la crème !


 


Le coup de fil, c'était effectivement sympa : Mais on a été écouté par Snowdon et ça leur a permis de vous localiser, qu'il a fallu qu'on envoie une patrouille de Kameulf pour les dissuader de
quelques intentions que ce soit...


Bienveillante ou malveillante, on n'en a eu aucune idée.


Bref, depuis vous êtes rentré chez vous, et c'est tant mieux.


Il n'empêche, la précision des vols de Transall me font penser qu'il doit y avoir une balise quelle que part chez vous qui n'a pas été inactivée !


A suivre ...

I-Cube 09/04/2014 07:19


@ Jacques : Bien sûr que nous lui souhaitons tous un prompt rétablissement !


La médecine a fait tellement de progrès : La preuve, je suis encore vivant (malgré ce que j'en dis)...


On va même lui souhaiter une longue vie devant lui, tout le temps nécessaire pour se rendre compte de l'immense fatuité de la condition d'homme politique.


Après, les yeux ouverts, il pourra construire, comme nous le faisons déjà, un monde meilleur avec seulement deux ou trois propositions pour que nos gamins vivent mieux et eux aussi, les "yeux
ouverts".

l'Ami-râle 09/04/2014 00:30


@ I-Cube


 


J’étais dans un tel état que je ne pouvais plus recevoir de visite.


Enfin, j’ai bien pris votre appel téléphonique alors que je venais de me
réveiller !...


Sympa !...


Après, ça c’est dégradé…


 


Les spécialités cauchoises de la « Baronne » ?...


J’ai intérêt à faire attention à ce que je dis !...


Parce que les blagues sur le « Six-coups-d-cockpit » ne la font pas toujours
rire…


C’est un coup à être privé de morue salée à la cauchoise, de coquille Saint-Jacques à la crème,
de St-Pierre à la crème, etc…


 


Elle serait même capable de me priver de Loch Lomont, si,j’en fait trop !...


Alors là, je meurs !...


C’est à coup à ne pas pouvoir satisfaire les demandes langoureuses de la « Marquise
B. », folle de ma calvitie et de mon corps balafré !...


 

Jacques Heurtault 08/04/2014 19:54


Si ça ne sent pas le sapin, ça sent l'épicéa ... ou le chêne.


Je lui souhaite quand même un prompt rétablissement!

I-Cube 08/04/2014 19:01


Les "pôvres-chéries", je pleure pour elle !


J'aurai bien été leur expliquer comment se débrouillait le "six-coups-de-la-rive-gôche" (de la Seine) dans le temps, mais bon, si j'avais envisagé de venir "vous visiter" (pour les
consoler), finalement ça n'a pas été possible, vous le savez :


1 - Mon passport (pour traverser la Seine) était périmé ;


2 - Le préfet m'oblige toujours à me balafrer affreusement tous les matins pour éviter les émeutes sur la voie publique et elles auraient pu en rester traumatisées ;


3 - Cette semaine-là, j'avais en plus du taff par dessus la casquette et mon autre RDV à proximité a même été annulé in extremis.


Ca n'aurait été vraiment pas raisonnable, même si cela avait été possible matériellement.


Ce qui n'était pas le cas...


 


Dommage, j'aurai bien voulu mirer les yeux de la "Baronne" pour qu'elle m'explique la recette du "délice des délices" cauchois.


Vous savez, de la crème déglacée à la crème et arrosée de Loch Lomond cauchois...