Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 05:05

Un signal d’alerte : L’or !

 

Voilà des mois et des mois que le cours du métal jaune grimpe sur toutes les bourses. Par nature, l’or est pourtant l’investissement en bourse le plus nul qui existe : Il ne produit absolument rien (que le sourire de nos dames quand elles l’excipent à notre regard … et pas seulement en prothèse dentaire !)

 

Avec de la monnaie, menue ou non, on peut encore s’offrir un outil dont on va se servir pour fabriquer un autre bien ou un service.

Avec l’or, ce n’est qu’un métal, certes inaltérable (hors le mercure et encore, il ne disparaît pas, il est simplement dissout), un  métal « fini » en soi qu’on ne peut éventuellement que « modifier » pour lui donner parfois des formes éblouissantes de beauté.

Rien de plus.

 

Pourtant, enfermé dans un coffre, il persiste à augmenter de valeur en n’en faisant rien que de le conserver, puisqu’on son cours grimpe, alors que les fortunes qu’il engloutit dorment ainsi dans un endroit clos et sécurisé, au lieu de construire des empires industriels… Et filer du turbin à autrui !

C’est que les stocks d’or, l’or physique, est une denrée rare pour certains acheteurs.

C’est la valeur refuge par excellence !

Et en période de troubles monétaires, économiques et financiers, le « refuge » n’a pas de prix pour qui a des valeurs à conserver inertes.

 

Même l’Allemagne rapatrie ses réserves d’or, pour les avoir dispersées en « Gauloisie dispendieuse », en Grande-Bretagne et aux USA.

C’était, à l’époque, en précaution d’une guerre-froide torride ou le territoire allemand jouait le rôle de « glacis » face aux hordes de l’Armée rouge.

L’armée rouge n’existant plus depuis un quart de siècle, la nouvelle a été confirmée mercredi dernier : La Banque centrale allemande récupère son or entreposé chez nous demain, et une partie de celui aux États-Unis d’ici 2020.

 

D’abord, ont circulé d’affreuses rumeurs comme quoi à Fort-Knox, où se trouvent entreposées les réserves des USA, il y aurait également 600 tonnes d’iridium-plaqué-or en barre…

Information matériellement invérifiable, même par le Congrès américain !

Ensuite, il est dit que la décision de la Bundesbank est justifiée par l’absence de possibilité de change.

« La Banque de France est un important partenaire, que nous remercions d’avoir gardé notre or et qui garde toute notre confiance. » Carl-Ludwig Thiele, membre du directoire de la Bundesbank, l’a assuré mercredi 16 janvier lors d’une conférence de presse.

Ce rappel d’une partie de la réserve d’or ne présente « aucun problème diplomatique. »

Pour en justifier, est avancé l’argument que l’absence de possibilité de change entre les deux pays (la « Gauloisie aurifère » et l’Allemagne partagent le même Euro).

Mais ce n’est pas le cas des États-Unis. Or, la Bundesbank va également rappeler une partie de l’or entreposé outre-Atlantique. Et ce n’est pas non plus le cas de l’Angleterre … Alors que depuis l’an 2000, les Allemands ont rapatrié quelques 900 tonnes de la banque d’Angleterre.

Il faut donc y voir au minimum un certain scepticisme allemand envers l’état de ses stocks d’or. Qui fait suite à la demande de la Cour des comptes allemande de procéder à un inventaire physique des stocks.

 

En Allemagne, la Bundesbank est garante de la stabilité monétaire. L’histoire du pays fait aussi que la banque a pour rôle d’empêcher toute manipulation de la monnaie par les politiques. Symbole de cet équilibre, l’or prend donc une importance particulière.

Les particuliers allemands investissent d’ailleurs largement. Les réserves de la Bundesbank sont de 3.193 tonnes. Celles des particuliers, pratiquement 8.000 tonnes.

À titre de comparaison, les réserves américaines à Fort Knox sont de 8.133 tonnes d’or… Une véritable fortune donc, qui met en évidence l’importance de l’investissement des ménages. Un mouvement fort depuis 2007.

Un sondage réalisé par le fondeur Heraeus et l’université Steinbeis de Berlin montre les raisons de cette détention : La plupart investissent pour se protéger « contre l’expropriation monétaire (liée à l’inflation et à la dépréciation monétaire) ».

C’est dire la confiance que les allemands ont dans l’avenir de l’Euro…

C’est aussi le cas de la Chine, de la Russie ou du Brésil qui cherchent à augmenter leurs réserves d’or.

 

De plus, en 1999, une étude du Fonds monétaire international montrait que « 80 % des banques centrales avaient loué 15 % de leurs réserves d’or à des prestataires extérieurs ». 

C’est également le cas en « Gauloisie », ce qui risque de poser un problème quand il faudra le rendre aux Allemands. Et ce qui risque de poser un autre problème, à moyen terme, quand mon pays devra compter sur ses réserves d’or pour assurer sa stabilité financière.

Pourquoi avoir des réserves d’or pour « assurer la stabilité de la monnaie », puisque celle-ci n’est plus assise sur l’or depuis que Nixon a renoncé à assurer la contre-valeur du dollar en or ?

Les fameux « changes-flottant »…

Déjà à l’époque, on avait avancé l’argument qu’il n’y avait pas assez d’or pour déjà trop de dollars en circulation sur les marchés internationaux. Ce qui était une entrave au développement de l’économie mondiale, la masse monétaire en circulation (billets, mais aussi « contrats » et autres « papiers ») ayant autant de contre-valeurs que de nature de biens produits et existants (tout type d’actifs) en support.

Logique : Du coup le dollar est devenu la « monnaie de réserve » internationale, dès la fin des années 70, la monnaie des transactions, même hors zone-dollar !

 

Trente ans plus tard, l’Euro naissait dans la douleur du « serpent-monétaire » et les taux de changes fixes de l’Ecu contre lesquels ont spéculé tant et tant de traders.

Un euro valait 1,1680 USD le 4 janvier 1999 et à peine 0,8252 USD le 26 octobre 2000… l’équivalent d’une dévaluation de 40 % en moins de deux ans !

À 1,33 USD l’euro, aujourd’hui, c’est comme si le dollar avait pu dévaluer à son tour de plus de 60 % en 12 ans…

Vous imaginez la tête des détenteurs de réserve de dollars qui voient ainsi la valeur de ce qui est accumulé en monnaie américaine fondre plus vite que la banquise arctique et les glaciers des montagnes Corses ?

Que font-ils ?

Ils achètent de l’or.

 

Ils achètent les stocks mais aussi les droits sur les stocks futurs, les « minières-aurifères », les changeurs, les fondeurs, les terrains susceptibles de fournir de la matière première.

Toutes les matières premières minières…

Ils poussent eux aussi leur population à acheter de l’or.

D’ailleurs les cours montent au fil du hold-up mondial, là sous nos yeux, au point qu’on parie déjà sur des cours à 2.000 USD l’once dans les mois qui viennent alors qu’il n’est encore que … de 1.688,80 USD.

Une once, 28,3499 g d’une fine lamelle grande comme un timbre-poste, 2.000 dollars…

 

Voilà ce à quoi la Chine utilise ses réserves de change libellées en dollar. C’est dire la confiance qu’ils ont de la solidité de la devise de « réserve-reine-du-monde ». Et quand on sait que l’économie chinoise, avec une population trois fois supérieure à celle des USA la dépassera dans quelques temps, on ne s’étonne plus de rien.

D’autant que la valeur du Yuan est contrôlée depuis toujours, à des niveaux tels que les importations coûtent chers et les exportations pas chères…

Ce qui déséquilibre également gravement le commerce et l’industrie du monde entier avec des échanges quasiment sur le mode « unilatéral ».

Jusqu’au jour où le dollar ne valant plus rien, on en reviendra à des paiements en or…

Qu’il faudra rapatrier !

Fini les opérations de change sur le forex et les spéculations financières sur les termes.

 

C’est demain. Un demain où le monde devra apprendre à se passer à la fois du dollar et à la fois des « prix-chinois ».

Car, là encore on nous l’annonce, avec les imprimantes 3D, nous deviendrons encore capables de nous contenter de « micro-séries » de fabrication d’objets par techniques « additives » et non plus « soustractives » comme actuellement dans toute manufacture (qui écrase les coûts par la quantité). Réduisant alors la taille des entreprises au moins autant que les « marchés » d’objets manufacturés : Dès lors, fini les « marchés-mondiaux », hors celui des matières premières (qu’il faudra payer contre d’autres « matières-premières » comme l’or, justement) et régression du commerce international.

 

Bon d’accord … Ce n’est que dans une deuxième étape : La première consiste déjà à « tuer le soldat-dollar » pour permettre l’essor de la future « micro-économie » de proximité (relocalisée), à échéance de 15 à 20 ans, la seconde étape.

Et pour cette première étape (la mort du dollar), on peut compter sur les américains eux-mêmes (qui redeviennent auto-suffisant et même exportateurs en énergie), qui n’arrêtent pas de dévaluer leur monnaie en s’autorisant à en créer ex-nihilo, sans délai, sans arrêt, sans plafond, sans limite.

Ils en sont mêmes à se payer plus de 80 milliards de dollars d’intérêt entre eux-mêmes (payés par le FED au Trésor américain) avec toutes les « bonnes affaires » réalisées en 2012 par le FED sur le dos du Trésor fédéral…

 

Une gigantesque sphère du Yuan, centre du monde asiatique pour un « empire du milieu », satellisant le Yen qui fait le pont avec la Californie ;

Une sphère dollar racornie entre l’atlantique et le pacifique alors qu’elle a été hégémonique (jusqu’à être « impérialiste ») durant plusieurs décennies ;

Un euro régnant sur le vieux continent, dont quelques-uns rapatrient leurs réserves d’or, justement histoire de persister à pouvoir payer encore les productions asiatiques ;

Une jachère-éternelle africaine en proie aux tumultes ;

Et un Moyen-Orient aux carrefours périphériques des tensions entre les « trois-mondes » et leurs sphères d’influence réciproque.

Ça se précise, tout ça…

 

À ce jeu-là, c’est encore la perfide Albion qui loupe tous les coups qui passent : Dans « Euroland » sans l’être, sans même plus pouvoir peser (un observateur observait que les Norvégiens, dans l’espace économique européen, appliquaient des mesures dont ils ne décidaient de leur contenu, sans pour autant s’en porter plus mal !) un ex-empire colonial depuis longtemps disparu où seuls les liens d’amitié persistent à travers la même langue, et un premier-ministre qui envisage de redevenir eurosceptique !

Le meilleur moyen pour les écossais de décider vraiment de faire sécession…

 

En quelques lignes, notre futur.

Si les allemands semblent parfaitement « anticiper », – y compris leur sortie de l’Euro – la situation en rapatriant les réserves devant servir de garantie, serons-nous capables de jouer notre partition de « Franco-Gaulois », à persister de « faire exception » au nom « des lumières » ?

Les « Gaulois » ne semblent bons que quand tout est perdu : Ils y excellent même tellement, qu’ils ont parfois tendance à provoquer eux-mêmes jusqu’à leurs propres « grandes frayeurs » !

 

Une affaire passionnante, mais encore à suivre…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 28/01/2013 10:50


Tu m'as l'air très au courant.


Un vrai puits de sciences avais-je déjà diagnostiqué...


 


Le tungtsène militaire a les même inconvénients que l'uranium appauvri, sans les mêmes avantages : C'est un métal lourd tel qu'une fois ihanlé, l'organisme ne sait pas rejeter : Il le stock et
provoque du saturnisme exactement comme le plomb.


La rome antique en faisait grande consommation pour ses boissons et certains ont même avancer que c'était une cause de sa décadence.


Pas fou, Julien, il s'était réfugié à Lutèce : On moins, on y conservait le pinard dans des tonneaux de bois et la civilisation Gallo-romaine a pu survivre encore un peu face aux hordes de
buveurs de bière !


 


En tout cas, voilà confirmation de mon info ... par une autre source !


Mais il s'agit peut-être de la même rumeur qui en serait la racine...


 


A suivre !

jourdefraude 28/01/2013 08:53


Pour cette affaire de lingot pipotés.


Ce serait bien le tungstène, bien moins cher que l'or.


http://bourse.lefigaro.fr/devises-matieres-premieres/actu-conseils/meme-les-lingots-d-or-sont-victimes-de-contrefacon-297897


De plus il y avait de gros stock de tungstene  justment pour la chose militaire ( obus flèches, etc ) remplacés par ceux à l'uranium appauvri.


Pour les obus flèches à l'uranium appauvri ils ont été utilisé pour la guerre du golf ( destruction notament de la colonne de la garde nationale de Sadam avec des obus flèches tiré par les A10,
les avions tueur de char ), la guerre des Balkan.


je pense que maitenant, vu les problème de contamination, on doit faire attention pour les utiliser en ville, vu la contre-publicité que cela ferait, suite aux terrible conséquences notament en
Irak, et aussi les troupe US contaminées.


Donc, des lingots de tungstène avec un couche exterieures de vrai or, même poids, mêmes aspect… seule diiférence pour les spécialistes: le lingot ou la pièces "sonne" différament.

I-Cube 28/01/2013 08:20


Effet poryphore, je crois que ça s'appelle, pour l'uranium...


Mais je ne suis pas sûr : Peut-être un mot que j'invente pour combler, comme ça, mon immense acculture !

I-Cube 28/01/2013 08:19


A ce jeu là, je crois que c'est l'uranium appauvri qui est le plus dens.


Tabarly en avait équipé sa quille du Pen Duick VI.


Un beau bateau, inconfortable au possible, mais quelle allure.


Les anglais en on même modifié le réglement de la jauge IOR pour l'empêcher de gagner...


 


Non je crois bien qu'il s'agit de l'Iridium, avais-je lu : Tu fait un trou dedans, en inclusion et le lingot "flotte" comme de l'or.


Juste ce qu'il faut, parce qu'il faut aussi le plaquer "or" suffisamment assez pour passer le test du "grattage".


Rappelle toi, jourdefraude, l'or est ductile, l'iridium, pas du tout.


Et au temponoir, ça se détecte.


 


Quand à l'uranium, il fait des étincelles quand tu le frottes un peu fort.


On en fait même des obus anti-char particulièrement effocace : Un obus de 20 mm tiré d'un avion te bousille les meilleurs blindages résistant en principe à du 150 mm classique...


 


Je crois que c'est même une munition qui a été utilisée en Libye : Elle n'explose pas, ce qui évite les dégâts colatéraux en milieu urbain, par exemple.

jourdegloire 27/01/2013 08:51

Ce serait pas le tungtène plutôt que l'irridium ? le tungstène ayant pratiquement la même masse volumique que l'or = 19,3 g·cm-3 Avec 22,562 g·cm-3 l'iridium semble un candidat trop lourd et cher.