Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 04:12

Tiré du site : « ovni66 » Pyrénées-Orientales

 

« Mardi 3 avril 2012, le GEIPAN (Groupement d'Études et d'Informations sur les Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés) était invité par l'INSA (Institut National des Sciences Appliquées) à Toulouse pour une conférence en trois parties.

Le public jeune était principalement composé d'étudiants et d'une poignée d'ufologues. La salle de l'amphithéâtre était comble et l'ambiance plutôt studieuse et passive (à part quelques réactions offusquées de courte durée concernant la rareté des cas « D » présentés).

 

Le Directeur du GEIPAN :

Xavier Passot a dressé un bref historique du GEIPAN, ses relations avec le CNES (Centre National d'Études Spatiales), le fonctionnement de cette institution unique en son genre et quelques cas étudiés récemment.

Il s'est montré extrêmement prudent quant à l'interprétation des observations d'OVNIS qu'il reçoit quotidiennement et nous a fait clairement ressentir son scepticisme par rapport aux phénomènes non identifiés dans leur ensemble.

C'est sans ambiguïté qu'il aborde le sujet d'une manière rationnelle, scientifique et pragmatique.

Reconnaissant que les cas d'une haute étrangeté sont plutôt rares, il n'a pas manqué de nous démontrer que les cas les plus courants sont des méprises ou erreurs d'interprétations, photos, schémas et vidéos à l'appui (Sprites, satellites, effets de Flare, reflets, bolides, spectre de Brocken, « cocarde du pilote », lanternes thaï, etc.) et que le rôle du GEIPAN consiste à répondre à une forte demande d'explications par un public souvent peu ou mal informé sur le ciel, la météo, l'astronomie et l'aéronautique en général.

 

Pour les cas restés non-expliqués, Xavier Passot distingue les cas « D1 » (cas inexpliqué peu consistant avec un caractère d’étrangeté marqué) et « D2 » (phénomènes très étranges et « de consistance forte » avec plusieurs témoins indépendants, et/ou des enregistrements photo ou vidéo, et/ou des traces au sol) des anciens cas « D » (phénomène non-identifié), amenant ainsi quelques précisions utiles à la classification destinée aux chercheurs et au public.

 

Malgré son excessive prudence, M. Passot a su convaincre de l'utilité du rôle du GEIPAN et de la nouvelle dynamique qu'il compte insuffler à cet organisme d'utilité publique. »

C’est son rôle, il est payé pour ça avec le maigre budget octroyé par la puissance publique.

 

« Romain Bouvier, chercheur en psychologie au CNRS :

Ce jeune scientifique a tenté de nous expliquer que le comportement d'un enquêteur (sa manière de poser les questions, le vocabulaire utilisé, la gestuelle) pouvait influencer le récit du témoin de manière inconsciente et qu'il était donc important que celui-ci soit formé aux techniques interrogatoires appropriées à ce genre de situation.

Fort de ses connaissances en psychologie cognitive, M. Bouvier a donné quelques exemples démonstratifs (vidéos et sonores - qui n'ont pas manqué de faire rire le jeune public), concernant les phases d'étonnement, d'émerveillement, de peur et de panique de certains témoins face à un phénomène qu'ils n'identifient pas sur le moment.

L'exposé était rapide et le phrasé un peu maladroit (M. Bouvier semblait vouloir rester discret sur sa méthode tout en nous faisant partager son enthousiasme) mais ce chercheur en psychologie avait l'air très sûr de lui, parlant d'hypothèses de nature psychologique, de phénomènes « psycho-pathologiques » et « schizophréniques »... des termes qui font évidemment bondir certains ufologues.

 

J'ai bien aimé sa remarque : « La moitié des erreurs judiciaires est due à des erreurs d'évaluation des témoins oculaires ». »

Heureusement pour mon pays, elles sont finalement assez peu nombreuses (hors le cas de la couleur du scooter de « Mohamed » et de sa corpulence… naturellement).

 

« La brièveté de son exposé concernant les méthodes interrogatoires calquées sur celles utilisées par la police ou les agents d'assurance n'a pas permis de rendre compte de la portée de ses recherches mais elles semblent prometteuses.

J'ai retenu que sa méthode permettrait de différencier les souvenirs réels des souvenirs induits ou construits, entre autres.

Les enquêteurs de terrain auraient fort à gagner à suivre une formation de ce type.

 

Michael Vaillant, informaticien et statisticien :

Cette partie pouvait paraître un peu ardue mais aurait largement mérité un prolongement tant le sujet était à la fois original, riche et pointu.

Michael nous a épargné les formules mathématiques complexes, algorithmes et autres tortures de l'esprit en réussissant à vulgariser au maximum son exposé.

 

Cartes géographiques des cas :

Partant de cartes géographiques sur lesquelles sont pointés les cas répertoriés au niveau national, Michael Vaillant a essayé de découvrir quels étaient les points communs entre certaines de ces observations et la géographie locale.

Les paramètres tels que la densité de population, le taux d'ensoleillement, la présence d'aéroports, les sites de stockage, de traitement ou centrales nucléaires, confrontés à la présence de phénomènes aériens non-identifiés font l'objet d'une étude scrupuleuse et factuelle, sans états d'âmes ou subjectivité.

 

Et les résultats sont troublants : Après avoir nettoyé des cartes les PANS de type « A », « B » et « C », il ressort qu'il y aurait une corrélation entre la présence de PAN « D » et tout ce qui est lié au nucléaire.

Ce fait étonnant est passé presque inaperçu pendant la conférence et personne n'a relevé sur le moment l'importance de cette découverte qui suscitera certainement de nombreuses interprétations et commentaires dans un avenir proche.

Michael Vaillant propose d'ajouter des variables pour essayer d'aller plus loin dans cette voie de recherche. »

Personnellement, ça m’avait déjà « sauté aux yeux » depuis fort longtemps, y compris dans les rapports d’observations à l’étranger (USA, Chine, URSS) dans le passé…

Sans pour autant ne rien démontrer.

 

« Chronologie des vagues :

Une autre étude démontre que les vagues d'ovnis - à un niveau mondial cette fois-ci - (communément admises par leur réelle popularité) ont une fréquence régulière dont la durée est exponentielle dans le temps.

M. Vaillant suggère que ce rythme ressemble à celui d'un apprentissage programmé, sans se risquer de préciser si celui-ci est dû à une volonté extérieure ou plus simplement à un traitement médiatif porté par un inconscient collectif.

La prochaine vague importante serait même prévisible : 2035.

Michael Vaillant a fait un travail remarquable. La publication de ces constats est attendue avec impatience ! »

 

J’avoue que, pour avoir lu quelques études de Mickael avec qui j’ai eu pas mal d’échanges l’année dernière (au titre des « muets » de (f)ummistes), que ses cartes et études sont particulièrement soignées.

Un vrai travail de recherche en profondeur…

 

Ce qui doit vous interpeller, somme toute, ce n’est pas tant qu’il y ait de « savantes autorités » qui veillent à notre « police de l’espace » (un service des armées assez récent alors que le GEIPAN est désormais relativement ancien), mais qu’il y ait encore des « cas D2 » que même la science moderne et tous ses outils, reste incapable de rejeter ou d’expliquer !

Là, ça reste stupéfiant, d’autant que ça dure ainsi depuis tant d’années…

 

L’autre aspect, c’est cette « attractivité » pour les sites nucléaires. D’aucuns en tire la conséquence d’une surveillance accrue de « nos aliènes » pour ces sources potentielles de danger létal pour l’humanité…

(Un des « pièges » ummistes).

Alors qu’au contraire, l’explication pourrait très bien être de nature militaire et secrète… De l’espionite aiguë, tout simplement, avec des moyens « non-reconnus ».

 

Mais je vous laisse avec ces questions-là au coin du week-end.

De toute façon, aucun d’entre nous, moi y compris, n’a de réponse appropriée et appropriable pour être « vraies » à vous servir.

 

Juste une piste à explorer (comme ça, là, une « intuition » laissée à l’état de trace dans mon pauvre cerveau, par mes « On » d’antan) : Où en sont les recherches sur les « méta-matériaux » ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 20/04/2012 09:11


OUi DJ : L'article "chauffe" dans ma tête !


Mais ce n'est pas simple, parce que l'été va peut-être faire basculer le monde dans une tornade ou au contraire consolider les positions acquises : Je ne sais pas encore.


 


Pour ce qui est de la vie d'aliène, depuis que mes "on" m'ont tordu le neurone en décembre 2010, je m'intéresse un peu plus aux hypothèses ET.


Et je reste surpris : Toi comme beaucoup d'autres (et parfois depuis toujours) partent de l'idée qu'il n'y a qu'un support de la vie et de l'intelligence, le chromosome, propre au développement
de l'histoire de la Terre.


Histoire astronmique, géologique et chimique.


 


Or, on peut constater que les forces nanologiques qui gouvernent notre métabolisme commun aux espèces propres à notre planète), à base de carbone, oxygène, hydrogène et un peu de soufre (ou
autres "impuretés"), n'est pas le seul possible.


Il y a plein d'autres couples "carburant-comburant" possibles.


Qu'évidemment nous ne pouvons pas imaginer mais qui peuvent aller en se complexifiant jusqu'à l'apparition de la "vie" et au-delà de l'intelligence.


A base de fer, à base d'amoniac, à base de fluor etc; etc.


Toute forme inconnue pour nous.


 


Penser que nous avons l'aspect le "plus abouti", c'est peut-être faire insulte au Créateur et ses milles astuces...


Bien que naturellement, je suis comme toi, je n'en sais pas plus.


La seule chose dont je sois sûr après l'épisode de mes "on", c'est que eux sont fait à base d'eau.


C'est curieux, je ne sais pas comment, mais c'est comme ça.


 


Bref, rien à voir avec la littérature SF ou même "d'anticipation scientifique" quelconque.


C'est un peu l'aspect "novateur" de ces putains "d'expériences" délirantes.


Que franchement, je m'en serai bien passé...

Dj 19/04/2012 23:34


Je voulais dire que sur chaque planète l'espèce qui peut en sortir a forcément un développement neuro-cortical (semblerait etre une constante de chaque univers) suffisemment proche de celles des
autres.


Normal car évoluant ds le meme univers, seuls les canaux de détections peuvent changer et adaptés au milieu initial. Mais là aussi il semble que les planètes "vivantes" risquent d'etre très
semblables. Les variantes possibles ne seront que probablement physiques et très peu mentales!


Bon c'est une intuition puisque, pr l'instant, je ne suis parti voir nulle part comment c'est! ;-)...


Meme un ET à base crocodile; il penserait sensiblement de la meme façon que nous. Meme carnivore il aurait une inhibition à manger de "l'intelligent"! Car rare dans le cosmos et à protéger...


Ca m'a d'ailleurs toujours fait rire les space-opéras des "méchants ET". Ils peuvent etre méchants mais par ommission ou désinteret et non par volonté expresse. Et depuis plus de 15ans tout
bouquin de SF me semble bien plus insipide que n'importe quel article de science avant-gardiste. Les auteurs ne "suivent plus" et sont largués. loin des standards comme JVernes qui collait à la
science de son époque. Et évidemment le reste de la société suit, une inculture scientifique voulue, organisée pour le bonheur des "controleurs" des masses!


Alors quid de fin 2012? Tu peux faire un article lool...

I-Cube 19/04/2012 08:03


Pour l'hypothèse religieuse, j'en suis persuadé de mon côté !


Mais curieusement, ça ne retire rien à ma foi de "papiste"...


Comme quoi, hein !


 


Si l'aliène commerce avec les pygmées, c'est que déjà il appartient à une espèce qu'il considère "frère".


En revanche s'il "commerce" comme nous avec un crocodile, ça change tout...


Les deux ne sont pas de la même espèce.


Ca te donne un peu la suite prévisible, parce que nous, nous "commerçons" déjà avec leur crocodiles (les éléphants, les sardines, les baleines et même les vaches)...


Bon, à notre façon, mais la vache elle est contente tant qu'on lui donne à bouffer et qu'on la soigne...

Dj 19/04/2012 05:06


Rectif: Cette "façon" de parler des religions est de moi.


CSeval est plus "soft" car il est probablement croyant hélas!

Dj 18/04/2012 23:43


La comparaison n'est vraiment pas bonne... Je dirais plutot commercer avec une tribu nouvellement découverte en pleine foret amazonienne.


C'est possible mais l'expérience montre que les dégats peuvent etre irrémédiables comme l'inadaptation a certaines boissons, l'alcool, certaines maladies. Les croyances religieuses qui dénaturent
totalement.


Et tout est entre les mains de la race la plus avancée; c'est elle qui mènera la danse car ce sera elle à meme de juger si oui ou non telle ou telle fait et/ou connaissance peuvent etre transmis
ou pas.


Je pense que les religions monothéistes ont été un désastre de tentative de contacts il y a 2500 ans!


C'est le thème de l'essai "ethnocide" de Cristel seval. Un journaliste "contacté" ummo (ds le train entre lyon et paris) il ya qques années ;-)...