Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 05:02

Ils sont vraiment extraordinaires…

 

De retour du week-end, on m’annonce un recul historique du nombre d’immatriculations d’automobiles, de l’ordre de 20 %, pour un niveau de retour en arrière de plus de 15 ans, dont près de 30 % rien que pour Renault-Nissan.

Heureusement moins pour PSA sur lequel les « bonnes fées » du ministère du redressement productif se sont penchées encore récemment…

 

On m’annonce que ledit ministre-productif, il a failli démissionner, parce que parler de « nationalisation » d’un des fournisseurs des industries mécaniques, c’est « contre-productif »…

Faut dire qu’on n’a pas un rond pour ça, non plus.

Mais finalement, il a reçu les félicitations de « J’y-aime-air-haut »…

 

Qui lui à des bas et se débat sur un dossier bouclé et archi-bouclé dans la plus grande concertation menée depuis des mois et des années autour d’un aéroport de province : Même le tracé du TGV, des autoroutes environnantes et des zones de fret et de manutention sont déjà préfinancés.

Mais tout d’un coup, y’en a qui oublient ce qu’ils ont accepté auparavant et te le font dans la plus grande ébullition d’une rébellion locale…

Si on ne peut plus compter sur ses alliés en politique, où va-t-on ?

 

On m’annonce que dans la foulée, « Miss-écolo-du-Flot » et autres estrans, elle va pour réquisitionner les églises temples, synagogues et mosquées pour les sans-abri dès bientôt sous-peu, bref tous ces lieux inutilement désertés qui pourraient servir de logements occupés.

Elle n’a pas le premier euro pour chauffer tout ça, mais se moque éperdument de filer la crève à tout ce beau monde et leurs gamins tenus au chaud dans des lieux de misère et indécents, au nom de la solidarité bien nécessaire et bien comprise.

Belle initiative, s’il en est !

 

On m’annonce que « Mon-Ti » et « François III » se te nous signent un accord à 8 milliards pour passer sous les alpes en TGV : Les deux nations ruinées et voisines qui sortent leurs chéquiers pour payer des « travailleurs » en « grands-travaux » de redressement.

Le projet date d’une vingtaine d’année verra peut-être le jour d’ici… 20 ans.

 

Et alors la meilleure, ça eut été quand j’ai appris que mon neurone s’était envolé samedi.

Je n’avais rien remarqué sortant de l’ordinaire, en tout cas dans l’envol de mon « nerf honteux » (et unique neurone).

Et le tout pour un demi-milliard prépayé…

Imaginez la dépense si vous deviez en faire tous autant !

À croire que je sois le seul à savoir m’en servir… plutôt à en être asservi.

 

Mais non, mais non, il ne s’agit pas de ça, mais du Neuron. Un « truc » que j’avais remarqué en maquette au salon du Bourget d’il y a 5 ans et ressemblant furieusement à un B2, sauf qu’il a une seule entrée d’air sur l’intrados et non pas deux. Parce qu’il n’est équipé que d’un seul Rolls-Royce Turbomeca Adour Mk. 951, avec postcombustion de 4 tonnes de poussée, pour une masse de 7 tonnes prévue en charge (4,9 tonnes à vide), sur 12,5 mètres d’envergure et 9,2 mètres de long.

En principe assez pour monter à 40.000 pieds à l’allure de Mach 0,8 en emportant au moins deux bombes guidées au laser de 250 kg chacune, histoire de faire des gros trous ici ou ailleurs, ou quelques missiles anti-aériens (ultérieurement).

 

C’est notre premier gros-drone de combat, qui a l’avantage d’être de conception « Gauloise de chez Dassault », de fabrication européenne (hors les britanniques et les allemands, comme toujours) et d’avoir une signature radar équivalente à « celle d’un moineau »…

Pour être parfaitement furtif !

Je salue la performance, naturellement.

Quoiqu’un nerf-honteux qui devient furtif, je n’en vois pas trop l’intérêt, à titre personnel, puisque l’objectif de son usage, finalement, c’est d’en « mettre plein partout » !

 

Les objectifs qui sont assignés au nouveau-venu sont d’ailleurs de pouvoir exécuter une mission air-sol automatisée insérée dans un réseau « C4I » d'une durée de 100 minutes à 100 km de sa base d'opération ; d’être une plate-forme furtive, tant dans le domaine de la signature radar que dans celle de la signature infra-rouge, et de pouvoir tirer ses munitions à partir d'une soute interne dans des délais très courts.

Un moyen comme un autre de se foutre sur la gueule avec un minimum de risques : On n’est pas décidément prêt d’inventer la paix et la fraternité sous aucune des frontières existantes…

 

À travers ces missions, l'objectif est également de démontrer la validité de technologies de commandement et de contrôle d'un véhicule sans pilote d'une taille équivalente à celle d'un avion de combat, en assurant le haut niveau de sécurité requis.

Ainsi, une dizaine de nouvelles technologies doivent être développées sur le programme : La furtivité, le décollage et l'atterrissage automatique (plus le « roulage ») et l'insertion dans le trafic aérien.

 

En fait, les états-majors visent à prospecter une alternative à l'utilisation unique de l'avion de combat piloté à l'horizon 2025. Le Neuron est donc développé sous l'égide de la Délégation Générale pour l'Armement (DGA) à travers une alliance industrielle européenne comprenant les Dassault Aviation (maître d'œuvre d’un pays ruiné) et Thales (installée dans plusieurs pays partiellement ruinés), le suédois Saab (pas encore au bord du gouffre), le grec HAI (pays ruiné), l'espagnol EADS-CASA (autre pays ruiné), l'italien Alenia Aeronautica (pays ruiné) et le suisse RUAG (pays où le fric dégouline de partout).

 

Il a été présenté pour la première fois à Istres au mois de janvier dernier et il est en période d’essai durant 2 ans d'essais en « Gauloisie-militaire », en Suède des nobélisés et en « transalpie-guerrière ».

L’aboutissement de travaux qui ont commencé au dernier millénaire et lancés par « Mama » au Bourget 2003. Il prend le nom de Neuron à Satory-2004 pour signifier, selon la ministre, qu'il est « d’emblée très ouvert à la coopération d’autres pays européens. La Suède et la Grèce se sont déjà engagés à y participer, et pourraient prochainement être rejoints par d’autres partenaires ayant manifesté un grand intérêt pour ce projet. »

 

Pour Dassault, le programme est « un moyen de mettre en œuvre un processus innovateur en termes de gestion et d'organisation de programme de coopération européenne », visant à éviter les dilutions de responsabilités (absence de maître d'œuvre) qu'ont connu depuis 30 ans les projets d'avions de combat européens MRCA (Panavia Tornado) puis ACA (Eurofighter Typhoon) dont il n'était pas acteur.

Selon l'avionneur, « pour être efficace, la gestion d'un programme de coopération doit se faire à travers un point unique de décision et un point unique d'exécution. »

 

À ces fins, ce démonstrateur est le seul aéronef militaire à être entièrement conçu et développé sur un plateau virtuel de 300-350 personnes (500 selon certaines sources et 1.000 à terme), dans un environnement « Product Lifecycle Management » (PLM) permettant aux six équipes partenaires de travailler simultanément et en temps réel sur la même base de données informatique, quel que soit le lieu d’exécution des travaux.

 

Pour l'Europe de la défense, il s'agit en réalité d'une vitrine technologique, au moment où les développements du Dassault Rafale et du Saab JAS 39 Gripen prennent fin, les deux avionneurs travaillant désormais sur l'amélioration des systèmes d'arme intégrés à des cellules déjà existantes (Rafale F3+ et Gripen C/D).

Selon son maître d'œuvre Dassault, le programme permet aux bureaux d'études « de garder des compétences en technologies stratégiques dans un secteur que les États-Unis possèdent et qui ne seront jamais transférées à l’Europe. » Par ailleurs, Neuron permettrait « le maintien de ses pôles d'excellence. L'industrie européenne a en effet développé des niches technologiques dans plusieurs domaines et, par faute de plan de charge, ce savoir-faire risque de disparaître. »

 

En 2012, plusieurs campagnes d'essais en vol (un seul prototype) auront lieu aux centres d'essais de Vidsel (Suède), qui possède une piste de 2,3 km, et de Salto di Quirra (Sardaigne). Des tirs d'armement sont prévus.

Le samedi 1er décembre 2012 à 8h20, le Neuron effectue donc son premier vol en survolant les zones peu habitées proches des étangs de Berre avant de revenir à son point de départ sur la base aérienne 125 d’Istres-Le Tubé.

L'appareil a volé tout seul pendant 25 minutes sous la surveillance de deux pilotes d'essai, installés dans une station au sol.

Tous les tests ont été réussis : Simulation d'approche, haute vitesse, virages, capacité à s'aligner sur la piste et à se poser automatiquement. Ces tests ont démontré notamment la maîtrise des commandes de vol dont certaines parties sont issues du jet d'affaires, le Falcon 7X, me précisera-t-on un peu plus tard au téléphone.

À terme « 30 % des missions menées par l'aviation pourront l'être par des avions de combat non pilotés » : La fin programmée des faucheurs de pâquerettes ?

 

« L'UCAV n'a pas vocation à se substituer à l'avion de combat habité, qu'il n'est donc pas nécessaire de lui en faire acquérir toutes les capacités et, surtout, ne pas chercher à le rendre intelligent et créatif ».

Encore très récemment, Dassault ne cachait pas qu'il verrait bien un Neuron (ou son successeur) être télé-piloté à partir d'un Rafale biplace, une initiative à laquelle Saab n'est toujours pas acquise.

Les accords signés sur le Neuron se terminent en 2013 avec remise d'un rapport des industriels à la DGA. Et il est peu probable, qu'à cet horizon, un engin de série voit le jour puisque les ultimes versions des avions de combat multi-rôles de 4ème génération de type Rafale F3+, Gripen C/D et Eurofighter Typhoon n'en seront qu'à leur adolescence opérationnelle.

Cependant, on pense d'ores et déjà aux développements ultérieurs qui pourraient être l'intégration rapide d'une liaison satellite, puis l'intégration d'une suite de contre-mesures électroniques, ainsi que la possibilité de tir de missile air-air.

 

En un mot comme en cent, il ne s’agissait pas de mon « unique neurone », le seul en état de fonctionner correctement, à savoir celui du nerf honteux.

Il n’empêche, je la trouve très forte : Si je comprends bien (et admets) que l’on fasse bosser des ingénieurs de haut-niveau pour maintenir les savoir-faire de notre glorieuse industrie aéronautique, qu’il en faille encore passer par des dépenses de défense-assumée, je constate quand même que dans ce pays, il n’y a que l’argent public qui compte !

Quand même pas croyable qu’il s’agisse toujours d’impôts et de taxes qu’on n’a pas pu forcément payés, qui financent le « redressement productif » (tunnel, aéroport et drone dans la même journée)

Et qu’on en soit rendu à réquisitionner les synagogues, temples, mosquées et églises pour affronter les hivers rigoureux qui avancent tous les ans un peu plus.

Ce n’est quand même pas banal…

Un pays de « sachants » vraiment extraordinaires !

Partager cet article

Repost 0

commentaires