Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 11:20

Ni stable ni instable…

 

Sortons un peu de notre quotidien politique absolument désopilant pour nous plonger dans le chaos le plus déchirant : Celui de la physique fondamentale !

 

Un univers « métastable », c’est une des conclusions de la découverte de la masse (de l’énergie puisque toute énergie est une masse et réciproquement) du Boson de Higgs, mise en évidence après une traque vieille d’un demi-siècle.

 

125 Gev, voilà qui avait pour avantage de retrouver la « masse manquante » de l’univers (en vous rappelant que la masse d’un photon est nulle, mais que celle d’un électron, justement, est de 0,511 Mev).

Enfin … pour partie seulement : Maintenant il s’agit de confronter le calcul aux observations.

Et les observations accumulées nous hurlaient dans le neurone que les galaxies ne peuvent pas avoir la forme, spirale (dont notre voie-Galatée), barrée ou autre, sans une « masse noire », de celles qu’on ne voit pas dans nos télescopes.

Et ça fait un moment qu’on cherche et théorise sur le sujet, jusqu’à inventer l’Universon (sorti tout droit de l’encéphale de Claude Poher, un chercheur de Toulouse), et bien d’autres encore.

 

Faut dire que le vide a des particularités assez étranges. D’abord il est quantique et contrarie, notamment en cosmologie, la relativité générale.

Or, cette dernière théorie a été maintes fois confirmée : Toutes ses prédictions se sont révélées justes dès qu’il y a pu y avoir expérimentation ou observation.

Au passage, elle aurait été fausse, on n’aurait jamais eu 58 centrales nucléaires en « Gauloisie écologique » pour nous éclairer ou nous chauffer…

On en serait tous restés à cette énergie archi-polluante à gaz à effet de serre, suies et autres dégueulasseries infectes et puantes que sont le charbon ou le pétrole, dont on épuise à vive allure les réserves mondiales dans une frénésie énergétivore…

 

Il n’empêche, on n’aurait pas eu la théorie des quanta, dite aussi « quantique », on n’aurait pas pu expliquer un certain nombre de choses comme les effets tunnels, la supraconductivité et quelques autres découvertes dont l’usage quotidien nous paraît si évident et jusqu’à votre propre ordinateur et son écran plat sur lequel vous lisez ces lignes…

On aurait peut-être eu – c’est même quasiment certain – mais pas pu expliquer.

La théorie quantique est donc incontournable.

Même pour expliquer « l’effet casimir », mettant en évidence la « force du vide », qui va jusqu’à contrarier sévèrement la gravitation universelle pour lui être bien supérieure.

Mais à très courte distance et … dans le vide, justement.

 

Restait aussi une inconnue : On sait tout de la vie intime des particules subatomiques, leptons et bosons, on connaît leur masse/énergie, leurs goûts et couleurs, leurs spins, leurs interactions (faible ou forte), au point qu’on en comprend désormais la très grand cohérence apparente qui fait que même la Vie (« l’animé », même peut-être sans âme) s’explique assez clairement.

Avec encore quelques détails restés dans l’ombre, naturellement.

Mais il manquait la masse du boson de Higgs, de celle qui donne justement corps et masse à toute autre particule.

 

Si enfin désormais on sait, y’a un problème : Les équations (donc confirmées par l’observation dans les accélérateurs de particules), couplées à la masse déjà connue du quark-top (170,9 Gev), donne un univers « métastable ».

Le Higgs aurait été plus lourd, l’univers était désormais et depuis l’origine, définitivement stable.

Il aurait été un tant soit peu plus léger, et l’univers aurait été instable.

Autrement dit, il aurait tôt ou tard, et plus il aurait été léger et plus sûrement naturellement, donc plus rapidement, assez instable pour basculer dans le vide.

Le vide quantique, certes ce n’est pas « rien », ce n’est pas non plus zéro : C’est un « zéro » qui reste « actif » !

La preuve, le big-bang né de « zéro » à l’instant « zéro », sorti de rien, alors que rien n’existait, pas même le temps (ni encore moins l’espace).

 

D’ailleurs, « l’instant zéro », ça n’existe pas en mathématique-cosmologique. On sait s’en approcher jusqu’à 1 x 10– 44 seconde et décrire par des équations ce qui s’y est passé et comment ça s’est passé, sans guère se tromper, puisqu’on a su ensuite expliquer tout le reste que nous avons là, sous les yeux.

Ou à peu près…

Mais avant, rien : Les équations sont impuissantes.

Avant, il y avait le vide, le néant (même si on sait déjà à ce moment-là que le nombre Pi, qui n’existait pas, ne pouvait pas avoir d’autre valeur que celle qu’il a, que le théorème de Pythagore, ne pouvait déjà pas être différent de ce qu’il est… qu’on ait pu ou non en avoir conscience : Dieu n’existerait pas, l’Univers pas plus, que déjà Pi existait bien avant !). Et je le répète, le néant, ce n’est pas rien en physique quantique : C’est seulement inaccessible…

 

Mais Higgs fait 125 Gev, et une infime instabilité locale, quelle que part dans l’immensité de ce qui existe, peut faire basculer notre univers tout entier dans le vide.

Nous n’en aurions même pas conscience, tellement le phénomène est un tout.

Dommage : Vous n’auriez pas eu le temps de découvrir les blagues de Jean-Marc mises en ligne pour le 21 décembre prochain, date de la fin du calendrier lunaire des Maya.

D’ailleurs, ce jour-là, c’est le solstice d’hiver et, histoire de vous faire trembler quand même, c’est un rare alignement de toutes les planètes, lune et soleil compris, sur un même axe : Je ne vous raconte pas les effets de marée à en attendre.

Déjà qu’elle coure à l’allure d’un cheval au galop dans la baie du Mont-Saint-Michel, là, ça va être la dislocation de la planète à peu près garantie.

Enfin fini de terminer de jouer les cadors rue de Vaugirard, quel que soit l’issue des « médiations » possibles de « celui qui a eu peur » !

 

En ce qui me concerne, je suis absolument ravi de pouvoir découvrir une nouvelle page de la recherche cosmologique : Le vide a une masse (qui donne sa masse à toute chose), on va pouvoir mesurer exactement sa répartition, au moins dans ma galaxie et ainsi expliquer pourquoi elle a sa forme spirale où « les bords » tournent trop vite par rapport au centre…

Et puis au-delà, cet effet doppler supérieur au calcul des galaxies lointaines : Parce qu’il y a un truc que quand parfois j’y réfléchis (ce qui est rare finalement) il m’empêche de dormir.

Vous je ne sais pas, mais veuillez m’expliquer pour quelle raison l’expansion de l’univers semble s’accélérer ?

 

Vue la loi de la conservation des énergies et des mouvements dans le vide, forcément un il y a une « masse manquante » qui accélère le mouvement.

Higgs au-delà des frontières de notre univers visible ?

Voilà qui ouvre des perspectives parfaitement incroyables, figurez-vous !

 

Bref, la science avance, parce qu’elle est en marche.

Je voulais juste vous le signaler, parce que même rue de Vaugirard, ils sont en plein dedans.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 07/12/2012 10:00


Bé si, il s'en est passé des chose en 13 et quelques centaines de millions d'année, justement !


 


D'abord, où était donc la matière que vous ingérez tous les jours par votre orifice buccal il y a 13 milliards d'années, SVP ?


Car l'univers ne se dilate pas à la vitesse de la lumière, mais infiniment moins vite.


Même pas l'allure d'un chasseur bisonique, à peine plus qu'un TGV...


Et pourtant nous arrive seulement maintenant la lumière des galaxies les plus lointaines : Elles y étaient donc déjà !


 


Par ailleurs pourquoi un seul "univers jumeau" ?


Pourquoi pas une infnité ?


D'ailleurs, onn cherche leurs traces dans les irrégularités de la radiation fossile...


Ety puis ça changerait quoi ?


Pas grand-chose, finalement !


 


La masse négative et l'anti-matière, on en cherche encore les traces : Normalement, ça devrait se voir et il n'y a rien.


Ce n'est donc pas ça.


 


Mais il est vrai que dans mes "conversations exotiques", cette notion de "gravitation répulsive" a dû être évoquée à un moment ou à un autre ; Ca reste encore confus dans ma tête (c'est
d'ailleurs pour cette raison que j'ai mis en ligne rapidement ces posts-là, d'autant que j'ai cassé mon disque dur au moins deux fois depuis et que je ne sais pas si j'ai fait des sauvegardes ni
encore moins où elles sont : Il se trouve que le mois dernier, j'ai aussi écrasé bêtement nombre de DVD...


Y'a que moi pour faire ce genre de konnerie.


Bref, si c'est avéré (la répulsion gravitationnelle), ce qui serait logique puisqu'une force quelle qu'elle soit a toujours son "miroir", ça changerai pas mal de chose.


Et expliquerait notamment l'éparpillement en forme de trou de gruyère des masses galactiques que note JPP de son côté (Je le dis, j'ai lu ça récemment dans son bouquin).


Et depuis, je suis allé voir les cartographies sur internet qui confirme.


 


En revanche, je n'ai pas d'explication à vous fournir, sauf celle de la "force du vide" (une sorte de méga effet Casimir qui lui existe bien) pour expliquer l'accélération (faible quend même) de
l'expansion : Ca défie l'imagination !


 


Non là où je me réjouis dans les calculs des chercheurs, c'est qu'ils confirment mon intuition, qui vient de mes années de lycée, c'est que finalement l'univers est "plat", dans le sens où toute
forces à l'oeuvre s'équilibrent globalement.


Ca ne veut pas dire que l'Univers est stable, d'autant qu'il n'est pas "plat" au sens géométrique du terme (même si c'est une sphère), car il est "froissé" de toute part.


Encore une intuition née à la même époque.


 


Mais comme je n'ai pas la compétence pour chercher et encore moins comprendre ce que ça représente en terme de cosmologie, je reste incapable d'expliquer et encore moins d'infirmer ou e confirmer
: Vous savez, moi à part les additions et quelques règles de trois, j'en suis encore à faire mes régressions linéaires avec le bouquin à côté ou en navigant sur Excel (dans mes meilleurs jours
seulement).

L'Ami-râle 07/12/2012 00:12


« Mais Higgs fait 125 Gev, et une infime instabilité locale, quelle que part dans l’immensité de
ce qui existe, peut faire basculer notre univers tout entier dans le vide… »


Mais c’est horrible ça…


Heureusement qu’il ne s’est rien passé en 14 milliards d’années !...


 


Enfin une solution à la "masse manquante de
l’Univers" et à "l’Energie sombre" qui permettent
d’expliquer la rotation accélérée des galaxies et l’accélération de l’expansion de l’Univers ?...


Un peu insuffisant.


 


La meilleure explication pour ces deux grandes anomalies cosmiques (par rapport à la théorie de la gravité) pourrait tenir à l’existence d’un
Univers jumeau au nôtre, de "masse négative" (anti-matière ?...) et surtout de "gravité négative", qui serait
répulsive.


Un Univers où il n’y aurait aucune vie car tous les atomes se repoussent entre eux, donc sans former aucun élément autre que le plus
élémentaire.


Un Univers constitué de gigantesques nuages, mais qui auraient la particularité d’agir, à travers cette "gravité répulsive", sur notre propre
Univers et expliquerait ainsi les anomalies de rotations des galaxies, mais aussi l’accélération de l’Univers tout simplement parce qu’une force constante (répulsive) va provoquer une vitesse de
plus en plus élevée en fonction de l’éloignement (v=ϒt).


 


Une explication qui est développée par Jean-Pierre Petit
(On a perdu la moitié de
l’Univers), mais aussi par Sakharov, sans compter les Ummos qui sont un célèbre canular connu de toute la galaxie (lettre D731) !...


 

I-Cube 04/12/2012 12:28


@ Triangle : Je l'ai lu cet été (entre deux phases alcoolisées pour me remettre du traité de droit douanier que je me suis tamponné - et pas terminé - sur mes plages Corses).


 


Autant j'ai du mal le bpuquin de Claude Berr et Henri Trémeaux (alors que je suis censé être formé pour l'aborder) et m'a valu quelques nausées-juridiques avancées,


Autant celui de "JPP"se lit avec bonheur et très facilement.


Un vrai régal, même pour un type "pas façonné" à ce genre de choses comme moi.


 


Je le recommande à toutes et tous, même si on a désormais du mal à le trouver en librairiie...


 


Merci, Triangle : Tu as des amitiés précieuses, décidément !


 


Mais pour les cordes et supercordes, je crois qu'il faut aller lire Hawkin (fini de lire aussi cet été, mais j'avais commencé à Calvi l'année dernière et je l'avais laissé sur place) : Une brève
histoire du temps.


Encore un truc clair trouvé sur les rayons du Super U du coin...

I-Cube 04/12/2012 12:04


Faites-en un bouquin, SVP !


D'abord ça vous occupera,


ensuite ça complètera vos rentes,


enfin ça éclairera peut-être un nos concitoyens.


 


Souvenez-vous comment s'est vendu le bouquin de la fonctionnaire du Conseil régional de Bordeaux, sur le même thème...


 


Pour ma part, je vis dans un autre monde, même s'il cotoye les mêmes fonctionnaires.


Mais j'ai l'avantage d'avoir l'oreille d'élus et je ne vois ces fonctionnaires que sous le haut patronage desdits élus, ce qui compense un peu : Ils se calment dans leurs délires, même si après
ils savonnent furieusement la planche, naturellement, et dès qu'on a le dos tourné, faut bien reconnaître.


Parfois, on a à peine franchi le seuil de la porte.


 


Mais globalement, ces fonctionnaires là, dès qu'ils sont "hors-cadre" statutairement, ils sortent un peu de l'ordinaire de la vie des "petits-chefs" qui pullulent partout ailleurs et pourrissent
la vie de tout le monde (par manque de formation, à mon sens, sans ça, ils seraient "grands-chefs").


 


Et ces "hors-cadre" comme bien des élus (pas tous, je le reconnais : y'en a qui sont encore plus tarte que celle du patissier), ils ne sont pas kons et font avancer les choses.


Heureusement !


Mais lentement : On appelle ça les "lourdeurs administratives" qui restent à dénoncer promptement, partout et tout le temps, et avec vigueur.

Triangle 04/12/2012 11:27


Pour poursuivre sereinement la découverte de la masse manquante, je vous invite à lire le livre de l'un de mes amis de longue date : "On a perdu la moitié de l'univers" de Jean Pierre PETIT
(écrit en collaboration avec Jean Marie SOURIAU, mathématicien).


Un petit tube d'aspirine sur la table de nuit au cas ou...car les neurones vont chauffer.


En résumé c'est une vision plus avant de la théorie des cordes et supercordes.