Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 04:18

Ils étaient tous vraiment lamentables…

 

D’une part, en l’absence de « Bling-bling », réfugié au Canada, son domicile Villa Montmorency dans le 16ème arrondissement, a été perquisitionné au matin par les policiers de la brigade financière et le juge de Bordeaux. Ça eut été le cas également le cas du bureau situé 27 rue de Miromesnil mis à sa disposition par la République et vos impôts.

Idem au cabinet d'avocats « Arnaud, Claude et associés », dans lequel «notre ex « Ô combien vénéré président » détient des parts, boulevard Malesherbes, ce qui n'a pas été confirmé par les sources interrogées par l'AFP.

« Ces perquisitions, alors qu'avaient été envoyés à ce magistrat, depuis 15 jours, tous les éléments nécessaires, se révéleront être, ce qu'on peut en attendre, des actes inutiles », selon Maître « Her-zog », qui explique avoir envoyé le 15 juin « les extraits certifiés conformes de l'agenda de son client. Des documents qui démontrent », selon lui, « l'impossibilité absolue de prétendus ‘rendez-vous secrets' avec Mme « Bête-en-cour » ».

Et l'avocat de préciser avoir, dans ce courrier, informé le juge « que la totalité des déplacements et des lieux, où s'était rendu son client durant l'année 2007, l'avait été sous le contrôle des fonctionnaires de police chargés d'assurer sa sécurité ».

Et de « dénoncer » au magistrat, c’est normal pour un « baveux », l'identité de ces policiers, « afin qu'ils puissent certifier qu'il n'y a eu qu'un seul rendez-vous le 24 février 2007, à son domicile, avec M. André « Bête-en-cour » »

 

Le juge Gentil enquête sur un possible financement illicite de la campagne de 2007, notamment grâce aux témoignages d'anciens employés disant l'avoir vu chez les « Bête-en-cour » début 2007, du vivant de l'ancien ministre André.

De surcroît, « Claire Ti’bout », l'ancienne comptable, a affirmé qu'une somme de 150.000 euros aurait été remise au début 2007 au trésorier de la campagne présidentielle.

Ce qui est parfaitement cohérent…

Assez lamentable dans la mesure où tout cela se corrobore : Pas besoin de perquisitionner un bureau d’avocat, lieu sacré et inviolable pour tous les « baveux » de la planète…

 

Et d’autre part, on apprenait un peu avant que l’administration fiscale avait porté ses « redressements annuels » à quelques 14 milliards en 2011, plus 2 milliards de pénalités…

Ce qui corrobore encore assez bien cette proportion de plus en plus marquée à « échapper » à ses obligations fiscales en période de crise de bon nombre de « client ».

Le problème, c’est que comme on « en casse » à peu près la moitié au bout du bout des contentieux fiscaux qui naissent à la suite des « sabrages » de la belle administration, puisqu’au moins cette moitié-là est illégale à être redressée, ce n’est pas ce qui va combler nos déficits abyssaux…

Même si ça va aider.

Perso, si je comprends bien que quand les temps sont durs, on allège le poids des charges tous azimuts en entreprise, même fiscales, je ne comprends pas pourquoi ils restent si nombreux à le faire « konnement », alors qu’on dispose de tous les outils nécessaires pour le faire intelligemment.

Passons, j’en ai déjà fait assez de « posts » pour le sujet, pour changer de sujet, justement !

 

Car un peu plus tard, de l’autre côté de la Seine, les parlementaires faisaient leur rentrée solennelle en session extraordinaire d’été…

 

Midi : Pour contrer la gauche en ce début de session, l'UMP et les centristes ont choisi le même thème du reniement.

À la suite du Conseil européen, le président du groupe UMP, raille « François III » « rentré bredouille », en relativisant le pacte de croissance de 120 milliards d'euros, « la moitié venant de la redistribution des fonds structurels et l'autre moitié de projets déjà initiés ».

Et alors ?

« Et à partager entre les 27 ! C'est une vaste farce », tacle un député UMP.

« Où en est-il des euro-bonds ? Où en est-il de la renégociation du pacte de stabilité ? »

« Le changement, c'est maintenant, en fait, c'est peut-être plutôt le reniement, c'est maintenant ! »

On dit attendre du discours de Jean-Marc Ayrault « un rendez-vous de la crédibilité et de la vérité », s'interrogeant sur « le financement des 20 milliards de dépenses supplémentaires annoncées depuis 6 semaines ».

 

Plus mal à l'aise sur la rigueur, ils s'appuient sur l'audit de la Cour des comptes pour dire qu'il faut « continuer à baisser les dépenses publiques », tout en fustigeant « l'hécatombe » que vont impliquer dans les ministères non-prioritaires la création de 65.000 postes à périmètre constant...

« Les gens ont cru à la relance, ils auront la rigueur. On est passé d'une promesse de changement à un revirement », lâche le porte-parole du groupe de l'Union des démocrates et indépendants (UDI). « On se souvient de l'été 2007 où le PS s'est montré très offensif sur le paquet fiscale », rappelle un député UMP. « Nous le serons nous-mêmes et sur des angles durables ! »

Y’a pas mieux à faire, au juste ?

 

Midi-trente : Ne voulant surtout pas accréditer l'idée d'un « tournant de la rigueur » qui renvoie pour les électeurs de gauche au traumatisme de 1983, le chef de file des députés PS martèle : « Rien n'a été caché et tout a été mis sur la table pendant la campagne », notamment, les objectifs de réduction des déficits publics.

Afin de contrer les attaques de l'opposition, il avance un « tryptique » résumant l'action à venir de la majorité : « le sérieux » et pas « la rigueur », mot toujours récusé par l'exécutif ; « la croissance contre l'austérité » et « la justice contre les privilèges » qui caractérisaient, selon lui la présidence « Bling-Bling ».

N’importe quoi…

Y’a pas mieux à affirmer ?

 

C’est que les socialistes ont été douchés par l'audit de la Cour des comptes. Lors de la réunion de groupe à huis clos, plusieurs parlementaires désireux de « ne pas se laisser marcher sur les pieds par la droite » qui y a vu un satisfecit ont insisté : « On ne peut pas laisser dire qu'il n'y a pas de cadavre dans les placards », et « ce n'est pas à la Cour des comptes de dicter la politique du gouvernement ».

Et alors ? Il faudrait inventer lesdits cadavres pour faire plaisir à qui ?

Lamentable, vous dis-je.

 

Le rapporteur général du Budget a insisté sur les recettes fiscales surestimées. Un autre député a assené qu'il fallait désormais considérer l'ex-député PS et actuel premier président de la Cour des Comptes « comme un haut fonctionnaire et pas un socialiste ».

L’insulte suprême !

Lamentable…

 

À la gauche du PS, un député de Paris a fait entendre sa différence : « vouloir maintenir coûte que coûte l'objectif de réduction du PIB à 3 % en 2013 avec une croissance qui chute, c'est ouvrir la porte à l'austérité et à la récession ».

 

Une heure-moins-le-quart : « Sans en faire une tragédie grecque », tente-t-on de minimiser, il se confirme que les députés du Front de gauche vont, comme prévu s'abstenir. Et qu'aucun d'entre eux ne votera contre. «Nous considérons que l'austérité n'est pas un passage obligé. La politique de rigueur aboutit souvent, pour ne pas dire toujours, au résultat contraire à celui espéré, elle aggrave la situation », explique-t-on.

Mais « l'abstention n'est pas un acte de défiance » car elle se veut « constructive », insiste-t-on, avant de lâcher toutefois : « Nous avons conscience que ce discours n'est pas facile à porter ».

C’est le moins qu’on puisse dire, socio-traites, va !

 

13 heures : Salle des Quatre colonnes, les deux co-présidents du groupe EELV réaffirment ce qu'ils disent depuis, plusieurs jours : « Nous allons voter la confiance ». Ils ont été élus grâce à un accord électoral avec le PS et participent au gouvernement, c'est donc « cohérent ».

Moins kon que d’autres : Eux au moins, ils ne crachent pas encore dans la main qui leur donne à manger.

Sauf qu'ils peinent à convaincre le député de Gironde « Noël-Ma-mère » qui menace de s'abstenir, faute d'engagement du gouvernement contre le projet de réacteur nucléaire de quatrième génération Astrid.

« Noël a toujours été quelqu'un d'un peu à part. Je ne préjuge pas de son vote mais il a compris l'importance de la solidarité avec le gouvernement ».

Tu parles : Encore un qui tire dans les coins !

Lamentables, vous dis-je…

 

15 heures : Le discours du Premier ministre se déroule dans une ambiance hors normes. Il a non seulement été interrompu quelques minutes suite au malaise du député PS de l'Hérault « Pas-tric-Vaginal », mais il a surtout été chahuté dès le début par une opposition sans doute désireuse de bizuter l'ancien président du groupe PS qui ne les avait pas ménagés de 2002 à 2012.

« Marchand d'illusions ! », « impôts, impôts ! », « arrêtez de dépenser ! », « on verra dans six mois »...

Les invectives issues des rangs de la droite se succèdent, sans trop de réaction à gauche dans un premier temps (« On n'allait pas entrer dans une logique d'affrontement », justifie le député de Paris « Le-Guouen »).

Puis la majorité reprend le dessus par ses applaudissements debout lorsque « J’y-aime II » lance : « Le patriotisme, ce n'est pas fuir la France pour les paradis fiscaux et laisser à ceux qui restent le poids de l'effort ».

C’est quoi, ça, le patriotisme « Gaulois » ?

 

Et le chef du gouvernement prononce un discours plus long que prévu ; les uns et les autres s'assagissent avant deux derniers sursauts : Lors de l'hommage aux « 87 soldats morts en Afghanistan », la gauche se lève mais pas la majorité des élus de droite ; lorsque « J’y Aime II » confie « la crainte » des « Gaulois » « que derrière les promesses se préparent de nouvelles illusions », l'opposition l'applaudit ironiquement s'attirant un rappel à l'ordre sonore du député PS « Riton Emma-nue-élie » : « Eh ça va ! ».

N’importe quoi !

 

16 heures 45 : Dès la fin du discours du Premier ministre, la quasi-totalité des députés UMP quittent l'Hémicycle, laissant l'orateur suivant, un « soce » seul face aux élus de gauche et du centre.

Les élus UMP évoquent d'abord « l'ennui » : « Depuis « Édite le-Cresson », je n'ai rien vu de comparable », assène un ancien ministre.

Le respect de la fonction ?

Non !

Lamentable, vous dis-je.

 

« L'opposition c'est comme le vélo, cela ne s'oublie jamais », lâche un proche du patron de l’UMP.

 

Heureusement que le ridicule ne tue plus personne, dans mon beau pays de « Gauloisie de la beauté et de l’intelligence » : Y’aurait eu hécatombe, mardi.

Parce que bon, les choses sérieuses vont commencer enfin, après la confiance votée…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 06/07/2012 10:56


Ah bé si tu veux remplacer par le "Chant des partisans" ou le "Dio vi salvi regine", ça m'est égal : Ils me font tous les trois chialer comme une madeleine dès que j'entends la première mesure...


Ca et Patricia, quand elle "chante pour ceux qui n'ont rien" !

Dj 05/07/2012 23:31


Du patriotime:


Si on veut changer il faut changer la marseillaise mais là c'est encore de la religion avec les memes hystéries!