Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 05:01

Complétement dingue…

 

Personnellement, je me demande s’il ne savonne pas la planche de « Sœur-âne »…

La campagne électorale est ouverte depuis la rentrée. « Sœur-âne » est aux anges depuis les présidentielles et mieux encore depuis les législatives : Une majorité de « gôche » semble être consolidée pour la future maire de Paris.

Je vous ai déjà dit que j’ai eu l’occasion de la féliciter pour sa promotion au rang de Chevalier de la légion d’honneur, promotion du 14 juillet dernier.

Elle était « toute chose », large sourire aux lèvres, yeux pétillants, de se faire bécoter comme du bon pain par mon « double-quintal ».

Depuis, elle devient « invisible » à démarcher les marchés de la ville tous les jours, visiter les maisons de vieux, les crèches et les ékoles, bref, faire la tournée des « popotes » en vue des prochaines municipales de … 2014.

Sûre qu’elle est de remporter la partie.

Même si je lui ai dit mes doutes : Le parigot fait toujours à l’envers du reste du pays, et le pays, il est à gôche-toute !

 

Et je me demande, au fond, si elle doit y croire vraiment.  

Dimanche, dans « son fief qu’est pas à elle », à savoir le 15ème arrondissement détenu justement par deux UMPistes « Goût-jonc » et « La-Mourre », ils voteront et décompteront les bulletins au siège, situé à proximité de la mairie locale.

Les jeux sont faits : D’un côté, « Fifi le déchu » qui dit ne briguer aucun mandat aux prochaines primaires de 2016 s’il n’a pas la confiance du parti ; de l’autre « Coopé », qui donne des boutons à tout le monde (même que l’âme-noire de « Bling-bling », le buisson, celui qui lui a fait prendre un virage à droâte lors de la dernière campagne, à lui en faire perdre 1,5 millions de voix, dit le soutenir : C'est dire combien il va en perdre...) et n’a aucune chance d’être élu contre qui que ce soit en 2017 !

Même si « François III » se suicide politiquement…

En revanche, le fauteuil de maire de Paris, ça ne va pas du tout au second, installé confortablement à Meaux, alors que c’est devenu la seule ambition de « Fifi-le-déchu » qui n’en dit rien mais n’en pense pas moins.

 

De l’issue de ce scrutin entre « compagnons », partiellement déjà truqué, mais ce n’est pas mon problème (je n’ai finalement pas pris la carte), soit « Coopé » remporte la manche et ira faire alliance avec l’UDI de « Bord-l’eau » avec en appui « Rachi-dada-Mimi » qui en a gros sur la patate.

En effet « Fifi-le-déchu » lui a piqué son siège-promis au palais des Bourbons et il ne défend en rien les riverains des quais de Seine dont les travaux d’aménagement ont commencé en catimini (je suis allé vérifier sur place avec mon yacht-marin navigant sur fleuve : Ils ne bossent que la nuit tellement ils redoutent des attentats de la « Fée-Hélène-Cée » !).

Soit c’est « Fifi-le-déchu » qui gagne, et il fera alliance avec l’UDI pour remporter Paris.

 

De son côté, « Sœur-âne » s’en contre-cogne le coquillard : Ceux du 7ème ne voteront jamais pour elle ! Alors les quais de Seine peuvent devenir piétons en toute quiétude, quitte à provoquer des reports de circulations particulièrement néfastes dans d’autres quartiers riverains…

Car elle devrait se soucier que « Allée-Raque » (un énarque qui pantoufle à EDF ou ailleurs) se soit fait battre aux législatives dans la circonscription de « La-Mourre », alors qu’elle était « gagnable » sur le papier.

Quant au sort de « Capucine » (la celle qui fait porte-citron à sciences-po en pleine révolution), il était joué d’avance, puisqu’une partie du Village-Suisse et alentours du champ-de-Mars votait contre elle…

 

Ce qui m’épate au plus haut point, c’est que « De-la-nuée » persiste à faire un mauvais-choix.

Passe encore qu’il endette la ville plus que de raisonnable.

Passe encore qui ait pu augmenter les taxes locales de façon importante : Paris reste une ville « pas trop chère » au porte-monnaie des bailleurs et autres « proprios-bourges ».

En revanche, les problèmes de circulation, malgré des flux nettement ralentis en volume et en fréquentation (moins 25 % en 10 ans se glorifie-t-on à la mairie centrale), reportés aux gares de RER ou aux têtes de station des métros, sont toujours forts importants : D’entendre tous les jours FIP-international égrener les centaines de kilomètres d’embouteillage cumulés, c’est flippant.

De plus, non seulement il n’a pas créé une seule place de parking automobile depuis 11 ans, mais en plus il en détruit tous les jours avec ses vélib’, ses autolib’, ses couloirs de buslib' et son tramwaylib'.

Même les commerces s’en plaignent et ils sont nombreux à avoir mis la clé sous la porte en laissant des squats de téléphonie et autres trafics s’installer.

Trouver un boucher chevalin à Paris, c’est terminé : Ils sont tous hallal ou cacher. La côte de porc hallal, je ne vous raconte même pas !

 

Un véritable « barrage-naturel » le tramway-lib' qui va finir par ceinturer la ville du sud au nord incessamment sous peu.

Le seul avantage qu’on y voit, c’est que ça isole les cités HLM coincées entre le périphérique et les maréchaux : Pas plus mal que les cas sociaux restent entre eux : On appelle ça la mixité sociale vue par des « soces » !

 

En revanche, le banlieusard, pour livrer « intra-muros », il peine.

C’est simple, le périphérique comme les maréchaux, sont saturés parfois même la nuit aux points d’entrée des autoroutes notamment : On ne passe bien qu’entre 2 et 5 heures du matin…

Bref galère tous les jours pour 10 millions de personnes !

 

Bon, au début, on avait dit : « C’est les diktats des écolos » ! Honnis soient-ils ! Vu leur programme que vous retrouverez jusqu’ici, ils existent encore un peu (j’en connais un personnellement pour être l’élu de secteur de la petite-enfance : « Nage-Ove-Ski », un prof « d’économie-publique » dans un lycée pourri de banlieue, dans le civil), et ils sont réduits aux silences des maladies honteuses.

Mais la dictature a persisté.

 

« De-la-nuée » est un piéton par nature ou il se promène en voiture de fonction (une hybride impatriée) avec chauffeur-local (je sais je l’ai vu à plusieurs reprises sur mon trottoir : Il a un « pote » dans le quartier et un petit deux-pièces-cuisine mis à disposition).

Donc assez peu concerné par la vie de ses administrés.

Et quelle que part, j’ai pu acquérir un vieux « tas de boue à roulette », qu’est un vrai veau, mais qui affiche les consommations instantanées.

Une petite étude plus tard, on se rend compte que la machine elle bouffe 5,4 l aux 100 sur autoroute et en moyenne : Je peux faire Paris-Marseille et retour avec un seul plein à 90 euros…

4,3 l à 90 km/h, 3,4 l à 60 au régulateur de vitesse, mais 3,5 litres à l’heure à l’arrêt.

Et quelque chose comme 6,9 litres en ville…

Pourquoi ?

Parce que je passe mon temps à attendre le feu vert, à accélérer (là on monte entre 11 litres minimum et jusqu’à 20 litres au 100 quand ça monte, pied léger, 27 litres pied au plancher) et à freiner jusqu’au prochain embarras avec un pause à zéro quand on ne se laisse pas surprendre, pied levé, par l’obstacle.

Périphérique, idem.

Quant à tourner pour trouver une place où se garer, je me faisais la réflexion de retour de mes cimetières du 1er novembre : Deux cents kilomètres aller-retour, un peu moins de deux heures. Trouver une place : 6 kilomètres à faire des ronds, un peu moins d’une heure à l’allure d’un marcheur, sans toucher l’accélérateur, juste avec le pied sur l’embrayage en restant en seconde (c’est dire si c’est un veau, mon « tas de boue à roulette » tellement il ne cale pas à ce régime-là)…

 

Bref, ce gars-là, il n’a pas compris que ce n’est pas la vitesse qui pollue, mais les embouteillages et les feux-rouges.

Donc aussi les bus qui encombrent la chaussée quand ils n’ont pas leur couloir réservé, ou qu’ils en débordent en cas de livraison d’un camion à l’arrêt.

Bus dont le nombre augmente et jusqu’à pas d’heure la nuit.

Pour la plupart, rarement vides, quoique..., mais bondés seulement aux heures de pointe que ça en met du temps à charger/décharger son lot de passagers…

Et que donc, pour réduire la pollution, il faut impérativement « fluidifier ».

 

Par malchance, au lieu de ça, il vient de décider que :

– La vitesse sur le périphérique sera limitée à 70 km/heure (ce qui reste rare à atteindre comme ci-devant expliqué) ;

– Les zones à 30 km/h seront multipliées, là où on est en troisième ou en seconde à polluer un maximum, au motif qu’on se déplace déjà en moyenne à 17 km/h depuis 30 ans.

Un beau contre-exemple dans l’argumentaire fallacieux de nos « délirants ». Eux-mêmes prétendent qu’on pollue moins à 30 km/h (études scientifiques à l’appui fournies par diverses villes, y compris dans toute l’Europe) la faute à ne pas soulever les particules fines qu’on secoue à 50 Km/h…

Mais puisqu’on roule déjà à 17 km/h, bande de nases !!!

 

Mais pas seulement : Il propose la remise en place d’une prime à la casse gouvernementale pour les véhicules de plus de 17 ans…

Faudra que je patiente encore avec mon « tas de boue à roulette ».

Et un péage pour les poids-lourds qui circuleront sur le périph’ : Je ne suis pas concerné, mais c’est quand même moi qui vais payer ça dans mon steak.

De toute façon, nous en avons déjà parlé : La taxe arrive dans si peu de temps

 

En bref, que des mesures qui ne peuvent être mises en place sans l’aval des services de l’État, à croire qu’en fait, il ne s’agit que d’effets d’annonce !

D’autant que, pour en rajouter un peu, la pollution, c’est aussi et presqu’avant tout, le fait de la banlieue (puisqu’elle aurait diminué que de 9 % en 10 ans d’après Airparif, et essentiellement grâce aux progrès techniques des voitures neuves mises en circulation) : Il n’y a pas de barrage naturel pour l’empêcher de survoler Paris, et les déplacements banlieue-banlieue imposent la voiture dès après le premier kilomètre !

 

Oui mais alors pourquoi mettre le feu aux poudres à ce moment-là, sinon pour « plomber » la candidature de « Sœur-âne » en touchant au joujou du parigot ?

Parce que bon, une voiture à Paris, c’est un luxe et sauf circonstances particulières de déplacements hors de l’enceinte de la ville, ça ne sert à rien !

 

Personnellement, je serai « Bord-l’eau », je promets de faire des parkings dans tous les sous-sols disponibles jusqu’à atteindre le niveau de la mer s’il le faut, même peut-être désengorger la chaussée avec des tunnels routiers translatifs larges et sécurisés du nord au sud et de l’est à l’ouest, et je suis sûr d’être élu : La liberté de se déplacer, ça ne se divise même pas au XXIème siècle !

 

Mais comme je suis aussi un utopiste, j’ai lancé l’idée d’un transport aéroporté (sur coussin d’air sur rail aérien), où l’on placerait sa chignole pour y lire le journal, vers la destination souhaitée : Le robot se démerderait tout seul pour trouver le chemin optimum et pourrait même être prolongé sur les bandes centrales de toutes les autoroutes jusqu’au cœur de toutes les villes à des vitesses « TGV » sans se fatiguer…

Le moteur thermique embarqué de la voiture ne servirait alors plus que pour les premiers et derniers kilomètres d’un parcours !

Plus de pollution (hors nucléaire pour le courant nécessaire), plus d’embouteillage, beaucoup moins d’importation de pétrole, une balance des paiements rééquilibrée et plein de boulots locaux (donc de l’impôt et de la cotisation sociale) pour nos ingénieurs-mécaniques, électroniciens et informaticiens et autres industries du BTP.

Le miracle.

À condition que « Sœur-âne » ou un(e) autre, veuille bien m’écouter…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 16/11/2012 08:27


Mon vélo, c'est un "pigeot de 1967", un des premiers à être "VTT" ... enfin presque.


Il est garé à la campagne depuis. Près d'une forêt.


Mais il a fait la Corse du côté de Calvi 10 ans plus tard, pour passer dans la pinède imondée à en rouiller les roues qu'il a fallu que je change, tellement les paillettes
intérrieure crevaient toutes les chambres à air en quelques secondes.


Et déjà, la montée vers Lumio, c'était infernal.


Quand à la descente vers la tour génoise de la pointe di Spano, je ne l'ai faite qu'une fois tellement le chemin était raviné, même que les patins de frein ils ont foutu le camp.


Je ne sais pas encore comment je ne me suis pas tué sur ce kilomètre-là...


 


Un "gros-boulot" de mon ange-gardien ?

Jacques Heurtault 15/11/2012 19:51


Suis pas sûr que le fossile Jean Pierre Brard soit vraiment mort! Attendons la suite ...

Jacques Heurtault 15/11/2012 19:49


Qu'est-ce qu'on se marre!


A Lisbonne, évidemment ... Là, je vous soupçonne de vouloir procéder à un contrôle de mes connaissances qui voudrait pas dire son nom! C'est encore plus raide que les Abesses!


Je vous concède qu'avec un "double-quintal", il faut être gonflé à 6 kilos sinon ça pète le pneu en moins de deux! Et encore, faut même craindre de voir le cadre plier ...


Bien évidemment, pour allez à Corbeil, il n'est pas envisageable de le faire en vélo!  En clientèle, il faut se plier aux règles de bienséance ...

I-Cube 15/11/2012 19:11


@ Jacques et Inco : "Vois-née", elle a quand même réussi le coup de virer le fossile, faut pas oublier.


Mais bon, elle est d'une autre génération, déjà finissante, d'ex-soixantuitarde : Des nazes qui n'ont même pas compris comment ils ont pu se faire voler leurs idéaux-natifs !


 


La môme "âne", elle a quinze ans de moins et l'avenir devant elle : Mais pour ce coup-ci, je n'y crois pas, peut-être à tort.


Et ensuite, ce sera trop tard : La pairgot, il en a marre, c'est ce qui fera qu'elle va échouer.


 


@ Jacques, je confirme qu'une ville "où ça monte", c'est totalement impraticable à vélo.


Ca m'a même surpris à Lisbonne : Pas un seul deux roues, même à moteur.


Enfin si, un couple de finlandais qui cherchait une chambre d'hôtel>


 


Parce que c'est une ville qui monte sans jamais redescendre (ou alors, ça ne dure pas assez longtemps) même à pied que j'en ai eu réellement ras les pompes dès le deuxième jour.


Et puis j'ai compris après comment ils faisaient : Ils prennent le métro (qu'est sous le niveau de la mer) et il y a plein d'escalator qui montent pour toi.


Ce qui m'expliquait pourquoi ils decsndaient tous avec le sourire...

Jacques Heurtault 15/11/2012 19:05


C'est sûr que du côté du Sacré Coeur, ce n'est pas pareil que du côté de la Bastille ... La rue Lepic en particulier, aussi bien que du côté de Lamarck Caulaincourt ...


Commencez par le plat ... Utilisez les pistes cyclables ... Entrainez-vous les week-end sur les bords de la Marne ... (je dis bien de la Marne!). Et, bien sûr, en cette saison! Il fait un peu
frais? Tant mieux!


Par contre, j'insiste : il faut un BON vélo! Pas un de chez Décathlon à 150 euros! Prévoyez 500 à 600 euros ...