Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 05:03

Je mets les pouces !

 

Je suis complétement débordé par quelques urgences du moment, imparables et qui vont nécessiter que j’aille, moi le « boss », plonger avec masque et tuba dans la poussière des archives dès ce lundi matin, alors je prends la précaution de mettre en ligne ce « billet » en avance, dès fois que je n’aie pas le temps de bien comprendre des conséquences du scrutin de dimanche en huit pour en faire un commentaire pas trop stupide.

Ça tombe assez bien, de toute façon, j’ai dans « mes archives » un petit post que j’aurai mis en ligne tôt ou tard…

 

Il s’agit de l’exemple japonais, dont on a d’ailleurs déjà parlé il y a longtemps. Lui et sa déflation.

Dans les années 1970 et 1980, la hausse généralisée et auto-entretenue des prix ressemblait à un dragon indomptable.

Aujourd'hui, dans les pays avancés, c'est devenu un petit chien que l'on essaie désespérément de faire sortir de la niche pour ronger l'os de la dette, qui reste immense.

La seule façon de la rembourser, d’ailleurs.

Et l'Europe craint de ne pas y parvenir.

C'est même le souci premier de la Banque centrale européenne après le feu-vert implicite lancé la semaine dernière par le patron de la Bundesbank qui n’a échappé à personne, élections locales ou pas.

 

L'Amérique, elle, semble mieux faire. Il faut dire que c'était l'obsession de longue date de Ben Bernanke : Celui qui présidait la banque centrale jusqu'en janvier dernier avait prononcé dès 2003 un discours très remarqué sur les moyens de lutter contre la déflation.

Mais c'est au Japon que cette lutte est la plus spectaculaire.

Le Premier ministre, Shinzo Abe, a même donné son nom à cette politique : « Abenomics » !

Le gouvernement et la banque centrale ont engagé des moyens sans précédent pour sortir de la déflation qui fait enfler la dette de façon aberrante.

Hélas sans garantie de réussite jusque-là.

 

Ce lundi, Tokyo a mis en place une mesure simple pour soutenir la hausse des prix : Un relèvement de la TVA.

Ceci peut bien sûr nous sembler familier, alors que nous venons d'en subir une au 1er janvier, qui vole les « Gaulois » directement au porte-monnaie, par entreprises intermédiaires… chargées de la collecte généralisée.

Ou aux Espagnols, aux Hongrois, aux Italiens qui y ont déjà eu droit.

 

Sauf que les Japonais y vont beaucoup plus fort. La TVA va passer d'un coup de 5 à 8 %. Les recettes publiques devraient ainsi progresser de 1,5 point de PIB – cinq fois plus que le petit coup de pouce de « Gauloisie-failliteuse ».

Les prix vont donc fortement accélérer.

La hausse devrait atteindre de 2,5 à 3 % sur l'ensemble de l'année 2014, un rythme jamais observé depuis plus de trente ans chez eux !

 

Les salaires semblent aussi repartir de l'avant. La négociation salariale de printemps, le fameux « shunto », a débouché début mars sur des augmentations, pour la première fois depuis six ans.

Sous la pression de leur gouvernement les grandes entreprises ont cédé, comme en Allemagne d’ailleurs, même si ça reste plus « consensuel ».

« Nous voulons contribuer à la création du cycle économique vertueux prôné par le gouvernement », a ainsi soutenu l'un des dirigeants du géant de l'électronique Toshiba.

Qui a royalement accordé des augmentations de… 7 à 14 euros par mois !

Le constructeur automobile Toyota a poussé jusqu'à 19 euros.

Des hausses de salaires symboliques qui ne compenseront même pas le relèvement de la TVA !

De plus, les grandes entreprises pourraient tenter de demander à leurs fournisseurs des baisses de tarifs pour compenser la hausse salariale…

Un peu comme savent si bien le faire nos « distributeurs » qui veulent récupérer une forte partie du CICE de leurs propres fournisseurs.

Les économistes les plus optimistes espèrent toutefois que le « shunto 2015 », se déroulera sur un marché du travail plus tendu, plus favorable aux salariés.

 

Shinzo Abe avait employé une autre arme pour relancer l'inflation, dès son arrivée au pouvoir fin 2012 : Une dévaluation brutale du yen.

Il avait imposé à la Banque du Japon un virage sur l'aile de sa politique monétaire, en menaçant ses dirigeants de faire passer au Parlement une loi annulant son indépendance. Comme quoi, l’indépendance des banques centrales, ça reste du vent !

La banque centrale a désormais un objectif d'inflation à 2 % en 2015, comme sa consœur européenne.

 

Mais contrairement à la BCE, elle a aussi annoncé une création monétaire massive pour acheter des obligations d'État. Ce changement s'est traduit par un effondrement du yen. L'euro, qui valait à peine plus de 100 yens à l'automne 2012, en vaut désormais autour de 140.

Les coûts des importations se sont envolés (tout comme les marges des entreprises, alimentées par les profits rapatriés de l'étranger).

Les prix à la consommation sont repartis à la hausse l'an dernier, après quatre années de déclin.

Mais cet effet commence déjà à se dissiper. Et il sera difficile à renouveler.

 

Impôts, salaires, taux de change : Le gouvernement Abe a actionné tous les leviers de l'inflation sans réussir à enclencher une mécanique haussière des prix.

Deux économistes américains, Joshua Hausman et Johannes Wieland, ont présenté la semaine dernière une analyse détaillée des « Abenomics ».

Ils estiment que cette politique a vigoureusement stimulé l'activité l'an dernier (la politique monétaire expliquerait à elle seule les deux tiers de la croissance de 1,5 %). Mais elle est trop faible pour faire tourner l'économie japonaise au maximum de ses possibilités, et donc amorcer une inflation durable.

 

Ce qui est peut-être une bonne nouvelle au moment où la BCE se prépare et nous prépare à des « QE » européens.

Dans un pays où la dette publique approche deux années et demi de PIB, le redémarrage de l'inflation pourrait devenir une catastrophe, en provoquant une envolée des taux d'intérêt.

Bien sûr, la dette nippone est surtout détenue par des Japonais, que le gouvernement peut forcer d'une manière ou d'une autre à détenir des titres.

Mais dans quelques années, « l'acheteur marginal de dette japonaise sera un étranger », souligne l'un des économistes les plus influents de la planète.

 

En attendant, la Banque du Japon va sans doute annoncer d'ici à l'été qu'elle va fabriquer encore plus d'argent pour atteindre son fameux objectif de 2 %.

Avec cet argent, elle va acheter encore plus d'obligations d'État.

Un jour peut-être, elle annoncera qu'elle annule ces obligations, comme le suppose l'économiste anglais Adair Turner, qui a dirigé l'Autorité britannique des services financiers.

C'est non dans la lutte contre la déflation mais dans le combat de la dette publique que le Japon pourrait donner une leçon passionnante au reste du monde.

 

Et notre problème sera de veiller à en tirer les leçons. Parce que pour l’heure, le capitalisme tant décrié chez nous, il fait son boulot avec succès : Produire plus et mieux pour un prix toujours plus concurrentiel !

Magnifique d’efficacité…

 

Ne pas oublier que trop d’inflation tue l’économie en volant les épargnants (qui sont poussés à anticiper leurs achats de peur de payer « hors de prix »), ce qui est bon pour l’économie selon les canons keynésiens.

Sauf que…

Trop d’inflation augmente le prix de l’argent et fait enfler le coût des dettes à refinancer ;

Sauf que … trop d’inflation dévalue une monnaie par rapport à d’autres monnaies, défavorisant les importations et favorisant les exportations, donc créerait de l’emploi… seulement quand l’appareil de production est capable d’y répondre, donc avec des investissements soutenus, payés à des crédits plus cher !

 

Personnellement, je reste très inquiet : Les dernières fois que nous avions réalisé des « dévaluations compétitives » via l’inflation dans notre pauvre pays, ça s’est traduit par des vagues de chômage importantes et un accroissement de l’endettement public massif.

Ont-ils oublié ?

En bref, une politique inflationniste, ça peut marcher, mais à condition d’avoir des équilibres sains, au moins dans la finance publique.

Et on en est très, très loin.

D’autre part, de l’argent, il y en a par montagnes entières. Bien plus que jamais dans l’histoire de la planète.

Et nulle part d’inflation…

Constat navrant, mais bien réel : Les fameuses « montagnes d’argent » renforcent seulement les fonds propres des banquiers, qui ne font plus leur métier de redistribuer du crédit : La pompe est grippée !

La faute aux réglementations qui les enserrent étroitement : Un métier des plus réglementés, finalement, dans un univers qui est dénoncé par des nains comme étant « ultra-libéral ».

Bé non, on vit dans une économie certes ouverte, mais qui n’a strictement rien de libérale !

Et du coup, plus personne ni plus rien, ne dérape !

 

D’ailleurs, est-ce vraiment sain de voler les « pôvres-gens-heureux », par l’inflation, par l’impôt, par des lois liberticides ?

Personnellement, je ne le crois pas, bien au contraire.

C’est même de là que va émerger le « monde d’après » dont je vous serine les pupilles à longueur de billets, qui éclatera dès que toutes ces chaînes seront devenues invivables.

 

Et plus ça va, plus on y va.

Curieux comme cécité appliquée.

Et le monde d’après se dessine : Une monnaie mondiale unique, portée par un panier de devises représentatif des poids économiques, jusqu’à les faire disparaître dans une étape ultime.

Géré par le FMI, comme on l’a entendu à plusieurs reprises ces dernières années ?

En tout cas par une autorité incontestable qui mettra fin aux désordres actuels et à venir.

Pour l’heure, ce ne sont que des spéculations, car il y a encore beaucoup de chemin à parcourir.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 23/04/2014 07:46


Ah oui ! Rigolo comme tout, ça : Je ne connaissais pas !


Je pensais plus à Sodome et Cie...


Mais on a aussi des traces de plutonium inexpliquées en Afrique sur quelques sites.


Or, vous savez que le plutonium n'existe pas de façon naturelle : il faut le fabriquer dans une chaudière nucléaire !

L'Ami-Râle 22/04/2014 20:29


@ I-Cube


 


Il y a de très vieilles histoires dans la mythologie indienne :


http://www.wikistrike.com/article-la-p-70172843.html


 


Les anciennes civilisations ont elles été contactées par des ET avec des transferts
technologiques ?...


Je n’ai pas la réponse !...


En saurons-nous plus un jour ?...


 


 

I-Cube 22/04/2014 18:22


Ca, c'est ce qu'en disent nos connaissances actuelles sur le sujet...


Comme à part la légende de l'Atlantide, on n'en connait stirctement rien, tout reste possible.


Et puis après autodestruction et radioactivité intensive, il a bien fallu constater qu'on est retourné à l'âge de pierre dedans les cavernes encore intactes.


Logique, non ?

Amiral Karlson Padock 22/04/2014 17:26


@ I-Cube


 


Les Terriens dangereux par le passé anti-diluvien ?...


Il y a de vieilles histoires qui trainent là-dessus…


 


Mais la population de la Terre était tellement faible que je ne vois pas bien ce que nous aurions pu
détruire…


 

I-Cube 22/04/2014 15:19


Vous le dites vous-même "de la création artistique" !


Rien de probant donc, juste un délire de plus sur des (f)umisteries qu'il n'a même pas inventées !


 


Quant aux Ummos, ils braconnent déjà assez comme ça dans nos océans les thons rouges dont ils rafolent :


Ils feraient mieux d'apprendre à les élever, ça leur reviendrait moins cher.


Et puis ils ne prendraient pas le risque de se faire sanctionner par la police intergalactique...


 


Qu'on peut même imaginer que c'est d'ailleurs le cas des terriens, tellement ils ont été dangereux par le passé antédiluvien...


Qu'il a fallu tout réapprendre depuis lors !


Passons, encore une idée de génie qui me passe par la tête qu'elle n'est même pas de moi !