Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 05:01

Feu le régime des auto-entrepreneurs…

 

Le régime des auto-entrepreneurs, après avoir été aligné sur celui des artisans par la « gôche-au-pouvoir » compte aussi ses détracteurs à droite, bien qu'il soit une émanation de l'ancienne majorité !

Des fous, décidément : Ils ont été un quart de millions à être sortis des statistiques du chômage grâce à cette invention de la « droâte », se prenant en main leur propre destin sans aucune assurance que le « minimum-légal » de la prise en charge en cas de maladie.

Pas de retraite sauf à « faire du chiffre », pas d’assurance-invalidité, d’assurance-maternité, pas d’assurance-chômage, rien que de la poigne et du risque face à la conjoncture difficile pour tous.

Tout l’inverse d’un fonctionnaire-planqué se disant au « service du public ».

L’auto-entrepreneur, lui il va le chercher avec les dents s’il le faut, « son public » : Un vendeur-debout comme on dit à l’inverse d’un « mek-assis » qui attend que ça se passe…

 

Le pire, c’est qu’il s’agit là de l’initiative de 24 députés UMP sensibles, dit-on aux arguments de l'artisanat et du petit commerce, qui ont toujours été défavorables au régime de l'auto-entrepreneur, y voyant une forme de concurrence déloyale à leurs activités.

Et au lieu pour eux de « s’aligner » sur le moins coûteux, ceux-là veulent que « les autres » s’alignent sur leurs propres charges, histoire de faire payer le quidam de cochon de payeur final !

Y’en a qui aiment payer pour des nèfles, parce que je ne vous raconte pas leurs futures retraites…

Même qu’on en avait inventé, il y a des décennies de ça, la « vignette-auto » pour leur assurer des rentes convenables : Une idée absurde qui a tué dans l’œuf l’idée « d’impôt affecté » !

Les artisans-petits-commerçants, du moment qu’ils peuvent faire payer autrui, ils se remuent, dites-donc !

Des « déclinistes » pantouflards dans l’âme eux aussi ?

À moins que ce soit l’époque qui veuille ça, comme en disait il y a quelques semaines ici-même…

 

Donc une proposition de loi, émanant de 24 députés UMP (dont Marc-Philippe-Auguste d’Eau-de-Bresse), a ainsi été déposée la semaine dernière pour limiter à 18 mois la durée du régime de l'auto-entrepreneur.

Aujourd'hui, un auto-entrepreneur dont le chiffre d'affaires reste nul pendant les deux premières années d'existence, est radié automatiquement du régime.

Notez qu’on pouvait s’y réinscrire dès qu’on avait un peu de CA à se mettre dans le portefeuille.

En revanche, si son chiffre d'affaires témoigne d'une activité réelle, il peut continuer à bénéficier du régime sans limitation dans le temps.

 

La Fédération des auto-entrepreneurs s'est déjà positionnée contre cette proposition de loi, qui, bien qu'émanant de l'opposition, pourrait toutefois rencontrer un certain écho dans la majorité nouvelle. Beaucoup de parlementaires de « gôche » sont en effet hostiles à ce régime instauré le 1er janvier 2009 par « Bling-bling » dans lequel ils voient une forme de précarisation du travail, et parfois un dévoiement du salariat en sous-traitance.

Ce qui n’est pas faux … pour tous ceux qui y réussissent à s’y faire une « niche » de compétence.

Ils ne sont pas nombreux, mais quand même.

 

Toutefois, il serait curieux que le gouvernement soutienne une telle réforme, analyse quelques « sachants qui savent », notamment avant que l'Inspection générale des finances et l'Inspection des affaires sociales n'aient rendu le rapport que leur a commandé la ministre de l'Artisanat et du Commerce, Sylvia « Pine-aile » (j’aime bien ce patronyme évocateur, je ne sais pas pourquoi …).

Rapport, un de plus, attendu pour le début de l'année prochaine (pendant que j’en dépiaute aujourd’hui les dires de « Galle-oie » dans le sien).

 

Dommage pour ce statut qui permettait de « porter » un projet personnel grâce à sa souplesse, sa facilité, son moindre coût (que des frais variables à l’activité, aucun frais fixe du « droit à travailler » pour soi), renvoie ce pays du redressement productif à l’unique contrat qui a désormais cour depuis la fin de la guerre et le CNR : Le statut de la fonction publique comme référence !

C’est un retour aux origines … salvateurs diront les uns, antédiluviens diront les autres qui constatent que le monde a changé en 60 ans !

Régime du « CDI-à-vie » tellement inapte à accompagner le renouveau économique de mon pays qu’on semble seulement constater qu’il coûte si cher à entretenir comme d’un mirage idéologique, que personne n’y arrivera sauf à espérer une croissance à deux chiffres pendant plusieurs années.

On a quand même plus de 10 % ce chômeurs à financer hors de l’indigence, vaille que vaille, depuis le temps qu’on les accumule.

 

Bref, on refait du neuf avec des antiquités antédiluviennes et vous voulez que le monde entier envie notre « exception kul-turelle » et nos 3 millions de « traîne-savates » !

Laissez-moi en rire.

Car si on rajoute les 5 millions de « sachants », les ceux-ce qui sont passés instantanément du stade « d’apprenant à sachant » dès les derniers boutons d’acné disparu, sans jamais passer par la case « emmerdements quotidiens » à remuer les doigts dans le cambouis déversés par avalanches de circulaires outrecuidantes déferlant en escadrilles serrées, ça fait quand même du monde né rien que pour escagasser jusqu’au dernier des auto-entrepreneurs !

Vachement « productif » que tout ça…

 

Reste cette merveilleuse démonstration politique : Un de mes « potes-cocos » me racontait il y a 20 ans de ça que « le RPR, ce n’est pas un parti. C’est un club ! »

Une auberge espagnole.

Bé, constatons qu’ils sont au moins 24 à avoir soutenu contre toutes raisons les initiatives de « Bling-bling » jusqu’aux plus absurdes et sans broncher (voire même quelques bonnes pourtant si rares), même au-delà de l’échec de mai dernier, justement prédit dès 2008 (vous ne pouvez pas dire que vous n’étiez pas au courant) et avec certitude trois ans plus tard.

Les mêmes qui retournent aujourd’hui leur veste, caguent dans leur idole qu’ils nous ont vendu pour être élus eux-mêmes, font alliance anticipée avec les fous qui nous gouvernent actuellement, et fusillent leurs propres mandats passés.

Là, j’admire l’hérésie d’une démocratie-élective et représentative !

Pourquoi avoir des convictions aujourd’hui et pas hier ?

Ou inversement.

Et vous voulez que je prétende flagorner ces fats-là ?

Dans une autre vie, peut-être. En ce jour, sûrement pas !

 

Je vais plutôt boire à coup à la santé avenir de mon pays … Histoire d’oublier.

Et en plus, ça pourrait me rassurer que tout va pour le mieux dans mon pays !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 09/11/2012 09:04


Pour les ventes "sans facture" de l'artisanat, en fait elles avaient régressé quand était attaché un "crédit d'impôt", quel que soit le statut du bonhomme.


Elles réapparaissent depuis peu.


Mais là encore, il est des métiers qui passent sous les seuils de la micor-entreprise et nombre de personne qui font de la vente au public n'ont même pas de caisse enregistreuse dès lors que les
ventes se font en numéraire.


Mon marchand de journaux, et l'autre avec son kiosque, est comme ça, alors que dans son métier, ou les factures des messageries se font sur la différence entre la livraison et le "rendu",
donc la recette est parfaitement reconstituable.


Mais mon boulanger, c'est uen autre affaire...


Mon cafetier artisan, il a une caisse enregistreuse, mais quand il fait son "Z" quotidien, tout est enregistré sur une disquette 3,5'' et les compteurs sont remis à zéro : Je ne sais pas comment
il fait, parce que les fichiers se font écraser tous les jours et l'imprimante qui sort le "Z" et les deux taux de TVA, elle imprime sur papier thermique... que quand tu les mets au soleil, ça
s'efface !


Tu sais, tous les métiers ont "leur truc"...


 


Pour ce qui est du statut, je t'ai promis d'en faire un papier un de ces quatre à toutes précisions utiles : Mais laisse moi le temps de faire la recherche : Car je crois bien qu'il s'agit d'une
société qui vient compléter le statut de l'EURL où le patrimoine familial du meketon vient en garantie des dettes professionnelles.


Un peu comme le statut de l'auto-entrepreneur, dont c'était le piège.


 


Mais note que quand tu montes ta boîte, en principe ce n'est pas pour perdre de l'argent nio pour faire des dettes.


 


>>Par ailleurs, une chose est sûre : Tu peux cumuler un contrat de travail avec un tiers et rester ou devenir gérant ou administrateur d'une autre société.


L'avantage, c'est que tu ne cotises qu'une fois aux Urssaf si tu n'as que des dividendes à te verser de ton activité sociale : Du moment que tu es au régime général, on n'ira pas de chercher des
poux dans la tête.


Mais il faut en avoir averti ton boss qui peut s'y opposer, il est vrai : C'est une question d'être "diplomate".


En revanche, si tu as plusieurs activités soumises à cotisation pour en tirer des revenus "qui reviennent', tu es obligé d'en faire déclaration à ton employeur principal, parce que le calcul des
cotisations n'est pas le même : On partage forcément les cotisation plafonnées entre les deux (ou plus) sources de revenu.


C'est d'ailleurs le cas pour les multi-employeurs (VRP, pigiste agent-multicarte, etc.)

Dj 08/11/2012 22:42


Ce n'est pas plutot EIRL que SIRL? Dpeuis le 1 janv 2011...

Dj 08/11/2012 22:36


Tt le monde semble oublier le coté pratique de ce statut qd tu travailles déjà et que tu veux créer qque chose ss etre obligé de perdre ton précédent emploi. Impossible avec sarl eurl ou meme
sirl! Je me trompe? On peut le limiter mais il l'est déjà mais ça me semble une grosse erreur de purement le supprimer car des "artisans" (champions ttes catégories de la non-facture et paiement
en liquide n'est-ce pas?) "s'émeuvent"!

I-Cube 08/11/2012 08:27


@ Cédric : La compta, c'est extrêment simple ! La preuve, j'ai même réussi à comprendre et à devenir expert-diplômé !


Perso, je te remonte n'importe laquelle sous excel à partir des relevés bancaires (Un truc appris auprès d'un ancien inspecteur des impôts qui m'avait refilé ses cours de contrôle... Chefdegare
qu'il s'appelait : Mais j'étais jeune-kon-diplômé qui ne savait rien à l'époque).


En revanche, il est vrais que dès que tu dois faire de "l'administratif", tu y perds un tiers de ton temps disponible.


Si tu fais un tiers de "commercial" pour vendre ta soupe, il ne te reste plus qu'un tiers pour produire.


Ce qui explique qu'il faille produire environ 29 à 30 euros de l'heure de valeur ajoutée (chiffre des statistiques nationales) pour gagner au bout du bout un petit smic à 10 €/h !


Mais bon, quand tu es à ton compte, tu n'es pas obligé de ne travailler que 35 heures par semaine. Tu peux passer à 70 heures sans de gros soucis avec le droit du travail : Et là ton
problème, devient de pouvoir en planquer assez pour les "mauvaises années".


 


J'essayerai de te faire un "papier" sur la SIRL : C'est effectivement un statut intermédiaire entre l'EURL et l'auto-entrepreneur, mais sans création d'un être moral nouveau : Juste une
affectation du patrimoine personnel pour le protéger de tes créanciers rapaces et voraces.


Ce que ne permet pas, justement, le statut d'auto-entrepreneur.


C'était son talon d'Achille et j'en connais quelques-uns qui ont tout bouffé pour ne pas avoir pris le temps d'évoluer vers autre chose depuis leur statut-simplifié.


Heureusement, assez rares : Comme quoi, j'ai pu être persuasif sur le sujet.


En fait, ce sont leurs femmes qui sont plus persuasives sur ce plan-là...

I-Cube 08/11/2012 08:15


@ DJ : Le repport se fera effectivement sur le travail au black, quand il y aura matière.


De toute façon j'estime à plus de 10 % le "PIB-manquant" à cause du black (et je ne parle pas des marchés parallèles délictueux genre traffic de drogue).


C'était en regréssion, c'est reparti à la hausse depuis deux ou trois ans.


Mais on a aussi la solution du "portage" d'une extrême simplicité : J'ai ainsi une association qui porte des projets en phase d'éclosion depuis 1984...


Beaucoup de retour en arrière faute d'avoir mûri assez longtemps lesdits projets.


Mais je reste encore en contact avec quelques-uns quand même.


D'autre en font du business que de "porter" le travail d'autrui.