Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 16:32

En tout cas … pour moi !

 

Non pas que je parte en vacances estivales dès ce soir, loin de là. Mais lundi prochain, je suis sur la route « en mission » pour envisager les moyens de redresser une « boutique » qui ne va pas bien : Juste un « diag ».

On verra en septembre ce que décideront les « propriétaires » de ladite boutique, si par hasard elle est « sauvegardable » !

Bref, ils anticipent les problèmes – hélas déjà en cours – alors que tout s’effondre autour d’eux : C’est la saison avancée des mauvaises nouvelles !

 

Vous vous souvenez que c’est « un de mes métiers » opérationnel, qu’on en avait ouvert une rubrique « une peu » théorique ici-même afin de vous faire découvrir les différentes étapes qui mènent à la réussite de ce type d’opération.

On n’en a pas fini avec la « Société Match », un peu bousculé que j’ai été depuis l’automne dernier, par la vie de nos « fats et sachants » qui ont emporté toutes les priorités sur ce blog. Bref, je n’ai pas eu le temps d’en faire plus pour vous narrer cette « histoire-là » : Avec les vacances arrivant, j’aurai peut-être l’occasion de m’y remettre.

 

Et que comme d’habitude, n’arrivent sur mon bureau jamais que les « cas désespérés » de TPI ou PME diverses.

Et c’est à chaque fois l’occasion de découvrir les ressorts d’une activité … nouvelle pour moi : Je suis en apprentissage permanent !

Là, c’est « côté sud-ouest », à une poignée dizaines de minutes de route des « pins de l’Ami-râle ».

Je devrais être de retour vendredi prochain. Mais c’est pour mieux entasser dans le coffre de mon « tas de boue à roulettes » et à la va-vite un mois de fringues, une imprimante et un scanner : Je monte une crèche en « Corsica-Bella-Tchi-tchi », là comme ça, pour le plaisir et je profite de mes vacances sur l’île de Beauté pour se faire !

Me manquera toujours un accès Internet régulier et fonctionnant correctement (l’ADSL n’arrive toujours pas partout dans mon maquis, sauf par les vols de corbeaux : Pas commode !) et donc, pour « compenser » et comme d’habitude, je vous mets en ligne le roman d’été au rythme d’un chapitre par jour, jusqu’à mon retour.

 

C’est la suite de celui de l’année dernière, le « tome II » en somme. Le thème dissimulé derrière tous ces « billets », c’est le « meurtre par procuration » : Paul se fait justice « Au nom du père », le sien assassiné par les équipes du professeur Risles.

Risles faisait « commerce d’organes » pour être une sommité méconnue de la greffe d’organe. C’était un « mangeur de chair fraîche » dont il se servait à la demande pour le plus grand bien de ses « clients » les plus riches !

Initialement, ce roman ne devait faire qu’environ une trentaine de chapitre.

Et puis au fil de l’écriture, il a enflé démesurément (et encore, je vous ai épargné un vaste cours sur l’histologie tissulaire : + 80 pages Word…).

J’ai donc coupé en deux.

 

En deux parties inégales, puisque le deuxième tome devait ne faire que 34 chapitres dans un premier jet.

Et quand j’ai tenté de le mettre en ligne une première fois au mois de juin dernier, les trois-quarts des « billets » ne passaient pas : Over-blog a ça de désagréable, c’est qu’il n’accepte pas plus de 130.000 signes « html », là où d’autres en prennent plusieurs millions sans souci !

Et encore, « avant » en version 1.0, c’était à peine 100.000.

Et comme il ne s’agit pas des caractères typographiques, mais bien de tous les codes qui annoncent un chaîne de caractères typographiques, qui sont bien plus long, au-delà de 6 pages Word, il y a parfois des soucis de mise en ligne, notamment quand on met en italique certains bouts de texte ou quand on abuse des guillemets.

Bref, la « cata » !

 

Il a fallu que je redécoupe quelques chapitres, à la hache, cela va sans dire, que j’en en retire d’autres, que j’en remette parce que ça ne « collait plus » (et il y en a encore quelques-uns d’inutiles…) y revenir afin que « ça passe » avec 44 chapitres plus deux d’introduction qui sont un résumé du « tome I » : Ceux-là, vous les aurez demain et dimanche.

Car j’ai hésité : Je pouvais aussi vous en mettre deux par jour pour rester sur un format de 60 chapitres, ou encore vous faire un tome III pour l’été 2013.

 

Mais non, mais non, en août 2013, il faut que je vous raconte l’été 2012, là, celui qui est pluvieux, celui qui pourrait changer la face du monde !

Le scénario émerge petit-à-petit dans mon cerveau « un peu » tordu : C’est tellement complexe, que je ne sais pas si je vais y arriver à temps !

 

Bref, pour revenir au « tome II », il couvre la période été 2010 à celle du printemps 2012.

On s’était quitté avec « Opération Juliette Siéra » fin août 2010.

Le tome I de « Au nom du père » couvrait la période de mai à septembre 2010, en chevauchant sur le précédent épisode.

On reprend avec le tome II en septembre 2010 et on pousse jusqu’à juillet 2012.

Notez que le suivant, « Parcours olympiques », il chevauche lui-même un bout du tome II pour démarrer à mars 2012 et ira jusqu’à l’hiver 2013.

Toutes indications pour ne pas vous perdre en route…

 

Parce que personnellement, je vous abandonne jusqu’au début du mois de septembre et sa rentrée des classes, en espérant que personne ne viendra couper la route de mon « bolide estival à roulettes » mettant fin « impromptuement » à mes « délires bloguesques » !

Et comme à l’accoutumée depuis 2009, je suspends donc « les commentaires » : Ceux que vous aurez laissés, ils seront validés à mon retour seulement.

Et seulement si je le veux bien, s’ils ne sont pas illicites, illégaux, etc. comme aux termes de la loi en vigueur dans ce pays : Pas question que des sagouins mettent des « liens pornos » dans leur commentaires en mon absence ou y laissent des propos « anti-quelques-choses » du plus mauvais effet !

 

Donc, donc, je vous confie les clés du pays.

Bonnes vacances aux aoûtiens !

Bon retour aux affaires aux « juilletistes » : Soyez tous sages en mon absence !

Ne faites pas trop de konnerie avec mon pays : J’y tiens à celui-là.

Et suivez l’actualité, parce que nous y reviendrons l’année prochaine…

 

I3

Partager cet article

Repost 0

commentaires