Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 04:03

Et l’on va nous fabriquer des « soldats d’élite » pour l’encourager !

 

Le rapprochement n’est pas seulement chronologique, mais reste typique de la folie furieuse de notre époque : Deux « news » se télescopent et me tombent sur le râble sans prévenir, alors même que, kon comme je suis, je me promenais tranquillement du côté de Toussus-le-Noble à la recherche de mon chemin de retour vers la kapitale dimanche dernier, renvoyé ici et là sur des chemins improbables par la gendarmerie-nationale.

 

À Trappes, des « anal-fa-bêtes » (autrement dit des « trous-duk » mal-éduqués) caillassaient les mêmes uniformes, alors que via l’express-du-matin, on en apprenait une bien bonne : 4/20 suffit désormais pour être admissible au concours de professeurs des écoles !

Pas mal, n’est-ce pas ?

Même les cancres ont un avenir, désormais. Et pas n’importe lequel : Celui de former nos futures « élites » scolaires !

 

Parce que pour parvenir à pourvoir les postes ouverts, dans certaines académies, les jurys sont contraints d'abaisser jusqu'à 4/20 la barre d'admissibilité aux concours !

La moitié du niveau « moyen »…

Dire que « dans le temps », il fallait au moins avoir un Bac complet et particulièrement élitiste, comme sésame pour ouvrir et tenir une classe d’élèves.

Les bacheliers, c’était encore et seulement 15 % de la population quand je l’ai passé à la fin des années 70…

Aujourd’hui, c’est 85 % d’une tranche d’âge.

Pour ne pas l’avoir, il faut soit ne pas se présenter, soit rendre copie-blanche, soit en faire la demande écrite et expresse par au moins 3 fois !

Et encore…

 

Dans un autre siècle, c’était le temps où l’instituteur était de « gôche » (mais ça, ça n’a pas beaucoup changé) et devenait de facto le « notable » d’un village au côté du maire, du notaire et du curé…

Le maire pouvait ne pas savoir lire, le second avait son bac et une licence (permis) en droit et un peu de pognon pour acheter sa « charge », le dernier, s’il n’était pas bachelier, il ne pouvait ouvrir de classe que pour le catéchisme du jeudi.

C’était la République des « laïcards », avec ses thèmes et ses sacerdoces, du temps d’un certain Ferry (pas le « bateau-sur-l’eau », mais le ministre qui voulait que chacun sache compter, lire et écrire), à une époque où mon pays avait besoin de toutes ses ressources de têtes-bien-faites…

Où en est-on revenu ?

 

Parce que j’ai appris comme ça qu’en début de semaine, « Vin-sang Payons », l’actuel ministre de l'Éducation nationale (et non plus de l’instruction publique), il se fendait d'un communiqué pour se féliciter de « la capacité retrouvée de l'Éducation nationale à attirer les étudiants ». Rien de moins dans la « crétine-attitude » appliquée…

Tu parles, mon gars !

Sur le terrain, la réalité est catastrophique.

 

Quel sera en effet le niveau des enseignants recrutés durant le quinquennat ?

La question se pose au vu des barres d'admissibilité retenues aux concours enseignants de cette année.

Obligées de recruter d'importants volumes de têtes-neuves, sans toujours disposer d'un vivier suffisant, les académies ont été contraintes de baisser de 2 à 3 points la barre d'admissibilité aux concours, notamment pour le premier degré. 

Pour les concours de « professeurs des écoles » et pour la session extraordinaire de 2014, la barre d'admissibilité est ainsi, selon les informations entendues à la radio de mon « tas de boue à roulette » perdu du côté de la vallée de la Bièvre, fixée à 4/20 à Créteil, 5/20 à Paris, 4,5/20 à Versailles, et 7/20 à Strasbourg !

Que j’en ai fait la pose au frein à main, sur le coup…

Et dire qu’on va devoir confier nos gamins à des « crétins diplômés »…

Alors qu’il n’y a pas si longtemps que ça, si tu n’étais pas « Bac + 5 », ce n’était même pas la peine d’espérer t’inscrire au concours !

 

La faute à des volumes de recrutement trop important, nous dit-on.

Une situation qui préoccupe même les recteurs.

« Si la barre était à 10/20, nous ne pourrions recruter que quelques centaines de candidats ! », pas plus, se désole l’un d’eux.

C’est dire le niveau…

La raison de cette baisse spectaculaire des exigences aux concours tiendrait seulement aux importants volumes de recrutement prévus cette année, conséquence de la promesse présidentielle d'embaucher 60.000 personnels de plus en 5 ans. 

19.413 postes ont ainsi été ouverts aux concours pour la session 2013.

Pour la session extraordinaire de 2014, 8.500 postes étaient ouverts dans le premier degré et 10.750 dans le second degré, au total à peine moins : 19.250…

Joint par « L'Express-du-matin », le ministère concède quand même contre l’opinion de son ministre, des difficultés de recrutement dans certaines académies.

Mais, pour la session 2014, s'étonne-t-on rue de Grenelle, « il n'y a aucune raison de baisser les barres d'admissibilité puisque l'on compte un tiers de présents en plus aux concours, et que le volume de postes offerts reste stable par rapport à la session 2013 ».

Et de se rassurer : Le ministère ne disposera qu'à l'automne de la remontée des seuils d'admissibilité aux concours, pour la totalité des académies.

Rien à voir pour l’heure, circulez donc !

 

Ce qui reste assez drôle, car même en baissant la barre d'admissibilité, près de 2.000 postes n'ont toutefois pu être pourvus cette année aux concours 2013.

De quoi mettre en doute l'opportunité du recrutement de près de 12.000 enseignants par an durant toute la durée du quinquennat.

 

C’est vraiment trop drôle, cette affaire-là…

Pensez-y donc : N’importe qui, même un cheval, pouvait gagner les élections présidentielles de 2012 contre « Bling-bling ».

De sa faute à lui tout seul et des quelques guignols qui l’accompagnaient.

Ça n’était pas un cheval, mais un « gros-méchant-mou » à la fraise-des-bois qui fait l’âne pour avoir du foin et qui reste persuadé que tout va de mieux en mieux au pays depuis qu’il s’est installé dans le fauteuil du Général !

Alors même que rien ne va plus et qu’il y a la guerre civile jusqu’à Trappes en banlieue parisienne…

Trappes/Toussus, certes ce n’était pas le cheminement du « Tour de Gauloisie », mais il y a les installations scientifiques (on ne dit plus « nucléaires ») de Saclay qui pouvaient être « débordées » par les barbares « anal-fa-bêtes »…

Même s’il y a des champs à traverser.

 

Le « canasson », il a fait des promesses débiles concernant son électorat personnel : 60.000 postes chez les enseignants.

Financés justement sur la disparition des effectifs de 240.000 biffins (qui ne votent de toute façon pas pour lui) !

Mais il sait les trouver quand il s’agit d’aller traquer Aqmi…

Passons.

 

Il faut embaucher du monde dans les rectorats.

Oui car, le « corps enseignant », il veut bien être « soulagé » par des effectifs supplémentaires.

Même s’il n’est pas content de « travailler plus pour être payé moins » (la réformes des rythmes scolaires qui a mobilisé même ma « petite-sœur », celle que si elle n’existait pas il faudrait quand même l’inventer), une « bac ++++ » payée tout juste un peu mieux que le « pousseur de balai » de son ékole à elle.

Il y va quand même en attendant les prochains programmes sur la « morale laïque et républicaine » qui viendra soutenir la « théorie du genre » et le « mariage pour tous » comme d’un progrès manifeste de l’humanité en marche vers un monde meilleur !

À condition quand même qu’on parle « entre pairs ».

 

Parce que bon, entre un 4,5/20 post-bac et un « bac ++++ », le fameux « corps enseignant » va être drôlement hétérogène !

Pas sûr que les « seins-dit-qu’à » puissent vraiment faire « la synthèse » de ces bataillons-là.

D’autant qu’il manque 200.000 « prof’-des-ékoles » qui ne sont plus devant leurs élèves depuis des lustres, comme nous le prétend la Cour des comptes…

Vous me direz, ce sont justement les meilleurs puisqu’ils ont compris le plus vite que les autres, pour faire autre chose que d’enseigner, que c’est vraiment un métier de crotte !

Résultat, c’est carrément tout une profession, parfois un apostolat, qui dégringole vers « l’anal-fa-bêtise » à haute densité.

La preuve, même « Lyne-sait-tout », elle a déclassé le métier de « professions intellectuelles » à « corps intermédiaires ».

Des fois que les nouveaux à venir viennent se la péter dans les campagnes…

 

Et avec ça, vous croyez vraiment que les barbares de « Trappes-sur-les-Yvelines » ils se calmeront ?

Non seulement la République ne leur donne pas ce à quoi ils ont normalement droit, leur avait-on fait croire, apprendre à lire écrire et compter, mais en plus on ne va pas les gâter avec des profs aussi nuls qu’eux…

Et on veut faire la réforme de la « morale laïque & républicaine » avec tous ces retardataires du neurone ?

Un monde nouveau d’abrutissement généralisé, oui !

 

Vous me faites rire, Monsieur le ministre (un de vos rares mérites de « philosophe ») : Vous sabotez tout simplement un des acquis de la IIIème République dû à vos illustres prédécesseurs dans quelques combats politiques homériques, pour être le digne héritier de ces « soixante-huitards » qui détruisent sciemment tout ce qu’ils ont reçu de leur pays.

 

Se détestent-ils autant pour en arriver là ?

Ou détestent-ils seulement leur patrie à eux ?

Parfois, je les préfère atteints de procrastination

Mais dans un cas comme dans l’autre, ils sont vraiment indignes du pays qui les a façonnés et persiste à les héberger.

C’est bien le trait le plus grossier de l’époque actuelle dans mon pays : Car on n’a que les élus que l’on mérite.

Et décidément, on mérite bien peu, aujourd’hui…

Partager cet article

Repost 0

commentaires