Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 05:09

Retour sur scrutin !

 

En attendant la composition définitive du gouvernement appelé à nous gouverner, et comme je vous avais promis d’y revenir… On y revient !

Alors, après les délires de la semaine dépassée et repassée, vous aurez pu noter que ce second tour des municipales aura confirmé le premier, marqué par une abstention historique, supérieure à 38,5 %. Alors que la gauche se voit infliger un lourd revers, la droite et ses alliés centristes s’imposent dans de nombreuses villes moyennes. Le Front national s’offre quant à lui une percée, en gagnant une poignées de communes du sud-est et du nord de la « Gauloisie-estomaquée », et jusqu’en grande région parisienne avec Mantes-la-Ville (Yvelines).

 

Parmi les villes symboles, les prises de Toulouse, Reims, Roubaix, Tourcoing, Angers, Limoges, Amiens, Laval, Belfort, Chambéry ou encore Quimper, où un proche de « François III », se fait largement battre après trois mandats.

Marseille reste, sans surprise, à droite avec la réélection du sénateur-maire « J-C God-dingue », « Mes-nous-tchi » renvoyé à ses prétentions délirantes.

Quant aux alliés centristes, ils s’enorgueillissent des prises de Laval, et de Pau, où « Bébé-roux » a enfin été élu avec près de 63 % des voix : Belle fin de carrière pour celui qui se voyait Président du pays.

 

Le encore ministre de l’Intérieur constatait que 155 villes de plus de 9.000 habitants ont été perdues par la gauche.

Seules consolations, le PS remporte à l’issue de triangulaires avec l’UMP et le FN Avignon (Vaucluse) et Forbach (Moselle).

Il réussit aussi à conserver Paris, avec la victoire de « Sœur-Âne », mais aussi Strasbourg, Lyon et Lille avec la réélection de « Titine-Eau-Brie ».

Les écologistes s’imposent à Grenoble, mais perdent Montreuil, passée aux mains du jeune « Front de Gôche » Patrice « Baise-sac ».

Les communistes perdent Villejuif, enfin Saint-Ouen après des années d’expropriation, Le Blanc-Mesnil ou encore Bobigny, mais récupèrent Aubervilliers au PS.

 

Après Hénin-Beaumont au premier tour, le FN crie victoire avec la conquête de Fréjus (Var) et Béziers (Hérault). Mais les vice-présidents du parti (l’amant de « la belle ») et « Florian Philip-pot » échouent à renverser Perpignan (Pyrénées-Orientales) et Forbach (Moselle).

Échec également pour « Gilbert Lardco » à Saint-Gilles (Gard), « l’avocallieux » qui a laissé tomber Ferrayé dans son affaire de brevet et des 22 milliards détournés du Koweït en 1992 : Trop gros pour lui.

« Marinella-tchi-tchi » a quand même réussi à se féliciter de ces scores, affirmant qu’elle « a 1.200 ou 1.300 conseillers municipaux élus. C'est une dizaine de villes qui vont permettre au FN de démontrer ce que nous sommes capables de faire, c'est un objectif totalement rempli ».

En fait 1.531 en comptant les affiliés.

Avant de promettre de nouvelles victoires pour les élections européennes, le 25 mai.

Pour sûr…

Pourtant le FN n’a pu gagner Orange, Toulon, Marignane, Vitrolles.

 

En Île-de-France, la vague bleue a déferlé, tel que pour « J-P Huche-honte », président PS de l'Île-de-France, qui a connu de nombreuses soirées électorales, en dit que « celle-là est une des plus tristes, c'est un très mauvais résultat », a-t-il déclaré à chaud.

Pour sûr : Va-t-il pour autant préparer ses cartons ?

À l'inverse, son opposante au Conseil régional « Valy Paic-crasse » (UMP) a salué des « résultats exceptionnels ».

Si la députée des Yvelines attribue une partie de ce succès au « désenchantement de l'électorat de gauche qui s'est abstenu », elle voit surtout la récompense d'un « effort de renouvellement profond des équipes que l'on présentait ».

Pourtant, on n’a pas bien vu…

 

Hélas, « Paris-sur-plage » reste au PS et « Sœur-Âne » devient la première femme maire de Paris. Une victoire dûment fêtée dans ce contexte peu favorable, même si la droite conquiert enfin le IXème arrondissement et conserve le Vème… de justesse.

Y’en a un qui a sauvé sa bidoche de mon poing vengeur … Notez que ça lui aurait peut-être remis son œil divergent à l’endroit !

Les listes de « Sœur-Âne » obtiennent 91 sièges, celles des autres 71.

20 sièges d’écart au conseil de « Paris-sur-la Seine » pour seulement 17.444 bulletins d’écart sur 1.256.312 inscrits : Fort !

Faut dire qu’ils n’ont été que 55,07 % à voter utile…

Et que justement, là où l’abstention a été la plus faible, le Vème (35,47 %), la droâte sait encore faire la différence…

Le Parti de Gauche ne sauve quant à lui qu'un de ces deux conseillers.

 

Mais globalement, l'essai du premier tour de la droite, qui avait fait une poussée, est transformé dans tous les départements franciliens.

Dans les Hauts-de-Seine, la droite triomphe et reprend presque tout à la gauche (Asnières, Colombes, Fontenay-aux-Roses) ne laissant que Clichy-la-Garenne au PS. Restent aussi les quatre bastions rouges (Gennevilliers, Nanterre, Bagneux et Malakoff) qui avaient été sauvés dès le premier tour.

Dans les Yvelines, autre bastion bleu, l'UMP renforce encore ses positions. Et remporte l'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, 2ème pôle économique de l'ouest parisien après la Défense.

Bien que ce département restera sans doute comme celui où le FN a remporté sa seule ville de la région : Mantes-la-Ville !

Tout un symbole…

Un candidat de 32 ans est arrivé en tête dans cette ville ouvrière où la gauche était divisée. « Ça va être compliqué à gérer dans le département », a reconnu « Valy Paic-crasse », tandis que cela sonne comme un revers aussi pour son opposant « soce » qui « ne voulait pas la moindre ville FN dans sa région », en plus du basculement à droite de son ancien fief, Conflans-Sainte-Honorine, la ville de « Roro-Car ».

 

L'autre ville où le FN a failli l'emporter, Villeneuve-Saint-Georges, reste finalement d'un cheveu à la maire PCF sortante. Mais le PCF a perdu son bastion de Villejuif au profit d'une alliance iconoclaste UMP-UDI-PS-écologistes, et la droite compte aussi dans ses succès la sous-préfecture de l'Haÿ-les-Roses.

 

Dans l'Essonne, la réélection du maire-sortant de Corbeil-Essonnes « J-P Bêche-terre » (UMP), bras droit de « Cierge D’assaut », a focalisé l'attention en raison de sa mise en examen pour des soupçons de fraudes électorales.

Mais dans le reste du département, la gauche a connu une hécatombe, perdant Viry-Châtillon, les Ulis, ou encore Palaiseau, ville du ministre délégué à la Ville « Franc-soi-L’a-mis ». À l'inverse, le fief de « Menuet-Valse » désormais premier des ministres, Évry, où il était sur la liste sortante, reste à gauche.

 

Dans le Val d'Oise, la droite a aussi gagné du terrain avec des villes comme Argenteuil (4ème ville de la région), Eaubonne, Éragny ou Jouy-le-Moutier. En revanche, Cergy reste un fief socialiste et le PS conserve aussi Saint-Ouen-l'Aumône et Villiers-le-Bel.

 

Enfin, la droite a fait une percée historique en Seine-Saint-Denis, fief de la gauche où elle compte désormais 21 mairies, dont plusieurs banlieues déshéritées qui avaient toujours voté communiste ou socialiste, contre 19 à gauche, tellement ils en ont marre eux-aussi.

 

La gauche perd 155 villes de plus de 9.000 habitants, dont 68 villes de plus de 30.000 habitants (en comptant les 6 qui ont basculé dès le premier tour), dont Amiens, Toulouse, Reims, Saint-Etienne, Pau, Limoges, Belfort, Quimper, mais aussi Angers, Angoulême, Saint-Etienne, Nîmes, Pau, Auxerre, Tours, Nevers, Montbéliard, Caen…

À Grenoble, les socialistes s’inclinent largement devant les écologistes.

Parmi les cocus, « Moscou-vicie » à Valentigney, « Nanar Poids-gnan » à Quimper.

Le ministre délégué à l’Agro-alimentaire, Guillaume « Garre-hot », est défait à Laval.

La chute de Roubaix et de Tourcoing pourrait faire perdre à la gauche et à « Titine-Eau-Brie » (réélue à Lille) la communauté urbaine de Lille.

Dans le tas, trois villes passent de droite à gauche : Avignon, Douai et Lourdes : Je vais devoir me priver de 6 années de pèlerinage !

 

L’extrême-droite gagne donc 15 communes de plus de 9.000 habitants, parmi lesquelles onze sont emportées par le Front national : Hénin-Beaumont gagnée dès le premier tour, le 7ème secteur de Marseille, Fréjus (Var), Villers-Cotterêts (Aisne), Beaucaire (Gard), le Luc (Var), Le Pontet (Vaucluse), Cogolin (Var), Hayange (Moselle), donc Mantes-la-Ville précitée (Yvelines) et Béziers (Hérault).

Des régions à éviter, désormais…

 

La percée de l’extrême droite a donc fait remporter 1.531 postes de conseillers municipaux obtenus sur les plus de 210.000 conseillers municipaux élus.

La gauche a ainsi obtenu 68.049 de ces postes, soit 32,39 %, alors qu’elle a reçu 38,3 % des voix.

La droite obtient, elle, 96.810 postes de conseillers municipaux, pour 43,7 % des voix, soit l’équivalent de 46,08 % des élus.

L’extrême gauche a obtenu de son côté seulement 2.815 de ces postes.

 

À l'échelle nationale, la droite remporte 45,91 % des suffrages, la gauche 40,57 %, l'extrême droite 6,84 % et les candidats sans étiquette 6,62 %.

La participation est pour sa part tombée à 63,70 % contre 65,22 % en 2008.

À 38,5 %, c’est un nouveau record d’abstention qui a été battu.

 

Conclusion : La « gôche-soce » perd cette élection, plus que la droâte ne la gagne.

Le sursaut souhaité par « François III » n’a pas eu lieu et il en a tiré les conclusions dans l’urgence en virant son ami « Air-Haut ». Les appels à la mobilisation et les nouvelles promesses lancés depuis le sommet de l’État n’ont pas été suffisamment entendus pour renverser la tendance du premier tour.

 

Et ce n’est que le début…

Rendez-vous le 25 mai prochain pour une déroute encore plus cinglante !

« Valse », il va déjà ressentir le vent du couperet… Mais il en attribuera tout le mérite à « François III », bien sûr !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 10/04/2014 16:56


Allez donc faire un tour à la "Documentation-Gauloise", rue "Des-sexes" à Paris 15 (métro "Bir-hack-aime")...


Un mur entier rien que pour les conventions collectives "étendues".


Les autres, elles n'y sont pas toutes...


Faus adhérer au syndicat signataire pour les avoir.


Et encore, on n'a pas dedans le "statut du cheminal" de la SNCF, ni celle de la CCAS d'EDF dans le lot.


EDF, rien que la description des postes et de leur rémunération, de tous les postes et de tous les éléments de rémunération, d'équivalence, de formation et autres divers droits (prime pour locaux
obscures, par exemple) empilé, ça fait 180 cm de haut de feuilles de papier...


Sans les classeurs qui vont avec !


 


Alors quand on me dit que les syndicats ont besoin d'un ministre du travail pour régler les problèmes dans le dialogue et un autre pour celui des couvertures sociales, laissez-moi rire : Ils font
ça très bien tout seul !


 

I-Cube 10/04/2014 16:46


Mais non !


Ca faisait des années et des années qu'on causait, jusque sur mes bancs de fac, d'une réactualisation des codes et de leur numérotation.


Alors, dans ces cas là, on fait copier/coller, on enlève les aberrations et on passe sur autorisation du Parlement par voie d'ordonnance ensuite ratifiée d'un bloc...


Et ça s'est passé sous "le Chi".


Mais je vous assure qu'on en a bavé à retrouver nos articles 101, le L 122-12 et Cie, qui sont des réflexes encore aujourd'hui : Sauf les jeunes, formés directement, on garde tous les refléxes
anciens et je cause toujours de l'article 102 pour les conventions interdites entre un administrateur et sa société... administrée.


 


Même qu'on a eu quantité de table de correspondances pour s'y retrouver : Des kilomètres de tableaux notamment pour le Code du travail et celui de la sécurité sociale.


Et comme le travail est encore en cours dans certaines conventions collectives, c'est le boxon.


Et puis on n'a pas toujours remis nos statuts de société à jour, d'autant que d'autres articles de loi sont passées dans le code monétaire...

Jacques Heurtault 10/04/2014 16:46


J'ai compté 73 codes différents (avec les annexes et Mayotte ...). Ce n'est pas assez! Sept cent trente, c'est mieux ...

Jacques Heurtault 10/04/2014 16:37


Toutes mes excuses! Je n'ai pas suffisamment le réflexe "Légifrance" ...


J'observe cependant qu'il aura fallu une "ordonnance" pour ça! Pas foutus de faire une vraie loi!


Craignaient-ils une longue discussion avec renvoi en deuxième lecture puis - pourquoi pas - défèrement devant le Conseil Constitutionnel?

I-Cube 10/04/2014 12:20


Vous retardez de quelques versions : Dernière mise à jour en 2004


http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006419280&cidTexte=LEGITEXT000006070721


Essayez de claquer 30 euros pour vous payer un code à jour à la Fnac ou directement chez Dalloz, Litec ou un autre éditeur, SVP !


 


At arrêtez donc de divulguer de fauses informations...