Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 05:02

Alors ils se réunissent en « comité »

 

La poule, c’était cette idée surréaliste de taxer le carbone. « Bling-bling » s’y était essayé. Avec l’insuccès reconnu pour ne pas avoir pu passer le cap du Conseil Constitutionnel.

Pour une raison qui m’avait échappé jusque-là.

Pas du point de vue juridique – là j’avais pigé – mais parce que techniquement, échappaient à la taxe les plus gros pollueurs du pays.

 

Ce que je n’avais pas alors compris, c’est qu’on nous raconte partout que la cause du réchauffement de la planète (le truc stupide que même les meilleurs experts réunis au sein du GIEC n’arrivent pas à expliquer comment il se fait-ce qu’elle ne se réchauffe pas plus vite…) est due aux émissions de CO2 de l’activité des hommes dans leur « home » planétaire.

Simple à comprendre : En se dispersant dans l’atmosphère, le CO2 forme un « couvercle » qui par « effet de serre » réchauffe ce qu’il y a en-dessous.

Sauf que…

Le fameux CO2 est un gaz plus lourd que l’atmosphère et qu’il retombe invariablement au sol et dans les océans : Plus de « couvercle à effet de serre » à se mettre sous la dent.

 

Oui mais, justement, quand il est émis en haute altitude, et à température élevée de sortie de réacteur des avions, il met du temps à retomber.

Bien plus que celui de votre chaudière à fioul ou votre voiture à gazole !

Qui n’a ni la même température, ni la même altitude.

Et que justement, les avions étaient exonérés de ladite taxe.

Or, un voyage transatlantique, c’est une tonne de CO2 par passager… pour chaque passager !

Autrement dit la « consommation » annuelle d’un citoyen de pays occidental, d’un seul trait, juste pour aller d’une rive à l’autre d’un océan en quelques heures…

Même que notre « poète » qu’est Hubert Reeves s’est alerté la semaine dépassée dans une chronique de ces « comportements responsables » qui consistent à s’abstenir de prendre l’avion.

Lui, il est pour les échanges d’hommes, de marchandises, d’idées, de débats tous azimuts, nonobstant les déplacements rapides et transcontinentaux.

C’est dire.

 

Et les « sages » du « cons-cons », ils s’étaient souvenus de leurs cours des collèges et en ont tiré les conséquences logiques : Taxe inéquitable qui ne respecte pas assez le principe d’égalité devant la charge de l’impôt.

Donc … censure !

Merci qui ?

Les bouquins d’initiation à la physique des gaz que plus personne ne sait consulter.

 

Seulement voilà, « Bling-bling » s’est fait salement virer et on se tamponne depuis « François III », le « Flanby-à-la-fraise-des-bois » qui se demande encore pourquoi il ne parvient pas à faire la police dans son gouvernement et sa majorité parlementaire avec ses « associés » écolos.

Lui qui ne sait même pas comment il est arrivé là, alors que rien ne l’y avait préparé…

D’ailleurs, comme d’une promesse au sourire de « Miss-Sicile-du-flot-vert » qui n’en peut plus de faire le grand-écart le kul entre deux chaises, un coup dedans, un coup dehors du gouvernement, tendant ses parties charnues au premier volontaire pour la piner lui mettre un shoot à la faire enfin décoller vers un ailleurs radieux, la taxe revient via un « comité pour la fiscalité écologique » !

Mais si ! Ça existe aussi : Il ne suffit pas de croire, il faut savoir.

 

Nous n’avons pas encore abordé le Code des douanes dans notre inventaire des « diverses taxes » qui vous polluent l’existence.

Les imbéciles pensent que les douanes, c’est du ressort des frontières, repoussées depuis quelques temps aux limites politiques de la zone euro.

Mais y’a pas que ça, naturellement : Il y a aussi les taxes qui renchérissent le coût d’un produit à l’intérieur des frontières politiques de notre pays, celui que j’aime tant !

 

Et y est acté le relèvement de la taxe intérieure de consommation par l’introduction d’une composante carbone effectif pour le gaz depuis le 1er janvier. Il sera d’ailleurs définitivement en place dans sa nouvelle composante-carbone en 2016.

Comme pour les « vaches-péteuses », au cas où vous ne sauriez pas que si on met une « taxe au pet des vaches », eh bien elles ne péteront pas moins et elles ne paieront rien du tout pour autant.

C’est vous, quand vous mangerez votre steak, qui paierez l’addition.

Sauf si vous devenez végétariens, naturellement.

Mais d’ici-là, on vous aura inventé une « taxe sur l’herbe » : Il y en a d’ailleurs sur l’eau, le vin et tout le reste, et même l’eau de pluie…

Et que nos « sachants » qui sachent, ils ont fait tourner leurs calculettes pour s’émouvoir des conséquences potentielles sur votre porte-monnaie : Après tout, ils sont payés pour ça par vos impôts !

 

Pour résumer, ce sont 4 milliards d'euros de recettes supplémentaires attendues de la taxe carbone en 2016. Qui serviront à financer pour partie le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (Cice).

Tu bosses moins cher, mais à condition de payer plus cher : La logique étatique et interventionniste ubuesque de ce pays que j’aime tant !

Jamais on n’arrivera à être payé plus pour dépenser moins (et financer avec nos épargnes les investissements de nos créations de richesses de demain …. Vous verrez !)

 

Et là, tout d’un coup on s’aperçoit que les ménages vont quand même ressentir le coût de la contribution « climat énergie », arrachée par les écologistes au gouvernement lors de l'adoption de la dernière loi de Finances.

Pas très bon pour gagner des élections des électeurs tondus à vif…

 

Déjà effectif pour le gaz depuis le 1er janvier, le relèvement de la taxe intérieure de consommation (TIC) sur les énergies fossiles (gaz, fioul, essence) par l'introduction d'une composante carbone sera donc définitivement « installé » en 2016.

À cette date, cette mesure devrait faire rentrer 4 milliards d'euros dans les caisses de l'État, dont … 2,6 milliards apportés par les ménages.

Sauf qu’on rappelle que le différentiel est fourni par les entreprises, qui se feront une joie de vous la refacturer… quitte à diminuer les portions pour le même prix, n’est-ce pas !

 

Si on a la vue courte et qu’on s’en cantonne à la facture présentée directement à l’électeur, cette hausse de la TIC entraînerait un surcoût annuel de 98 euros par foyer en 2016 en moyenne, dont 57 euros pour le chauffage et 41 euros pour le transport, selon une estimation provisoire que vient de réaliser le Commissariat général au développement durable (CGDD, encore un « truc » qui existe aussi…) et basée sur les consommations constatées en… 2005.

Et cette première estimation appelle des nuances.

 

Le surcoût sera plus élevé pour les ménages se chauffant au fioul que pour ceux recourant au gaz.

Les ruraux seront plus impactés que les urbains.

D’où l’avantage de vivre à Paris, s’enrichir sans rien faire en étant proprio de son « cruttiu » grâce à la pénurie du foncier organisée par « M’ssieur-l’Maire », parce qu’en plus, on y brûle nos ordures-ménagères qui fait de la vapeur qui nous chauffe en « Chauffage-Urbain » (le CPCU sous les trottoirs) : Pas de gaz, pas de fioul, juste un peu d’électricité-nucléaire pour les pics de chaleur bien confortables…

Le panard, vous-dis-je !

 

Ces chiffres et considérations ont logiquement nourri la réflexion du Comité pour la fiscalité écologique (CFE), qui s'est penché sur les mesures de compensation à mettre en œuvre et tenter de nous monter une nouvelle usine à gaz incompréhensible dans notre dos.

Des trois scénarios qui viennent d'être examinés par l'instance présidée par l'économiste « Chris Deux-Perd-t’huis », le mieux partagé est celui d'une compensation forfaitaire réservée aux ménages situés dans les plus bas déciles en termes de revenus : Ça tombe bien, je suis concerné depuis que je ne déclare plus rien !

Pôvre comme Job, moi le proprio dans les beaux quartiers de la kapitale : De quoi se bidonner un moment, non ?

 

« Cela représenterait de l'ordre de 200 euros par an et par ménage ou encore 17 euros par mois », estime « Katheline Chou-Berre », professeur d'économie à Paris-I.

La préconisation qu'elle a portée devant le CFE se base sur la redistribution auprès de 3 à 4 millions de ménages des 700 millions d'euros de compensation prévus par le gouvernement au titre de la contribution climat énergie !

Hein, vous avouerez que c’est formidable : Je t’en pique 4 milliards, je t’en redonne 700 millions et tout le monde va être content, pensent-ils, les gueux !

 

Un deuxième scénario, visant à introduire d'autres critères, en plus des revenus, pour lutter contre la précarité énergétique, est apparu moins réalisable.

« La précarité énergétique ne concerne que le logement et pas les transports », explique la même, en pointant la complexité d'un tel dispositif.

Comme quoi, elle conserve encore un peu de bon sens.

 

Enfin, le dernier schéma, qui consiste à convertir cette compensation de 700 millions d'euros en aides à la transition énergétique au bénéfice des ménages les plus modestes, lui, apparaît peu pertinent.

« On ne change pas une chaudière avec 200 euros », commente un expert du CFE.

Moi non plus : Elle est collective !

Et mon ballon électrique d’eau chaude en cas de panne, il m’a coûté 1.500 euros (dix « boules » le litre et comme les pannes ont été nombreuses, j’en ai bouffé pour 5 MW/h de courant à l’année)…

Mais ça va mieux depuis qu’un pignouf est venu régler le problème avec son tournevis : 2 ans qu’on l’attendait, celui-là, dans la copro…

 

Quelle que soit la forme de la compensation qu'il retiendra et qui doit être mise en œuvre dans la prochaine loi de Finances, le gouvernement ne fera de toute façon que des mécontents, pronostique-je.

Heureusement, pour l’heure, le projet d'avis soumis au CFE n'a pas recueilli de consensus, le Medef s'étant abstenu, tandis que FO et la CGT ne sont pas prononcées.

Mais ne vous en faites pas, après la reculade sur la « taxe-poids-lourd », les portiques sont toujours en place ai-je pu constater le week-end dernier, taxe qui va revenir jusque dans vos assiettes d’ici peu, il s’agit cette fois de se faire didactique : Un grand moment de pitreries à venir !

J’en rigole déjà…

 

Parce que bon, quand on tond un mouton, si on l’écorche, il se rebiffe : C’est la grande leçon de la révolte des bonnets-rouges !

Alors quand il s’agit de plumer la poule aux œufs d’or, faut faire attention à ce qu’elle ne planque pas ses œufs dans des caches introuvables, tellement elle a la honte de se promener « kul-nu » !

Question idiote : Vous croyez qu’ils vont tenir jusqu’en 2017, à ce régime-là ?

 

Le pire, et ce qui rend encore la chose encore plus drôle, c’est qu’il s’agit une nouvelle fois de projets avortés de la précédente mandature : Désormais, ils manquent d’idées à en avoir de nouvelles.

On respire mieux, hein !

Partager cet article

Repost 0

commentaires