Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 04:01

C’est sur l’autoroute A8…

 

Les portes du Haut-var, rien à voir avec Toulon et ses casernements qui votent si fort pour un nationalisme… dégoulinant de confiance aveugle sous les uniformes.

Une mairie à éviter pour être gérée par un encarté PCF, avec ses taux de taxes foncières délirants, indécents, de 24,4 % sur le bâti et 73,13 % sur le non-bâti et une taxe d’habitation de seulement… 13,38 % : À fuir de toute urgence !

La dette municipale était encore de 24,661 M€ l’année dernière pour 21,994 M€ de « produits de fonctionnement » et environ 17.000 habitants… seulement !

Ne cherchez pas plus loin… Ils ont déjà tout essayé pour enrayer l’hémorragie, droâte-gôche-droâte, ils s’en remettent à « autre chose » pour un vote-avertissement !

On attend la suite, en mars prochain : Il faut rester confiant dans leur « bon sens ».

Quoique… ils sont aussi des fils d’anti-bonapartistes…

Les Brignolais, ce n’est pas si important, finalement : Ils n’ont fait que confirmer leurs aspirations à moins de taxes et de charges, comme beaucoup partout ailleurs !

 

En revanche, ce qui m’étonne, ça reste l’autisme du reste de la classe politique.

Il y a bien sûr la « crétine-attitude » de certains, qui voient s’effondrer les espoirs d’un « front-républicain » à peine mort-né dans la vallée du Caramy.

Comme si ils n’y avaient jamais cru…

Et « l’UMPS » de se rejeter mutuellement la même « faute » des grands « yaka » parigots…

Ceux-là mêmes qui n’ont jamais compris vraiment « le front » de « Marinella-tchi-tchi » et de son père-paternel à elle-même, n’y ayant jamais rien vu d’autre que le côté raciste et sectaire, néo-nazi pendant tout un siècle, qui s’estompe désormais : Ce n’est plus le bon angle de contre-attaque.

« Marinella-tchi-tchi » est en passe de gagner son combat de respectabilité en plus de celui de son positionnement politique.

 

Pour la « gôche-sociale-traite », c’est un « outil à trois bandes » comme le leur a montré « Mythe-errant » : Je te parle du vote des étrangers (qu’ils ont déjà pour partie, au moins aux élections locales), et paf, c’est toute une frange des électeurs UMP qui déserte pour aller porter ses suffrages sur « le front ».

De toute façon, ils seraient restés chez eux, mécaniquement ça augmente le score du front.

C’est bon pour la « Gôche » qui voit ainsi son adversaire d’alternance affaibli.

 

Pour la « droâte-la-plus-kon-du-monde », c’est un réservoir de voix.

Ils n’ont même pas encore vu que cela n’a jamais plus été le cas depuis 1981.

Même « Bling-bling », notre « ex-Ô combien vénéré Président » et ses « conseillers », n’ont pas vu qu’il lui a manqué un million de voix au second tour de 2012, de ceux qui ne se sont même pas déplacés…

Justement à peu-près 1/6ème du score de « Marinell-tchi-tchi » au premier tour…

Parce que les abstentionnistes du premier tour ne sont pas les mêmes qu’au second tour, tout comme les votants des primaires « soces » n’étaient pas les même d’un tour à l’autre…

Cherchez donc l’erreur !

 

Eux savaient ce qu’ils faisaient : Il est plus logique de faire élire un candidat qui aura plus facilement le don d’exaspérer le plus grand nombre qu’un autre, afin de fédérer ensuite son opposition !

Presque 18 mois après, 46 % des sondés considèrent que l’opposition véritable de « François III » est incarnée par « Marinella-tchi-tchi », loin devant les seulement 18 % pour « Fifi-le-déchu » (et 16 % pour « Coopé »).

Stratégie réussie !

C’est dire si la voie est ouverte… et que le « Front » est bien l’allié objectif des « soces » qui le lui rend bien…

 

Les « frontistes », c’est qui ?

Seulement des déçus de la « gôche » ? Une réponse pour niais !

Des déçus de tout.

Enfin, les « vrais » frontistes, ils ne sont déçus de rien : Ils savent !

Ils sont à la fois et paradoxalement issus des mouvements alternatifs, qui balayent large des trotskistes aux maoïstes, en passant par les fils d’Action-direct, par la mouvance anarchiste pour les mêmes raisons d’un Credo commun « action-réaction » en vue de la destruction de l’État-bourgeois qu’ils vomissent tous les deux depuis toujours.

On va y revenir.

S’y retrouvent aussi de « vrais-égarés », les déclassés, beaucoup de déclassés, nationalistes, ruraux, mais aussi les écologistes, les antimondialistes aussi, parfois patriotes, écœurés du parisianisme, de la technocratie, de l’eurocratie dont ils se méfient et qu’ils ne comprennent pas.

Ce sont normalement des souverainistes, mais ça n’existe plus depuis la disparition du « Che » à « gôche » et du « Vis-comte » chez les Chouans.

Alors ils entendent ceux qui restent.

 

« L’État-bourgeois », celui des usines, des fils-à-papa, qui encaisse fermages & loyers, qui vit de rentes de situation, se nourrit à la technostructure, nationale et internationale, de prébendes, de la haute-finance, de la gestion honteuse du bien public pillée sans vergogne, voilà l’ennemi de classe des « frontistes » !

C’était la clientèle historique des « prolétaires », c’est vrai.

Sauf que les fils de prolo sont aussi allés à l’ékole de la République, ils ont vu et assimilé les échecs de leurs parents, ils sont devenus « flic ou fonctionnaire » et vivent dans la République, éloignés de Paris, sans même pouvoir imaginer aller un jour jusqu’à la préfecture du département.

Sauf quand justement, la préfecture leur envoie des injonctions.

Que ce soit pour démonter la paillote de Francis, ou pour leur empêcher de faire de l’épandage, de l’écobuage ou d’agrandir la retenue d’eau, rehausser le toit de leur maison ou percer une fenêtre supplémentaire, voire de démonter l’éolienne de pépé eux qui n’ont eu pendant longtemps ni le téléphone filaire, ni le tout à l’égout, ni même un « rond-point » à se mettre sous la dent, hors coûts prohibitifs.

 

Les électeurs du front, ce sont peu ou prou les descendants des soldats de l’An II, des grognards de Bonaparte : Ceux-là ont fait la Nation avec leur sang et leurs peurs, ceux-là ont labouré les champs saison après saison de leur sueur et mains calleuses, ceux-là s’apprêtaient à aller jusqu’à Pékin les armes à la main porter haut et fort les valeurs universelles des lumières de la Révolution à laquelle ils ont cru pour abolir les privilèges de l'ancien-régime.

Les mêmes qui, loin des révolutions parigotes, ont répondu présent quand il a fallu élire le neveu de Bonaparte.

 

Les mêmes qui ont construit les usines du pays et les ont fait tourner durant plus d’un siècle au profit d’une oligarchie de province.

Les mêmes qui sont allés bravement se faire trucider pour laver l’affront de Sedan aux champs d’honneur de « la grande-guerre » et récupérer l’Alsace et la Lorraine perdues par les versaillais qui déportaient ou fusillaient la classe politique des traites parigots agonisants pour laquelle ils n’ont même pas levé le sourcil ou le petit-doigt.

Toujours les mêmes qui ont assumé le désastre de la « Bataille-de-France » et l’occupation de « leur » France, leur patrie pluriséculaire.

Les mêmes qu’on retrouve dans les usines des « bourgeois-honnis » des trente glorieuses et les tours de bureaux de l’ère post-industrielle, qui s’estiment encore et toujours trahis par la classe politique, portaient le « cartel-des-gôche », le front-populaire contre la chambre « bleu-horizon » et pour virer la clique « sociale-démocrate », et « Mythe-errant » bien plus tard.

Cette France qu’ils ont façonnée à leur image durant des siècles et des siècles.

 

Ces oubliés des livres d’Histoire, que les crises oublient, qui aujourd’hui se sentent trahis par la mondialisation, par les financiers de Wall-Street, par leur ékole qui ne les a pas formés à ce genre de choses, par leurs dirigeants devenus incapables de comprendre leurs attentes, et de parler le langage des tripes, le seul qu’ils veulent comprendre !

Justement, « Mélangeons » et « Marinella-tchi-tchi » parlent avec leurs tripes.

Et ils comprennent que ces deux-là ont le même ennemi de classe, le leur, à peu près des programmes politiques semblables, voire identiques hors quelques détails dont l’Europe, qu’ils emploient les même mots qu’un De Gaulle quand il parlait de sa France, leur pays, leur paysage et horizon, leur Histoire, leur communauté, même si les nuances sont nombreuses.

Mais bon, l’un a pour électeur leur journalier… Pas l’autre.

 

Alors comprenez ma mise en garde. Brignoles, c’est peut-être la leçon de l’Histoire qui s’adresse à ce qui reste de gaullisme dans mon pays :

 

1 – C’est de notre faute ! Nous avons omis de prévenir nos élus gaullistes qu’ils allaient devenir des « corrompus », honnêtement des « corrompus », pour avoir oublié notre pays et préférer leurs propres intérêts.

Ils ont cru à la confusion des genres, à la cohérence du mirage d’une conjonction factice des buts et des moyens, pour le bien commun du plus grand nombre.

Si c’était encore le cas en 1958, ça ne l’est plus depuis 74 et nos adversaires « de gôche » nous ont aveuglés sciemment par leur cynisme éhonté à vouloir jusqu’à avoir envie de les imiter : Eux, ils n’ont jamais été « prolo » et leurs gosses fréquentent les ékoles les plus huppées.

Souvent, même pas celles des nôtres…

Pas celles des « patriotes » (qu’ils soient « natios » corsu, basque, breton ou varois, ou encore d’ailleurs).

Nous les avons laissés ficeler, entraver, notre pays et son économie dans un verbiage incompréhensible, qui n’est pas la « vraie France » !

En tout cas, pas celle du gaullisme authentique.

 

2 – Pire que tout, ces « bourgeois », de la classe moyenne, ces « prolos-supérieurs », qui votent pour « Marinella-tchi-tchi » ne se rendent même pas compte qu’ils tressent la corde qui va les pendre.

Un peu comme Calmann-Lévy qui éditait une traduction de « Mein Kampf » en 1938… (J’ai une édition héritée de mon grand-père qui m’a légué le goût encyclopédiste et de l'éclectisme).

Le front au pouvoir, c’est Staline à l’Élysée, au moins autant que pourrait être demain « Mélangeons » à Cuba.

Il faut leur parler, le leur dire : Ils savent lire, mais n’ont rien dans la tête depuis qu’ils ont fréquenté les « ékoles » de décervelage publike post-soixante-huitardes.

 

3 – Bâtissez au plus vite une alternative crédible, osée, forte pour balayer ses escrocs qui nous gouvernent actuellement.

Créez nous donc une France des « libertés éternelles », inconditionnelles, totales et sans condition, de celles qui ne peuvent qu’engendrer la fraternité et la prospérité, pas celles des egos oligarchiques hyper-dimensionnés seulement soucieux d’eux-mêmes.

Ne misez plus sur l’homme à talonnette ou ses ersatz qui leur a offert le pouvoir : Ils sont les complices objectifs de « l’ordre-noir » (le même principe d’action-réaction : L’ordre de gôche en faillite appelle comme successeur « l’ordre noir » du « monde d’après »).

Celui-là qui me fera m’enfuir un jour ou l’autre dans mon maquis, loin des drones américains (qui s’y perdent forcément eux aussi, puisque tout le monde s’y perd s’il n’a pas grandi dedans…).

 

Ayez confiance : Mon pays, le plus beau du monde, en vaut vraiment la peine, croyez-moi !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 22/10/2013 08:13


Bon retour, "Ami-râle" !


Je constate que vos neurones fonctionnent toujours et j'en suis ravi.


 


Le problème pour l'heure, c'est que notre constitution fait la part belle aux partis politiques.


Et je ne parle même pas des lois organiques qui régissent l'activité du Parlement, avec ses "groupes" et autres commissions.


 


La marche va être longue, mais l'objectif est certain.


D'autant que c'est marqué (presque) ça dans la prophétie de "Jean- de Jérusalem" (hstoire de nous donner le courage nécessaire) de l'an mil après l'an mil...


 


Bonne journée à vous : N'abusez pas du régime Cauchois et prenez donc vos antiseptiques et pharmacopées habituels (Rhum, Tequila et Loch-Lomond)

L'Ami-Râle 21/10/2013 23:13


Créer « une France des ῝libertés éternelles῝, inconditionnelles,
totales et sans condition »…


Pour cela il faudra une très importante rupture dans le fonctionnement de
notre démocratie.


Une des solutions incontournables consistera à tirer au sort les
représentants du peuple, comme dans la démocratie athénienne du Vèm au III siècle, de façon à faire éclater les oligarchies mafieuses que sont devenus les partis politiques.


Ce sera la meilleure façon de créer une véritable démocratie
directe.


Alors s’ouvrira une ère de liberté comme nous n’en avons jamais
connu.