Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 04:02

Une histoire de vocabulaire…

 

Chez nous, dans la langue de Molière, Racine, Hugo et quelques autres, le mot le plus long n’est pas « anticonstitutionnellement », avec ses 25 lettres.

D’aucuns prétendent que c’est « élastique »… Parce qu’il s’étire facilement.

 

Notez que le mot « inter-départementalisation » a lui aussi long de 25 lettres. « Apopathodiaphulatophobie », contient ainsi une syllabe de plus, une lettre de moins, pas de suffixe mais trois préfixes.

Mais « l'hexakosioihexekontahexaphobie », qui signifie la peur du nombre 666 en possède 29.

D'autre part, si l'on admet les formes infléchies, on peut citer « déconstitutionnaliseraient » et « déconstitutionnalisassions » (26 lettres chacun), formes, respectivement au conditionnel présent et au subjonctif imparfait du verbe « déconstitutionnaliser », avec pour chacune une lettre de plus.

Du même ordre, « Niederschaeffolsheimoises » et « Mittelschaeffolsheimoises » (25 lettres) désignant respectivement les habitantes de Niederschaeffolsheim et Mittelschaeffolsheim, deux communes du Bas-Rhin qui tiennent la corde.

Saint-Vincent-et-les Grenadines (27 lettres) est quant à lui un État des Petites Antilles et les dépasse.

 

Le vocabulaire de la médecine produit aussi des mots très longs, par exemple :

« électro-encéphalographiquement » (29 lettres), comme les « hexakosioihexekontahexaphobes ».

« Œsophago-gastro-duodénoscopie » (28 lettres), le suit.

Mais « glycosylphosphatidyléthanolamine » en a 32.

La « psychopharmacothérapeutique » en a déjà 27, tout comme le « myélosaccoradiculographique ».

« L’oligoasthénotératospermie » en possède 25, au même titre que le « pseudohypoparathyroïdisme » alors que l'adjectif dérivé « hexakosioihexekontahexaphobique » en a 31 !

 

On trouve aussi, mais dans un registre plaisantin « l’hippopotomonstrosesquipédaliophobie » (35 lettres), peur des mots trop longs, n’est-ce pas, ainsi que l'adjectif associé « hippopotomonstrosesquipédaliophobique » (37 lettres)

La variante « d’hippopotomonstrosesquippedaliophobie » (36 lettres) et « hippopotomonstrosesquippedaliophobiques » (39 lettres) ne se justifie pas du point de vue étymologique.

 

Le vocabulaire de la chimie, non spécifiquement francilien, permet de construire des mots aussi longs que l'on veut (si on construit les noms de molécules fictives).

Par exemple, le nom systématique de la vitamine B2 (dite aussi riboflavine) est aussi le chlorure « d’aminométhylpyrimidinylhydroxyéthylméthythiazolium » (49 lettres).

 

Ceci dit, pour plus de clarté, des tirets sont souvent interposés pour marquer les pauses à la lecture (et surtout ajouter de la clarté au mot), montrant ainsi le côté « composé » du mot : Le « chlorure d'aminométhylpyrimidinyl-hydroxy-éthylméthy-thiazolium ».

 

« L’orthochlorobenzalmalonitrile » (30 lettres/12 syllabes) est plus couramment appelé gaz CS. C'est un gaz lacrymogène courant classé comme irritant oculaire.

Le DDT autrement dit le « dichlorodiphényltrichloroéthane » a 31 lettres.

Le mot « contraventionnalisations » a déjà de son côté 23 lettres (24 au pluriel)

 

Les « littérateurs » ne sont pas non plus inertes : Dans Candide, Voltaire invente la « métaphysico-théologo-cosmolo-nigologie » (35 lettres) et le mot « λοπαδοτεμαχοσελαχογαλεοκρανιολειψανοδριμυποτριμματοσιλφιοκαραϐομελιτοκατακεχυμενοκιχλεπικοσσυφο- φαττοπεριστεραλεκτρυονοπτεκεφαλλιοκιγκλοπελειολαγοσιραιοϐαφητραγανοπτερυγών », traduit par « lopadotemakhoselakhogaleo­kranioleipsanodrimypotrimmato­silphiokarabomelitokatakekhymeno­kikhlepikossyphophattoperistera­lektryonoptekephalliokinklope­leiolagōiosiraiobaphētraga­nopterygn » de 182 symboles !

Christophe, dans la bande dessinée « Le Savant Cosinus » (1893), invente « l’anémélectroreculpédalicoupeventombrosoparacloucycle » (51 lettres).

Dans Mary Poppins, le mot anglais « supercalifragilisticexpialidocious » (34 lettres) est inventé, et sera traduit par « supercalifragilisticexpidélilicieux » (35 lettres) en francilien-natif.

Dans Cyrano de Bergerac, Edmond Rostand cite l'animal « hippocampéléphantocamélos » (24 lettres).

Dans la principale bande dessinée du 114ème « Super Picsou Géant », on rencontre le « télégicloétrocongélateur » (24 lettres).

Dans Le Pendule de Foucault d'Umberto Eco, les acteurs citent « l'avunculogratulation » mécanique.

Le site de la xyloglottie invente et recense de nombreux mots à caractère plus ou moins sérieux et parfois assez longs, par exemple « apaléopithécoaneucéphalodidactisme » de 34 lettres.

Dans la saga mp3 « La Légende de Xantah », on découvre le mot « Xantahouhastikatiimaritatouhoupetchiikahmaal » (43 lettres) qui est le nom complet de Xantah, l'astre mystérieux.

Dans le livre Tara Duncan on peut voir le maître « Chemnashaovirodaintrachivu » (26 lettres) aussi appelé maître Chem.

Dans la série Harry Potter, Lord Voldemort est surnommé « Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom » (34 lettres).

 

Mais d’après « le Point.fr », les allemands sont quand même pas mal.

« Rindfleischetikettierungsüberwachungsaufgabenübertragungsgesetz », que l'on pourrait traduire par « loi sur le transfert des obligations de surveillance de l'étiquetage de la viande bovine », était, avec ses 63 lettres, le mot le plus long de la langue allemande.

Et ils viennent de le supprimer de leur législation.

Introduit en 1999 dans un Land du nord du pays au moment de la crise de la vache folle, ce mot, qui était souvent remplacé par une abréviation totalement imprononçable - RkReÜAÜG -, n'a plus lieu d'être puisque l'Union européenne n'impose plus aux éleveurs de tester systématiquement leur bétail contre la maladie de Creutzfeldt-Jakob.

Dont acte !

 

Mais ils restent assez doués pour décourager à tout jamais les étrangers d'apprendre la langue de Goethe à l'école.

Dans les dictionnaires le mot le plus long compte tout juste 36 lettres « Kraftfahrzeughaftpflichtversicherung », qui signifie « assurance de responsabilité civile pour véhicules automobiles ».

Car l'allemand permet de construire sans fin des mots composés de longueur arbitraire. « Rindfleischetikettierungsüberwachungsaufgabenübertragungsgesetz » aurait ainsi encore pu être allongé si des protestataires s'étaient assis près du « cendrier de la table d'habitués des opposants à la loi sur le transfert des obligations de surveillance de l'étiquetage de la viande bovine » :

« Rindfleischetikettierungsüberwachungsaufgabenübertragungsgesetzesgegnerstammtischaschenbecher ».

Désolé, la fin est coupée par Over-blog...

 

Autre exemple : Le stylo bille du capitaine se dit « Kapitänskugelschreiber ».

Si ce stylo appartient au capitaine de la compagnie des bateaux à vapeur du Danube, vous obtenez « Donaudampfschiffahrtsgesellschaftskapitänskugelschreiber ».

Au cas où vous souhaitez parler de l'encre de ce stylo, vous devrez écrire « Donaudampfschiffahrtsgesellschaftskapitänskugelschreibertinte ».

Et dans le cas où un magasin existe pour ce type d'encre, vous devrez demander à un passant le chemin pour vous rendre au « Donaudampfschiffahrtsgesellschaftskapitänskugelschreibertintenfachgeschäft ».

Là encore, le geschäft final est coupé par Over-blog.

 

Et voilà comment vous arrivez à un mot de 81 lettres...

Record à battre ?

Pour ma part, j’en resterai à élastique : « Elastische », car chez eux comme chez nous, il s’étire !

 

Bon dimanche !

Partager cet article

Repost 0

commentaires