Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 05:01

Audience du jeudi 12 décembre 2013

 

Affreusement superbe !

Lisez donc et on commente brièvement (et hors sujet) ensuite…

 

M. Bailly (conseiller doyen faisant fonction de président), président

SCP Piwnica et Molinié, SCP de Chaisemartin et Courjon, avocat(s)

 

REPUBLIQUE FRANCAISE

AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

 

LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE SOCIALE, a rendu l'arrêt suivant :

 

Sur le moyen unique :

 

Attendu, selon l'arrêt attaqué (Montpellier, 21 septembre 2011), que Mme X... a été engagée le 12 février 2001 par la société Nestlé France, en qualité de visiteur médical ; qu'elle a été licenciée le 23 juin 2009, pour cause réelle et sérieuse, pour ne pas avoir suivi les préconisations d'entretien du véhicule de location qui était mis à sa disposition par l'employeur ;

 

Attendu que la salariée fait grief à l'arrêt de dire son licenciement fondé sur une cause réelle et sérieuse et de la débouter de sa demande en paiement de dommages-intérêts à ce titre, alors, selon le moyen :

 

1°/ qu'un licenciement disciplinaire ne peut être prononcé qu'en raison de faits constituant un manquement du salarié à ses obligations professionnelles envers l'employeur ; qu'en l'espèce, le contrat de travail de la salariée précisait seulement qu'à l'issue de sa période d'essai, une voiture de location serait mise à sa disposition aux conditions générales en vigueur dans la société ; que le simple fait que le « guide de location automobile longue durée » remis à la salariée, ainsi que la notice d'utilisation de son véhicule de fonction, aient précisé que la révision devait se faire à 30.000 km, ne permettait pas d'établir que la salariée avait l'obligation professionnelle d'organiser elle-même les révisions de son véhicule de fonction ; qu'en décidant le contraire, pour considérer que le licenciement de la salariée reposait sur une cause réelle et sérieuse, au motif que cette dernière n'avait pas « procédé à la révision des 30.000 km de son véhicule de fonction alors que celui-ci atteignait les 36.000 km », la cour d'appel, qui n'a pas caractérisé l'existence d'une faute commise par la salariée, a privé sa décision de base légale au regard des articles L. 1331-1 et L. 1235-1 du code du travail ;

 

2°/ qu'à titre subsidiaire, le juge, auquel il appartient d'apprécier le caractère réel et sérieux du licenciement, forme sa conviction notamment au vu des éléments fournis par les parties et que, si un doute subsiste, il profite au salarié ; que la charge de la preuve réelle et sérieuse du licenciement n'incombe pas particulièrement à l'une ou l'autre des parties ; que dès lors en l'espèce, en retenant, pour considérer que le licenciement de la salariée reposait sur une cause réelle et sérieuse, qu'« il n'est produit strictement aucune pièce à l'appui (des) affirmations » de la salariée « qui soutient que la direction exigeait que les opérations d'entretien soient faites en dehors de la semaine de travail, de préférence le samedi, que le garagiste ne travaillant pas le samedi, elle était obligée de solliciter un jour de congé payé ou de RTT pour les opérations d'entretien ce qui nécessitait d'en faire la demande au moins un mois à l'avance », sans vérifier si l'employeur imposait à la salariée qu'elle fasse procéder aux révisions de son véhicule de fonction pendant ses jours de congés ou de RTT, la cour d'appel a privé sa décision de base légale au regard de l'article L. 1235-1 du code du travail ;

 

3°/ qu'alors, plus subsidiairement, en considérant que le fait que la salariée n'ait pas fait procéder à la révision de son véhicule de fonction lors des 30.000 km, mais à 36.311 km, ce qui avait entraîné la non prise en charge par le constructeur de la panne technique du 10 avril 2009, générant pour l'employeur un préjudice de plus de 9.000 euros, constituait un grief suffisamment sérieux pour justifier son licenciement, sans tenir compte du fait que la salariée avait plus de huit ans d'ancienneté et qu'elle n'avait aucun antécédent disciplinaire, la cour d'appel a privé sa décision de base légale au regard de l'article L. 1235-1 du code du travail ;

 

Mais attendu, d'abord, qu'il ne résulte ni de l'arrêt ni des pièces de la procédure que la salariée ait soutenu devant la cour d'appel qu'elle n'avait pas l'obligation professionnelle d'organiser elle-même les révisions de son véhicule de fonction ;

 

Attendu, ensuite, que la cour d'appel a retenu que la salariée, informée en ce qui concerne l'entretien et les révisions périodiques de son véhicule auxquelles il lui incombait de faire procéder, ne contestait pas ne pas avoir fait réviser le véhicule selon les préconisations du constructeur à 30.000 kilomètres, mais alors qu'il affichait 36.331 kilomètres, ce qui a eu pour conséquence un refus de prise en charge d'un sinistre ultérieur par le constructeur et causé un préjudice à l'employeur, et qu'il n'était pas établi que l'employeur exigeait que les opérations de révision soient réalisées pendant les jours de congé ou de RTT ; qu'en l'état de ces constatations, la cour d'appel a décidé, dans l'exercice des pouvoirs qu'elle tient de l'article L. 1235-1 du code du travail, que le licenciement de la salariée procédait d'une cause réelle et sérieuse ;

 

D'où il suit que le moyen, pour partie irrecevable comme nouveau et mélangé de fait et de droit, n'est pas fondé pour le surplus ;

 

PAR CES MOTIFS :

REJETTE le pourvoi ;

Condamne Mme X... aux dépens ;

Ainsi fait et jugé par la Cour de cassation, chambre sociale, et prononcé par le président en son audience publique du douze décembre deux mille treize.

 

Par conséquent et désormais, le défaut d’entretien du véhicule de fonction & de société par un salarié qui en a la charge (et ne paye pas la taxe sur les véhicules) peut justifier un licenciement si cela cause un préjudice à l’employeur.

Et toc !

 

Et l’on découvre avec stupeur qu’une visiteuse médicale ne sait pas lire la notice d’utilisation du véhicule louée pour elle par « sa boutique ».

La « pôvrette », elle n’a même pas compris qu’il lui fallait procéder à la révision de son « tas-de-boue-à-roulettes » de fonction en temps voulu, et même pas plus tard, à un kilométrage plus élevé que préconisé par le constructeur.

Parce que le retard avait entraîné le refus de prise en charge par le constructeur d’une panne intervenue peu après, causant à l’employeur un préjudice de plusieurs milliers d’euros.

Je vous jure…

 

Vraiment des rapiats chez Nestlé-France-bébé :

 

1 – Embaucher une analphabète chargée de vendre les petits-pots-bébés dans les pharmacies, faut avouer qu’ils ne sont pas doués.

Et puis j’ai été élevé au « petit-pot-Bledina », que je m’en souviens encore.

Au point de faire de la « purée-main » avec tout ce qui passait pour « ma nichée » à moi, des années plus tard : La galère !

 

2 – Lui avait-on dit qu’il lui fallait passer chez le pompiste tous les 600 km, où faisaient-ils le plein sur le parking de Noisiel, pendant les réunions hebdomadaires de la force de vente ?

Peut-être pensait-elle que sa voiture était à énergie nucléaire, la « pôvrette ».

 

3 – Notez que chez Danone ou Ricard (EDF, Véolia, Areva, etc.), « la flotte » est entretenue par les mécanos de la boutique dans leurs ateliers pro-domo…

Pas chez eux…

Pas les moyens malgré les marges démentes ?

 

4 – On ne le sait pas, mais les bagnoles de ses « transnationaux-là », c’est de la marque allemande…

Justement programmée, de toute évidence, pour péter à 36.000 km compteur (à plus ou moins 1 % d’aléa : Forts, les ingénieux-ingénieurs d’Outre-Rhin).

Vous y penserez la prochaine fois que vous achèterez un « tas de boue à roulettes », même d’occasion.

 

5 – Par la même occasion (justement), signalons également que chez les concessionnaires allemands (re-justement), c’est une de leurs arguties-favorites & commerciales que d’insister sur ce kilométrage, double de celui des voitures « Gauloises ».

Bon d’accord, ça coûte une « blinde » quand ils ouvrent le capot (re-re-justement, le double de ce que vous facture votre concessionnaire du coin pour une voiture « made in Gauloisie » pour le même boulot de révision des niveaux), mais en plus chez nous, on ne finit pas sur « un plateau » dès que les voyants s’allument au rouge.

Je peux en témoigner : J’ai fait une fois 350 bornes, la peur au ventre, avec un arbre de Noël complet à la place du tableau de bord…

Et puis l’ordinateur de bord, qui gère jusqu'à l'allumage, il s’est éteint et a calé le moteur, juste devant ma porte… 5 heures plus tard !

 

Bref, le droit mène décidément à tout, à condition d’en sortir.

CQFD.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 04/02/2014 07:57


Tous ces groupes, multinationaux, ont une politique de recrutement où ils prennent les "meilleurs" sitôt sortis des grandes ékoles.


Ils payent bien mais veulent l'élite.


Pareil dans le consulting et idem dans l'industrie : des "X", des "pistons", des "mines".


 


C'est comme ça que Dassault a été capable de créer son logiciel qui fait des avions tout seul (et désormais partiquement tout objet), qui demain vont atterrir dans votre cuisine avec les
imprimantes 3D.


Un monde fabuleux qui débarque.


 


Même que mes "potes-cousins-natio", ils n'ont plus besoin de faire des pieds et des mains pour se procurer des flingues : Ils les "impriment" !


Bon, pour le pinard, celui qui explose quand on le secoue trop fort, il faut encore en passer par la vigne...

Jacques Heurtault 03/02/2014 23:42


Souvent à Pôle Emploi car les salaires, chez Nestlé, ne sont pas si dégueulasses ... Et pour avoir envie de rechercher ailleurs avec le paquet de tunes du départ et le niveau de salaire proposé
"ailleurs", il faut vraiment être hyper motivé!

I-Cube 03/02/2014 19:30


Et ils vont où ?


Unilever ?


Kraft ?


Danone ?


Ricard ?


L'Oréal ?


Pepsi-cola ?


 


Ou "Paul-en-ploie" !

Jacques Heurtault 03/02/2014 18:26


Je confirme : chez Nestlé, il y a du fric pour les très bons ... Les autres s'en vont ... avec du fric. Mais ils s'en vont!

I-Cube 03/02/2014 16:09


Mais comme les dites indemnités ont été bouffées pour remettre la bagnole en état de marche...


Bagnole qui n'était même pas la propriété de la boutique.


 


Pour connaître un peu ladite boutique, quand ils virent quelqu'un, c'est parce que ses résultats sont décevants.


La même aurait pété les compteurs de ventes, ils auraient déjà oublié.


 


Et puis désormais, ils n'embauchent plus que des conducteurs qui ont 2 ans de permis : Moins cher au niveau des assurances-flotte.