Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 04:05

Je ne sais pas pour vous…

 

Mais « chez moi » il a fait beau et chaud, sauf aux matins qui étaient frais comme je les aime.

J’en profite pour passer « au siège » en fin de matinée après avoir fait mes comptes perso pour rencontrer quelques « sommités » de la rue de Vaugirard qui se préparaient ou étaient en partance vers quelques réunions provinciales, et je croise quelques-uns de « mes élus-locaux » occupés entre deux mariages.

Petits messages du genre : « Arrêtez vos konneries ! », il est temps de se remettre enfin au boulot et de reconstruire un projet de « droâte ».

« Message reçu ! » me répond-on avec un large sourire.

Même que je suis pressenti pour faire partie d’un think-tank quand les choses redeviendront « en ordre de marche ».

Je ne sais pas encore si j’ai vraiment envie d’aller donner mon eau au moulin des « déchus », mais si le pays en a besoin : A minima, j’hésiterai !

 

Je persiste à arpenter le trottoir local et croise « Sœur-Âne », son staff et les deux candidats « soces » qui ont échoué dans le quartier à la dernière députation, qui gardent, pour tous les deux, de rester « très souriant » débiles.

Je ne manque pas de la féliciter pour sa médaille toute neuve.

Elle a un large sourire elle aussi et pas moins de « 3.000 balles » de fringues sur la caouane : Radieuse, la fille.

J’aime bien et tant mieux pour elle : Je suis vraiment ravi qu’elle soit si « ravie … sente ».

 

Je poursuis et je me fais remonter les bretelles par un « second-couteaux » qui me filochait par hasard et m’a vu faire la bise à « Sœur-Âne ».

Obligé de me justifier sur-le-champ – grognasse-pétasse qui n’y comprend rien – en insistant que pour l’heure, ce n’est pas elle qui détient les clés du coffre-fort parigot et que mes activités « bénévoles » m’obligent à rester « apolitique, laïc et tout le toutim » pour assurer, dans la pérennité, « le service » aux populations.

Et quand je remets ma casquette d’ex-militant, c’est seulement là que je mets au service de ma patrie mes convictions de citoyen-libre (et corsu !)

Pas sûr qu’elle ait compris.

Mais qu’elle ne revienne pas me chatouiller le nerf-honteux, celle-là, elle pourrait en pâtir…

D’abord elle est grosse et moche !

 

Puis je croise le chemin d’un de mes présidents en exercice : On cause de politique-sur-le-trottoir, naturellement.

Lui voit échouer « Bas du kul ».

Je lui explique que quand même, ce gars-là, il a eu tous les bols de cocu de la planète en même temps.

« Tu te rends compte que « Flanby », « Fraise des bois », le « Capitaine de pédalo », le « bas du kul » et je ne sais plus quoi encore, il a réussi à être là, à la place de tous les ducs, barons, comtes, princes, héritiers, sauvageons, réducteurs de tête, Cassandre, ayatollahs, Grands-vizirs et autres démagos guillotineurs ou apprentis dictateurs qui émargent chez lui, sans même claquer dans les doigts et juste avec sa « normalitude » et son air kon de « grand-méchant tout mou » !

Alors arrête : Il est bien meilleur que tu ne le crois ! »

Oui, mais son programme, sa tranche à 75 %, ses 33 milliards…

« Il va nous faire du blairisme pragmatique, j’en suis certain tout en annonçant qu’il ne reniera pas ses promesses électorales, tu verras ! »

Dimanche soir…

 

D’ailleurs, ça n’a pas loupé : Je n’ai pas vu, j’étais « à la campagne », dans une magnifique propriété dont les occupants se lamentent de ne pas pouvoir échapper à l’ISF.

Faut dire que lui est avocat-fiscaliste, et une fine pointure-perfectionniste en plus, parmi les meilleurs que je connaisse, et qu’il est assez mauvais pour ne pas y arriver pour son propre cas, alors que moi j’ai réussi à en sortir ma « môman » (et quelques autres), après bien des années d’effort il est vrai, malgré l’étendue de son patrimoine, qu’on part le matin avant mâtines avec son sandwich pour en faire le tour en avion avant de rentrer dîner après le coucher du soleil…

« Il faut user de toutes les astuces ! » sans hésiter : Tout ce qui est permis !

Me fait me marrer : Il prépare un bouquin sur tous ses clients obligés de se casser de « Gauloisie » pour échapper au désastre et que ça risque d’être un pavé monumental qui fera date.

On cause de « Nanar Art-no » qui s’enfuit en Wallonie.

« Il ne s’en va pas tout de suite et puis tu sais bien que ça n’empêche pas de payer ses impôts au pays ! »

En revanche, il prépare sa retraite : Quand il ne sera plus aux affaires, les siennes, ses parts tombent dans le champ d’application de l’ISF, sauf s’il ne réside pas en « Gauloisie ». Et là, les dites affaires n'ont plus les moyens d'assumer financièrement.

Et pas besoin de changer de nationalité pour ça : « Il doit y avoir autre chose ! »

 

Bref, non seulement j’étais dans les embouteillages du retour sur la Capitale quand le « Grand méchant-mou » a causé dans le poste, mais en plus, « ma voisine », celle qui a la télé, elle hébergeait encore son mari à cette heure-là.

Bref, pas d’accès à l’information en direct.

Donc, commentaire de commentaires oblige.

 

« Le cap c'est le redressement de la France. J'ai pour mission de redresser notre pays. Je vais fixer un agenda du redressement sur deux ans. (...) il faut accélérer, j'accélère.

J'ai deux batailles à engager : Une bataille contre le chômage et une bataille contre la dette. »

Contre ses propres-potes, c’est fini : Pas rancunier, il les voit tous le mercredi en conseil des « z’ad-ministres »…

Et de rajouter : « Je ne vais pas faire en quatre mois ce que mes prédécesseurs n'ont pas fait en cinq ans ou en dix ans ! ».

Pan ! Dans la tronche…

 

« Nous devons inverser la courbe du chômage d'ici un an ».

« Un chômage qui est à trois millions de personnes qui demandent un emploi ».

En plus, il sait compter l’inspecteur de mon pognon…

« Il y a d'ores et déjà une bataille qui est engagée (…) Il y aura 100.000 emplois d'avenir dès la fin de l'année. (…) Mais je pense qu'il faut faire encore davantage (...) parce que les emplois, ce ne sont pas simplement des emplois aidés, des emplois soutenus, ça doit être des emplois créés par l'activité économique ».

Parole-parole…

Il les paye avec quoi ?

Pas mon pognon : Je ne verse plus rien à personne depuis des années…

En toute légalité, je rassure tout le monde.

 

La prochaine négociation sur la sécurisation de l'emploi, « est une réforme considérable (...) Mais je fixe une limite. À la fin de l'année, les partenaires sociaux peuvent trouver ce compromis historique : Protéger mieux les salariés, permettre aux entreprises d'être d'une certaine façon elles aussi protégées (...) Mais si les partenaires sociaux ne le trouvent pas, alors l'État prendra ses responsabilités ».

Qu’adet ? C'est du « Bling-bling » tout craché,  ça !

Responsabilité ! Et pourquoi pas avant à en rester irresponsable jusque-là ?

Il y a urgence, l’homme-normal, là ! On n’a pas cessé de le crier, de le hurler aux oreilles de « Bling-bling » pendant 5 ans…

Enfin, à ses « sbires » qui n’ont pas relayé comme il faut, tellement lui était inaccessible à se la péter juché du haut de ses talonnettes !

 

Plus tard, une hausse de la CSG pourra « faire partie » de la discussion sur la réforme du financement de la protection sociale, mais d'autres sources de revenus seront étudiées, « y compris les financements écologiques. »

Aïe ! Une taxe sur la respiration humanoïde, par hasard, ou celui sur le « pet-des-vaches » ?

« Le gouvernement fera ses propositions au mois d'octobre sur le financement de la protection sociale. »

« Tout sera décidé d'ici la fin de l'année (et) mis en œuvre en 2013. »

Admettons : On attend sagement octobre pour jauger du dispositif…

 

Croissance ? Le gouvernement doit établir le projet de loi de Finances 2013 en fonction d'une prévision de croissance « réaliste », à savoir « sans doute 0,8 % ». « Je ne veux pas que l'on puisse imaginer que l'État prépare son budget avec des hypothèses qui se révéleraient fausses ».

0,8 %, c’est pour 2012 et encore ! Mes simulations donnent de toute façon du négatif pour 2013 : Mais je ne suis pas « économiste-diplômé ».

Donc bénéfice du doute…

 

Finances publiques : « Pourquoi réduire le déficit ? Il s'agit de notre souveraineté, de notre indépendance par rapport aux marchés. Il faut faire le sérieux budgétaire et la croissance, c'est ce que je propose pour l'Europe ».

Comment ?

« Il y aura 10 milliards trouvés sur des économies budgétaires. Mis à part l'éducation, tous les autres ministères seront mis à contribution. Nous ne dépenserons pas un euro de plus en 2013 qu'en 2012. Pas un euro de plus. »

Comme il en déjà balancé un paquet dans la nature (je sais, je vais toucher l’allocation de rentrée scolaire et j’ai eu à refaire le plein de gazoline : Y’a bien 5 centimes de moins au litre, désormais !), ça vaut donc augmentation par rapport à 2011…

 

« Et il y aura une stabilité des effectifs de la fonction publique. Les emplois qui seront créés dans l'éducation seront forcément compensés ailleurs ».

Le fameux 1 pour 2,75 calculé ici même avant son élection…

Le compte est-il bon ?

 

« Il y aura 10 milliards à trouver sur les entreprises. Un certain nombre de niches fiscales seront rabotées. Nous ferons en sorte que les PME soient préservées. Nous devons tout faire pour qu'elles soient plus innovatrices et plus exportatrices. 10 milliards seront pour les ménages. Je ne veux pas laisser à mes successeurs et à mes enfants l'héritage de la dette. »

Je veux. D'ailleurs les calculettes ont chauffé : Sur 33 millions de foyers fiscaux, 20 assumeront.

Comme il n'y en avait jusque-là 17 seulement de concernés, ça va en faire 3 millions d'heureux de plus de contribuer à épurer les konneries de « Bling-bling » et sa clique à raison de 500 €/an en moyenne.

Ce n’était pas du rabot qu’il fallait jouer, mais juste « de la suspension » à en faire devenir tout le monde créancier de l’État, histoire de reporter les déficits sur la tête de « nationaux » au lieu d’aller faire le guignol sur « les marchés »…

Et puis si tu retires 20 milliards de la bouche des « acteurs économiques » pour n’en redonner que moins 10, ça fait un trou de 30 milliards dans le PIB.

C’est bien ce que je dis (et prévois), la croissance sera négative en 2013 !

 

« Toutes les rémunérations supérieures à 1 million d'euros seront concernées par la taxe à 75 %. »

Et de confirmer que les revenus du capital (plus-values, dividendes, intérêts, etc.) ne seraient pas dans le coup, ce qui est un élément clef pour les intéressés qui auront intérêt à capitaliser un maximum pour se faire faire de « petites-fortunes » : Les revenus du capital sont prépondérants pour les ménages qui gagnent plus de 1 million d'euros.

Faut que j’y parvienne d’une façon ou d’une autre : Vive le capitalisme populaire et débridé façon « soce » !

 

La contribution de 75 % « prendra bien sûr en compte » les autres impôts déjà versés tels que l'impôt sur le revenu et la CSG-CRDS. Ce qui conduit, en reprenant cette dernière, à un taux effectif plus proche de 67 % que de 75 %.

Enfin, la contribution sera exceptionnelle, c'est-à-dire qu'elle n'a pas vocation à être prolongée dans le temps. Elle sera interrompue « une fois que nous aurons redressé » la situation, estimant, dans un bel optimisme contagieux que cela devrait être fait « au bout de deux ans ».

Si, si, c’était une promesse électorale qui avait fait couler beaucoup d’encre pour rien…

Il n’en reste pas grand-chose : Du vrai « blairisme-appliqué » !

 

Ferme aussi sur le fait que tous les revenus d'activité seront concernés et sur le seuil de déclenchement de 1 million d'euros, alors que le patronat escomptait que celui-ci s'établisse à 2 millions pour un couple : Vraiment des kons pataugeant dans la choucroute, ceux-là !

La contribution sera « pour chaque rémunération supérieure à 1 million », a-t-il insisté. Ainsi, elle sera individuelle et ne sera pas « conjugalisée-pacsée », comme c'est le cas pour l'impôt sur le revenu qui mutualise les gains & carences…

Et l'Élysée d’estimer que « 2.000 à 3.000 personnes » seront concernées (les quelques traders d’exception et l’élite des joueurs de ballons ronds en short-courts « grands-patrons d’État » et autres fonctionnaires hors-classe).

On a même avancé, dans les « cercles-bien-informés » que les artistes et tous les revenus exceptionnels seraient « lissés » comme le prévoit déjà le Code général des impôts.

On est loin des centaines de milliers de personnes qui ont pris peur bêtement, et des centaines de millions d’euros que devait rapporter la mesure à notre « Cher Trésor » !

D’ailleurs, « il s'agit de donner l'exemple, pas de dégager des recettes supplémentaires », a-t-il encore légitimé. Pour lui, il est « important » de demander un effort à ceux qui gagnent plus de 1 million.

On est bien dans le symbolisme-surréaliste…

La contribution vient quand même compléter les hausses d'impôt sur le revenu, qui vont par ailleurs être appliquées.

 

Ce qui me fait bien marrer : En fait, c’est le retour au plafonnement de l’ISF à 85 % des revenus et celui du « bouclier fiscal » des « Chi/Vil-Pain ».

Faites donc le calcul ! Avec un taux marginal de 40 % jusqu’à 150 K€/an de revenu, un taux à 45 % jusqu’à 1.000 K€/an et un taux de 75 % au-delà, en comptant en plus CGS et CRDS (soit un taux facial de 67 %), non seulement on n’est en deçà du premier bouclier fiscal de 60 % qui ne comptait pas la CSG et autres. Mais aussi et surtout, c’est aussi l’assurance que les hauts-revenus n’en paieront pas plus en cas d’augmentation des dits « prélèvements fiscaux à vocation sociale » que sont justement les CSG, CRDS et autres prélèvements sociaux sur les revenus du patrimoine.

Une aubaine inespérée, finalement !

Vive le capitalisme populaire et débridé façon « soce » !

 

Pour le reste, les revenus du patrimoine seront taxés comme ceux du labeur.

Personnellement, je veux bien, parce que pour l’heure, les premiers sont plutôt maltraités. Les seconds aussi, notez bien, mais moins et en plus ils ouvrent des droits à « pension de réversion » à vie.

Et c’est la porte ouverte à la retenue à la source sur les revenus du boulot qui aurait été la bonne idée : Encore un « truc » qui lui a échappé.

Ça viendra : Une histoire d’en-cours immédiats pour le « cher Trésor », vous verrez !

 

Naturellement, l’exercice de « François III » passera par l’augmentation des « recettes de poche », tabac, bière et autres, l’augmentation de l’IS sur les revenus distribués et le rabotage des effets des « niches fiscales ».

Un classique.

Compensé par un gel du barème de l’IR.

Là, je n’ai pas bien compris : On ne tient plus compte de l’inflation, ce qui alourdit l’impôt final, mais on aménage la décote pour les plus miséreux.

Que déjà, le « miséreux-smicard », je rappelle qu’il en paye, de l’IR, alors qu'ils sont 17 millions à en être exonérés…

 

Que je me demande même s’il ne faut pas que je commence à gagner de l’argent en masse, finalement… Ou s’il faut en rester à jouer les « pôvres » à se balader en « tenue-élimée » dans le civil pour faire « bon poids » (que j’ai déjà imposant par nature entretenue) !

Décision « superlative » pour un week-end « superlatif » !

 

Tout cela sera-t-il suffisant pour redresser mon pays ?

Non naturellement, soyez-en sûr.

Voire « au contraire ».

Que je sens que je vais faire du « La-roue-tout-roux » le décliniste, mais à l’envers, à parcourir les notabilités de tout-bords pour présenter les « vraies mesures » à prendre.

Je ne vois plus que ça.

Mais ça pourrait aussi me faire payer des impôts par inadvertance, que devenir « gourou-Kon-Sultan » : Choix cornélien s’il en est !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 12/09/2012 19:36


Alors c'est moi qui fatigue : Ca doit être ça !


Les effets de la semaine surchragée : Vivement le week-end !

Vladimir Vodarevski 12/09/2012 19:07


Mes articles sont repris par Contrepoints. C'est peut-être là que VCRM m'a lu.

I-Cube 12/09/2012 18:56


Tu postes où alors ?


VCRM m'a dit t'avoir lu...


Et apprécié, je rajoute !

Vladimir Vodarevski 12/09/2012 16:39


Oh non, je ne poste rien sur le site d'alter-éco! J'ai commenté quelques articles de mon prof, Jean Gadrey, c'est tout. Il est sympa, mais l'échange est stérile.

I-Cube 12/09/2012 11:45


C'est la raison pour laquelle, plus j'y réfléchis, plus je me convaincs qu'il faut "faire la tournée des popotes" des "notabilités de province" !


 


C'est chié à faire, mais je ne vois plus que ça, faire de "l'alternative" (comme il paraît que tu en postes sur le site du même nom).


 


On ne peut décidément pas laissé "ça" à nos gosses, c'est impensable !


 


Pour ma part, je n'ai pas vu, mais je n'aurai vu que du spectacle clownessque et sans surprise, bien léché comme tout ce qu'on nous raconte depuis "Bat-la-mou'


Quoique, que quand on revoit les image des années 70, on se dit qu'ils y étaient déjà...


De vrais gamins irresponsables !