Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 05:08

Retour sur un délire…

 

J’espère qu’ils vous ont bien fait marrer. Jusqu’à encore dimanche quand « Mélangeons » en a rajouté une grosse couche !

Parce que ça valait le déplacement au concours de la nullité.

 

Je commence par le ministre (un grand spécialiste devant l’éternel du redressement) :

« C’est moi ! Parce que pour être ministre, il faut l’avoir bien dure, bien longue, bien grosse, inépuisable, ferme et insatiable, sous tension permanente, pour la mettre bien profonde à qui doit écarter les fesses, sans ça on n’est jamais ministre des nationalisations industrielles ! »

 

Je traduis, à ma façon toute personnelle, le courrier suivant :

« Monsieur,

Vos propos aussi extrémistes qu'insultants témoignent d'une ignorance parfaite de ce qu'est notre pays, la France, de ses solides atouts, comme de son attractivité mondialement reconnue et de ses liens avec les États-Unis d'Amérique.

 

La France a la fierté d’accueillir sur son sol plus de 20.000 entreprises étrangères représentant près de deux millions d’emplois, un tiers de ses exportations industrielles, 20% de la recherche et développement privée et 25% des emplois industriels. Chaque année, on compte 700 décisions de localisation d'investissements étrangers créateurs d’emplois et de valeur en France. Et cette solide attractivité ne s'affaiblit pas, tout au contraire d'année en année, elle se renforce.

 

Au sein de ces investissements étrangers, les États-Unis occupent la première place. 4.200 filiales d'entreprises américaines emploient près de 500.000 personnes. La présence des entreprises américaines en France est très ancienne : Haviland depuis 1842, IBM depuis 1914, Coca-Cola depuis 1933, General Electric depuis 1974. Et combien d'autres encore. Ces liens sont d'année en année renouvelés : en 2012, des entreprises comme Massey-Ferguson, Mars Chocolat, ou 3M ont choisi d’accroître leur présence en France.

 

Quels sont les facteurs décisifs de ces choix d'implantation ? Les entreprises étrangères viennent chercher en France des infrastructures de qualité, un cadre de vie apprécié, une énergie parmi les plus compétitives d’Europe, ainsi qu’un environnement très favorable à la recherche et à l'innovation. Mais surtout, loin de vos propos aussi ridicules que désobligeants, l'ensemble de ces entreprises connaît et apprécie la qualité et la productivité de la main d'œuvre française, l'engagement, le savoir-faire, le talent et les compétences des travailleurs français. Pour amplifier cette attractivité, le gouvernement français vient de prendre récemment 35 mesures dans le cadre du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi. Parmi elles, le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi allège de 6 % les coûts salariaux des entreprises entre 1 et 2,5 SMIC. En outre, les partenaires sociaux viennent de conclure un accord sur la sécurisation de l'emploi, qui illustre la qualité du dialogue social en France et l'importance que le gouvernement auquel j'appartiens y attache.

 

Puis-je vous rappeler que Titan, l'entreprise que vous dirigez est 20 fois plus petite que Michelin, notre leader technologique français à rayonnement international, et 35 fois moins rentable ? C'est dire à quel point Titan aurait pu apprendre et gagner énormément d'une implantation française. La France est d’autant plus fière et heureuse d'accueillir les investissements américains que nos deux pays sont liés par une amitié ancienne et passionnée. Savez-vous au moins ce qu'a fait La Fayette pour les États-Unis d'Amérique ? Pour notre part, nous Français, n'oublierons jamais le sacrifice des jeunes soldats américains sur les plages de Normandie pour nous délivrer du nazisme en 1944. Et puisque vous faites le choix de critiquer votre propre pays dans le courrier que vous m'adressez, je dois vous dire à quel point le gouvernement français admire la politique mise en place par le Président Obama. En tant que ministre chargé de l'industrie, je suis particulièrement sensible à ses actions en faveur de la relocalisation des emplois industriels aux États-Unis et de l'innovation radicale. Il se trouve même que notre politique présente une certaine parenté avec celle inspirée par votre Président.

 

Vous évoquez votre intention d'exploiter la main d'œuvre de certains pays pour inonder nos marchés. Je me dois de vous indiquer que ce calcul condamnable et de court terme se heurtera tôt ou tard à la réaction justifiée des États. Tel est déjà le cas de la France avec des alliés de plus en plus nombreux au sein de l'Union Européenne qui plaident pour la réciprocité des échanges et s'organisent contre le dumping. En attendant, soyez assuré de pouvoir compter sur moi pour faire surveiller par les services compétents du gouvernement français avec un zèle redoublé vos pneus d'importation. Ils veilleront tout particulièrement au respect des normes applicables en matières sociale, environnementale et technique.

 

Je vous prie de croire, Monsieur, en l'assurance de mes salutations. »

 

Autrement dit, tu as refusé d’ouvrir les fesses le carnet de chèque pour sauver 1.173 postes de salariés encartés CGT-compétitifs : Tu es un nul, archinul, tu n’y connais rien à tout le bonheur de venir se faire mettre en mon beau pays !

Et tu vas voir ce qu’il va-t’en coûter : Je m’occupe tout spécialement de ton cas !

(Par services interposés qui sont à ma botte…)

Sublime.

 

Et la classe politique, même internationale, d’affirmer que ce n’est pas ce qu’a voulu dire le « chefaillon » (qui n’est chef que chez lui), qu’il ne faut pas le prendre comme ça, que la « Gauloisie des libertés » est un pays vraiment extraordinaire, où il fait bon vivre, travailler et investir les yeux fermés, etc. etc.

 

Chez nous, bien sûr le discours est un peu différent : « Machin », c’est le « roi-des-kons », il n’a pas compris que si les prolos d’Amiens-nord ne bossent que trois heures par jour au lieu de 6, c’est que justement ce sont des cadors de la vulcanisation agricole : Ils en font deux fois plus que partout ailleurs dans le monde !

Tout le monde sait ça.

 

C’est une usine tellement de compétition que tout le monde redoute qu’ils se mettent à bosser plus, ôtant le pain de la bouche aux prolos de Michelin & Cie et leur bol de riz quotidien aux gamins chinois qui triment aux antipodes pour trois fois rien.

Bref, qu’il a bien tort de n’avoir pas voulu racheter l’usine, dont même Goodyear ne veut plus, après avoir tout fait pour la racheter un an auparavant.

Le « roi-des-kons », vous assure-t-on !

 

Si encore il n’avait rien dit, mais le roi, il écrit :

« De retour aux États-Unis depuis l’Australie où j’ai passé quelques jours pour affaires, veuillez recevoir mes excuses de ne pas avoir répondu à votre courrier daté du 31 janvier 2013.

 

J'apprécie le fait que vous pensiez que votre ministère protège l'industrie et les emplois en France. Titan et moi avons une expérience de quarante ans dans le rachat d’entreprises et d'usines déficitaires de plusieurs millions de dollars, et dans leur redressement en affaire viable jusqu’à verser de bons salaires. Goodyear essaie depuis quatre ans de sauver une partie des emplois à Amiens, avec des salaires particulièrement élevés, mais les syndicats français ainsi que le gouvernement ne font rien d'autre que bavarder.

 

J'ai visité cette usine plusieurs fois. Les salariés français touchent des salaires élevés mais ne travaillent que trois heures. Ils ont une heure pour leurs pauses et leur déjeuner, discutent pendant trois heures et travaillent trois heures. Je l'ai dit en face aux syndicalistes français. Ils m'ont répondu que c'était la façon de faire en France.

 

Vous êtes un homme politique, c’est pourquoi vous ne voulez pas faire de vagues. Les Chinois inondent le marché français de pneus – ainsi que toute l’Europe – et pourtant vous ne faites rien. Le gouvernement chinois subventionne tous les fabricants de pneus. Dans cinq ans, Michelin ne sera plus en mesure de produire de pneus en France. La France va perdre son activité industrielle parce que son État est plus qu’un État.

 

Monsieur, votre courrier formule la demande que Titan démarre une discussion. Pensez-vous que nous sommes si stupides ? Titan a l'argent et le savoir-faire pour produire des pneus. Mais que possèdent ces cinglés de syndicalistes ? Ils ont l’État français. L’agriculteur français souhaite des pneus à bon prix. Il se fiche de savoir si les pneus viennent de Chine ou d'Inde, et si ces États les subventionnent. Votre gouvernement s’en fiche aussi : « Nous sommes Français ! »

 

Le gouvernement américain ne vaut pas mieux que l’État français. Titan a dû verser des millions à des avocats de Washington pour poursuivre des fabricants de pneus chinois en raison de leurs subventions. Titan a gagné. Le gouvernement a collecté les droits. Nous n’avons rien perçu, tout pour le gouvernement !

 

Titan va acheter un fabricant de pneus chinois ou indien, payer moins d'un euro l'heure de salaire et exporter tous les pneus dont la France a besoin. Vous pouvez garder les soi-disant ouvriers. Titan n'est pas intéressé par l'usine d'Amiens Nord.

 

Cordialement, »

 

Globalement, Amiens-Sud, ç’aurait pu se faire : Eux au moins ont signé un accord salarial de flexibilité qui rend le site opérationnel dans des conditions d’exploitation à peu près normales.

… Dans une concurrence mondiale tellement exacerbée, que même Michelin, il va fermer tôt ou tard ses sites Gaulois (et ne va surtout pas à Amiens-nord).

Mais bon, si la CGT-nord a refusé le même accord qu’au sud de la ville, les salariés dudit site n’ont qu’à s’en prendre à eux-mêmes : On ne peut pas avoir le beurre, l’argent du beurre et le kul de la crémière en exigeant en plus son sourire !

 

Il aurait pu rappeler l’affaire du site de Florange, mais aussi de « Pétroplus », et affirmer que si le gouvernement veut nationaliser toutes les crémières du pays, qu’il y aille…

 

Pour vous je traduis (dans le même style) :

« J’en ai une bien plus grosse, et en plus je l’entretiens avec soin : Hors de question de la mettre n’importe où !

Alors je paye pour pouvoir choisir qui je tringle, lime, rabote, ramone et qui je ne tringle pas !

Avec certificat de séronégativité à l’appui exigé : J’y tiens, moi.

 

Quant à la vôtre, elle ne sera jamais assez longue pour aller jusqu’en Australie (ou ailleurs), où je cours plus vite que vous et où j’ai même rencontré des hispaniques qui sont allés se réfugier jusque-là-bas pour travailler un peu.

Mais j’hésite à ne pas vous faire crouler sous les pneus chinois : Eux payent et me la suce pour que je m’installe sur place.

 

Bref, vous n’avez pas les moyens de lutter.

D’autant que vous êtes ministre précaire : Moi, ça fait 40 ans que je bosse dans le même métier !

C’est dire si j’ai une longueur d’avance…

Mes respects du matin. »

 

Y’en a, ils devraient quand même se regarder dans un miroir le matin en se rasant : Ça devrait leur éviter de se taillader la caouane à grands coups de rasoirs à dire n’importe quoi, n’importe quand, n’importe comment.

 

Il n’y a que moi qui suis obligé de me balafrer tous les matins, sur décision de justice et arrêté préfectoral … pour éviter des émeutes de toutes ces « folles de mon corps » sur la voie publique, tellement je suis trop beau !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 26/02/2013 14:44


@ Inco : J'avoue que c'est une excellente idée...


Normalement, en Italie, s'ils ont deux sous de jugeotte, ils devraient même mettre leur "coluche à eux" à ce poste de ministre.


 


Perso, quand je serai élu Président (de la cave de l'Elysée), bé je penserai à toi très fort : Au moins, je serai sûr qu'on en rigolera tous les jours et que ce sera mieux que
"Marinella-Tchi-tchi" ou tous les pantins qui s'agitent encore.

Incognitototo 26/02/2013 14:24


"J'aime" beaucoup l'arrogance et le cynisme de ce Taylor (un lien avec Frederick Winslow Taylor ?) qui dit tout haut ce que nous savons déjà depuis 40 ans : les États occidentaux sont constitués
d'une bande d'impuissants qui ne savent faire que des moulinets avec leurs petits bras...
Je propose qu'on le nomme "Ministre de la vérité et des évidences qui fâchent " ou "Ministre de l'impuissance assumée"... face au "Redressement productif", ça aurait de la gueule...

I-Cube 26/02/2013 09:12


@ Triangle : Effectivement !


Je n'y avais pas pensé...


 


Un jeu d'adulte ou "faire" est plus important que d'en "causer".


D'ailleurs, ceux qui "en cause", ce sont des gamins.


Parce qu'on constate bien que ces délires de la semaine passée ne sont que des "gamineries".


 


C'est le message (céché) de ce post, d'ailleurs...

Triangle 26/02/2013 08:38


Seuls quelques hommes comme DSK ou Berlusconi ont compris que le redressement est long et dur ;-)

I-Cube 26/02/2013 08:24


Tu as raison : Il va falloir que j'y pense : Elle est bien meilleure dans le même registre !