Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 05:09

Relevée par Jean-Marc.

 

Elles sont souvent parties de ce blog, ont parcouru le monde-francophone (suppose-je) en entier, puis sont revenues par des chemins inattendus, parfois modifiées, parfois enrichies…

Ne m’en voulez pas si vous vous en souvîntes encore !

 

Jean-Marc amène sa femme au restaurant.

Le serveur arrive, le remarque et lui dit :

« Ah, bienvenue Monsieur Robert ! Ce sera comme d'habitude je suppose ? »

La femme demande à son mari :

« – Robert ? Pourquoi il t’appelle Robert ?

– Je ne sais pas ma chérie. Il doit confondre…

Jean-Marc … Tu es déjà venu ici ?

– Mais non voyons chérie, pourquoi je serais venu ici ? »

Sur la petite scène à côté du piano, la chanteuse prend le micro et annonce :

« Et maintenant, pour notre ami Robert, à la table 7, sa chanson préférée : you're my love. »

« – Jean-Marc ? La table 7 c’est nous. Toi, tu es déjà venu ici, ne me ment pas !

– Mais nan chérie, je te jure ! Ils me confondent évidemment avec quelqu'un d'autre ! »

Et le repas continu sur le même ton.

À la fin du repas, le maître d'hôtel vient les voir :

« – Alors mon cher ami, je vous appelle un taxi ? Comme d’habitude !

– Jean-Marc…

– Mais chérie, je te jure ! »

Le taxi fini par arriver, ils montent dedans, et s'en vont.

Le chauffeur finit par se retourner et dit à Jean-Marc :

« – Eh bah mon vieux Robert ! On en a ramené des putes ensemble ! Mais une mocheté comme celle-là, c'est une première ! »

 

Son épouse accompagne Jean-Marc chez le médecin.

Après un examen minutieux du mari, le docteur prend l'épouse à part pour lui dire les résultats :

« Votre mari a une dépression très grave due au stress professionnel et familial. Si vous ne faites pas tout le nécessaire voulu, il va sans doute mourir !

Voici donc mes recommandations :

Tous les matins, il faut lui préparer un petit déjeuner copieux et sain.

Laissez-le se lever tard s'il le désire.

La journée, soyez aimable avec lui, sans lui apporter de contrariétés et faites en sorte qu'il soit toujours de bonne humeur.

Faites-lui des bons petits repas chauds et, lorsqu'il rentre tard le soir, faites-lui un dîner spécial.

Surtout ne l'embêtez pas avec du travail domestique et ne discutez pas vainement avec lui car ceci pourrait aggraver son stress.

Il faut le détendre : mettez donc des dessous sexy tous les soirs et faites-lui des massages relaxants aux huiles parfumées.

Encouragez-le à regarder du sport à la télé et surtout, le plus important faites-lui l'amour plusieurs fois dans la semaine, n'importe où, n'importe comment en acceptant tout ce qu'il pourra vous demander.

Si vous pouvez faire tout cela pendant au moins 10 à 12 mois, je vous assure que votre mari récupérera sa santé totalement ! »

Lorsqu'ils sortent de chez le médecin, Jean-Marc demande à son épouse :

« – Alors, qu'est-ce qu'il a dit le médecin ?

– Il dit que tu vas mourir ! »

 

Une femme arrive dans la cuisine et voit son mari avec une tapette à mouche…

« Que fais-tu ? »

Jean-Marc répond :

« – Tu le vois bien ! Je chasse les mouches…

– Et tu en as tué ?

– Oui ! 3 mâles, 2 femelles ! »

Intriguée, elle lui demande :

« – Comment fais-tu la différence entre les femelles et les mâles, toi et ta myopie ?

– 3 étaient sur la cannette de bière, 2 sur le téléphone. »

 

Une femme rentre dans une armurerie pour acheter un fusil.

Elle dit au marchand :

« C'est pour mon mari. »

Le marchand :

« Il vous a dit quel calibre il souhaitait ? »

La femme :

« Vous rigolez ? Il ne sait même pas que c'est pour lui tirer dessus ! »

 

Un médecin et sa femme ont une grosse discussion qui tourne au vinaigre au déjeuner.

Le mari, Jean-Marc, se lève enragé et dit :

« T'es même pas bonne au lit ! »

Et sort de la maison en coup de vent.

Après quelque temps, arrivé au cabinet, il réalise qu'il y est allé trop fort et l'appelle pour s'excuser.

Elle répond après plusieurs sonneries et Jean-Marc irrité lui dit :

« – Pourquoi as-tu tant tardé à répondre ? »

– J'étais au lit.

– Que fais-tu au lit si tôt ?

– Je voulais un deuxième avis. »

 

Une femme accouche de son quatrième enfant.

Chose curieuse, alors que les trois précédents rejetons sont d'une blondeur et d'une beauté hors du commun, celui-ci est monstrueux, hideux et brun !

Surpris Jean-Marc dit :

« – Dis donc … tu ne m'aurais pas trompé par hasard ?

– Non, mon chéri pas cette fois-ci ! »

 

Le jeune Jean-Marc se réveille en pleine nuit et il entend du bruit qui émane de la chambre de ses parents.

Il se lève discrètement et va observer la scène intime.

Le lendemain matin, au petit déjeuner, il demande à sa maman :

« Pourquoi tu rebondissais sur Papa, hier ? »

La mère, gênée, improvise :

« Tu sais, comme Papa a un gros ventre, je saute dessus pour le faire maigrir ! »

Le gamin réfléchit deux secondes et dit :

« Ça ne marchera jamais ! »

Sa maman, amusée, lui demande :

« – Et pourquoi, ça ne marcherait pas selon toi, Jean-Marc ?

– Parce que quand tu vas faire les courses, le samedi après-midi, il y a une dame qui vient et qui regonfle Papa. »

 

Jean-Marc dit à sa femme pendant qu'ils sont très occupés :

« – Dis-moi chérie, tu pourrais me le dire, quand tu as un orgasme ?

– Mais chéri, tu ne veux quand même pas que je t’appelle au travail ! »

 

« – Chéri, qu'est-ce que tu préfères, une femme jolie ou une femme intelligente ?

– Ni l'une ni l'autre, chérie, tu sais bien que je n'aime que toi ! »

 

Jean-Marc va dans une pharmacie et demande à la pharmacienne :

« – Auriez-vous du Viagra, s'il vous plaît ?

– Bien sûr Monsieur. Vous avez une ordonnance ?

– Non, mais j'ai la photo de ma femme ! »

 

Quelques années plus tard, Jean-Marc retourne chez la même pharmacienne et demande de la mort-aux-rats.

« – Et c’est pour en faire quel usage ?

– Empoisonner ma femme !

– Dans ce cas, comprenez que je ne peux pas vous en vendre. Ce serait criminel de ma part et je risquerai la prison.

– Et si j’ai une ordonnance ? »

Et il montre la même photo…

 

Variante :

Jean-Marc débarque chez sa pharmacienne pour qu’elle lui vende de la mort-aux-rats.

Et c’est pour en faire quel usage ?

– Empoisonner ma femme !

– Dans ce cas, comprenez que je ne peux pas vous en vendre. Ce serait criminel de ma part et je risquerai la prison.

– Et si j’ai une ordonnance ?

Et il sort de sa poche une photo du mari de la pharmacienne chevauchant sa femme…

 

Un couple marié est en train de rouler tranquillement à 90 km/h sur une départementale.

Jean-Marc conduit.

Soudain, sa femme le regarde enfin et lui dit :

« Écoute, nous sommes mariés depuis 15 ans, mais je veux divorcer … »

Jean-Marc ne dit rien et se contente d'accélérer, 105 km/h.

« J'ai eu une aventure avec Jean-Paul, ton meilleur ami et il est bien meilleur amant que toi ! »

Encore une fois, Jean-Marc ne dit rien et se contente d'accélérer, 120 km/h.

« Je veux la maison et les enfants ! »

Jean-Marc se contente d'accélérer, 135 km/h.

« Je veux aussi la voiture, une pension, le compte en banque et les cartes de crédit… »

La voiture arrive près d'un mur et Jean-Marc encore une fois se contente d'accélérer, 150 km/h.

« – Et toi, que veux-tu ?

– Rien, j'ai déjà tout ce dont j'ai besoin !

– Et c'est quoi ?

– C'est moi qui ai l'airbag… »

 

Jean-Marc, instituteur :

« – Patrick, dis-moi un peu qui d'entre vous est venu hier voler des pommes dans mon pommier ?

– Je ne vous entends pas bien monsieur, vu que je suis sur le dernier banc de la rangée.

– C'est ce qu'on va voir ! Viens ici t'asseoir à ma place. J'irai m'asseoir à la tienne et à ton tour, tu me poseras une question. »

Ils échangent leur place et Patrick fait ce que l'instituteur lui a demandé.

« – Maître, qui est venu dormir avec maman alors que papa était de service de nuit ?

– Tu as raison Patrick, on ne comprend rien ici dans le fond ! »

 

Bon week-end à toutes et à tous…

 

I3

Partager cet article

Repost 0

commentaires