Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 05:02

La semaine dernière,

 

Ma « Môman personnelle à moi-même » me faisait rire à gorge déployée avec ses citations de Sir Winston Churchill…

J’avoue que la réplique « Tout le monde ne peut pas se déguiser en soldat inconnu » en parlant du général De Gaulle, ça me fait craquer…

 

Alors je complète avec quelques citations du plus gaulliste des hommes politiques, pas toutes très drôles et en plus je vous en écarte un paquet :

 

« Prenez invariablement la position la plus élevée, c’est généralement la moins encombrée. »

 

« Il est vrai, que parfois, les militaires s'exagérant l'impuissance relative de l'intelligence, négligent de s'en servir. »

 

« La guerre, c'est comme la chasse, sauf qu'à la guerre les lapins tirent. »

 

« Pour faire le blocus de Monaco, il suffit de deux panneaux de sens interdit. »

 

« On s’est aperçu qu’il n’y avait pas de montagnes entre l’Angleterre et la France ; il y a seulement un canal. »

 

« Si les policiers n'étaient pas bêtes, ils ne seraient pas des policiers. »

 

« La pire calamité après un général bête, c'est un général intelligent. »

 

« Il n’y a que les arrivistes pour arriver. »

 

« Les choses capitales qui ont été dites à l’humanité ont toujours été des choses simples. »

 

« Délibérer est le fait de plusieurs. Agir est le fait d'un seul. »

 

« La France ne peut être la France sans la grandeur. »

 

« L'autorité ne va pas sans prestige, ni le prestige sans l'éloignement. »

 

« La véritable école du Commandement est la culture générale. »

 

« Je parle. Il le faut bien. L’action met les ardeurs en œuvre. Mais c’est la parole qui les suscite. »

 

« L’avenir n’appartient pas aux hommes... »

 

« Comment voulez-vous gouverner un pays où il existe 258 variétés de fromage ? »

 

« Recevoir un grand nombre de journalistes est un plaisir. Un petit nombre un ennui. Un seul d'entre eux : un supplice. »

 

« Le désir du privilège et le goût de l'égalité, passions dominantes et contradictoires des Français de toute époque. »

 

« Tout français désire bénéficier d’un ou plusieurs privilèges. C’est sa façon d’affirmer sa passion pour l’égalité. »

 

 « J'aime bien ceux qui me résistent ; l'ennui, c'est que je ne peux les supporter. »

 

« L'administration, c'est mesquin, petit, tracassier. Le gouvernement, c'est pénible, difficile, délicat. La guerre, voyez-vous, c'est horrible, mais la paix, la paix, il faut bien le dire, c'est assommant. »

 

« Comme un homme politique ne croit jamais ce qu'il dit, il est étonné quand il est cru sur parole. »

 

« Le difficile n'est pas de sortir de l'X mais de sortir de l'ordinaire. »

 

« Le gouvernement n'a pas de propositions à faire, mais des ordres à donner. »

 

« La vie n'est pas le travail : travailler sans cesse rend fou. »

 

« Si l’intelligence ne suffit point à l’action, il va de soi qu’elle y prend part. »

 

« L’action, ce sont les hommes au milieu des circonstances. »

 

« Il faut à la force, pour tenir son rang, un certain caractère d’assurance. »

 

« La parole est au peuple. La parole du peuple, c’est la parole du souverain. »

 

« La politique et la stratégie de la guerre ne sont qu’une perpétuelle concurrence entre le bon sens et l’erreur. »

 

« La ruse doit être employée pour faire croire que l’on est où l’on n’est pas, que l’on veut ce qu’on ne veut pas. »

 

« Le succès de l’épreuve de la guerre, comme le bonheur dans la vie, n’existe que par comparaison. »

 

« Il vaut mieux avoir une méthode mauvaise plutôt que de n’en avoir aucune.  »

 

« La justice sociale se fonde sur l’espoir, sur l’exaltation d’un pays, non sur les pantoufles. »

 

« La diplomatie est l’art de faire durer indéfiniment les carreaux fêlés ! »

 

« Les diplomates ne sont utiles que par beau temps. Dès qu’il pleut, ils se noient dans chaque goutte. »

 

« Les traités, voyez-vous, sont comme les jeunes filles et les roses : ça dure ce que ça dure ! »

 

« L’avantage d’être un causeur brillant ne vaut pas celui d’être replié sur soi-même. »

 

« Les gaulois n’ont pas changé. Leurs chefs détestent obéir. Mais ils adorent discuter. »

 

« C’est purement négatif de toujours remettre tout en cause, c’est, en somme, la marque des faibles, des incapables. »

 

« J’ai entendu vos points de vue. Ils ne rencontrent pas les miens. La décision est prise à l’unanimité. »

 

« En général, les gens intelligents ne sont pas courageux et les gens courageux ne sont pas intelligents. »

 

« L'ambition individuelle est une passion enfantine. »

 

« L’indépendance, c’est la clochardisation. »

 

« Les exigences d’un grand peuple sont à l’échelle de ses malheurs. »

 

« Toujours le chef est seul en face du mauvais destin. »

 

« Le caractère, c’est d’abord de négliger d’être outragé ou abandonné par les siens. »

 

« Les grandes choses se font par la valeur des hommes bien plus que par des textes. »

 

« Les hommes peuvent avoir des amis, pas les hommes d'État. »

 

« Le pouvoir, c'est l'impuissance. »

 

« On ne devrait plus accepter de responsabilités suprêmes au-delà de soixante ans. »

 

« Au sommet des affaires on ne sauvegarde son temps et sa personne qu'en se tenant méthodiquement assez haut et assez loin. »

 

« Le patriotisme, c'est aimer son pays. Le nationalisme, c'est détester celui des autres. »

 

« La France fut faite à coups d'épée. La fleur de lys, symbole d'unité nationale, n'est que l'image d'un javelot à trois lances. »

 

« Le talent est un titre de responsabilité. »

 

« Tout peut, un jour, arriver, même qu'un acte conforme à l'honneur et à l'honnêteté apparaisse en fin de compte, comme un bon placement politique. »

 

« Je suis un homme qui n’appartient à personne et qui appartient à tout le monde. »

 

« Soyons fermes, purs et fidèles ; au bout de nos peines, il y a la plus grande gloire du monde, celle des hommes qui n'ont pas cédé. »

 

« Je suis un monarchiste, la République n'est pas le régime qu'il faut à la France. »

 

« La réforme oui, la chienlit non ! »

 

« Je ne vais pas mal. Mais rassurez-vous, un jour, je ne manquerai pas de mourir. »

 

Il y en a d’autres, bien sûr.

C’était juste un petit extrait…

Laquelle préférez-vous ?

Pour ma part, j’ai bien apprécié celle sur Monaco et son blocus.

Oui, je sais, j’ai des joies simples…

 

Bon week-end à toutes et tous !

 

I3

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 08/11/2012 09:57


C'est bien de se le rappeler...


Et qu'avons-nous "fait de notre Talent" de jeunesse ?


Bé comme disait mon grand-père : "Si jeunesse savait et si vieillesse pouvait..."


Mon père me disait la même chose : "On verra ce que tu feras..." !

Jacques Heurtault 08/11/2012 09:19


Tiens donc! C'est marrant ... Quand j'avais votre âge, j'étais à peu près dans le même état d'esprit que vous à cet âge! Sans le savoir, nous étions d'accord sur les objectifs. L'étions nous sur
les voies et les moyens à emprunter et à mettre en oeuvre pour y parvenir? C'est moins sûr.


Comme quoi, on devrait tous rester jeune! Ce serait beaucoup plus simple ... Enfin, dans un premier temps du moins parce que - je ne sais plus qui l'a dit - "l'éternité, c'est long, surtout quand
on arrive à la fin!" ...

I-Cube 08/11/2012 08:07


Mais ça, Monsieur Mon conseiller, c'est une option qu'apporte l'âge : La vie vous fait la leçon qu'on peut se contenter de rien ou de si peu.


 


Vous avez oublié d'être jeune au passage : Souvenez-vous de quand vous aviez 18 ans.


Jamais vous auriez songé que vous en seriez passé par où vous êtes passé, ni ce que la vie vous a fait avaler de couleuvre.


Moi je me rappelle encore que je voulais changer le monde, rendre les gens heureux et souriants, avenants et fraternels, solidaires et compatissants.


J'ai tout loupé, naturellement.

Jacques Heurtault 07/11/2012 19:36


Si je dois choisir, je préfère adapter mes besoins à quelques dizaines de milliers d'euros par an et par personne. Je n'ai pas besoin de plus!

I-Cube 07/11/2012 18:29


J'acquièce, même si pour moi né Corsu, le travail c'est une malédiction.


Que même sur le continent ils savent que c'est une maladie qui se soigne, puisqu'ils ont inventé la "médecine du travail"...


C'est dire...


 


Pssons ce n'est qu'une plaisanterie ... Corsa !


 


En revanche je vous mets au défi de quantifier ce que sont des "bseoins normaux".


En cours de "RH" (donc pas seulement de droit du travail qui n'en est qu'un tout petit-bout que je n'aborde même pas d'ailleurs, juste seulement pour dire que ça existe), je fais souvent cette
interrogation : "Vous vivez de quoi ?"


Je prends un étudiant (j'ai souvent des adultes en poste) et on fait l'inventaire : Le logement, les soins, l'habillement, la bouffe, la voiture, la picole, les loisirs même chiche, les
"petits-cadeaux".


Et on fait le total : En général on arrive peu ou prou à un peu plus que ce que la personne gagne.


Puis dans une seconde étape, je demande à la même personne de se projeter "à dans dix ans" et de me faire l'inventaire de ce qu'elle pense pouvoir avoir besoin à ce moment-là.


On prend les mêmes, et puis on rajoute les gamins, leurs études, les vacances aux caraïbes, une semaine à la montagne, une autre à la mer, un petit-loft, une plus grosse voiture, etc, etc.


Et on totalise.


Quand on compare les deux chiffre,  ça va du simple au double, tout simplement.


Et je conclue qu'on referait l'exzerc iec dans dix ans, la "théorie du besoin" montre et démontre qu'on reste toujours un insatisfait...


Et j'embraye sur la "théorie de la satisfaction" dans l'heure suivante...


 


Bref, je résume pour vous : Vous n'y arriverez jamais.


Tout ce que la vie doit pouvoir vous apprendre, c'est de savoir se contenter de ce qu'on a, comme la clé du bien-être et du bonheur.


Et ça, on peut le faire sans revenus, ou avec des milliards et des milliards comme quelques-uns.


Ce n'est décidément pas le critère discriminant.