Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
4 juillet 2013 4 04 /07 /juillet /2013 04:03

Enfin l'État baissera ses dépenses en 2014 !

 

Que, on nous annonce ça, là, comme ça, sans préparation psychologique, tout d’un coup après 14 mois de pouvoir « socialo » des « forces de progrès » en marche !

Magnifique n’est-ce pas ?

 

« François III » prendrait-il enfin la mesure de l’état du pays et de son économie moribonde ?

Franchement, je n’osais l’espérer jusque-là.

 

Sur un total de 371,4 milliards d’euros, l’effort de l'État va porter sur …

100 millions d'euros de dépenses en moins en 2014 par rapport à 2013 !

Vous avez bien lu : Même pas 0,026 % du budget !

 

Que j’en suis tombé de mon tabouret où je siège, depuis que j’ai cassé mon fauteuil Louis XV à lire les âneries de « Monte-bourre » sur le redressement « reproductif » !

Et on nous prévient de suite : C’est y compris charge de la dette (les intérêts à verser chaque année) et des pensions inclus, deux variables difficilement contrôlables à court terme.

 

De qui se moque-t-on avec un déficit prévu de 3,5 % du PIB ?

100 millions, ça représente 0,14 % dudit déficit envisagé, là…

Comme ça, sans prévenir !

« Prévu » n’est-ce pas, parce qu’au moindre toussotement des marchés de la dette, ça représente à peine quelques heures de recettes fiscales !

 

Mais tout ça, c’est pour « la caisse ».

La seule chose qui compte.

« En vrai », ils te nous font la même « acrobatie-d’escroc » que pour le budget 2012, qui lui dérape sans la moindre tempête sur le marché de l’argent…

3,5 %, c’était l’objectif. On en sera plus vraisemblablement à 4 %.

Notamment parce que le PIB est en régression (là où ils avaient prévu de la croissance) et que le rentrées fiscales encore plus vite, là où ils comptaient sur d’importantes ressources supplémentaires.

Perso, je vous l’avais affirmé dès le 4 janvier de cette année : – 2,65 % de PIB…

 

Et qu’on nous ressort les mécomptes d’apothicaire : La Cour des comptes exige 13 milliards d’économie en 2014, et 16 plus tard.

Donc, on nous dit qu’il y en aura pour 14 milliards.

 

Mais il ne s'agit pas de couper le budget de 14 milliards d'euros, pensez donc !

Simplement « d'infléchir l'évolution spontanée des dépenses publiques » !

Sur l'ensemble des finances publiques (État, opérateurs de l'État, Sécurité sociale, collectivités territoriales), les dépenses vont en réalité continuer à augmenter de + 0,4 % par an en plus de la prévision d'inflation.

Mais cela n'en constitue pas moins un effort considérable nous dit-on !

En 2013, les dépenses devraient encore augmenter de + 0,9 % contre une tendance de hausse de + 1,5 %.

Juste pour se souvenir, c'est aussi beaucoup moins que ce qu'avait prévu le candidat « Flanby-à-la-Fraise-des-bois » pendant sa campagne et exactement autant que ce que nous prévoyait « Bling-bling » dans sa tête !

 

Et pour parvenir à ce tour de passe-passe, le gouvernement ne se contentera pas de respecter les règles de bonne gestion instaurées par l'ancienne majorité.

Depuis quelques années, l'État maintient en effet à l'euro près les dépenses inchangées hors charge de la dette et pensions des fonctionnaires.

Cela signifie qu'il dépense un peu moins chaque année, puisque l'inflation rogne – un peu – la valeur de l'argent.

Bref, les « économies » le sont toujours sur de l’argent qu’on aurait dû dépenser, mais qu’on ne décaisse plus…

Vous suivez ?

Je suis à découvert de 1.900 milliards, j’aurai dû l’être de 1.915, je ne le serai que de 1909…

Que c’est beau ces histoires de robinets qui fuient du niveau CP, revues par les maths-modernes de la finance publique !

 

En 2014, le respect de cette règle devrait permettre d'économiser 7 milliards par rapport à la tendance naturelle, selon Bercy (la Cour des comptes n’anticipe que 6 milliards de son côté).

Mais le gouvernement ira encore plus loin : Il réduira ces mêmes dépenses de 1,5 milliard d'euros en valeur absolue, une première.

Jamais un tel effort n'a été réalisé.

Alors, 100 millions ou 1,5 milliards ?

Moi, je n’y comprends plus rien, là…

 

Et en admettant même, comment l'État va-t-il s'y prendre ?

Il appliquera une rigueur très stricte à la fonction publique, dont la masse salariale représente les deux tiers de ses dépenses.

Même si les effectifs seront quasi stables (– 3.209 postes au total) par rapport à 2013, le gel du point d'indice des fonctionnaires et une forte réduction des avantages catégoriels permettront d'infléchir la tendance.

Ah oui et les GVT ?

 

Les ministères devront aussi baisser leurs dépenses de fonctionnement.

Ainsi que leurs dépenses dites « d'intervention », qui progressent pourtant naturellement chaque année. Les ministères mais surtout les opérateurs de l'État (chambre de commerce et d'industrie, agence de l'environnement et de maîtrise de l'énergie, l'audio-visuel public...) devront se serrer la ceinture.

Et la participation de l'État au financement des collectivités locales sera réduite (1,5 milliard).

Ah bé voilà l’empire « soce » attaqué au porte-monnaie, je comprends mieux.

Comme je suis incapable de baisser mon train de vie, j’impose la rigueur à d’autres…

Et ce n’est pas tout…

 

Le gouvernement prévoit aussi, et dans le même élan, de faire 5 milliards d'inflexion des dépenses par rapport à la tendance naturelle pour les régimes sociaux. Mais si l'ensemble des dépenses publiques continue d'augmenter, c'est que les dépenses des régimes sociaux ne peuvent pas être stabilisées.

L'objectif est simplement de ralentir leur rythme de progression. Cela passera notamment par la baisse annoncée du plafond du quotient familial, la désindexation des retraites complémentaires de l'inflation ou la réforme des retraites à venir.

Quant aux dépenses d'assurance-maladie, leur progression devrait ralentir à + 2,4 % contre + 2,7 % cette année.

Si l’année n’est pas une année à grippe…

La « rigueur », c’est pour les autres, encore et encore !

 

Et si l'essentiel de l'effort de redressement des comptes porte sur les dépenses (70 % nous dit-on), cela n'empêchera pas non plus l'État de devoir trouver des recettes supplémentaires.

Bé tiens !

 

Pour 12 milliards. Parmi celles-ci, 6 milliards serviront simplement à compenser les prélèvements non-pérennes qui avaient été trouvés en 2013 et à financer le crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) pour les entreprises.

Les impôts réellement nouveaux seront alors limités à 6 milliards supplémentaires.

De l'argent que le gouvernement espère trouver par la réduction des niches fiscales et par la lutte contre la fraude.

Oui, ça, c’est probable : « N'importe quel imbécile est capable d'augmenter les impôts », critiquait l'UMP la semaine dernière.

La preuve !

 

Faites les comptes : 1,5 milliards de moins sur le mille-feuille des collectivités territoriales ;

6 milliards d’impôt nouveaux de plus que vous ne retrouverez pas dans votre porte-monnaie ou celui de votre entreprise (celle qui vous file à becqueter contre un travail débile) ;

5 milliards sur les régimes sociaux qui touchent les plus faibles ;

Plus 6 pour compenser des dépenses non-financées du même montant ;

Et les 100 millions d’économie,

Vous avez bien 12,6 milliards sous le pied, arrondis à 13 milliards dans les synthèses de presse (pour faire plaisir à la Cour des comptes et à Bruxelles).

Tout va bien, n’est-ce pas ?

 

Notez que dans ces conditions, « mama-l’Etat » se mousse un maximum, parce que 100 millions sur 12,6 milliards, ça fait un effort « gigantesque » de 0,79 % !

Mais le prix du gaz, des péages, du ticket de métro, tout ça, va persister à augmenter de + 3,5 à + 7 % pour tout à chacun.  

 

Et encore personne pour expliquer à nos gouvernants qu’il serait peut-être temps d’attaquer le mammouth avec une vrai cure d’amaigrissement…

Qu’on pourrait ainsi au moins s’inspirer du « modèle-suédois », pourtant bien « soce » de chez la « soce-démocratouille ».

C’est décidément fort de café, cette « crétine-attitude » !

Attendent-ils vraiment que « ça casse » pour y songer ?

 

Enfin quoi, les « classes-moyennes », celles qui ont des Smartphones leur permettant de tweeter pour faire les printemps-arabes (pas les gueux, de toute façon, ils n’ont même pas à becqueter, alors les téléphones mobiles, n’en parlons pas !) ou sud-américains, te renversent gouvernement sur gouvernement, régime sur régime, envoient même en prison « Berlu-la-quéquette-sauvage-en-liberté » et chez nous on n’y prend même pas garde ?

 

Ces dire si nos « élites » ne protègent désormais plus qu’elles-mêmes, pour ne représenter plus qu’elles-mêmes, finalement…

Décidément, j’adore ce pays qui est le mien !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 04/07/2013 11:27


@ Jacques : C'est une façon de faire.


 


Mais n'importe quel DRH a appris sur les bacs de son école qu'une masse salariale évolue aussi à la baisse avec "l'effet Noria".


 


Il y a d'abord "l'effet effectif", ce que tout le monde apprend dans les ékoles supérieur : pour baisser la masse salariale, baissont les effectifs et produisont autant sinon plus (grâce aux NITC
notamment, mais la "robotique" de façon générale).


C'était le "1 pour 2".


Qui trouve ses limites dans les pensions de retraite : Le "2" qui sort, il faut quand même lui verser sa pension (85 % du dernier salaire hors les primes) qu'il faut payer alors qu'il ne produit
plus rien.


Réponse : on fait traviller tout le monde plus logtemps, mais ça a l'inconvénient de laisser au chômage la génération suivante.


Bref, une konnerie de "bling-bling" qui n'est jamais allé plus loin que le licence en droit ... de Nanterre qui a diplômé tellement d'abrutis qu'on ne sait même plus à quoi Paris X sert.


Rendez-vous compte, même "Konne-Benne-dite" a eu sa licence sans se présenter aux examens de fin d'année !!!


 


Donc il ne reste plus que "l'effet de Noria" qui par force centrfuge éjecte les plus anciens, donc les plus coûteux ("Giskar-A-la-Barre" a épuisé le système avec les pré-retraites), pour faire
entrer par force centripède, des plus jeunes, moins coûteux.


la "Gôche" a aussi épuisé le système, parce qu'elle l'a mal géré avec les fameuses "sapinades" qui consistait à "statufier" tous les contrats atypique de droit privé de la fonction publique.


 


Et pour que ça fonctionne bien, il faudrait bien plus de mobilité, dans les fonctions publiques (et dans le privé), mais les syndicats s'y refusent éternellement, défendant des
"privilèges-acquis".


C'est pourtant là que devrait être mis "l'effort", permettant des carrières courtes mais dynamiques, notamment "fulgurantes" pour les meilleurs.


 


D'où mon idée de bannir le CDI et d'imposer des CDD-universel d'une durée maximale de 5 ans, renouvelable une seule fois entre un même couple employeur/salarié et l'exigence d'un "tiers-temps"
tel qu'il existe actuellement pour lees CDD.


 


Ce qui permettrait au passage d'enrichir tout le monde par brassage, en apprenant non pas un métier (à vie) mais plusieurs dans une même vie de labeur.


Et je vous assure que c'est enrichissant à titre personnel.


Mais au lieu de ça, on fossilise les gens dans leur fonction-acquise, ce qui détériore toutes les performances du système.


Quand même pas banal, à l'heure où l'on cherche du "redressement (re)productif" !

I-Cube 04/07/2013 11:12


@ Chris : La finalité est connue et archi-connue !


C'est la seule façon pour le pouvoir actuel de se maintenir en place.


 


Perso, je compte quand même sur une réflexion en profondeur des cacique de mon ex-parti (l'UMP) sur ce que sont ses valeurs réelles et ses axes politiques.


Tout un programme à re-monter du haut en bas et de bas en haut.


Mais j'avoue qu'ils n'en prennent décidément pas le chemin...


 


Pour ce qui est du programme des "festivités", ce sera les gouttes d'eau qui feront déborder le vase.


 


Mais c'est probablement ce qui se prépare quand même...


Même si je ne vois pas le Conseil constitutionnel suivre un emprunt forcé, ni une énième taxe sur les patrimoines : Il a déjà fixé sa jurisprudence future...


 


A suivre !

Jacques Heurtault 04/07/2013 10:52


Euréka! J'ai trouvé la solution! Il faut, par la loi, supprimer les clauses dites de "glissement vieillesse technicité" du statut général du fonctionnaire et de tous les statuts annexes qui en
découlent.


Pour faire bon poids et afin de garantir une certaine équité, il faut que la Parlement vote une loi de suspension des clauses d'indexation des salaires sur l'ancienneté. de la sorte, la masse
salariale sera, à effectif constant, gelable (mais pas obligatoirement gelée!).

chris 04/07/2013 10:37


Il est sidérant qu’à Paris nos « élites politiques » continuent à jouer les autruches, la tête enfoncée dans les sables mouvants alors
qu’il est de notoriété publique que les Français, écrasés par toutes les crises, économique, sociale, morale, sont écœurés par les partis qui se succèdent au pouvoir avec une régularité de
métronome depuis des décennies, qui leur ont promis monts et merveilles avec un aplomb à tomber à la renverse et qui ont été, l’un comme l’autre, totalement incapables de faire quoi que ce soit
si ce n’est, peut-être, d’alimenter l’actualité avec des scandales épouvantables qui ont ajouté le déshonneur à leur discrédit.


 


Plusieurs mesures invraisemblables sont en préparation :


 



Un emprunt forcé sur les liquidités pour tout ceux qui sont imposables ; l’assurance vie est visée –les avoirs de plus de
100.000 sont la cible et seront taxés par cet emprunt de 20% en échange des bons (sur 15 ans) de trésor rapportant 2, 5 % d’intérêt imposable


Une taxe de solidarité pour les propriétaires des  résidence principales et
secondaires


Une taxe sur tout ce qui est connectable sur Internet


Faire des accueils pour les Roms payés par la Sécurité Sociale (La Sécurité sociale - La plus grande escroquerie du XXe siècle, la
plus formidable machine à fabriquer de la pauvreté qu’on ait jamais inventée) ce qui est en ligne de la politique des socios depuis Mitterrand ; faire progresse le FN par tout les
moyens.



 


Sans
 d’autres commentaires.

I-Cube 04/07/2013 10:17


Ne servent à rien, faut voir : Ils vérifient toujours la loi selon laquelle l'organe crée la fonction !


Mais bon, vrifier encore et encore ledit théorème avec du pognon qui n'existe pas mais qu'on va te piquer jusque dans ton assiette ou ton verre de soda, c'est la "trisomique-attitude".


 


Et je ne pense pas que tous les gaulois gobent ce genre de mensonges aveuglément.


Ils savent mieux que d'autres pour assumer en direct.


Et ça va se retrouver dans les urnes dès que les moins kons vont faire campagne pour réduire les dépenses de fonctionnement de leur collectivité en 2014 à l'occasion des municipales,


et au européennes de la même année, de toute façon et même sans faire campagne sur ce thème.


 


Le pouvoir "soce" devient tous les jours de plus en plus illégitime !


Mais entre deux, de façon absurde et aléatoire, la loi n° 1011 va être votée et elle est comme les lois juives de Vichy, d'application illégale.


Mais on ne le saura que des années plus tard, quand les premiers contentieux arriveront devant les tribubaux...


 


Ce n'est pas le pays qui est foutu, ce sont les citoyens qui vont l'être !