Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 04:05

En route pour le printemps de « Gauloisie » ?

 

En mai 1968, nous avions eu des barricades et des grenades-offensives sur les boulevards, sans compter une « grève générale » totale qui a paralysé tout le pays : Il s’agissait de virer « Le Général » qui, après quelques arbres abattus sur le « Boul’mich » et un petit tour d’hélicoptère, a envoyé tout le monde devant les urnes et remis la « Gauloisie-révolutionnaire » au boulot.

Une crise de régime bien gérée.

C’est de « l’Histoire-ancienne ».

 

Là, on s’en prépare un autre, de mois de mai, tout aussi mignon-comme-tout.

Pensez donc, un an de pouvoir « Soce », tous leviers confondus : Grandes (et moyennes) villes, tous les conseils généraux sauf deux, toutes les régions (ou presque), l’Assemblée Nationale, le Sénat, le gouvernement, la présidence, mais aussi la plupart des juges (sauf au conseil constitutionnel), le conseil économique et social (et de l’environnement), la presse et tous les medias (hors les « alternatifs ») tout est aux mains des mêmes, qui prennent leurs ordres dans les même loges et autres « think-tank » de la « cruchitude attitude » !

On ne peut guère mieux comme « totalitarisme démocratique » !

D’autant que l’opposition dite républicaine est aux abois, incapable de faire autrement que de se diviser, de s’étriper, d’avoir autant de « lignes » que d’egos et qui ne fait même pas son boulot d’opposition, toute préoccupée par les futures échéances électorales, de dans un an…

Un an encore pour mettre la raclée aux sortants, et ils sont tétanisés par la perspective, à se nuire à eux-mêmes…

 

Une situation économique catastrophique : On nous ment en permanence, sur « la croissance », le niveau de chômage, la dette, les prévisions toutes plus fausses les unes que les autres. Les caisses sont vides, les classes moyennes, les entreprises sont assommées d’impôts, de taxes, et de péripéties tracassières administratives.

On en vient même à leur piquer le pain de la bouche pour des motifs « solidaires », qui consistent à piquer le boulot des PME & TPE par des activités subventionnées paraétatiques, en soulageant les « nouveaux-promus » et en écrasant sous la paperasserie les « déchus » !

Même fournir du pain aux cantines scolaires, c’est désormais inaccessible au boulanger du coin parce qu’il lui manque tel ou tel certificat, qu’ils ne savaient même pas que ça existait…

 

Les commerces intérieur et extérieur sont en panne, les marchés publics également et les prestations dites « sociales » en berne voire réduites encore et encore, pour toujours plus de monde.

L’investissement « reproductif » n’est pas financé, les projets sont suspendus, reculés, on n’embauche plus que dans du précaire ou du saisonnier, les compétences sont gâchées ou poussées à l’exil.

Normal, il n’y a plus d’argent et pourtant la puissance publique emprunte à des taux faramineusement bas, la faute ou grâce à un déluge de liquidités mondiales qui ne savent plus comment être utilisées à bon escient.

En espérant que ça va durer sans que l’inflation ne grignote vos « petites-économies ».

 

Ce qui est bien étrange (et d’autres que moi en font des parallèles talentueux avec des situations « prérévolutionnaires passées » : 1788, 1829, 1847, 1869…), tels que « l’état du pays » appelle à un sursaut-citoyen et même démocratique.

Tous les ingrédients y sont : Il suffit que la marmite chauffe encore un peu, et elle va déborder, nous dit-on.

Mais que nenni : Pour l’heure, les thèmes de révoltes sont ailleurs, pas dans l’économie nationale qui meurt sous le joug de l’État.

 

1 – Un président menteur, parce que dépassé, autiste et trisomique, qui persiste à faire vivre au crochet de la Nation sa « favorite » comme dans un ancien-régime dépassé, pas loin de dans son ombre, lui procurant secrétariat, déplacements à sa guise, faux-frais payés par le denier public sans autre fonction que ne pas être mariée, ni même « concubinée », faute d’être divorcée du père de ses gamins !

Ils l’auraient été, que naturellement sa déclaration de patrimoine personnelle de 2012 n’aurait pas eu le même périmètre…

C’est en cours d’instruction devant un juge pénal.

 

2 – Un ministre (au moins un) menteur, acculé à la démission et au retrait de la vie politique, qui oblige tous ses collègues à publier leur propre patrimoine, où là encore les « petites omissions » restent nombreuses (aucun n’a de frigo, pas même un téléphone ou un ordinateur à lui, mais on sait tout des vélos d’une telle qui en oublie ses parts de SCI…) qui touche au ridicule absolu !

Montrer ses fesses au public, c’est une atteinte à la dignité humaine et si je comprends bien que flatter les instincts voyeurs du bas-peuple en se faisant, le motif invoqué de la « transparence » n’efface de toute façon absolument rien.

C’est dire où nous en sommes arrivés.

 

3 – Un ancien président, « ex-futur-leader », qui se retrouve également devant ses juges, après avoir joué les « pique-assiette » chez les vieilles rombières de « Neuilly-sur-la-Seine » doit désormais s’expliquer sur les affreuses rumeurs de financement occulte d’un ex-dictateur libyen.

Ils ont tout faux : La Libye, certes, a les moyens de s’acheter une démocratie avec ses rentes de pétrodollars, mais il n’y a pas qu’elle, naturellement.

Il suffit pour ça de regarder les photos anciennes de la tribune officielle du défilé du 14 juillet.

De tous les 14 juillets depuis « le Chi » et on comprend mieux qui, que, quoi et comment…

 

4 – Et le pire, une « réformette » du droit marital, qui n’est jamais qu’une promesse électorale de celle qu’on ne tient jamais, comme la promesse de réduction des déficits publics (3 % en 2012, 0 en 2017… qui est désormais de 1,7 % au mieux).

Et qui ne vise finalement que quelques milliers de personnes qui avaient parfaitement le droit d’aller se marier chez les Bataves voire même les Hispaniques, pour demain une autre promesse « d’adoption pour tous »… qui existe déjà pour peu qu’on franchisse une frontière.

Si encore c’était un progrès « pour tous »…

Mais même pas : C’est la garantie de défilés compacts, presque tous les soirs, non plus de quelques « catho-réac », mais bien d’une foule de plus en plus compacte qui ne réclament qu’une seule chose, un referendum populaire sur le sujet…

C’est quand même assez curieux, ce pays, qui veut « plus de démocratie » et à qui on envoie la soldate (je sais, je les vois passer sous mes fenêtres…) et minimise à longueur de colonnes l’importance du mouvement dans la presse.

Faudra-t-il des morts pour que la « presse d’opinion » se réveille un peu ?

 

5 – Et l’annonce de « Mélangeons », dit aussi « Mes-luches », d’une grande manifestation nationale le 5 mai prochain afin de donner un « coup de balai », accompagnée « d’Effa-Cholie », la petite-juge écolo qui a vu passer tous les dossiers des « ripoux de la ripoublique » à son époque sans pour autant ne rien comprendre à rien…

L’ex-candidat à présidentielle d’il y a 11 mois, qui a fait 11,1 % des suffrages alors que les sondages lui en accordaient souvent 15 ou 18 %.

Il veut une « VIème ripoublique ».

On ne sait pas de quoi elle sera faite, on ne sait même pas si ce sera ou non un probable retour à IVème et sa fastueuse instabilité politique, laissant libre-court à d’autres « sachants » de mener des guerres aux antipodes, les laissant se plomber devant le canal de suez, mettant le « peuple des Gaules » à la merci des ogives nucléaires des deux seules superpuissances de l’époque ;

Et à d’autres de faire le traité de Rome, celui de la CECA, sans même un débat politique digne de ce nom, voire un débat « démocratique & populaire » sur le sujet !

Des visionnaires, nous dira-t-on plus tard…

 

6 – C'est « Marinella-tchi-tchi » particulièrement discrète en ce moment, pour des raisons stratégiques évidentes, qui a atteint les 18 % promis à « Mes-luches » alors qu’elle plafonnait dans la « Ripoublique des sondeurs » à 15 %.

Celle-là se tient désormais aux aguets : Le fruit mûrit, elle n’a plus qu’à attendre qu’il tombe pour non pas le cueillir, mais le ramasser.

Et une « petite poussée » de « Mes-luches » contre l’arbre, pourrait même embraser le pays et faire choir le pouvoir…

« Faut vous, dire Monsieur » qu’à eux deux, ils ont rassemblé quand même 39 % de l'électorat.

Que réclame « Mes-luches » ? Une sixième constitution. Que réclame « Marinella-tchi-tchi » ? Une dissolution, et la proportionnelle.

Tous les deux la démission du gouvernement et pour l’une celle du président.

Quelle convergence des contraires et opposés…

Le 5 mai, un dimanche, n’importe quoi peut donc arriver !

 

7 – Mais pas seulement : Qui défile dans la rue tous les soirs depuis des semaines, non seulement à Paris, mais un peu partout ?

Des hommes et des femmes, leurs fils et leurs filles, de tous âges. La plupart n'ont jamais manifesté de leur vie, ou alors pour les plus vieux, en 1984 pour « l'Ékole Libre », voire en 1997 contre le PACS.

Qui sont-ils ? Des petits bourgeois, la classe moyenne. Les cheveux peignés. Les fillettes en ballerines et jupes plissées. Tous mains nues. 

 

Effectivement, si on retourne un instant en 1789, qui, contrit par le mépris dans lequel le Roi les enferme, se proclame Assemblée Nationale constituante ?

Les députés du Tiers-État.

Qui sont-ils ? Des petits bourgeois, la classe moyenne.

Qui, en 2013, retourne dans la rue tous les soirs, quasiment tous les week-ends (les prochaines manifestations massives sont programmées pour le 5 mai et le 26 mai) ? Les mêmes petits bourgeois, la même classe moyenne, vilipendée, gaussée, injuriée, maltraitée, insultée et rackettée.

En 2013, comme en 1789 le peuple et le pays croulent sous le poids de sa dette extérieure, à financer un État ventripotent qui ne veut pas faire de régime, malgré le lent coma dans lequel il plonge son corps et le pays.

Qui doit payer ? Le Tiers-État, les classes moyennes.

 

Et si ça vous paraît bien hasardeux comme rapprochement notamment parce que s’il arrive à l’Histoire de « repasser les plats » dans un vaste bégayement, faut-il vous ouvrir les yeux avec l’exemple du bloc de l’Est, bien plus récent : La chute du mur de Berlin, du « rideaux de fer »…

Bien sûr, nous ne sommes pas comme en RDA, dans une dictature communiste.

Mais seulement dans un « État-soce », qui dirige tout, contrôle tout, brime tout, ponctionne tout.

Comme en RDA dirigiste d’Honecker, nos performances économiques n'en sont plus si éloignées : Nous sommes trois fois moins performants que l'Allemagne, comme la RDA en son temps l'était par rapport à la RFA, toutes proportions gardées.

 

Et les manifestants de ces derniers jours, qu'ont-ils en commun avec les manifestants qui feront tomber sans un coup de feu la RDA ? Les bougies.

Les chants. La non-violence. Des poèmes.

Depuis quand on défile en mon pays avec des poèmes dans le gosier ?

Que s'est-il passé le 24 mars à Paris ? Un barrage, deux barrages, vingt barrages, ont percé.

En 1989, à Leipzig comme à Berlin et ailleurs en RDA, les vopos n'avaient pas de gaz lacrymogène. Ni non plus de matraques et ne savaient pas comment faire face aux manifestants, laissant percer eux aussi leurs barrages, un à un jusqu’à la porte de Brandebourg et « Check-point-Charlie ».

Le 24 mars, policiers surtout et gendarmes, rarement, ont utilisé les gazeuses pour seulement intimider souvent, ou pour se dégager, pris de panique, parfois.

Avec quelques coups de matraques ou de boucliers pour intimider et la bonne bouche.

En RDA, le ministre de l’intérieur a refusé de donner l’ordre du feu.

En sera-t-il autant en « Gauloisie des lumières » ?

 

Le 5 mai, c’est le début d’un « nouveau-monde ».

Celui qui verra deux défilés, l’un avec « couettes & jupes plissées », l’autre avec son cortège de drapeaux rouges d’un « monde du prolo » aux abois petit-emboourgeoisé, qui sent la menace de paupérisation et de précarisation l’envahir aussi.

Entre les deux : La Seine et les camions blindés des forces de l’ordre.

Et même « François III », quelle que part entre son palais élyséen « rive-droâte », et son nid douillet, « rive-gôche », entre les bras de « sa favorite » du moment…

Croyez-vous à la fin de l’autisme ?

À la fin des ravages de la « trisomique-attitude » ?

 

Moi, j’y crois : Quand je suis allé au Portugal l’année dernière en repérage pour le « roman d’été » (Parcours olympiques), « ils » m’avaient dit qu’ils attendaient beaucoup des élections présidentielles « Gauloises » de 2012.

Une rupture, mais pas seulement : Un choc … de croissance, de morale, d’éthique, de démocratie, un élan nouveau pour l’Europe, pour le continent, et pour le monde.

C’était rêver au « monde d’après ».

Nos « sachants & gouvernants » à nous sauront-ils prendre ce virage ?

En tout cas, ils sont désormais au pied du mur…

Et si « ça démarre », ce sera notre « printemps-arabe » à nous !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 09/05/2013 08:20


C'est effectivement ce qu'il y a peut-être de plus grave, "Ami-râle".


Le pouvoir a peur du peuple (alors qu'il en est issu par les urnes... c'est dire l'état de paranoïa avancée !) : Je n'ai jamais autant vu de flic dans la capitale.


Tous les jours, ils se déplacent en colonnes serrées sous mes fenêtres, toutes sirènes hurlantes.


Je en comprends pas : Y'a même pas de manif annoncées !


 


Ca plus les véhicules armés de vigipirate...


D'habitude, on en voit près des gares, dans les aéroports, suivis par une voiture de flicaille.


Là, ils n'ont plus les moyens humains, alors les militaires circulent toujours, mais sans escorte de flic.


 


Que dit-on au juste d'un pays où la force phyique est le monopôle absolue de la puissance publique et où le citoyen est "discrètement" confronté tous les jours, plusieurs fois par jour avec elle
?


Perso, ça me fait penser à l'Espagne de Franco, mais j'étais plus jeune...


 


Vous croyez vraiment que "Gué-an" va être inquiéter ?


Au pire, il va servir de fusible, au mieux il va se faire oublier.


Au moins autant que "Cas-zut-hack" qui est parti pour se faire réélire sans faire de bruit.


Et puis comme à l'UMP, justement pour les "dissidents genre "Sol-Air" contre le même "Gué-an" à boulogne-billancourt, ils vont le reprendre dans leur groupe...


 


Non effectivement : Les affaires ne vont pas sortir.


Tout cela est trop vieux et tellement inimaginable.


 


Même Inco, je lui en ai fais plusieurs papiers, il a simplement répliqué que son "pote" du canard déchaîné, il ne savait pas : donc ça n'existe pas !


C'est dire si les esprits ne sont pas encore mûrs pour assumer cet avenir-là.


 


Et il massacreront sur place "Bling-bling" s'il menace de l'ouvrir sur le sujet, pour le rendre ridicule bien avant avec ses propres casseroles, à le rendre non-crédible...

L'Ami-râle 08/05/2013 19:04


Dure époque, mais les temps ont toujours été difficiles et incertains.


Il suffit de penser à nos ancêtres qui ont survécus à la dernière époque glacière, et à tous les autres depuis
20.000 ans.


 


La situation actuelle est simplement inquiétante car nous sommes en face d’une authentique dérive totalitaire
et que c’est vraiment difficile d’en sortir.


Et nous jouons notre avenir.


 


Le plus important actuellement est la mise en cause de « Gué-An » et des révélations qui continuent
sur ses activités.


Très important, car en tirant le  fil « Gué-An », on
aboutit à « Bling-bling ».


Et « Bling-bling » est l’une des clés pour ouvrir la boite de pandore de la corruption.


 


Ensuite suivront les révélations sur les affaires de la guerre du Golfe.


Mais cela semblera bien vieux tandis que « Bling-bling » sera toujours là pour s’expliquer sur les
virements bancaires de « Kad-Hafi ».


Aussi, rien n’est joué.


 


Et si le déballage continu , espérons  que le capitaine de pédalo
arrivera à s’en sortir sans provoquer de « printemps arabe », ou « d’octobre rouge »…


 

I-Cube 07/05/2013 18:26


Beau tableau, plein de bon sens et de réalisme...


 


"Fafa l'empoisonneur" n'est pour rien dans l'enrichissement-sans-cause de son fiston.


Le "gamin", il blanchit simplement du fric de mafieux.


Sans doute de l'argent de la drogue, mais ce ne sont que des suppositions...


Comme un kon d'ailleurs, puisque les banques ont dénoncé à Tracfin (qui a fait la sourde oreille.


Combien de temps encore ?


 


Parce que normalement, dans une république "honnête" qui se veut transparente, le paternel aurait dû donner sa démission dans l'heure.


C'était le cas durant toute la troisième république, d'ailleurs : Nous y sommes revenus, celle des "laïcs-trois-points", mais sans les honneurs du genre : C'est dire si nous sommes tombés bien
bas !


 


Reste que "François III", notamment parce que c'est un "copain de 30 ans", c'est peut-être lui qui dicte (ou au moins chuchotte) son calendrier à Plenel : C'est pour cette raison que ce
dernier ne risque finalement rien !


Parce que dans le cas contraire, on l'aurait déjà retrouvé dans une "marre-à-boue" façon Boulin.


Ceci expliquant cela.


 


Et que du coup, c'est bien un enterrement de première classe pur les détournements de "Mythe-errant", à n'en pas douter.


 


Par ailleurs, je suis très déçu des retombées de la manif à "Mes-luches"...


Pas eu de "castagne", juste des slogans et des merguez.


Une affaire qui fait "pschitt" : Tout le monde est en vacances à la kapitale : On roule facilement et on se garre encore plus facilement.


 


reste l'épreuve des déclarations d'IR : Et ils sont nombreux à faire la gueule.


Chez les petits-bourges, comme chez les prolos-moyens, d'ailleurs.


Mais depuis les Jacqueries d'antan, ce n'est plus un motif de révolte, hors 1789.


 


Le calendrier impose que ça se passe entre la pâques orthodoxe et la pentecôte toujours orthodoxe.


5 mai -  23 juin.


Et pour le moment, aucune casserolle ne bout...


Juste les cacophonies habituelles et la suite des "affaires", qui vont être déminées avec le prochain remaniement qui va intervenir ... "en son temps", fin juin !


 


On se retrouve avec les mêmes (ou à peu-près) à la rentrée de septembre, quand il faudra ramer pour payer les soldes d'IR, les taxes locales et la rentrée scolaire, le tout en 4 mois !


Dure époque...

L'Ami-râle 07/05/2013 17:57


Les printemps arabes sont des évolutions soudaines des humeurs de la population, en particulier
des jeunes qui n’ont rien à faire des élections.


Ce n’est guère maîtrisable par le pouvoir.


Peut-être y aurons-nous droit cette année avec un échauffement soudain des banlieues et des
manifs organisées par les classes moyennes qui ne veulent pas tomber dans la misère.


Mais pour l’instant l’Etat continue sa politique dépensière en s’endettant, ce qui permet de
retarder l’échéance d’une restructuration des dépenses publiques.


 


L’Union européenne a mauvaise presse dans l’opinion allemande et cela risque de ne pas
s’arranger surtout si nos « soces » continuent à désigner en boucs émissaires les Teutons qui sont les plus importants soutiens financiers à l’euro.


De nouveaux de coups de vent sont inévitables pour l’Europe.


 


Plenel est un ami de 30 ans de « François III » et il tutoie le président.


De mauvais augure pour aller au fond des choses.


 


Pour l’instant le déballage se poursuit avec quelques surprises.


Le cas des 7 millions d’euros du fils de « Fafa l’empoisonneur » incite à se demander
d’où vient le pognon.


Je comprends très bien qu’un papa aide son fiston pour démarrer dans la vie mais il faut avouer
que là c’est assez fort !...


Une affaire qui risque de mettre notre ministre des affaires étrangères en difficulté car Il y a
différentes possibilités pour la provenance : fortune personnelle, rétro-commissions sur des ventes d’armes, part sur les milliards détournés lors de la guerre du golfe de 1991, par
exemple…


Tracfin n’a rien fait, et il est fort probable qu’il y aura une tentative d’étouffement comme
pour les autres affaires.


Notre « Totalitarisme mafieux » ne va pas céder comme cela !...


Il y a de formidables résistances au changement (certains ont trop à perdre) et cela va être un
combat entre deux tendances : ceux qui veulent en finir avec des méthodes de républiques bananières et les autres qui veulent une opération « mains propres »


 


Pour l’instant  cela déballe toutes les
semaines.


Jusqu’à quel niveau ira la transparence si chère à « François III » ?...

I-Cube 02/05/2013 08:13


Elle ne pourra plus en 2014, justement.


Mais je vois mal un mouvement de "printemps arabe" cette année-là, puisque c'est une année d'élections (municipales et même européennes)...


Les institutions reprennent le dessus dans ces moments-là.


C'est 2013 ou 2016...


 


Notez que Merkel va rentrer elle aussi en campagne électorale et va devoir contenir le mouvement europhobe qui se dessine outre-Rhin.


Et qui pourrait la balayer des allées du pouvoir.


 


Perso, je ne comprends pas Plenel : Il a toutes les cartes en main pour y aller, et il nous fait "un coup à gôche, un coup à droâte" (et si ce n'est pas lui, c'est "sa loge à lui").


Dans l'inventaire, vous oubliez les 7 millions du fils à "Fafa-l'empoisonneur".


On a l'impression que totes les semaines, y'a un "nouveau front" qui s'ouvre.


Ne me dites pas que c'est un hasard !