Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 05:09

L’autre jour je passais par le quartier de La Défense

 

Là, comme ça, au hasard de la recherche de financement pour quelques associations à « la petite-enfance ».

Chacun le sait, pour créer une crèche, il faut du pognon. Or, le pognon à « la petite-enfance » dégouline de partout : La CNAF n’a pas encore tout dépensé de l’enveloppe créditée par la COG 2009 pour la période 2010-2012 ; les mairies sous-équipées (et elles sont très, très nombreuses) non plus ; et les « niches fiscales » (reconduites et non-rabotées d’après le texte de la prochaine loi de finances 2013) n’ont pas fait le plein.

Quant aux Conseils généraux qui recueillent du pognon pour ce faire via les Conseils régionaux dont ce n’est pourtant pas la compétence mais en reçoivent à leur tour en provenance de Bruxelles, ils ne savent plus comment l’utiliser…

 

Et pour une raison très simple : Quand tu crées un établissement nouveau (les existants, tout le monde se les dispute par voie de régie), on te paye sur facture.

Sur facture acquittée…

Un peu dément, car on te demande de payer avec de l’argent que tu n’as pas la construction de ton établissement et ses équipements, et qu’on va te le rembourser après coup, 90 à 120 jours après avoir tiré ton chèque en blanc : Je ne plaisante pas, c’est comme ça, règle de droit public obligeant.

La solution reste d’avoir un « fonds de roulement » sur une ligne de crédit-revolving que le banquier t’accordera avec la garantie de paiement de l’autorité publique cautionnant le projet que tu portes, ou par voie d’affacturage et que tu « recharges » après avoir claqué le fric à bâtir un établissement nouveau, puisque les associations, c’est bien connu, ça n’a pas d’argent en fonds propres.

Ou alors ce sont des entreprises commerciales…

Un coup à se plomber « facile », si la puissance publique tarde un peu ou trouve l’addition plus salée qu’espérée, voire si tes poignées de portes ne sont pas aux normes ou que leur couleur ne plaît pas à l’agent « contrôleur-exécuteur » de la fonction territoriale locale !

Le pouvoir ahurissant de ces « petits-chefs » dans ces conditions-là, je ne vous raconte même pas combien il est destructeur.

Heureusement, j’ai plus d’un tour dans mon sac…

 

Donc, je me balade du côté de La Défense, histoire de porter la bonne parole à quelques « financeurs en fonds propres ».

Et tombe nez-à-nez sur un sitting que je prends d’abord pour une secte judaïque ou islamique, puisque les filles sont côté ancien CNIT et les meks côté ancien siège Usinor-Sacilor…

Parité pas mélangée, quoi !

 

Pas du tout : Y’a des « papas », en noir et vert d’un côté. Et des « mamans », en blanc et rose de l’autre côté.

Et quelques badauds qui « badinent » tout autour : C’était 300 militants de l’association « Alliance Vita », agissant dans « l’intérêt de l’enfant » en énonçant que « papa-maman », les deux sont indissociables pour élever un gamin.

C’est au nom des droits de celui-ci qu’ils manifestaient ce mardi-là dans 75 lieux différents en « Gauloisie-copulative & coïtale » contre le projet d’adoption étendue aux couples homosexuels et le mariage « ouvert à tous ».

Je ne rigole pas.

 

« Derrière cette formule (l’hymen ouvert à tous), la question est posée : Va-t-on effacer la parité au sein des parents ? »

C’est vrai que c’est assez comique de voir ainsi « François III » rattrapé par « sa » parité imposée jusqu’au sein de son premier gouvernement et même sur les futurs « tickets » aux prochaines cantonales (si l’on en croit d’odieuses rumeurs parues dans la presse sur le sujet), et de se faire tacler sur le même sujet jusque dans le couple des « copulants & autres coïteurs » !

« On est tous issu d’un papa et d’une maman ».

Ce n’est pas faux, quoiqu’on puisse se poser la question dans un avenir prochain : L’utérus artificiel est pour demain, la culture des cellules-souches en vue de clonage pour après-demain (ou inversement), les FIV et autre PMA (Procréation-Médicalement-Assistée), c’est déjà du passé.

Bref, les histoires de génomes, ça fait bien longtemps qu’on passe outre.

Et puis, il y a certains hurluberlus, parfois on se demande même de quelle planète ils débarquent… Sont-ce bien des « humains » nés de la fornication intempestive et sensuelle d'un père et d'une mère ?

 

« L’enfant a besoin d’un père et d’une mère pour se déployer. »

Quid des enfants élevés dans des foyers monoparentaux, choisi ou seulement subi ?

En notant pour ma part que seuls l’article 18-1 de la convention internationale des droits de l’enfant de 1989 parle des « deux parents » et le 22-2 des « père et mère », par opposition au terme générique « Les parents » employé partout ailleurs dans le texte fondateur…

« On ne leur fait pas croire qu’ils ont un deuxième papa ou une deuxième maman. Avec le mariage des homosexuels, on ment aux enfants ».

Réponse à tout, ces jeunes (et moins jeunes) gens !

Pire, le mariage « ouvert à tous » qu’entend légaliser le gouvernement serait une « discrimination pour l’enfant ».

« On les prive délibérément d’un père ou d’une mère. » C’est vrai que c’est intolérable de discrimination sexiste, ça : Je croyais que c’était interdit par nos lois, d’ailleurs…

Pourtant, dans les couples mono et/ou homoparentaux, ça existe déjà et ce n’est toujours pas une discrimination punie dans les faits.

« Ce n’est pas parce que des gens grillent des feux rouges qu’il faut abolir les feux rouges. »

Réponse à tout, que je vous dis-je…

Ils veulent même bien comprendre « le désir d’enfant » des couples homosexuels. « Mais on ne peut pas bricoler la nature humaine sous prétexte d’un désir. Une loi serait nier l’altérité hommes-femmes. »

« Si la loi passe, c’est la dégénérescence de tout, le monde qui capote. Un homme et une femme, c’est fait pour avoir des enfants. L’inverse est contre-nature. Même les animaux ont un mâle et une femelle comme parents ! »

Bin d’abord, c’est fait pour « se sensualiser », mais y’a d’autres méthodes et puis l’humain est plus qu’un animal…

La preuve : Il a même inventé Dieu !

 

Là, je fais un « break » et ouvre une large parenthèse.

Vous savez que je prépare le roman de l’été prochain, ce qui m’a amené à chercher les ressorts psychologiques (voire pathologiques) des « attentateurs-salafistes » ou chiites (et de quelques autres).

Je suis tombé sur des textes totalement hallucinant qui dépassent et de très loin, les pathologies de la « double-contrainte » que nous rappelait encore la semaine dernière « l’Ami INCO ».

Soyons franc : Cette notion existe depuis la nuit des temps et nous a valu les très belles pages de la tragédie grecque dans son ensemble (pour ceux qui lisent le grec-antique dans le texte), et quelques « redites » en littératures nationales (et dans plusieurs langues) plus contemporaines.

Là où ça devient intéressant, c’est quand les « psycho-machins » reprennent la notion, théorisent et expérimentent là-dessus.

Encore plus passionnant, c’est quand à travers « l’analyse systémique » Inco en conclue que la plupart des décisions politiques de mon pays sont devenues schizophrènes depuis plusieurs décennies, notamment en matière économique.

Ce à quoi, à mon sens il faut « prolonger » la réflexion (mais ce n’est qu’un avis personnel) : « L’analyse situationniste » permet d’anticiper ces phénomènes afin de les éviter (ou de les provoquer) et plus prosaïquement, l’échappatoire quotidienne, reste encore, quand on est « surpris » par le phénomène, l’emploi de l’humour inconditionnel.

Après tout, relever, comme je le fais souvent ici, les « incohérences » des produits-politiques, économiques, sociaux, qu’on nous sert à longueur de journée et d’année comme d’un « prêt-à-porter » de la « pensée unique », que j’en salue à chaque fois l’immense fatuité de chacun des « disants » et propagateurs, avec « palme et brillant en sautoir » pour les « sachants », c’est une façon d’en sortir.

En tout cas, la seule à ma portée, pour l’heure.

 

Un « point d’arrêt », pris en ses deux branches : L’homme aurait inventé Dieu.

On peut imaginer que ce soit l’inverse. D’ailleurs, moi-même croyant en Dieu pour être né « papiste », je ne doute pas vraiment de son existence, ni de la notion, ni même de quelques « réalités » incontournables en ce domaine.

C’est du vécu.

Néanmoins, une question me taraude (la première branche) : Si l’univers, création de Dieu, n’existait pas, si rien n’existait, même pas Dieu, le nombre Pi existerait-il quand même (bien que personne n’en aurait jamais rien su) ?

La réponse négative est impérialement à rejeter (oui, je sais : Un « truc » détestable de « juriste » que de mettre deux négations dans la même phrase ! Mais y’a des fois, on ne peut y échapper…) !

Deuxième branche : Si Dieu a « inventé » l’Homme (je ne cause même pas du « fait à son image », un pur et magnifique délire : La preuve, nous sommes tous « sexués » et pas Lui, même si les comploteurs du « genre » veulent le nier), pourquoi a-t-il laissé prospérer plusieurs religions ?

D’autant que certaines (enfin toutes) attendent le retour de Son règne sur la pauvre planète peuplée d’abrutis, précédé de catastrophes chaotiques et apocalyptiques démentielles à la hauteur de son divin courroux.

Les prophéties sont d’ailleurs nombreuses en ce sens :

« Mille ans auront passé et l'homme aura gagné le fond des mers et des cieux et il sera comme une étoile au firmament. (…)

Il aura acquis la puissance du soleil et il se sera pris pour Dieu, bâtissant sur l'immense terre mille tours de Babel. (…)

Lorsque commencera l'An Mille qui vient après l'An Mille, l'Or sera dans le Sang ; chaque ville sera Sodome et Gomorrhe. (…)

L'Homme aura peuplé les Cieux et la Terre et les Mers de ses Créatures. Il ordonnera. Il voudra les pouvoirs de Dieu. Il ne connaîtra aucune limite. (…)

Chacun cherchera à jouir tout ce qu'il peut. L'Homme répudiera son épouse autant de fois qu'il se mariera. Et la femme ira par les chemins perdus prenant celui qui lui plaira. Enfantant sans donner le nom du Père. (…)

Le père prendra son plaisir avec sa fille.

L'homme avec l'homme, la femme avec la femme… » Etc., j’en passe et des meilleures.

Que ce texte existe depuis 1099 ou seulement depuis 1994, dans les deux hypothèses, de toute façon, nous y sommes !

La question subsidiaire est : La nature schizophrénique du cerveau humain, ne bâtit-elle pas, inconsciemment et jour après jour, exactement les conditions de l’apocalypse pour précipiter le retour « attendu du Divin créateur » annoncé par Matthieu et Jean ?

Si encore on ne retrouvait ces délires que dans les religions chrétiennes (et jusqu’aux délirants Mormons ou secte du « dernier jour »), mais pas du tout !

Chez les juifs, c’est pareil : Ils attendent le Messie qui leur rendra la Terre promise (qu’ils occupent au passage). Quant aux chiites, ils attendent Ali, le gendre du prophète.

Ce qui explique assez clairement « Al-Qaïda » qui par ces attentats monstrueux participerait à précipiter « la fin des temps » !

Bon, dans le prochain roman, c’est un peu plus compliqué que ça : Vous êtes prévenus…

Fin de la parenthèse et du « break » !

 

Il nous faut revenir à la loi du « mariage pour tous » (qui participerait aux délires prophétiques, faut-il reconnaître objectivement, dès lors qu’on en a pris connaissance).

Le principe de l’adoption pour les couples homosexuels semble désormais acquis : « Nous ouvrirons l'adoption aux couples homosexuels et ce, dans un cadre identique à celui actuellement en vigueur » a indiqué la « Garde-des-sots » en septembre dernier.

De même, « les personnes homosexuelles désireuses de devenir parent de l'enfant biologique de leur conjoint pourront accéder à la procédure d'adoption dans les mêmes conditions que les hétérosexuels » a-t-elle prévenu.

C’est là où je me marre : Pour être adopté, il faut d’abord être adoptable, c’est-à-dire être orphelin…

Donc le parent survivant doit être veuf ou veuve (ou assimilé) : Qualité indispensable qui parfois prend un certain temps à être acquise définitivement !

Et rappelons que le principe nous vient de l’empire romain.

Donc, encore un « truc » vide de sens, sauf à avoir deux pères ou deux mères, plus un père ou une mère : Bref, trois géniteurs encore en vie !

Que déjà, dans les « familles recomposées », rien n’est simple pour les gamins (voyez déjà ceux de « Bling-bling » quand ils jouent aux cadors à avoir la voiture de fonction payée par l’impôt, ou ceux de « Val-et-riz » quand ils se baladent avec du shit dans les poches), je ne vous raconte même pas les repas familiaux en de pareilles circonstances !

 

Quid de la procréation médicalement assistée pour les « couples-homos-mariés » ?

Pendant la campagne présidentielle, « François III » s’était dit favorable à l’ouverture de la PMA aux femmes célibataires et aux couples lesbiens.

Pourquoi rien que des filles, ignoble sexiste qu’il serait devenu ?

Parce que pas aux « gays », abominable discriminateur !

Au nom de quel principe supérieur, j’aimerai bien le savoir.

 

Une mesure quand même exclue du texte sur le « mariage pour tous », renvoyant cette question pour le moins houleuse à une éventuelle future « loi complémentaire », qui « pourrait être une loi sur la famille ».

C’est vous dire si ce ne sera pas une loi « des familles », mais uniquement une portant sur le sexe et son usage consensuel et autorisé…

Même si les « députés soces » ont d’ores-et-déjà déclaré qu’ils déposeraient un amendement. « C'est une question dont on sait qu'elle sera sous-jacente pendant le débat sur le mariage. Autant la poser et pourquoi pas essayer de la résoudre au moment du débat sur le mariage pour tous ».

Ce serait honnête, mais ça risquerait de faire capoter l’ensemble (« capoter », c’est sans jeu de mots, hein, esprits tordus que vous pourriez être !)

Actuellement, la PMA est réservée aux couples hétérosexuels mariés ou vivant en concubinage depuis au moins deux ans.

Pourquoi attendre deux ans, notez bien, je ne pige pas tout, là encore.

 

« Il est proclamé que l’adoption a pour but de trouver une famille à un enfant et non le contraire », écrivaient début octobre dans une tribune commune parue dans « Libé-l’exécrable-torchon » la présidente de « Racines coréennes », et un pédiatre et anthropologue connus tous deux pour être membres du Conseil supérieur de l’adoption.

Or, « à ce jour, trop peu d’études fiables renseignent sur le devenir des enfants adoptés et sur le devenir des enfants élevés dans des familles homosexuelles ».

Et pour cause : Il n’est pas fréquent de voir un gamin se faire charrier en cour d’ékole parce qu’il a deux mamans ou deux papas et rien d’autre à se mettre sous la couette à câlins…

 

Bref, nous en sommes là.

Et je reste stupéfait que personne ne parle des problèmes de gros sous sous-jacents.

Parce que c’est assez clair pour moi « fiscaliste dans l’âme » : Tout se termine par une histoire de fiscalité au bout du bout, dans notre beau pays.

Se marier aurait permis à quelques Charles Trenet ou Yves-Saint Laurent (et tant d’autres) de prévoir une dévolution de leur fortune respective « au dernier survivant » sans passer par la case « droit de mutation à titre gratuit » au tarif le plus exagéré.

L’adoption est l’autre solution, un peu plus coûteuse que l'hypothèse du mariage, mais a le mérite de proroger l’avenir d’un patrimoine en son entier, au lieu de le refourguer à une fondation quelconque, puisqu’il y a « descendance directe » au tarif le plus allégé.

Quoique, allégé, allégé … Seulement si c’est le « régime-minceur » !

 

Le « désir d’enfant » après tout, ce n’est qu’un « désir d’éternité ».

Quand il s’agit du « règne du gène », on peut admettre que ça a des incidences sur la schizophrénie ambiante.

On peut même admettre qu’un humain normalement constitué ait besoin « d’amour et de tendresse » d’un « plus petit que soi » pour son propre équilibre mental. Et que la présence d’un animal domestique ne soit pas suffisant à combler les déserts affectifs abyssaux de mes contemporains.

Mais de là à en passer par une loi prise au nom de l’égalité, fondamentalement, c’est bien une « double contrainte » (celle des impératifs du principe de l’égalité qui ne sont pas ceux du principe d’équité que tout le monde oublie de citer alors qu'il est la vraie base de ces demandes insistantes du « je veux aimer et être aimé ») qui rend schizophrène tant de monde dans ce faux débat. Tant que les choses ne sont pas dites, énoncées, l’autre façon pour les « psy-machin » de guérir les malades-mentaux cités ci-avant.

 

J’ai ensuite fait mon rendez-vous l’esprit gai, léger : C’était une prise de contact, la suite reste en devenir…

Je voulais seulement vous rapporter ce morceau de ma vie-vécue – et surtout coucher sur le papier toutes ces réflexions instantanément nées de mon unique-neurone, quand il est encore à jeun.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 30/10/2012 08:21


A dire vrai, je ne sais pas encore.


Peut-être à l'occasion d'une aparté.


 


Parce que si c'est "le thème" du bouquin, ça restera hors sujet, dans la mesure où le sujet, c'est la course après "Ahmed le diabolique" (le fameux troisième homme de l'épisode de "Merah le
toulousain", qui a pour mission djihaliste de faire péter une munition nucléaire sur le stade des JO de Londres de l'été dernier.


 


Là encore, comme il n'y a pas eu d'attentat, forcément que Paul de Bréveuil, autrement dit "Charlotte", parvient à l'en empêcher, mais je ne sais pas encore ni où ni comment, dans la mesure où
entre les "bons et les méchants", il n'est naturellement pas tout seul à essayer d'y réussir, ne serait-ce que pour que quelques potentats bien occidentaux précipitent eux aussi la "fin des
temps" prévus par tous les millénaristes et autres "maîtres du monde" !


Je commence seulement à comprendre que ce type d'acte terroriste n'est pas le fruit du hasard, mais bien la longue "logique" des "forces-obscures" en action sur notre planète qui découle du "bug
de Gabriel".


 


Inutile de te dire que derrière, il y a non seulement Al qaïda, mais aussi toutes les religions révélées et l'église papiste, ses institutions financières (l'IOR), mais aussi la légion du
Christ, les templiers et leurs fils adultérins que sont les francs-maçons, tous dépositaires d'une partie "du secret" le mieux gardé au monde : Ce ne sont pas des nains du neurones,
naturellement.


 


Reste à inventer "LE" secret qui explique l'ensemble : J'ai bien une idée, mais je ne sais pas encore comment l'énoncer clarement.


Ni comment il va se révéler tranquillement au fil du roman.


 


Tu vois, ça reste en devenir pour une large partie, même si j'ai déjà la matière pour une bonne trentaine de chapitres (de sept pages sous word, parce qu'au-delà, over-blog ne veut pas mettre en
ligne), dont un tiers est déjà écrit (un peu en désordre, il faut rajouter).


Et puis je manque un peu de temps, en ce moment...

Dj 30/10/2012 07:23


Interressanr et comment tu vas développer l'épisode "ange gabriel"?


 

I-Cube 29/10/2012 11:59


Dommage !


 


Je poursuis donc mes "recherches" de mon côté.


Mais tu as déjà la trame du future roman de l'été prochain : Pas pu résister à l'idée que finalement, tout le monde se met en position et se mêle de créer la situation "pré-apocalyptique".


 


J'ai un autre post à suivre - pour demain ou après-demain - qui va dans le même sens, que j'en sui tout retourné de l'action de nos ministres d'exception...

Dj 29/10/2012 11:13


Aucune idée pour l'espionne. Le retour "d'Ali" aucune idée non plus... Et tu sais ce que je pense des religions, ils peuvent attendre ce qu'ils veulent.


Mais comme les humains adorent se soumettre, ils espèrent toujours une soumission quelconque à n'importe quel etre considéré "supérieur"! C'est ds leur nature; une tare génétique!

I-Cube 29/10/2012 10:43


Merci pour ces précisions DJ : Ma culture cultuelle laisse à désirer, j'en conviens encore... encore que j'essaye par tous moyens d'y remédier !


 


Mahomet est effectivement le "dernier prophète" ... du même Dieux que chez les juifs et les chrétiens.


Il n'empêche, je crois que les sunnites n'attendent pas "la fin des temps" avec la même vigueur que les chiites.


Fin des temps qui commencera avec le retour d'Ali. dont chacun se souvient qu'il a disparu sans laisser de trace (un peu comme Jésus qui a ascenncionné au nez et à la barbe de tous.)


 


J'ai lu beaucoup sans vraiment tout comprendre sur le sujet. Il y a un personnage décrit dans les sourates Chiites qu'ils appellent "l'espionne". Ca veut dire quoi dans la religion musulmane ?


 


Pour le reste, je te laisse à tes propos : Je ne pense pas que mes potes "sunnites" veuillent la mort ou la destruction de qui que ce soit, chiites ou "infidèle".


Ils sont seulement convaincus des dires du "dernier des prophètes", l'ultime.


Mais quid du rgène de Dieu ?