Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 04:03

Et pour autant, affreusement vrai.

 

Il n’y a qu’à chausser ses lunettes, allumer les phares et regarder un peu dans le rétroviseur.

 

L’élection de « François III » était attendue de tous. D’abord parce qu’on en avait marre sur les deux rives de l’atlantique, les deux rives de la Manche, les deux rives du Rhin, mais également au sud de la Loire de « Bling-bling », le sauveur de la Géorgie, de la Libye, du monde-libre…

 

D’autant qu’il aura fini par défaire toutes ses promesses électorales, une à une, en seulement un an, constatant dans un rare moment de lucidité que ses réformes n’auront servi à rien, sinon à paupériser tout le monde, riches, pauvres, classes-moyennes, pays du sud et encore d’ailleurs.

Ou comment passer pour un génie quand on s’est trompé durant 4 ans !

Ce gars-là a déchiré, dès la première année de son quinquennat, le pacte qui le liait avec le pays de réduire les déficits et d’endiguer la dette publique : C’était marqué comme ça dans son programme.

 

Il était temps qu’il sorte, lui et sa bande de fantoches qui lui ripolinait le dard.

Chose faite : C’aurait été une vache laitière ou un canasson, c’était pareil !

Et je vous jure que dans l’Europe du sud, ils attendaient beaucoup de son successeur, quel qu’il soit.

Combien de fois n’ai-je pas entendu « ça va enfin changer ! »

 

Et ça n’a pas changé. Rien du tout, rien de neuf au niveau européen, que des coups de gueule, des vindictes, des mentons tendus, style « c’est qui qui a la plus grosse ? »

« Monte-bourre » a fait très fort à ce jeu-là des mariolles.

Mais rien pour réguler la finance, même pas la mondiale, juste la nôtre, apaiser mes banlieues qui déboulent maintenant s’entre-tuer jusque sur les pavés des quartiers piétons des grands-magasins de la capitale.

D’une rare sauvagerie irresponsable et ce n’est pas fini.

D’autant qu’il y en a un paquet qui se sont couverts de ridicule par leurs tweets grotesques et leurs dires invraisemblables, dictés par leurs dogmes qui touchent désormais au plus bas de la bêtise politique des caniveaux !

Et ils ont été nombreux…

 

Rien pour équilibrer a minima les comptes publics : On dépense toujours autant, en revanche on matraque beaucoup plus.

Du coup, la TVA ne rentre pas, le PIB est en chute libre, les échanges commerciaux sont « contractés », les déficits plongent, on galère toujours autant pour se loger décemment et encore plus demain.

Mais on enseigne le « progrès social » dans les bouquins de science de la vie à nos gamins avec la théorie du genre, on nous bourre le mou avec le « mariage pour tous » pendant des mois et des mois : Ça c’est de la « social-démocratie » avancée !

 

Première étape : On tape sur « les riches ».

Pas concerné, la plupart applaudit du bout des doigts et conspuent les exilés.

Très bien, ça occupe les medias et l’opinion.

Et puis ça montre accessoirement qu’il y a un capitaine à bord…

Même si le Titanic est poussif et avance à l’allure d’un pédalo pour avoir pris de la bande.

 

Deuxième étape : On taxe les « aisés ».

Parce que taxer les riches, tout le monde vous le dira, ils ne sont pas assez nombreux pour redresser à eux tous seuls la gîte.

Les « pigeons », les « poussins », les allocations, tout y passe et ce n’est pas fini quand on va vous augmenter les « prix-non-concurrentiels » par secteurs entiers (essence, tabac, TVA, médicaments, électricité, titres de transport, gaz, taxes diverses qui ne se voient pas, péages, redevances, contributions, etc.).

 

Troisième étape : Comme ça ne suffira toujours pas, on va devoir « taxer » les « aidés », ceux qui ne demandent rien, puis ceux qui en font la demande.

Moindre remboursements, retraites bloquées, avancements et progressions salariales en retrait.

D’autant qu’il faut bosser plus (sauf dans les « fonctions ») pour payer tous ces « bras-cassés » de chômeurs, de handicapés et autres « incapables » ou malades de la vie.

Sur 27 millions en capacité de trimer, quand vous retirez les rentiers du boulot, fonctionnaires, chômeurs, ils ne restent que 17 millions qui en font vivre … 67 !

Vous avez bien lu : 1 seule personne est obligé de faire vivre, plus ou moins bien, 3,94 personnes.

Elles sont loin les années où on comptait 1 million de chômeurs (et encore…), et 1 million de fonctionnaires et assimilés pour 30 millions de laborieux.

Heureusement qu’on a des robots (pas assez), des machines performantes (et allemandes) pour faire face à ce « choc de compétitivité » !

 

Quatrième étape : On va tailler dans les effectifs. D’abord l’armée, parce qu’elle est réputée « muette » et aux ordres.

C’est en cours jusqu'en ... 2019.

Demain dans les effectifs non-remplacés, en fermant les bureaux des sous-préfectures, des missions et agences notoirement inconnues.

Mais pas dans l’éducation nationale, où la Cour de comptes compte 200.000 « fonctionnaires » qui ne sont pas affectés à l’enseignement et plus de la moitié n’ayant même aucune de tâches à accomplir.

Mais pas à l’éducation nationale où pour faire passer la future réforme de la morale laïque du « ministre-philosophe-Payons », sur 60.000 postes à créer en 5 ans, 1.980 ETP sont d’ores et déjà affectés à des « heures syndicales »…

Mais là non plus, ça ne suffira pas.

 

Tout cela parce que finalement personne n’a eu l’idée de tailler tout de suite dans les dépenses : Externaliser toutes les tâches publiques qui ne relèvent pas du pouvoir régalien de l’État, moyennant contrats, conventions, régies et reprise du personnel ;

Vendre et privatiser ce qui peut l’être ;

Faire disparaître toutes ces inutilités que sont les avantages-acquis et cachés de statuts particuliers… et cachent des tombereaux de règles liberticides que quelques obscures sont chargés de poursuivre sans relâche.

On en a même remplacé la « RGPP » par son équivalent-jumeau, un clone, pour mieux savoir où compter, même si faire et défaire c’est toujours travailler et a l’avantage de remettre les compteurs à zéro pour 5 ans !

Genre les radars qui tuent ou qu’on retire parce qu’ils ne rapportent rien.

Mais là, on vous expliquera que justement ces « gardiens du temple » et de la règle sont nécessaires pour la sécurité de tous et des transactions…

Vous verrez : L’organe crée toujours sa fonction !

 

On nous annonce même une grève des contrôleurs du ciel qui ne veulent toujours pas se bouger le kul au détriment de la Nation, malgré les diktats européens.

Et ils sont bien les seuls à mettre le boxon dans le ciel de leur pays.

Tous les autres ont franchi le cap de la réorganisation de leurs métiers depuis bien longtemps !

On nous annonce la même chose pour le réseau ferré, parce que finalement, les « privatisés » de RFF ne voudraient pas perdre leurs avantages-acquis à l’occasion de leur « filialisation » quand ils seront renationalisés bientôt.

Une manœuvre qui fonctionne toujours aussi bien entre « gens du même monde » : Souvenez-vous des cheminots des premiers TGV !

Ils voulaient être payés au kilomètre parcouru, mais la nouvelle ligne Paris-Lyon était plus courte que l’ancienne, alors on leur a gardé l’ancien tarif…

Peu importe si en allant deux fois plus vite, ils pouvaient doubler leur paye…

Où va-t-on, n’est-ce pas !

 

Il y avait 100 jours pour refaire le monde, notre monde à nous, et depuis plus d’un an, tous les chantiers sont branlants … quand ils ont été entrepris seulement !

Voire à peine ébauchés.

 

Dans les entreprises, chez les syndicats, dans les partis politiques, dans les collectivités locales et chez les maires des grandes villes, c'est la grande inconnue, l’attentisme qui domine parce que personne ne sait où nous mène « François III » à force de ne pas conduire le pays.

En revanche, on a un premier ministre qui a réussi à sanctuariser son aéroport-modèle au fin fond de sa province, mobilisant plusieurs compagnies de CRS qui font défaut dans les quartiers chauds des grandes-villes !

Chapeau l’artiste…

 

Les rapports tous très pessimistes sur la situation de l'économie s'accumulent, tous les signaux d'alarmes sont au rouge.

La croissance est décroissante, en pleine « contracture, le déficit extérieur marque des pertes historiques, le déficit budgétaire s'est encore creusé de 100 milliards en un an.

Tous les diagnostics de droite comme de gauche qui sont faits à Paris, à Bruxelles, à Francfort, à la BCE, à l'OCDE, au FMI disent tous la même chose : Le pays est en déclin-grave.

La seule chose qui progresse, c’est le chômage et la paupérisation qui s’aggrave.

Le degré d'attractivité de l'hexagone, qui était jusqu'à une époque récente un outil fort de développement, est en perte de vitesse.

Les investisseurs étrangers, les entreprises et les cadres dirigeants hésitent désormais à venir s'installer chez nous.

Instabilité fiscale, manque de visibilité sur la politique économique et absence de souplesse sociale, mettent-ils en avant.

Croyez-vous que ça émeut notre Président ou son gouvernement ?

Non, ils vont préférer nous causer du droit de vote des étrangers…

Et nous remettre le couvert pour une prochaine réforme du droit de la famille.

 

En dépit de toutes ces études, ces avertissements et ces alertes, le Président de la république reste figé, immobile, inconsistant, quasi-absent.

À la fin de l'année dernière, la négociation sur les conditions de travail, le rapport Gallois sur la compétitivité et la décision de créer un « choc » par le crédit d'impôt, avaient donné le sentiment qu'il allait abandonner les promesses électorales irréalisables pour un pragmatisme capable de dégager des moyens pour sortir de la crise.

Au moins l’endiguer et ne pas nous laisser entraîner vers des abysses plus désastreux.

Le discours plus convenable adressé aux chefs d'entreprise, la réflexion menée à haute voix sur la social-démocratie ont été interprétés comme autant de signes d'une évolution vers la prise de conscience des réalités.

Que nenni.

En fait, ce qui s'annonçait comme un virage a été de courte durée.

 

Tout le monde reconnaît désormais que les réformes engagées (l'assouplissement des conditions de travail et le crédit d'impôt) sont insuffisantes, voire pourraient être contre-productives.

La prochaine des réformes promises, sur les retraites, est déjà plus que très floue, le redressement des comptes des allocations familiales est inadéquat.

Ils permettent seulement d'opposer aux demandes de Bruxelles un affichage qui ne résout en rien le financement global du modèle social.

 

Les allocations familiales n'étaient pas en danger. Leur déficit de 2,5 milliards est lié au fait qu'on a ponctionné la trésorerie pour boucher des trous dans certains systèmes de retraite.

Plus grave, on rééquilibre le système non pas par une baisse des dépenses mais par une nouvelle augmentation d'impôts.

 

Ne parlons même pas de la déconstruction du système des auto-entrepreneurs, sous le seul prétexte que c'est une des seules inventions de « Bling-bling » qui a plutôt bien fonctionné (même si elle existait déjà dans les faits).

800.000 personnes ont créé leur emploi. Emplois modestes et fragiles certes, mais emplois marchands qui ne doivent rien à personne.

On va en fusiller la moitié pour crime de « lèse-État ».

Leur seul crime ? Ils ont préféré cela au chômage ou au travail au noir.

Incroyable !

On les repousse dans les limites du « système D » de la démerde…

Chapeau l’autisme !

 

Blague, pour vous en convaincre, remettez-vous un an en arrière à « donner une majorité » au nouveau pouvoir entrant.

Et dites-moi s’il est signifiant d’appeler un père ou une mère d’élève, « parent 1 » et « parent 2 » ?

Dites-moi si taxer l’huile de palme est vraiment plus important que de taxer les sodas ?

Dites-moi s’il est vraiment important de payer une administration pléthorique (et à découvert) à contrôler l’ADN des lasagnes et qui se laisse berner par le premier boucher-charcutier venu ?

 

N’a-t-on jamais vu faillite plus éclatante de la « crétine-attitude » ?

Eh bien oui, nous y sommes, figurez-vous, aussi incroyable que cela paraisse.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 02/07/2013 08:21


DJ, quel rapport entre la religion (les traditions et autres dogmes ahurrissant) et hadopi ?


Entre hadopi et la création artistique ?


 


Une oeuvre d'art est unique, et c'est ce qui distingue un "artiste" d'un artisan (c'est dans la doctrine fiscale, c'est dire s'ils s'y connaissent... !)


Un artisan recrée son oeuvre d'art autant de fois que payé.


Un industriel est un artisan qui fait de la production de masse, en principe par machines interposées (et main d'oeuvre)


Mais là, la limite est floue et le fisc fait la distinction (qui avait son importance en matière de taxe professionnelle) au regard des actifs-productifs amortssables en mode dégressif.


 


Les droits d'auteur, normalement ça devrait être "éternel".


La vénus de Milo est "éternelle".


Mes écrits aussi (tant que la plateforme over-blog fonctionne).


Le flacon d'un parfum, tout autant, même si ça devient de "l'industrie".


Une histoire de "gros sous" en somme, parce que bon, je peux reproduire un flacon de parfum pour mon usage personnel comme godet à picole si je ne les revends pas à des tiers.


 


Alors Hadopi (que je n'ai jamais compris), si c'est pour faire du pognon sur le talent d'autrui, c'est parfait.


Si c'est pour un usage "gratuit" via internet, je ne suis plus d'accord.


 


Là-dessus, la "niche" qu'est le statut d'artiste est absolument déplorable : Je te donne un exemple :


Un jour la Seita commande un graphisme pour sa marque "Gauloise" et un autre pour sa marque "Gitane".


Je ne sais plus lequel des artistes s'est fait payé cash parce qu'il avait besoin de pognon sur le moment et quel autre à préféré recevoir un centime par paquet vendu.


Devine quels héritiers sont les plus riches "à ne rien faire" ?


C'eest tout le modèle économique du droit de propriété qu'il faudrait revoir à l'échelle de la planète.


 


Une tâche impossible même pour "Bling-bling".


 


Maintenant, je maintiens que ce gars-là a menti outrageusement entre le moment où il n'était que candidat et le moment où il a accédé au poste convoité.


Je sais, c'est la norme, mais dans notre époque, le menteur c'est un tricheur et le pays meurt corrompu par les tricheurs.


Qu'on s'en invente même des lois liberticides, non pas pour prévenir, mais pour poursuivre et punir les tricheurs.


Ce qui ne changera pas grand-chose, sauf qu'on aura perdu un peu de nos libertés publiques à cause de quelques-uns, dont "Bling-bling" et sa clique.


 


Merci, merci bien !


 


Mais ne t'en fais pas, on en dira autant de "François III" ... plus tard !


Moi, je le dis tout de suite.


Mon coup de pied au kul à moi !

Dj 01/07/2013 22:56


Bien vu! C'est le coup de pompe au... Mais je me le donne là :-)!


Et je suis loin d'etre téméraire :-).


Tu ne trouves pas que l'actu "s'active", les manifs au brésil et l'egypte qui veut se débarrasser des "fréros"; eux qui les vénéraient comme des dieux il y a à peine qques mois!!


Nul besoin de héro et c pour ça que je n'ai jamais rien attendu d'un président donc je n'ai jamais vu sarko comme un "pantin menteur". Il disait au contraire la vérité mais ce serait un menteur
pr qqu'un qui le considérerait comme son "papa"!


Pr Comtesse HADOPI il ne fallait pas le faire, surtout qd les droits artistiques restent bloqués à ... 90 ans!! Ahurissant!


Hadopi aurait été logique (d'autres solutions sont bien meilleures et plus naturelles que la dictature hadopi) siu les droits artistiques étaient réduits à disons 10 ans. Une éternité de nos
jours!


Rappel: un phare de voiture est considéré comme "oeuvre d'art" donc incopiable pendant 90ans! Imaginez la somme de carbonne dépensée rien que par cette idiotie!! Car rien ne peut s'adapter se
normaliser meme un simple phare!


On paie encore des droits sur la peinture des dessous de voitures et encore pr 30 ans! C'est abusif et hadopi a été créé pr favoriser des déjà bien "fats" qui ne produisent strictement rien. Les
artistes évidemment aiment leur paresse de nouveaux riches et évidemment sont d'accord. Ils peuvent parfaitement gagner leur vie rien que par les concerts; ha oui certes il faut "travailler".
Hein ha oui c'est dur; comme pour moi!


 

I-Cube 16/06/2013 08:22


Là, DJ, il va falloir que tu nous dises comment et où !


Parce que si tu réussis, on déclime aussi sec partout ailleurs.


Et si tu as besoin d'un coup de main (voire d'un coup de pompe au kul), on est près !


 


Alors quid ?

Dj 15/06/2013 00:07


C'est insoluble car c'est surtout corruption et religion (pr croire qu'on fait du "bien" en piquant l'argent, des "autres", donc les esclavagiser)...


Y compris quand on cherche à aller contre! Alors qu'il faut simplement se débarrasser de ses "croyances superstitieuse". Moi j'ai bondi qd j'ai appris que mittérand consultait une voyante!!!


Le système est si bien rodé qu'il peut littéralement laminer tout individu qui léverait la tete... seul!


Hier à la TV un paysan burkinabais qui a trouvé le moyen de verdir le désert en adaptant des techniques de culture ancestrales et en les améliorant. Hyper simple; hé bien ses voisins lui ont
brulé son champ car les "simples améliorations" étaient un crime contre les "traditions" (pays "modernes": les traditions sont les religions et rien ne change); qu'il replante mais de nos jours,
20 ans plus tard, c'est son gouvernement qui veut raser sa foret et ses champs pour en faire des lotissements pour la ville qu'il a contribué à faire renaitre en la nourrissant! Et pousser
l'humiliation jusqu'à planter les bornes de terrain au milieu de sa chambre!


Tout est résumé ds cette seule histoire! Le "système" est mort! Sur toute la planète!


Une ONG américaine et une entrevue avec des politiques a washington a poussé son gouvernement à épargner sa foret mais pas encore ses champs!


Mais que d'efforts pour si peu!


Le lien: la corruption et la "passivité" des autres (role des religions!).


Il faut trouver une équipe insensible à ces travers! Religion et corruption!


C'est ce que je tente de faire ailleurs.

I-Cube 13/06/2013 07:57


Le vrai problème, DJ, c'est qu'il est impossible à un citoyen-normal, décent, responsable, de faire confiance à un type qui a menti, triché et mis le pays et ses finances publiques dans un état
pire que n'avait pu le faire "Bat-la-mou".


C'était impossible...


Et c'est un principe qui s'applique aussi à toute son équipe gouvernementale, hélas.


 


A droâte, il nous faut des "hommes-neufs", un programme responsable, logique, cohérent, complet, décent et réalisable.


Ils ne l'ont pas encore, tous qu'ils sont à gagner les municipales en surfant sur le rejet total de la gôche.


Et le pays attendra bien 4 ans encore, à moins d'un coup d'Etat.


 


Or, tu as raison, d'ici à quelques mois, quand on va comprendre enfin qu'avec toutes les mesures débiles et contre-productives qui sont prises, plus celles qu'on nous prépare, comme le dit INCO,
on va s'apercevoir que le chômage s'accélère, que les déficits aussi, que l'endettement également et qu'il va en plus falloir payer des taux d'interêt plus fort, parce que "Mère-Qu'elle" va se
fare battre et que les QE de la BCE n'y suffisent plus, que le pacte de croissance arrivera avec 18 mois de retard, les échéances pourraient n'être que de quelques mois...


1 an maximum.


 


Mais bon, d'un autre côté, ça fait des années et des années qu'on dit ça à tous les vents.


C'était même le sens du courrier que j'ai envoyé au "Chi" en 1995 !


C'est dire...


Et ça fait des années et des années qu'on persiste collectivement dans l'erreur.


 


Donc je vais aller voir ce soir de quoi il retourne chez l'UMP...


Je ne vois plus qu'eux et eux, j'ai l'impression qu'ils ne savent plus comment ils s'appellent, tellement, justement "Bling-bling" perturbe les esprits à écouter tes raisonnements (parce que tu
n'es pas le seul à l'avoir).


 


En bref, on est vraiment dans le kaka, à moins d'un renversement de politique économique, un "180°", là, à l'été, à la rentrée ou avant les préparatifs du budget 2014.


Parce que pour l'heure, de ce que j'en sais, c'est encore pir que le collectif 2012 et la loi de finances 2013 dans la débilité profonde : De quoi faire l'unanimité contre les élus qui le
voteraient.