Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 04:04

Faute de merles, on se contente de grives !

 

Notre « De-la-nuée » parigot, il a loupé les « vrais » JO pour 2012. Alors, comme d’un clin d’œil à sa condition « contre-nature » et orientations sexuelles (dont il ne fait pas, ni publicité, ni mensonge, il faut lui rendre cet hommage-là), on lui refile le « lot de consolation » !

Même que d’après Inco, dans l’un de ses commentaires, sa … « situation » empêche toute la presse aux ordres d’être ne serait « qu’un peu » critique à l’égard de sa gestion de la ville, de peur de se tamponner des procès pour homophobie.

Il faut dire qu’il est prompt à assigner, le sieur… sur tous les sujets !

Et si lui est tout content, personnellement j’en ai pris plein les oreilles tout le week-end, avec des propos pour leur moins « homophobes » que je ne vous rapporterais pas, pour cause de « bonne tenue » de ce blog jusque-là irréprochable, d’autant que ces railleries-là ne sont pas de moi, mais que vous pouvez imaginer.

« Parigot, tête d’h… » ; « Parisienne, tête de lesb… », etc.

 

Bon, vous me connaissez un peu, pas homophobe pour un sou, pas plus que tout autre chose, sectaire, raciste, xénophobe ou je ne sais quoi d’autre, sur la « théorie du genre » par exemple, même que j’ai découvert plein d’alternatives et de publics nouveaux à conquérir à l’adresse de mon unique neurone (celui qui fonctionne encore, à savoir mon nerf-honteux), ni même quant au « mariage pour tous – sauf pour lui » !

Je m’en fous, demain, ils peuvent marier même les prêtes entre eux et les nones entre elles, je m’en contre-tamponnerai allègrement le coquillard, du moment que ça reste dans la sphère privée de chacun qui ne me regarde pas.

Et qu’on me laisse vivre ma propre sexualité comme je l’entends (et la vis).

 

Je suis juste un peu rigolard quand on me vante les biens-faits de « l’orgasme-prostatique » pour justifier du … lesbianisme, parce que bon, les « poulies fendues », même quand elles se font sodomiser « à l’ancienne », la prostate, elles en restent dépourvues !

Je râle aussi quand on me casse les oreilles (pour ne pas dire autre chose) avec des marées d’équinoxe par grand vent de décibels sous mes fenêtres à l’occasion de la « techno-pride » ou de la « gaie-parade », écœuré dans les deux cas que ce soit aussi le moment d’un typhon visuel de décadence où « la viande-humaine » est ainsi étalée, exhibée sans la moindre retenue qu’un minimum de respect d’autrui et de décence devrait exiger de soi-même.

Passons : Je n’ai qu’à aller vivre ailleurs, après tout, assommé d’impôts et de taxes que je suis.

Que d’ailleurs, j’y réfléchis sérieusement depuis quelques semaines, tellement je suis harcelé par des « acheteurs » du « tas d’or » dans lequel j’habite et qui ne me sert à rien que de payer factures sur factures…

 

Mais alors de les voir tous ainsi frétiller de bonheur à l’idée d’accueillir les JO au-rabais en ma ville en 2018, ça m’en bouche un large coin !

Paris, Kapitale LGBT, Sodome & Gomorrhe sur Seine, Lesbos sur pont-neuf, j’en suis béat d’admiration !

Bé oui, il faut apprendre à lire (moi j’ai des machines qui le font à ma place) : La Fédération internationale des jeux internationaux homosexuels, a privilégié le dossier parigot par rapport à celui de Londres, lundi 7 octobre à Cleveland, aux États-Unis, récompensant « la persévérance de la candidature tricolore » !

Ah bon ? On persévérait, là, « tous ensemble », « tous ensemble », sans que je le sache ?

Paris bénéficiait en effet d'un dossier technique méticuleusement peaufiné m’a-t-on affirmé, au point de dépasser les attentes mêmes des électeurs, dont le détail du vote ne sera connu que dans un an, règlement des Gay Games oblige.

 

Huit ans après son premier échec, le dossier parisien a su attirer le soutien de toute une classe politique, mobilisée à l'époque sur la défense de la candidature de la capitale aux JO 2012.

C'est ainsi qu'à Cleveland, face à Londres et Limerick (Irlande), les organisateurs ont pu, lors de leur grand oral, s'appuyer sur la ministre des sports, « Valie Fourre-ton-nez-rond », accompagnée d'une délégation de la Ville de Paris et du conseil régional d'Île de Gauloisie, ainsi que de l'ancienne escrimeuse « Laura Flesselles », marraine de la candidature.

« Paris et la France sauront offrir une grande fête ouverte à toutes et tous sans exclusion ni discrimination », a commenté la ministre.

Bé oui, kon que je suis…

À tous, sans exclusion ni discrimination ! 

 

Parce que c’est le principe des JO-gay : Fondés en 1982 à l'initiative du décathlonien américain, Tom Waddell, les Gay Games se veulent en effet une manifestation sportive et culturelle « inclusive », donc ouverte à tous les individus quelle que soit leur orientation sexuelle, et « promotrice de valeurs de tolérance ».

Euh, là, les JO du CIO, c’est quoi au juste ?

Un attelage de sectaires qui œuvrent pour l’exclusion et les discriminations ?

 

Et de lire : « Indépendante de critères sportifs, la participation aux Gay Games se fait sur la base d'inscriptions et rassemble à chaque édition plus de 10.000 concurrents, soit plus que les Jeux olympiques ! »

« Nous espérons fédérer plus de 15.000 participants », indiquait avant le vote Michel « J’ai-froid », co-président du comité de candidature des Jeux de 2018.

Question, même les handicapés hétéros pourront venir « kon-péter » ?

Là, franchement, à quoi donc servent les « JO-Handisport » ?

Les « JO-tout-court » d’ailleurs…

 

Les jeux devraient avoir lieu du 4 (un samedi de « grands-départs » : Je ne serai plus là !) au 12 août, et la cérémonie d'ouverture au stade Jean Bouin alors que celle de clôture se fera à la Villette.

Le budget de l'organisation est estimé entre 5 à 6 millions d'euros – contre quelque 11 milliards d'euros pour les récents JO de Londres.

Ah voilà donc bien : Des JO au rabais !

La belle affaire.

 

Vous vous demandiez à quoi servent les Gay Games… Moi aussi !

C’est une question qui revient dans chaque ville organisatrice des Gay Games, à chaque édition depuis la première, en 1982 à San Francisco : pourquoi ? Pourquoi des Jeux « communautaristes » ?

– La première réponse que les organisateurs apportent, c’est que les compétitions ne sont pas réservées à la communauté LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres), même si elle forme l’immense majorité des participants.

– Les Gay Games sont la compétition sportive la plus ouverte du monde. « Pas besoin d’être gay, pas besoin d’être bon, il suffit d’être majeur », répètent en boucle les organisateurs de Cleveland 2014.

Et de payer son droit d’inscription, son billet, ses repas, son matériel et sa couche…

Des « JO pour les nuls » !

– L’homophobie aurait considérablement diminué depuis la création des Gay Games par le décathlonien Tom Waddell, mort du sida en 1987.

Oui, bon… Pas dans les vestiaires, pas à la finale contre l’Italie, ni sur les terrains contre les « Blacks ».

– D’ailleurs, cette année, le basketteur Jason Collins est devenu le premier athlète masculin à assumer ouvertement son homosexualité dans un sport majeur aux États-Unis. Dans son long témoignage, il disait notamment :

« On m’a demandé comment les autres joueurs réagiraient à mon annonce. Je n’en ai aucune idée. Je suis pragmatique. J’espère le mieux possible, mais je me prépare au pire. La plus grande inquiétude [en NBA] semble être que les joueurs homosexuels se conduiraient de manière peu professionnelle dans les vestiaires.

Croyez-moi, j’ai pris un paquet de douches en douze saisons. Mon comportement n’était pas un problème auparavant et ça ne va pas le devenir. Je ne changerai pas d’attitude. Je continuerai de respecter la devise « Ce qui se passe dans le vestiaire reste dans le vestiaire ». Je suis un modèle de discrétion. »

Ouh-là ! Il s’en passe tant que ça, dans les vestiaires ?

– Aux derniers JO, trois des 6.000 hommes participants étaient ouvertement gays. L’un d’entre eux, le gymnaste australien Matthew Mitcham, médaillé d’or à Pékin en 2008, a ouvert les Gay Games de Cologne en 2010.

Selon lui, « c’est l’occasion pour tous les gays et lesbiennes de montrer au monde entier que nous ne sommes pas qu’un ramassis de stéréotypes ».

Faut pas non plus exagérer et penser à la place des autres !

– Les compétitions montrent des sportifs qui s’arrachent pour remporter une compétition, dans des disciplines considérées comme viriles, pas des drag-queens dansant sur des chars.

Un moyen de rappeler que tous les homosexuels ne s’habillent pas en rose et ne dansent pas sur Mylène Farmer.

Elle danse en rose, Mylène… Faut que j’aille voir ça un jour avant de mourir, quand même !

– Les partisans des Gay Games soulignent que c’est aussi la possibilité pour des sportifs venant de pays où l’homosexualité est interdite de pouvoir en parler librement, quoique sous de fausses identités.

Lors des Jeux de Cologne, des participants venaient des pays du Golfe.

Les joueurs de football mexicains avaient représenté leur pays sans pouvoir dévoiler leurs noms.

Ils jouaient « masqués » ?

 

Paris 2018 envisage de faire figurer 36 sports au programme, tous proposant des compétitions mixtes. Les frais d’inscription pourraient être élevés : Pour Cleveland 2014, il faudra débourser entre 200 et 350 dollars selon les sports – le golf et la voile sont encore plus chers.

Sur le budget parisien il est prévu que les frais d’inscription pourraient rembourser la somme en grande partie, sans compter les sponsors et les revenus du tourisme.

Alors que l’agglomération de Cleveland espère que les 30.000 personnes attendues en août 2014 dépenseront environ 50 millions de dollars.

 

Mais au-delà du sport, la communauté LGBT considère les « Gaymes » comme une « super-Gay Pride sur dix jours », la plus grande fête de la communauté homosexuelle dans le monde, une fois tous les quatre ans. Et aux dernières éditions un important programme culturel – musique, cinéma, mode… – est prévu en plus des compétitions.

Vous allez en avoir plein les oreilles et les yeux… pendant mon séjour prévu en Balagne, cette année-là !

 

Mais alors le plus drôle, ça eut quand même été « nos politiques », alors même que le FN allait faire 53,4 % des voix à Brignoles (qui n’est pas « la Gauloisie » d’après notre premier ministre), et qui allait voir aussi une de ses ministres se faire battre dans des primaires de son propre parti à Marseille …

Dans le désordre on nous dit que :

– La ville de Paris s'est félicitée de cette attribution qui « contribue à faire de Paris une ville toujours plus ouverte, respectant ainsi la tradition d'une ville aux valeurs humanistes, universelles, de partage et de liberté ».

Je veux, mon neveu, pour la ville-lumière qui éclaire encore l'univers entier de ses valeurs républicaines !

« Les Gay Games sont ouverts à toutes et tous », insiste le texte.

– Pierre « Berre-geai », président d'honneur des Gay Games (et président du conseil de surveillance du Monde) : « Paris a gagné les gay games. Je suis fou de joie. Ils étaient si sûrs d'eux ceux qui m'ont demandé d'être président d'honneur ! Bravo ».

Tant mieux pour lui, le « milliardaire-soce »…

– Ou encore « Âne-Hi-Dalle-go », candidate (PS à liste unique) à la mairie de Paris : « Très fière que #Paris soit la prochaine ville à accueillir les @GayGames, événement international, ouvert à tous, consacrant l’égalité ! » et même « J’y-Paie Hue-Chon », président de la région « Île-de-Gauloisie » (également PS aux caisses pleines), a aussi exprimé sa folle joie sur Twitter…

Allez-y donc, je vous laisse chercher !

– Pour « Haine-qu’à-aime », c’est : « Les #GayGames à Paris ! Félicitations à toute l'équipe de @ParisGames2018 et rendez-vous en 2018 pour une grande fête du sport ! », puisqu’elle qui est réputée « homo-compatible » (alors que, ça n’a rien à voir, j’ai découvert « trois points » dans sa signature … deux oui d'accord, pour « Natte-à-lit » et « Maure-il-zest », mais trois, ce n’est pas un rajout « superfétatoire »).

Et une occasion de faire un discours de plus aux frais du kon-tribuable en se rinçant au mousseux des « rince-doigts »…

 

En revanche peu de pub à l’occasion pour le journaliste et fondateur de « Reporters sans frontières », « Bébert Mais-narre », qui avait dénoncé de son côté ce qui n'est, à ses yeux, qu'une « dérive communautaire ».

Peu avant l'annonce de la victoire de la capitale Gauloise, Charles-Henri Ja-main », président du Parti chrétien-démocrate, fondé par « Cri-cri-Boue-teint », exprimait lui aussi son opposition au projet dans un entretien à Metro, jugeant qu'il instrumentalisait les Jeux olympiques : « Ces jeux portent des valeurs universelles qui n'ont rien à voir avec le fait que l'on défende tel ou tel communautarisme ou particularisme, aussi respectable soit-il, » estimait-il.

 

En attendant, mon bon voisin, pas celui de la voisine, mais celui qui vit « chez-sa-môman » à lui depuis plus d’un demi-siècle, il frétille de joie à la perspective.

Lui aussi envisageait de déménager avec sa femme … Jean-Charles, dès que « môman » aurait passé l’arme à gôche… le plus tôt possible.

Bé il va peut-être rester, finalement.

Même que Jean-Charles lui en a fait une scène de ménage qui s’est répercuté dans toute la cage d’escalier pendant plusieurs jours…

Leur « mariage-pour-tous » annoncé précédemment pourrait en être définitivement ajourné.

Dommage, ces trois-là, je les aimais bien pour être des « pas-chiant ».

Les « Gay-games », briseurs de ménage homo ?

Voilà qui devient hallucinant, non ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires