Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
31 mai 2014 6 31 /05 /mai /2014 02:48

Ma petite contribution de patriote…

Primaire et viscéral !

 

Pour dire toute ma blessure du scrutin de dimanche denier…

Parce que j’en ai appris une bien bonne, on va y revenir !

 

Allons enfants de la Patrie,

Le jour de gloire est arrivé !

Contre nous de la tyrannie,

L'étendard sanglant est levé,

L'étendard sanglant est levé !

Entendez-vous dans les campagnes

Mugir ces féroces soldats ?

Ils viennent jusque dans vos bras

Égorger vos fils, vos compagnes !

 

Aux armes, citoyens,

Formez vos bataillons,

Marchons, marchons !

Qu'un sang impur

Abreuve nos sillons !

 

Que veut cette horde d'esclaves,

De traîtres, de rois conjurés ?

Pour qui ces ignobles entraves,

Ces fers dès longtemps préparés ?

Ces fers dès longtemps préparés ?

Français, pour nous, ah ! quel outrage !

Quels transports il doit exciter !

C'est nous qu'on ose méditer

De rendre à l'antique esclavage !

 

Aux armes, citoyens,

Formez vos bataillons,

Marchons, marchons !

Qu'un sang impur

Abreuve nos sillons !

 

Quoi ! des cohortes étrangères

Feraient la loi dans nos foyers !

Quoi ! ces phalanges mercenaires

Terrasseraient nos fiers guerriers !

Ces fers dès longtemps préparés ?

Grand Dieu ! par des mains enchaînées

Nos fronts sous le joug se ploieraient

De vils despotes deviendraient

Les maîtres de nos destinées !

 

Aux armes, citoyens,

Formez vos bataillons,

Marchons, marchons !

Qu'un sang impur

Abreuve nos sillons !

 

Tremblez, tyrans et vous perfides

L'opprobre de tous les partis,

Tremblez ! vos projets parricides

Vont enfin recevoir leurs prix !

Vont enfin recevoir leurs prix !

Tout est soldat pour vous combattre,

S'ils tombent, nos jeunes héros,

La terre en produit de nouveaux,

Contre vous tout prêts à se battre !

 

Aux armes, citoyens,

Formez vos bataillons,

Marchons, marchons !

Qu'un sang impur

Abreuve nos sillons !

 

Français, en guerriers magnanimes,

Portez ou retenez vos coups !

Épargnez ces tristes victimes,

À regret s'armant contre nous.

À regret s'armant contre nous.

Mais ces despotes sanguinaires,

Mais ces complices de Bouillé,

Tous ces tigres qui, sans pitié,

Déchirent le sein de leur mère !

 

Aux armes, citoyens,

Formez vos bataillons,

Marchons, marchons !

Qu'un sang impur

Abreuve nos sillons !

 

Amour sacré de la Patrie,

Conduis, soutiens nos bras vengeurs

Liberté, Liberté chérie,

Combats avec tes défenseurs !

Combats avec tes défenseurs !

Sous nos drapeaux que la victoire

Accoure à tes mâles accents,

Que tes ennemis expirants

Voient ton triomphe et notre gloire !

 

Aux armes, citoyens,

Formez vos bataillons,

Marchons, marchons !

Qu'un sang impur

Abreuve nos sillons !

 

La bien bonne, c’est qu’on a tenté de me faire avaler comme d’une certitude incontournable et histotrique que le vers « Qu'un sang impur abreuve nos sillons » ferait référence indirectement au « sang bleu » des aristocrates, sang « noble » et « pur », les révolutionnaires se désignant par opposition comme les « sangs impurs » prêt à donner leur vie pour sauver la France et la République trahie par la famille royale !

Complétement débile !

C’est dire s’il y a du boulot à fournir jusque dans les ékoles primaires…

 

De qui parle-t-on juste avant et juste après, sinon du « sang impur » des tyrans et contre-révolutionnaire, des féroces soldats et des tigres qui égorgent « fils et compagnes » ?

 

Pour n’en citer qu’un seul, et contemporain de l’époque :

« J’ai démontré la nécessité d’abattre quelques centaines de têtes criminelles pour conserver trois cent mille têtes innocentes, de verser quelques gouttes de sang impur pour éviter d’en verser de très-pur, c’est-à-dire d’écraser les principaux contre-révolutionnaires pour sauver la patrie. »

Jean-Paul Marat, Journal de la République française, le 7 novembre 1792.

 

Fermez le ban : Moi, de toute façon, je pleure dès la première mesure.

Comme je pleure le futur immédiat de mon pays à moi.

 

Merci d’être passé.

 

I3

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jacques Heurtault 01/06/2014 23:26


Il faut, en pareilles circonstances, replacer les choses dans le contexte de l'époque.


1. Les armées étrangères sont sur le sol de la France.


2. Elles sont essentiellement composées de mercenaires comme le sont presque toutes les armées à cette époque. l'armée des patriotes français, elle, est une armée mobilisée dans un esprit
patriotique.


3. La France est un pays fondamentalement agricole. Il est donc légitime de parler de sillons.


4. Le sang impur est celui des mercenaires tant il apparait vil de se battre pour de l'argent et non pour des idéaux.


5. Ce chant patriotique s'appelait, à l'origine, "Chant pour l'Armée du Rhin". Il n'est devenu "Marseillaise" qu'après avoir été popularisé par des Marseillais qui remontaient vers le nord pour
aller combattre les armées de mercenaires.


6. Il a été composé en une seule nuit ... Pas trop de temps de peaufiner le texte!

l'Ami-râle 01/06/2014 13:14


@ Jacques


 


Je n’ai fait que
reprendre ce qui est disponible sur le web.


Et il y a deux
interprétations totalement contradictoires.


 


C’en est presque
schizophrénique :


Si on avance que
le « sang impur » est celui de l’ennemi qui envahi le territoire, ou celui des membres de la noblesse qu’il est bon d’éliminer, on peut s’entendre dire en contre-parti que c’est faux et
que le « Sang impur » est celui des révolutionnaires qui versent leur sang dans les tranchées car le « Sang pur » est celui des nobles  !...


Et
vice-versa !...


 


Une terrible
contradiction qui est quand même gênante pour notre hymne national qui est d’abord un chant guerrier.


D’ailleurs,
c’est en phase avec l’époque, et même toujours avec la nôtre.


Les
révolutionnaire ont voulu se débarrasser du roi, de la noblesse et de leurs privilèges, mais ils ont réussi à se choisir un Empereur qui a créé une nouvelle ῝noblesse d’État῝ avec ses hauts
fonctionnaires, ses énarques, etc…


 


Deux siècles
après, le système montre ses limites et les citoyens votent pour un parti d’Extrême droite qui peut nous conduire vers une dictature militaire.


La solution est
le tirage au sort des représentants du peuple et la démocratie directe.


 


Ce serait une
vrai Révolution, et c’est bien pour cela que j’estime que nous sommes dans un contexte proche de celui de 1789.


 


Pour  ma part, je préfère le « Chant des Partisans ».


C’est beaucoup
plus clair, et sans ambiguïté :

Jacques Heurtault 31/05/2014 19:41


Quest-ce que c'est que ces délires?


Le sang impur est évidemment celui des ennemis de la France nouvelle, initiatrice d'un formidable mouvement révolutionnaire qui avait pour ambition de renverser, partout dans le monde, l'ordre
monarchique règnant qui, dès lors, tremblait sur ses bases ...


"Ils" ne supportaient tellement pas ce nouvel ordre républicain qu'ils ont entrepris de rétablir l'ordre ancien au prix de la guerre de reconquête du territoire perdu (la France) amenant, par la
force des choses, au rétablissement des privilèges.

l'Ami-râle 31/05/2014 15:46


 


Une critique contradictoire :


 


1°) Le "sang impur" que notre hymne national invite alors à faire couler, ce serait celui des soldats français
issus du peuple français.


Faut-il alors imputer cette démarche mobilisatrice de La Marseillaise à un masochisme
collectif?


Faut-il l'imputer au machiavélisme d'une élite révolutionnaire trahissant le
peuple?


Dans un cas comme dans l'autre, notre hymne national explique donc, notamment, les boucheries des guerres
de la Révolution et de l'Empire et de la guerre de 1914-1918


 


2°) Quant à l'explication: " les sillons sont des tranchées creusées un peu partout dans la campagne et les
champs, lors des sanglantes batailles", elle parait pour le moins fantaisiste et anachronique. A moins que les sillons désignent des tombes sommaires pour enterrer les morts


 


3°) Enfin, venons en à l'affirmation : "En aucun cas il ne s’agit du sang de l’ennemi. Ce serait bizarre
et incohérent quand même, de chanter que le sang de l’ennemi nourrit nos terres, nos sillons".


Cette affirmation tombe vraiment à plat.


Si, dans la version comprise spontanément par l'ensemble des français, le sang impur en question, c'est celui
de l'ennemi, cette version a toutes bonnes raisons d'être crédible. Elle est en effet corroborée par cet autre couplet


"Entendez-vous dans nos campagnes


Mugir ces féroces soldats?


Ils viennent jusque dans vos bras.


Égorger vos fils, vos compagnes!"


 Avec la logique de cet intervenant anonyme, les français devraient donc faire couler leur sang, mais
non celui des étrangers qui viennent jusque dans leurs bras "égorger leurs fils et leurs compagnes"!!!!


Il y a de gros problèmes de rigueur logique chez certains intellectuels issus de l'école française, et
qui, à ce titre, ont la chance de ne pas être "des incultes".


 


http://blogs.mediapart.fr/blog/louis-rougnon-glasson/180913/quant-enfonce-un-peu-plus-la-marseillaise-en-voulant-la-defendre


 


Conclusion : ce n’est quand même pas très clair !...

l'Ami-râle 31/05/2014 15:40


Une source :


 


A l'époque ce qu'on appelait le ῝sang pur῝ c'était le sang des nobles qui seuls pouvaient prétendre à des
fonctions d'officiers dans l'armée.


Lors de la révolution et notamment de l'attaque des autrichiens, les nobles se sont enfuis et ne restaient
donc que des sangs impurs, par opposition au sang pur, qui étaient des gens du peuple qui prenaient les armes pour combattre l'envahisseur.

Et les sillons sont des tranchées creusées un peu partout dans la campagne et les champs lors des sanglantes batailles.
"Qu'un sang impur abreuve nos sillons" signifie donc que c'est notre sang impur, à nous le peuple, qui nourrira nos terres.


 


http://forums.france2.fr/france2/On-n-est-pas-couche/abreuve-sillons-explication-sujet_7576_1.htm