Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 05:04

À la demande de Momo, la semaine dernière.

 

Je préviens tout de suite, elles ne sont pas d’un goût franchement raffiné, puisqu’il y en a pour tous les ... goûts & saveurs : Tant pis pour vous !

 

Jean-Marc a des souliers tellement bien cirés ce jour-là, qu'ils reflètent ce qui est au-dessus.

Et justement, il va en boîte pour danser.

À sa partenaire, il parvient à lui dire qu'elle a un slip rouge avec des pois bleus. Elle tellement est soufflée qu’elle en parle à une copine, qui va aussitôt danser avec Jean-Marc.

Il lui dit qu'elle a un slip vert avec des rayures blanches.

Estomaquée, elle en parle aussi à une autre amie qui lui dit :

« Je vais l'avoir, moi je ne porte rien sous ma jupe ».

Elle danse avec Jean-Marc et lui demande de quelle couleur est sa culotte.

Jean-Marc est très gêné.

« Je n'arrive pas à le dire. »

Elle lui avoue alors qu'elle n'a rien. Et il répond :

« Oh vous me rassurez, là ! Je croyais que mes chaussures étaient fendues ! »

 

Une femme se trouve à côté d'un vétérinaire pendant un dîner.

Elle veut lui soutirer une consultation :

« – Docteur, j'ai un amour de petite chatte mais elle perd ses poils. Que me conseillez-vous ?

– Eh bien, d'abord évitez de faire de la bicyclette ! »

 

Jean-Jacques et Jean-Do, qui étaient complétement chauves se rencontrent.

L'un des deux a une belle chevelure.

L'autre croit que c'est une perruque et tire dessus.

Mais ce sont de vrais cheveux.

« – Comment as-tu fait ?

– Il faut trouver une pucelle qui a ses premières règles et passer le crâne entre ses jambes. »

Plusieurs semaines passent et ils se revoient de nouveau.

Le chauve a une magnifique barbe mais est toujours chauve.

Le chevelu lui dit alors : « Espèce de vicieux ! »

 

Jean-Marc demande à son copain Jean-Paul ce qu'il pourrait acheter à sa femme pour son anniversaire.

L'autre lui suggère une bague.

« – Non, elle en a déjà beaucoup.

– Un manteau de fourrure ?

– Non plus, elle en a déjà plein.

– Un collier ? Du parfum ? Une robe ?

– Elle a déjà tout ça.

– Attends une seconde : Et si tu lui offrais une mouffette ?

– Qu'est-ce que c'est que ça ?

– C'est une petite bête noire plein de poils et qui sent très mauvais.

– Mais elle en a déjà une ! »

 

Un malade voit son infirmière arriver sur un vieux vélo.

Il lui dit :

« – Vos jambes sont plus jolies que votre vélo, qui me semble bien fatigué !

– Vous savez, si vous étiez comme lui huit heures par jour entre mes jambes, vous seriez déjà mort ! »

 

À la gare du Nord, une jeune-femme avec 2 valises semble avoir du mal à marcher.

Jean-Marc ne portant qu’une petite mallette vient l'aider.

Il lui prend une valise.

Mais elle marche toujours aussi difficilement.

Il lui donne sa mallette et prend la deuxième valise.

Mais elle continue à marcher avec peine.

Finalement, il lui demande pourquoi elle marche si difficilement.

« – C'est parce que je vais me marier…

– Je ne comprends pas ! Normalement, c'est plutôt après le mariage qu'on a du mal à marcher !

– Oui mais moi, c'est parce que j'ai mis des bigoudis ! »

 

Son gamin demande à Jean-Marc :

« – Dis Papa, le mot « chat », ça prend un « t » à la fin ?

– Cela dépend : Si c'est l'animal il y a bien un « t », mais si c'est le trou d'une aiguille, ça prend un « s ». »

Un instant plus tard, le gamin demande :

« – Papa, le « cha » des dames, ça s'écrit comment alors ?  

– Eh bien, ça dépend si on le caresse ou si on l'enfile ! »  

 

À l'épicerie, Jean-Marc demande :

« – C'est combien la plaque de beurre ?

– C'est 2,30 euros !

– Et si je vous prends la motte ?

– Alors là, vous prenez une baffe en pleine figure ! »

 

Dans un bal masqué, Jean-Marc s'approche d'une fille brune et toute nue, qui ne porte que des gants et des bottes en caoutchouc noir.

« – Excusez-moi mademoiselle, mais vous êtes déguisée en quoi, exactement ?

– Eh bien, ça se voit pourtant ! En cinq de pique ! »

 

Sur une plage de nudistes, Jean-Marc et Jean-Paul voient passer une très jolie fille.

L'un d'eux murmure à l’autre :

« Celle-là, je voudrais bien la voir en costume de bain ! »

 

Pourquoi les chattes se lèchent-elles la chatte ?

Parce qu'elles le peuvent.

 

C’est une fille super mignonne qui a un problème. À chaque fois qu'elle rencontre un mec, c'est la catastrophe : Dès qu'il « descend à la cave » visiter sa chatte, le mec est dégoûté par l’odeur et se barre en courant.

Alors évidemment, cette jeune femme est très malheureuse et confie son calvaire à une de ses amies.

Sa copine lui dit : « Écoute, je connais un mec hyper bien, et ça tombe plutôt bien : Il a eu un accident et il a perdu l'odorat. »

La fille rencontre le mec, papote, resto… tout ça…

Arrive au lit… Le gars va faire un tour « à la cave »…

Une minute, deux minutes… puis, le mec relève la tête et dit :

« – C'est dingue, t'as le minou qui sent l'oignon !

– Mais c'est pas possible : tu as perdu l'odorat !

– Oui, mais j'ai les yeux qui pleurent ! »

 

Un soir, après presque 25 ans de mariage, un couple est au lit et la femme sent que son mari commence à la caresser comme il ne l'avait plus fait depuis bien longtemps.

Il commence par lui caresser les cheveux, puis descend le long du dos jusqu'au creux des reins.

Il lui caresse les épaules, puis le cou, puis les seins et s'arrêta pile sur son bas-ventre.

Il entreprend alors de placer sa main sur l'intérieur de son bras gauche, effleure encore une fois son sein, sa hanche puis parcourt sa fesse et sa jambe gauche jusqu'au mollet.

Elle commence à gémir, la chatte déjà baveuse…

Il remonte à l'intérieur de la cuisse et s'arrête tout en haut de sa jambe.

Il fait la même chose de l'autre côté et s'arrête soudainement, se tourne sur le côté et allume la télé sans dire un mot.

Comme toutes ces caresses lui avaient fait pas mal d'effet, elle lui demande amoureusement :

« – Chéri, c'était merveilleux, pourquoi t'es-tu arrêté ? 

– J'ai retrouvé la télécommande ! ».

 

À quoi ressemble la chatte d'une femme après l'amour ?

À un bull-dog qui a léché un pot de yaourt.

 

Une jeune femme complétement paniquée appelle son médecin et lui dit :

« – Docteur, docteur ! Je me faisais bronzer dans mon jardin et une abeille est entrée dans mon vagin !

– Ah bon… Alors écoutez-moi, il faut dire à votre mari de se mettre de la confiture sur le sexe et d'attirer l'abeille vers l'extérieur.

– Mais docteur, mon mari n'est pas là !

– Dans ce cas, je vais devoir intervenir, ne bougez pas madame, j'arrive ! »

Le praticien se rend donc précipitamment chez la jeune femme et sonne à la porte.

Elle lui ouvre, tout juste vêtue d'une robe de chambre. Ébloui par la beauté de la jeune patiente, le médecin lui bafouille :

« Bon... Bonjour madame. Donnez-moi un pot de confiture et allez-vous allonger sur le lit. »

La jeune femme lui donne le pot, se dirige vers la chambre, ôte sa robe de chambre, s'allonge sur le dos et écarte les cuisses.

La voyant dans cette position, chatte offerte, le toubib a toutes les peines du monde à garder son sang-froid.

Il s'approche d'elle en essayant de cacher tant bien que mal l'énorme bosse que fait son pantalon…

Il ouvre le pot de confiture, mais, mais, mais…

Submergé par le désir, ne pouvant plus résister à ses pulsions, le médecin dégrafe prestement son pantalon, introduit d'un coup son pénis gonflé dans le sexe de la jeune femme et commence à lui faire furieusement l'amour.

« – Mais enfin docteur ! Que faites-vous ?

– J'ai changé de technique madame ! D'abord je l'assomme et ensuite je la noie… »

 

Je vous avais prévenus…

Bon week-end à toutes et à tous !

 

I3

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 19/04/2014 07:42


Il a forcément les moyens, puisque ses pompes sont "sur mesure", vu qu'il a le pied ... "particulier" !


Encore un mutant en somme...


 


Perso, je ne les cire jamais plus depuis l'armée !


Et mes pieds ne s'en portent pas plus mal.


Quoique...


 


Morelle, c'est un avatar des la démocratie de caniveau : Il a pigé qu'il fallait en sortir très vite et qu'il est bien plus lucratif de se faire payer par des laboratoires de pharmacologie !


Comme quoi, il a deux sous de bon sens !

Jacques Heurtault 18/04/2014 23:25


Comment? Aquilino Morelle est à peine viré que, déjà, il fait des émules? J'espère, au moins, qu'il paie, lui, son cireur de pompe avec ses deniers personnels!

I-Cube 18/04/2014 19:06


Pertinent même !


 


Mais j'aime bien celle de la télécommande...

Momo 18/04/2014 18:30


Vraiment, tu es gentil comme tout !


Tu remercieras JM pour moi !


 


@ Padock : Choix judicieux !

Amiral Karlson Padock 18/04/2014 16:51


Une blague digne de mes bas instincts et je ressortirai à l'occasion ?...


Celle de la femme après l'amour...


A raconter entre mâles pas particulièrement raffinés...