Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
16 juillet 2013 2 16 /07 /juillet /2013 04:04

QUE JE NE SERAI JAMAIS Président de mon pays !

 

Tant pis pour mes fantasmes d’alcoolique et mes ambitions personnelles relatives à la cave de l’Élysée !

C’est que figurez-vous, j’ai suivi sur écran géant, donc « en live », le défilé des Champs-Élysées (qui n’a pas retransmit les huées du public tout du long du parcours « du chef »).

 

Eh bien moi, au lieu de rester stoïque, voire inexistant, falot, la veste trop courte avec son bouton arrimé à la colle, quand j’entends « la Marseillaise », je pleure.

C’est irrépressible et ça vient des tripes.

Idem pour le « chant des partisans ».

 

Vous me voyez ensuite expliquer à « Chat-zale » le pourquoi d’un tel comportement ?

Un Président qui pleure, pensez donc !

« J’entretiens avec les symboles de Ma République, une relation toute personnelle et passionnelle.

Dès la première mesure, les larmes me montent aux yeux en pensant à ces millions de personnes qui se sont fait trucider, étriper à travers les âges pour que rayonnent à jamais les valeurs universelles d’humanité et de Liberté que porte Mon Pays à travers le monde et tout le cosmos.

Je suis l’héritier direct de tous ceux-là.

Ils ont fait ce que je suis, pour m’avoir ainsi façonné sans le savoir et c’est ma façon de leur rendre un hommage définitif, toujours renouvelé et éternel. »

Vous voyez d’ici-là la tronche de la miss journalistique devant une telle déclaration ?

Et la presse de devoir raconter que j’étais bourré ou en voie de l’être, peut-être ?

 

Eh bien non, au contraire, « François III », en expert averti de lui-même qu’il est, il est capable non seulement de s’affubler d’une veste trop étroite pour son embonpoint inflationniste, mais de féliciter aussi le para pour la « réussite de son saut ».

Non mais !

Quatre minutes de descente pour la 30.000ème fois et plus, et l’autre attendait qu’il se vautre dans un bain de sang ?

C’est une plaisanterie, là ?

D’autant que celui-là a justement atterri sur le kul, alors que mon instructeur, avec à peine le tiers de sauts en moins, il est capable de terminer en longues glissades sur le pavé, histoire de profiter du moment…

Absolument et « présidentiellement » ridicule.

 

Mais le plus ridicule était à venir…

D’abord, « Pépère-le-gros-mou », il se sent très bien là où il est et qu'il s'y verrait volontiers pour dix ans, tellement qu'il est déjà satisfait de son bilan prétendant que la situation du pays s'améliore (vertigineusement… Et c’est moi qui serais bourré ?).

La reprise, elle est là.

La production industrielle repart.

La consommation connaît un léger regain.

Les embauches commencent à progresser.

Le second semestre sera meilleur que le premier.

Il faut dire qu’espérer qu’il soit pire, ce serait très ambitieux…

Et pourtant, vous verrez, il va y arriver.

Totalement shooté, le mek !

 

En bref, sa politique est bonne et il en anticipe (très, très en avance) des effets positifs : C’est comme si les résultats étaient déjà acquis.

Hallucinant !

« Nous, « soces », nous ne pouvons pas nous tromper, à plus forte raison si nous sortons de l'Ena, le temple de tout savoir », aurait-il pu affirmer !

Une anthologie de contre-vérités, un festival de pirouettes, un enfumage du peuple, celui qui souffre au quotidien, demandeurs d'emploi, laborieux, contribuables, retraités, qui ne trompe plus qu’un quart des sondés qui font l’opinion !

C’est dire que la dose de « moquette fumée enroulée dans les rideaux » a dû être bien nourrie…

 

Pire, au bout du bout de son interview, aucun contenu, pas d’annonce et même pas l’ombre d’une preuve de ses dires, émis devant la façade de ce palais où il avait juré avec mépris de ne plus s'exposer – « je me suis ravisé », dit-il sans la moindre gêne.

Dans un jardin totalement désert…

Tout un symbole : La solitude du « petit-gros » qui parle vide, dans un parc vide, à un peuple vidé et absent.

 

« J'ai un devoir : Faire qu'on puisse dire que j'ai permis de faire avancer le pays. »

« La politique, ce n'est pas de la magie, ce n'est pas un tour de passe-passe. C'est une volonté. C'est une stratégie. C'est une cohérence ».

Il a réaffirmé sa promesse d'inverser la courbe du chômage fin 2013.

Mais on aura retenu la menace de nouveaux impôts l'année prochaine : « Je ne ferai d'augmentations d'impôts que si elles sont indispensables ».

« Dans l'idéal, le moins possible », promettant, pour les éviter, « autant d'économies que possible ».

14 mois qu’on en attend les signes concrets…

« Vous me parlez des impôts, bien sûr vous croyez que c'est agréable quand on arrive au pouvoir, ça m'est arrivé donc l'année dernière, j'hérite d'une situation, il y a eu 600 milliards de dettes, il y a un déficit qui n'est pas comblé... »

CQFD : Il ne sait même pas compter ! Il y a le triple de « dette-endettée »

Et on veut que ça s’améliore ?

 

Car le problème, c'est qu’il avait, le 28 mars dernier, déjà annoncé qu'en 2013, le gouvernement ferait des économies pour qu'il n'y ait pas d'efforts supplémentaires demandés aux « Gaulois de Gauloisie-ruinée ».

Il avait même précisé qu'en 2014, en dehors de la hausse de la TVA pour financer la compétitivité, pour les ménages, il n'y aurait « aucune autre augmentation d'impôt que celui annoncé. »

Alors pour 2014, « il y aura oui ou non une augmentation d'impôt ? La fiscalité ne cible-t-elle pas finalement les classes moyennes ? » questionne les « journaleux ».

« Il ne vous a pas échappé que depuis un an nous avons rétabli l'impôt sur la fortune, il y a eu l'augmentation de l'imposition sur les revenus du capital... ça touche qui ?

Pas les classes moyennes mais ces grandes fortunes, lesquelles ont bénéficié d'une augmentation des cours de bourse... Je ne veux pas punir, je ne suis pas là pour spolier, pour interdire, ce que je veux c'est que les grandes fortunes soient solidaires.

Qu'est-ce que je dois faire ? Autant d'économies que possible pour qu'il y ait moins de prélèvements qui soient faits... Il y a aura un effort historique d'économies... »

Une preuve de plus « autisme-trisomique » : 1 million de contribuables à venir en plus avec les aménagements de l’IR, sont-ce tous que « des riches » ?

Quant à l’ISF, il n’a jamais disparu, mais au contraire largement augmenté, tant par les assiettes que par les taux effectifs…

 

Alors que d’un autre côté, il ne peut « pas écarter » une hausse des prélèvements l'an prochain pour financer la protection sociale, et en particulier les régimes de retraite !

Notamment les cotisations et un coup de rabot sur certains avantages fiscaux dont bénéficient les retraités les plus aisés (CSG réduite, exonération d'impôt sur les majorations pour enfants…) et de confirmer en plus que la durée de cotisation nécessaire pour toucher une retraite complète serait relevée.

Mais non, vous avez mal lu : Ce n’est toujours pas une augmentation des prélèvements obligatoires dans son esprit.

Fabuleux…

 

Quant au « côté économies », il s'est soi-disant fixé comme objectif que l'État dépense chaque année moins de 53 % de son PIB d'ici 2017, sachant qu'il en a dépensé 56,4 % en 2012 (et que la moyenne dans la zone euro est de 49 %).

À titre de comparaison, pendant le quinquennat de « Bling-bling », le taux des prélèvements obligatoires est passé de 43,2 % en 2008 à 43,7 % en 2011. Quant à la part des dépenses publiques dans la richesse nationale, elle avait augmenté de plus de trois points en cinq ans, à 55,9 % à mi 2012.

Méthode Coué ou seulement « crétine attitude » ?

D’autant que le PIB chute, écrasé par les prélèvements obligatoires…

Un dénominateur plus petit, alors que le numérateur du pourcentage ne baisse pas de son côté, il va falloir qu’il retourne faire ses classes en CP…

 

Et il a profité de l’occasion pour envoyer quelques messages.

À sa propre majorité : Un appel au rassemblement, pour ne pas dire à l'ordre.

« Il y a un principe. Si on veut gagner, il faut être à mes côtés », jugeant d'une « extrême gravité » la montée de « Marinella-tchi-tchi ».

Et de tenter de nous justifier l'éviction de « Delphes-Bateau-sur-l’eau » du gouvernement et le maintien d'un « Monte-Bourre » qui multiplie pourtant les positions « dissonantes ».

« La seule ligne qui ne doit pas être franchie, c'est le budget. Restent ceux qui l'approuvent et l'appliquent ».

Bon, là les « chéris », ils n’avaient rien pigé des dires de la Miss à qui on reproche encore de nos jours son opinion relative à la montée en puissance de la « Miss-FN »…

 

De rajouter que, lui président, « il n'y aura pas d'exploration » des gisements de gaz de schistes, a-t-il tranché à l'attention des « écolos-bobos ».

Il a forcément tort, même si on passera finalement par la case « hydrogène » : J’y reviendrai.

 

Et au passage un coup de griffe à « Bling-bling » quand il a pris la défense du Conseil constitutionnel de son pote-immodéré « Deux-braies ».

Y’avait pas à en dire quoique ce soit : Ledit Conseil n’a fait que suivre les motivations de la commissions de contrôle des comptes de campagne…

 

Je n’ai décidément pas qu’une seule raison de pleurer.

Mais le jour où vous verrez un Président de la République de mon pays pleurer en public à écouter l’hymne national au garde-à-vous, vous mes « lecteurs anonymes », vous saurez enfin mon nom à rapprocher de mon pseudo « d’Ignoble-Infreequentable ».

Gardez ce « secret-là » bien au chaud, SVP.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 18/07/2013 17:00


@ Roger : Situation ubuesque oui !


En plus on venait de perdre le dernier triple AAA qui nous restait, comme d'un coup de semonce.


Personnellement je pense qu'il y a de quoi halluciner.


 


Mais vous avez peut-être raison : Il faut abolir définitivement cette façon de gouverner qui surnage dans un ailleurs stratosphérique, guidée par des dogmes déconnectés des réalités.


Et pour ça, boire la coupe jusqu'à la lie, jusqu'à l'écoeurement complet, total,n définitivement.


Je ne sais pas et c'était la théorie de "mon papa à moi" (celui qui me fait frémir quand je l'évoque : le même quoi ! Mais qui me manque encore et encore).


Lui pensait qu'il fallait 20 ans de "socialisme" pour que la baudruche se dégonfle définitivement de son propre vent.


 


On en a eu 14 ans par petit-bouts.


5 + 5 et encore 5 à l'occasion de la 3ème cohabitation.


Là, on va s'en prendre pour encore 4 ans après avoir passé 1 année de folie.


J'en ai ras-le-bol : ils foutent tous le camps, les talents, les "haute-matière-grise" à forte densité.


Il n'y a plus personne pour vouloir se battre dans cette débacle de la "crétine-attitude".


Alors qu'on en arrive au bout, justement.


 


Et plus vite qu'on ne le croit, semble-t-il.


Attendons les élections de mars pour un premier choc : un raz-de-marée anti-soce, qui va hélas faire le lit de "Marinella-tchi-tchi" ce sida du patriotisme qui se nomme lui-même "nationaliste".


Puis en juin avec les européennes, où son parti va devenir le premier parti de "Gauloisie-déboussolée", avec un score de 25 à 28 %, plus que chacun de tous les autres.


Ce qui je l'espère, donnera le temps de faire le ménage chez "mes potes" Gaullistes.


Mais ça, j'en suis moins sûr.


De moins en moins d'ailleurs, tant qu'ils n'auront pas virer tous les "fats" qui ont préempté le parti.


Et ils sont nombreux...

Roger Nimo 18/07/2013 13:35


l'espoir est de mise - car ce que l homme ne peut comprendre comment aurait il pu l'inventer?


 


la survie de l'Etat met le peuple dans une situation désespérée - excellent .

I-Cube 17/07/2013 08:28


@ "l'Ami-râle" : Comme quoi j'ai de l'avance sur vous !


 


81, j'étais sur le qui-vive, mais dès que "mort-roy" a commencé à mettre le pays à genoux, j'avas la colère au coeur.


J'étais encore à la fac et Dieu sait si je me suis "frité" à l'époque contre tous mes "gôchistes" de prof !


Enfin pas tous non plus.


Je me disputais même sévère avec "mon papa à moi" (celui qui me fait frémir quand je l'évoque) l'engueulant d'avoir laissé "faire ça" à mon pays.


Le "pôvre" !


 


Non, l'affaire ne sera finalement jamais révélée (sauf peut-être en 2016, je ne sais pas).


Regardez donc le post d'aujourd'hui : Même "J'y-aime-Air-Haut" tente de camoufler le fiasco du grand-empurnt de "Bling-bling" en votant une "rallonge".


Il n'est même pas question de faire "rendre gorge" à tous les détenteurs des "miettes", comme vous nous l'indquez dans l'affaire "cas-zut-hack".


D'ailleurs, on ne lui a même pas confisqué le petit-bout "officiel".


 


Le voilà le fil rouge du roman de l'été 2014 sur ce blog dont je vous entretenais par courriel : Maintenant, j'ai presque tous les éléments pour en commencer l'écriture ce mois d'août.


Restera à trouver le titre...

I-Cube 17/07/2013 08:19


@ Jour de gloire : Je n'aime pas trop le champagne, de toute façon : Un vin blanc des plus médiocre qui ne "passe" que s'il est frais-frappé et qu'il a plein de bulles, plus ou moins fines !


D'ailleurs, plus elle sont grosses, plus le vin est mauvais... et inversement !


Essayez donc de dégager les bulles et de boire éventé : Ca ne casse décidément pas 3 pattes à un canard, même "Du-chêne".


 


Quant au "lyrisme morbide" et cub-hic, ce n'est pas de mon fait, mais bien de celui des fats qui se la pètent.


Juste une conséquence.


Je serai bien mieux au soleil en haut de ma montagne, plongé dans les odeurs de mon maquis, à regarder les nuages qui passent.


Peut-être même que j'emploierai ce temps en méditations dont personne à part moi (et Dieu s'il existe) saurait les pérégrinations et l'enrichissement perpétuel que cela pourrait m'apporter.


 


Mais l'époque me le refuse obstinément !

L'Ami-râle 17/07/2013 00:15


Vraiment émouvant le chant des partisans.


C’est notre passé guerrier, parfois de fou de liberté, qui me remonte le moral face à la médiocrité ambiante de la classe
politique.


 


La résistance est la seule voie pour repartir un jour sur des bases saines.


Pour ma part, je suis entré en résistance en janvier 1998 lorsque j’ai dénoncé le détournement, par « Myth-Errant »,
des 7 milliards d’euros d’indemnités de la guerre du Golfe de 1991.


Le dossier n’est toujours pas réglé et la révélation au public sera l’occasion, je l’espère, d’entendre de nouveau la
Marseillaise, et le chant des partisans, dans nos villes et nos campagnes.


 


Mais il va falloir trouver des politiques avec une âme de guerrier !...


C’est loin d’être joué…