Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 05:09

Y’en a qui pense à la nature des choses…

 

D’autres à la nature que devrait avoir les choses.

Parfois à « la chose » elle-même, jusqu’à laisser penser « qu’ils se la touchent »…

Parce que cette fois-ci, la circulaire ministérielle aux rectrices et recteurs d’académie, je l’ai eu sous les yeux et c'est du sérieux !

Il s’agit ni plus ni moins que de fabriquer « l'Homme Nouveau » !

Pardon : « Changer les mentalités » !

Si ! Hélas… Don Quichotte, où es-tu ?

 

Partant de là, il faut y « respecter la diversité des orientations sexuelles » du genre humain (direct : Il s'agit de ça !), « lutter contre l’homophobie » (grande priorité s’il en est, avant les rats, les cancrelats, les araignées, la faim dans le monde et la baisse du niveau scolaire en général) notamment … dans les établissements privés sous contrat (ultra-prioritaire...) qui ont, comme chacun le sait, cette sale habitude de casser de « l'homo » en petits cubes de morceaux choisis dès qu'ils le peuvent !

 

Quand même fabuleux : Moi qui pensais que l’éducation Nationale était la plus grosse armada de neurones hyper-performants et compétents, alignés tous en ordre de marche, non plus seulement pour « enseigner » mais aussi pour « éduquer » nos chères têtes blondes, maintenant on veut aussi leur changer les mentalités.

Je ne suis qu’un enfant de l’ékole publique (pour n’avoir pas pu apprendre à lire, compter et écrire correctement), mais là, y’a quand même de l’abus…

 

Et voilà donc « Payons », tout enhardi par sa célérité à découper de l'homophobe en rondelle, qui explique en quelques paragraphes que ce n'est pas parce que ces établissements sont privés qu'ils doivent avoir la moindre opinion vis-à-vis du « Dogme Nouveau ».

La liberté d'expression, c'est très bien à condition de ne surtout pas s'en servir !

Dès lors que le gouvernement, le parlement et la société civile se sont fixés un débat sur le mariage homosexuel, l'école confessionnelle (papiste, hébraïque, mahométane) ne doit surtout pas interférer dans ce débat.

C’est en tout cas ce qu’il ressort du texte : On ne pourra pas dire que le ministre ne reste pas dans son rôle de garant de la neutralité de l’État.

Il la préserverait, même !

 

Ces établissements doivent respecter tous les individus et leurs convictions, même si elles sont en opposition frontale avec les valeurs qu'ils véhiculent.

Après tout, si les parents inscrivent les élèves dans des établissements confessionnels, c'est précisément pour avoir la liberté de piétiner les choix religieux de l'institution choisie, voire d'imposer à ceux qui y sont, c’est bien la stricte neutralité qu'on retrouve normalement dans une école publique, n’est-ce pas ?

 

D’ailleurs, à propos de neutralité, dans l'école publique en revanche, on aura soin de ne surtout pas éviter les débats de société, surtout si ces derniers permettent de propulser à la face des élèves qui y sont les positions favorables à celles prises par le gouvernement (que ce soit en matière d'euthanasie, de mariage homosexuel, d'avortement, de contraception active, de réchauffement climatique, de citoyenneté, d'économie capitaliste, de procréation assistée ou d'éducation sexuelle), naturellement.

Ce n’est même plus de l’éducation, c’est carrément le ministère de « l'Endoctrination Nationale » depuis que les livres de cours, parfois scandaleusement orientés jusqu'aux programmes desquels on expurge de plus en plus de matière pertinente pour y introduire du matériel « péda-gogo, éco-conscient, multiculturel et festif » deviennent la « norme d’excellence ».

 

Et pour ne pas en louper une (parce que même un ministre « soce », ça ose tout et c'est à ça qu'on le reconnaît) alors même que l'encre de « Payons » était à peine sèche, sa copine « Nagea-Va-L’eau-Belle-Cas-Sème » faisait promptement de la retape dans des établissements publics pour vanter les mérites de la nouvelle proposition sociétale :

Lui : « L'école doit être un lieu de protection et préserver les sensibilités de consciences de tous les jeunes de notre pays. Il convient donc d'appeler à la retenue et à la neutralité au sein de tous les établissements afin que l'école ne fasse l'objet d'aucune instrumentalisation. »

Ah oui ? Très bien Monsieur LA Ministre.

Et quand vous changez de genre à en devenir « Madame LE ministre » et que vous parcourez les établissements publics vous pouvez dire aux caméras inopinément présentes sur place :

« Cela veut dire que finalement, pourront se marier des gens qui s'aiment, même s'ils sont de même sexe, ce qui n'est pas le cas jusqu'à présent. Cela va permettre plus d'épanouissement, plus de liberté, plus d'égalité dans la société. Il faut comprendre ça comme une avancée. ».

Parfaitement clair comme du jus de chaussette pour des gamins qui ne savent même pas, voire même plus, ce qu’ils ont entre les jambes (et dont ils ne se servent que pour faire « pipi-caca ») : Vachement neutre et protecteur … en effet !

 

Non, ce n'est pas du prosélytisme. Ceci n'est pas de la propagande d’État. Ceci est une saine avancée-sociale !

D’ailleurs, ça ne se discute même pas !

 

« Le gouvernement s’est engagé à s’appuyer sur la jeunesse pour changer les mentalités, notamment par le biais d’une éducation au respect de la diversité des orientations sexuelles », affirme le ministre en début de sa lettre-circulaire …

« S’appuyer sur la jeunesse » pour « changer les mentalités »…

 

L’affaire est grave : Tous les régimes politiques totalitaires, tous sans exception, des nazillons aux franquistes, des mussoliniens aux staliniens, des maoïstes aux coréens (et même aux japonais d’avant-guerre), des talibans aux « frères d’Aqami », tous, absolument tous, se sont « appuyés sur la jeunesse » pour « changer les mentalités ».

C’est un fait historique vérifiable à satiété…

Et ça commence comme ça, après on « soigne » les déviants pour être des « récalcitrants-asociaux » et on finit par les déporter, les exiler (ça a déjà commencé par les « plus indignes »), pour finir par les exécuter d’une façon ou d’une autre…

Et ce gars-là enseignait la philosophie dans les lycées ?

Vous êtes vraiment sûr ?

La « raison éclairée » comme moteur du progrès de l’humanité ?

 

En réalité et jusque-là, c’était donc au gouvernement de choisir les orientations politiques et morales du pays : J’en conviens, mais dans sa sphère de compétences uniquement et déléguée par le peuple !

C’est donc désormais à l’État de se poser en seul détenteur de la « vérité-officielle », du dogme de la vie d’autrui.

Ou n’est-ce pas la naissance d’une véritable théocratique de l’État républicain ?

Car, cette jeunesse, qui, par définition, ne possède pas encore les repères lui permettant de poser des choix par elle-même, il la mobilise dans le sens qu’il juge « bon » pour l’espèce, selon le schéma de sa propre « révolution culturelle ».

Le retour de la « bande des quatre » sous les couleurs du drapeau tricolore ?

Combien de temps va donc durer encore cette mascarade ?

 

Lorsque « Payons » s’appuie sur la jeunesse comme moteur révolutionnaire, renouant avec l’esprit de 1968, le gouvernement sort manifestement de son rôle et compétences : Il instrumentalise la jeunesse à des fins politiques, pour changer les représentations sexuelles et morales dominantes.

Ce faisant, il change les règles du jeu au sein de l’Ékole-publik en abandonnant ostensiblement l’exigence de neutralité…

On n’en est plus à une contradiction près, n’est-ce pas ?

 

Pour certains, l’État sort également de son devoir de neutralité et de respect des droits éducatifs familiaux, et de l’intimité des enfants lorsque le ministre demande aux recteurs de renforcer les campagnes d’information sur la ligne azur dédiée.

C’est que, contrairement à ce qui est affiché, il ne s’agirait plus de lutter contre des ignobles et indécentes stigmatisations homophobes en tant que telles, il s’agit bien plutôt d’inciter activement les jeunes en recherche d’identité, à explorer pour eux-mêmes la voie de l’homosexualité ou de la transsexualité !

Un grand obsédé, le ministre… ?

 

De même, lorsque le ministre encourage les recteurs à faire intervenir davantage les associations de lutte contre l’homophobie, il encourage en pratique l’ingérence dans l’enceinte de l’école d’associations partisanes engagées dans la banalisation et la promotion des orientations sexuelles minoritaires, si l’on se réfère à la liste des associations agréées par l’Éducation nationale pour intervenir sur ces thématiques dans les établissements.

On n’en avait pas fait autant avec le « planning-familial » du temps de la loi de la « Mère-Veille » !

À quand le retour du catéchisme (républicain) obligatoire dans les ékoles-publik, au juste ?

Demain : On nous prépare la réforme en douce…

 

On nous avait déjà fait assez caguer comme ça avec la capote et le sida.

À mon époque, il y avait déjà les MST : C’était assez pour sortir couvert.

Alors qu’une population à risque et à multiple partenaires se soit faite décimée par le rétrovirus, fondamentalement, je ne comprendrai jamais.

Maintenant qu’on suppose que l’expérience transsexuelle soit la panacée d’un avenir radieux pour tous, franchement ça m’en bouche un coin : Justement celui que vous supposez bien !

 

Si l’État se donne pour mission de promouvoir l’homosexualité (comme moyen de contraception ou pour atteindre l’orgasme-prostatique ?), s’il devient non-neutre, s’il se sert de son pouvoir pour promouvoir, au sein des services publics, des options philosophiques, morales, sexuelles, religieuses particulières, il conduira mécaniquement un nombre croissant de familles à déserter les services publics et la dislocation subséquente du corps social !

Et on veut un « pays apaisé », avec ça ?

C’est vraiment faire l’âne pour avoir du foin ou l’idiot pour prendre des coups de bâtons !

 

Ces prises de position n’ont pas de fonction éducative. Elles peuvent en revanche conduire les jeunes à révéler les opinions familiales, s’exposer eux-mêmes au jugement de leurs camarades ou de leurs professeurs, au mépris de leur droit à l’intimité et de leur liberté d’opinion, de conscience et de religion.

À quoi bon voter dans l’isoloir si l’école trouve le moyen par le biais de vos enfants de connaître vos opinions politiques ?

 

Car là encore, la méthode est connue : Durant la période soviétique ou nazillonne, comme durant toutes les périodes totalitaires, il est habituel de se servir des enfants pour démasquer et sanctionner les opinions dissidentes des parents.

C’était de belles époques de « la délation par ses propres enfants ».

Revenir à de telles pratiques inhumaines et profondément immorales serait, à n’en pas douter, une gravissime régression de l’État de droit.

Celui que je chéris tant !

Un comble : Mis à bas par les « forces de progrès » ?

 

Non content enfin de mettre au pas les écoles publiques, le gouvernement entend aussi museler les écoles privées en bafouant clairement leur caractère propre. Il est évident que les écoles dont le projet éducatif et l’identité sont fondés sur la foi seront opposées à la légalisation du mariage homosexuel. Leur demander d’être neutres sur ce sujet n’a aucun sens, si ce n’est celui de leur faire renier purement et simplement leur vocation spécifique.

« Le caractère propre de ses établissements ne saurait leur permettre de déroger au strict respect de tous les individus et de leurs convictions », affirme le ministre.

La formulation dialectique est habile, car qui peut s’opposer au respect des individus et de leurs convictions ?

 

Philosophiquement, elle passe par pertes et profits la différence fondamentale qui existe entre la critique d’une position politique ou morale et celle d’une personne. On respecte les personnes, on débat librement des idées. S’il fallait respecter toutes les opinions sans discuter, cela voudrait dire qu’il serait interdit d’étudier le fond des problèmes.

La réalité est alors toute autre : Il s’agit de réprimer les vues différentes de l’idéologie officielle. S’il est interdit de penser et de débattre sur un sujet comme le supposé mariage de deux personnes d’un même sexe, cela veut dire que pour ne pas se faire traiter d’homophobe on est contraint de fait d’accepter le mariage homosexuel. Que reste-t-il alors de la liberté de penser ?

 

Politiquement elle est inopérante : Les établissements religieux (surtout « papistes ») respectent les convictions de leurs élèves, mais sont catholiques, c’est leur raison d’être, protégée par toutes les déclarations et instruments juridiques relatifs aux Droits de l'Homme.

En revanche « l’Éducation nationale », du moins telle que la voient nos dirigeants actuels, impose sous couvert d’égalité et de lutte contre les discriminations la promotion active de l’homosexualité, présentée comme un des rares comportements humains échappant par nature à tout débat.

Où est la neutralité du service public d’Éducation ?

Où est le respect des convictions de citoyens ?

 

Je nous prévois quelques « chaudes-heures » avant de virer ces ayatollahs-là.

Mais au moins ils auront essayé jusqu’à en mourir de ridicule.

Même si hélas le ridicule ne tue plus personne depuis bien longtemps…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 18/01/2013 15:01


Oui, mais du coup, "ça" n'avance pas bien vite...


Même un "train de sénateur" prend des allures de TGV, en comparaison !

L'Ami-râle 18/01/2013 13:41


Il est effectivement souhaitable que la société avance progressivement plutôt que par à-coups ou
révolutions.


C’est un signe de maturité et j’espère que le réseau social va y arriver progressivement.

I-Cube 18/01/2013 13:04


Il peut et il drevrait s'effondrer, le "système pervers"...


 


Et pourtant je n'en suis pas si sûr :


"Le monde d'après" avance dans sa construction : Je vais essayer de vous en faire un post dimanche matin (à mettre en ligne dans la semaine) ;


Et "François III" commence à prendre la mesure des difficultés à venir... !


Une tr_s belle circulaire du 15 janver est arrivée sur mon écran : C'est celle que j'attendais de "Bling-bling" en juin 2007.


5 ans et 6 mois, il ne faity jamais désespérer de rien, finalement...


 


J'essaye aussi de vous en faire un post dimanche matin, à mettre en ligne dans la semaine !


 


Mais du coup, l'hypothèse d'une remise en cause généralisée s'éloigne un peu plus...

L'Ami-râle 18/01/2013 12:16


@ I-Cube


 


Pour la « droâte », il faudra qu’ils d’abord deviennent lucides et courageux notamment
sur l’hyper-corruption qui sévit depuis des décennies en « Gauloisie », à « gôche » comme à « droâte ».


 


Car comment traiter les problèmes de fonds sans avoir le courage d’une véritable
éthique ?...


 


Malheureusement, compte tenu des rigidités mentales des dirigeants, de la presse, des
fonctionnaires, et des autres…, il faudra vraisemblablement passer par un effondrement économique et financier pour provoquer une crise et une remise en cause des certitudes et des
blocages.


 


C’est comme pour la majorité des êtres humains qui ne peuvent se remettre en cause que lorsque
le système pervers ou immature sur lequel ils fonctionnent s’effondre…


 

I-Cube 18/01/2013 10:28


Ah, voilà : C'est ça l'origine historique des associations "pour" dircrimination !



Discrimination "positive", espère-je : Une bonne idée qui met kul-par-dessus-tête notre belle république...