Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 05:03

Parti Communiste Chinois

 

D’abord, l’idée d’un parti unique a l’avantage, incontestablement très supérieur à nos démocraties multipartis, de n’admettre aucune opposition politique : Elle s'exprime au sein du parti ou ferme sa gueule.

Être « opposant », contre tout un système politique, à la limite, ça se soigne comme chez Staline, parce qu’il faut être complétement cinglé !

Et puis ça évite à la multitude des kons de la ramener pour nous raconter des konneries. Ce qui fait des vacances pour tout le monde…

Ensuite, ça vit finalement comme une « aristocratie », une vraie, mais qui aurait en plus réellement le pouvoir de dire, décider et faire les choses pour la multitude plébéienne, au lieu de se cacher derrière son petit-doigt.

Ce n’est pas vraiment mon « idéal-de-vie », mais quitte à être soumis à la dictature-tyrannique de quelques-uns, autant retrouver son « libre-arbitre » en entrant dans l’unique « parti-tyrannique », plutôt que d’en être exclu.

Évidemment.

 

Mais pas seulement. Et c’est pourquoi j’ai 9 chances sur 10 de le faire…

Figurez-vous que j’ai ainsi appris que la Chine s'apprête à desserrer l'emprise de l'État sur l’économie de l’empire-au-milieu de tout, en s'attaquant aux puissants groupes publics tout en favorisant les investissements du secteur privé, avec une salve de réformes annoncées vendredi dernier.

 

Détail hallucinant au pays des maoïstes, pire que stalinien…

La liste de ces réformes, de la deuxième économie mondiale quand même jusque-là, adoptées par le comité central du Parti communiste chinois (PCC) à l'issue d'une réunion plénière achevée mardi en huit, a été livrée par l'agence officielle Chine nouvelle dans un long document.

Si des évolutions sociétales majeures y sont annoncées – de l'assouplissement de la politique de l'enfant unique à la réduction de la peine de mort et l'abolition de la rééducation par le travail, on va y revenir –, une grande partie des décisions visent à renforcer « le rôle du marché » dans l'économie.

Comment ? Hein ? Qui ? Quoi ? Où ?

Allo ? Je rêve, là ! En chine ?

 

Bé oui !

Chez nous, on tue l’initiative privée sous le poids de 400.000 normes et  160.000 articles de loi et décrets obligatoires dans 64 codes complets, plus une myriade de taxes et impôts, les unes comme les autres tous plus délirants au fil du temps et qu’on en rajoute jusqu’à l’écœurement, et chez eux, ils en viennent à rendre à César ce qui appartient au peuple !

Je la trouve fabuleuse, cette perspective-là !

Pas vous ?

 

Ainsi, les groupes d'État, qui jouissent de confortables monopoles sur des secteurs entiers, verront leur marge de manœuvre se réduire : « D'ici à 2020, ils devront reverser 30 % de leurs bénéfices au gouvernement, contre un ratio actuel de 5 % à 15 % », a indiqué Chine nouvelle, précisant qu'une « partie de leur capital sera transféré aux fonds de sécurité sociale », très défaillants depuis des années.

Ils ont tout compris, eux au moins !

Être taxé ou s’ouvrir à la concurrence, en somme.

Faudra que j’en parle à ma pote « SAS-Moraline-de-Conak », histoire d’ouvrir le capital de la SBM assise sur le monopôle princier de son grand-oncle, qui permet de tout payer de son train-de-vie sans lever d’IR sur le Rocher…

 

C’est qu’en Chine, 113 grandes entreprises de secteurs variés, de l'énergie à la finance en passant par les transports, dépendent directement du gouvernement central et contrôle absolument tout du client au fournisseur, en passant par les salaires et les productions.

Notez que chez nous, dès qu’on a dépassé le CAC 40, c’est déjà le cas pour la plupart, jusqu’au moins à arriver au niveau des groupes familiaux de quelques ETI.

Et encore, est-ce sans compter les participations « à milliards » de nos banquiers publics et autres inventions de banques nouvelles en renfort d’autres existantes déjà (Oséo, CDC, BdF et leurs très nombreuses filiales), ni le jeu des « impôts/subventions » où chacun y perd sa jeunesse et ses talents.

 

L’idée, c’est qu’en réduisant les colossales liquidités dont disposent ces groupes, la mesure devrait les contraindre à gérer leurs investissements de façon plus efficace, et donc à modérer leurs surcapacités de production qui y perdent ce qu’elles veulent quand elles ne l’exportent pas à « bas-prix », un problème endémique, a expliqué à l'AFP Liu Ligang, économiste de la banque australo-néo-zélandaise ANZ.

Selon lui, « cela aura même pour effet de favoriser un environnement plus concurrentiel ».

Et de l'avis général, toute réforme du secteur public sera cependant compliquée par une résistance acharnée de ces groupes, qui prospèrent grâce à l'absence de concurrence et à leurs relations étroites avec les autorités à tous les niveaux.

Notez que comme je reste un adepte de « l’économie-mixte » et de la « troisième-voie » gaulliste & gaullienne, à mon avis, j’ai des tas de choses à leur apprendre pour tirer l’optimum de leur décision pour le bien-être des populations et le pays tout entier et mieux y réussir qu'à la maison.

Et comme ils sont au moins 4.000 fois plus nombreux que mes « cousins-Corsi », je compte faire beaucoup plus de Gaullistes là-bas qu’à Bastia, Corti ou en Balagne !

 

En bref, le Parti multiplie par ailleurs les signaux à l'égard du secteur privé : « Les firmes à capitaux non-publics seront autorisés à prendre des participations dans des projets » initiés par des groupes d'État, selon Chine nouvelle, sans encore préciser dans quelle proportion.

Le plénum a ainsi appelé à ce que les groupes d'État soient « possédés à la fois par des capitaux privés et publics ».

Hé-hé… Que disais-je ?

 

Les autorités permettront la mise en place d'établissements bancaires de taille modeste et d'institutions financières à capitaux privés, a indiqué le document du Parti.

Seule une poignée de banques privées sont actuellement autorisées à opérer en Chine.

Quant aux règlements restreignant les investissements privés dans plusieurs secteurs des services, ils seront assouplis, rapporte également Chine nouvelle.

Enfin des meks qui ont le courage de jeter leurs propres « normes » aux orties ! J’admire le bon sens qui les guide, eux !

Elle n’est pas géniale, cette idée-là ?

 

Pékin confirme par ailleurs sa volonté d'accélérer la libéralisation des taux d'intérêt. La Banque centrale chinoise avait levé en juillet ses contrôles sur les taux d'emprunt, mais les taux rémunérant les dépôts restent encore strictement encadrés.

« Ce programme de réformes est extrêmement ambitieux, mais l'impact pour l'économie et les marchés dépendra de façon cruciale de la manière dont elles sont mises en œuvre », a averti de son côté Wang Tao, analyste chez UBS à Hong Kong.

Je sais : Ils ont besoin de compétences-pointues telles que je peux les leur fournir !

Si ce n’est pas un appel du pied ou une œillade-directe à mon endroit, qu’est-ce que c’est ?

 

Les dirigeants du Parti s'engagent également à avancer vers la libre convertibilité du yuan – c'est à dire la possibilité de vendre et d'acheter librement la devise chinoise –, un objectif à long terme régulièrement réitéré par le gouvernement, qui ne sait pas encore que le « trimaran-monétaire » (actuellement Livre-Dollar-Yen) finira pas être transformé, dans « le monde d’après » en Rouble-Euro-Yuan…

Cette convertibilité sans contrôle pourrait dans un premier temps se concrétiser dans la zone franche récemment lancée à Shanghai (Est).

 

Le gouvernement devrait justement créer de nouvelles zones franches tellement ça marche bien, et étendre les réformes lancées précédemment à titre expérimental sur des territoires limités, a relevé l'agence de presse officielle.

J’adore les « zones-franches » : Elles sont libres de tout et de taxes, et se transforment comme par miracle en corne d’abondance partout où elles sont créées ou mises en place, générant emplois-locaux et richesses-locales.

Bon, sauf à Bastia, naturellement… mais est-elle vraiment « franche » ?

Un mot qui finalement ne plaît pas trop à mes « cousins-natio » …

 

Toutefois, puisque les prix immobiliers ne cessent de s'envoler, un impôt sur la propriété – déjà mis en place dans deux métropoles – pourrait être « étendu à d'autres villes », ajoute le document du Parti, sans mentionner de calendrier.

M… (étron) !

« Sicile-du-flot-vert » est aussi attendue là-bas ?

Ça flambe, alors ils en rajoutent pour que ça crame encore plus fort !

Faut vraiment que j’aille leur expliquer en urgence que ce n’est pas ce qui fait baisser le prix du foncier-bâti, au contraire !

 

De leur côté, les gouvernements locaux, lourdement endettés, « vont être autorisés à diversifier leurs revenus en levant des fonds via des émissions obligataires » (c’est Madoff qui va être content…) ce qui leur offrira une source de revenus autre que les opérations immobilières.

Jusqu'à présent, seules quelques villes, dont Shanghai, émettent leurs propres obligations.

Faudrait qu’ils se méfient, quand même, d’où l’importance que j’aille prendre cette carte du PCC.

 

Par ailleurs, « la prise en compte des niveaux d'endettement dans l'évaluation des cadres », (…) « la diminution des participations des gouvernements locaux dans des entreprises », tout comme « la prise en charge par Pékin de certains coûts » des échelons administratifs inférieurs contribueront à « freiner tout gonflement des dettes locales », a estimé Wang Tao.

Là, après tenter de faire du gaullisme, ils vont vraiment être en avance sur nous, sur ce coup-là !

Nos « collectivités locales » crèvent et l’État charge la barque de leurs devoirs tout en serrant le robinet des « transferts »…

Eux feraient l’inverse ?

Fabuleux pays !

 

Enfin, les agriculteurs se verront accorder des droits pour « posséder, utiliser et transférer les terres qu'ils cultivent, et pourront utiliser leurs droits de propriété comme caution » pour des opérations financières, a souligné Chine nouvelle.

Car jusqu'à présent, toutes les terres agraires sont officiellement possédées par l'État, qui en cède seulement la jouissance aux agriculteurs.

C’est sympa pour eux, mais si c’est pour faire du « prêt-hypothécaire », il faudra que je leur rappelle que ça a fini en « subprime » aux USA…

Il est de plus en plus plus qu’urgent que je prenne une carte pour le bonheur d’un bon-quart de l’humanité.

Et puis comme ça, je ne pourrai plus bloguer à vous enquiquiner tous les jours !

C’est qu’internet est « verrouillé », là-bas.

Mais je suis sûr que, membre du parti, ils seront encore capables de me laisser persister dans mes « billets »…

 

Et puis, ce qui ne gâche rien, les autorités chinoises vont assouplir la politique de l'enfant unique et supprimer les camps de travail, rapporte l'agence de presse officielle Chine nouvelle, citant le même document publié après le dernier plénum du Comité central du Parti communiste.

Les parents seront autorisés à avoir un deuxième enfant quand l'un d'eux est lui-même un enfant unique afin de promouvoir « le développement équilibré de la population chinoise à long terme », dit l'agence.

En effet, jusqu'ici, le deuxième enfant n'était autorisé qu'aux couples dont les deux membres sont enfant unique.

Ça tombe bien : S’ils ont besoin d’étalon, je réponds « présent » !

 

En fait, la Chine craint d’être un pays « vieux avant d’être riche ». Elle s’est donc résolue à amender la politique de l’enfant unique, mise en place en 1979 pour limiter l’explosion démographique.

Le PCC a donc décidé d’autoriser les couples, dont un seul des deux membres n’a eu ni frère ni sœur, à avoir deux enfants. « Une décision majeure ».

« La politique des naissances sera ajustée et améliorée progressivement pour promouvoir ’’l’accroissement équilibré à long terme de la population de la Chine’’ », a rapporté Chine nouvelle.

 

Il faut vous dire qu’il tombe sous le sens que la politique de l’enfant unique montre ses limites. D’abord, ça a une vague tendance eugénique et suicidaire.

De plus, une étude, publiée en janvier dernier par la revue « Science » et réalisée par des chercheurs australiens, montre que cette politique risque de pénaliser l’économie chinoise.

Après une enquête menée auprès de groupes de Chinois nés respectivement en 1975, 1978, 1980 et 1983, ces chercheurs ont démontré que les enfants uniques devenaient des adultes plus pessimistes, angoissés, moins à l’aise dans les relations humaines et moins confiants envers les autres.

La confiance étant, rappellent les auteurs de l’étude, un élément clef dans les interactions professionnelles et dans les négociations commerciales.

 

En outre, les enfants uniques chinois semblent moins enclins à prendre des risques, alors que plusieurs études prouvent à quel point la propension au risque est corrélée avec le goût pour l’innovation et l’esprit d’entreprise.

Surprotégés pendant leur enfance, ces jeunes-adultes risquent donc d’avoir du mal à créer les sociétés qui feront la prospérité de la Chine de demain.

En bref, de la graine d’adulte attardé, voire même de « soce-kon-vaincu » !

Et par ailleurs, sur le plan sanitaire, un lien a été établi entre l’enfant unique et le diabète, un fléau en progression fulgurante chez eux.

 

Quant aux démographes, ils s’inquiètent de l’évolution de la pyramide des âges en Chine, mais aussi du déséquilibre entre les sexes, du fait des avortements de fœtus féminins : En 2010, pour 100 naissances de petites filles, il y a eu 118 naissances de garçons.

Et tout un pays d’homos… J’ai toujours dit que dans l’économie, l’important, l’incontournable, ça reste la démographie.

C’est le cœur et même le sang d’un pays qui réussit et va de l’avant.

 

Par ailleurs, la Chine va abolir son système de « rééducation par le travail », dans lequel des personnes peuvent être envoyées dans des camps pendant des années sans procès ni décision de justice, a annoncé vendredi l’agence officielle Chine nouvelle.

Cette décision « fait partie des efforts (de la Chine) pour améliorer (le respect) des droits de lhomme et les pratiques judiciaires » dans le pays, a précisé le média d’État, ajoutant que Pékin allait également réduire « par étapes» le nombre de crimes passibles de la peine de mort.

Et là j’avoue que c’est une bonne chose : Il n’y a rien de pire pour un « Corsu-bien-né » comme moi, que deux choses !

L’exil (c’est historique depuis Socrate et confirmé par Napoléon) et d’être obligé de travailler (ça, c’est génétique)…

 

Tout ceci étant de bon augure, n’est-il donc pas indispensable que je prenne une carte du PCC ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 20/11/2013 08:57


Ah oui !  ...


 


Vraiment superbe !


 


Merci mille fois !

JourdeChine 20/11/2013 08:15


Parfois intérrésant à lire 


Vu de l'intérieur par un ex-gardien de prison qui vivait en France et est retourné en Chine:


http://www.refletsdechine.com/