Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'où Erre-Je ?

  • : L'ignoble infreequentable
  •                                  L'ignoble infreequentable
  • : La seule question à laquelle personne ne sait répondre reste : la place de l'Etat. Quel est son rôle ultime ? Le reste n'est alors que dérives quotidiennes pour soi-disant, le "bonheur des autres" avec "le pognon des autres". Bonne lecture
  • Contact

Pas de quoi rire

Pauvre Marianne...

Un peu de pub :

Référencé par
Meta-Referencement
http://www.meta-referencement.com

BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones

Recherche

Infreequentable en autochtone


Albanais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sq

Anglais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=en

Allemand :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=de

Arabe :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ar

Bulgare :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=bg

Catalan :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ca

Chinois simplifié :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-CN

Chinois traditionnel :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=zh-TW

Coréen :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ko

Croate :
http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hr

Danois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=da

Espagnol :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=es

Estonien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=et

Finnois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=fi

Galicien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=gl

Grec :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=el

Hébreu :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=iw

Hindi :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hi

Hongrois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=hu

Indonésien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=id

Italien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=it

Japonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ja

Letton :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lv

Lituanien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=lt

Maltais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=mt

Néerlandais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=nl

Norvégien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=no

Polonais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pl

Portugais :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=pt

Roumain :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ro

Russe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=ru

Serbe :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sr

Slovaque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sk

Slovène :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sl

Suédois :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=sv

Tagalog :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tl

Tchèque :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=cs

Thaï :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=th

Turc :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=tr

Ukrainien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=uk

Vietnamien :

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=fr&u=http%3A%2F%2Finfreequentable.over-blog.com%2F&sl=fr&tl=vi

Les Ex-Archivés

Amis visiteurs !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » !
Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance !
Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier.
Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite !    
En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle !
Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 04:02

L’affreux bourrage de crâne…

 

Vous prenez deux gusses qui ont un goût prononcé pour les blousons de cuir, le crâne chauve, les petits animaux pour être des militants végétaliens et « déracinés », coupés de leurs familles tous les deux.

Des « jeunes », ça fait mieux pleurer les grands-mères.

L’un affreux, brute épaisse, rien dans le cerveau, grand et facho de surcroît, l’autre, petit, malingre, chétif, malade, super-brillant dans la tête pour être étudiant à « science-pot » et « facho de gôche »…

Par chance, aucun n’est « feuj », black ou ayant un casier judiciaire, mais tous les deux sont fichés.

L’un à droâte, l’autre à gôche, l’un et l’autre chez des groupuscules « violents ».

L’un est mort, l’autre en prison.

 

À ma gôche, un intello issu de la bourgeoisie de province, fils de profs de fac... et à ma droâte, un jeune travailleur, fils d'artisan immigré espagnol.

Non, non pas d'erreur ...!

Ils se rencontrent dans un magasin de fringues du quartier Saint-Lazare, bilan : Deux jeunes vies anéanties !

L'une par la mort, l'autre par le remord.

Deux familles effondrées et un climat de vengeance exacerbé par une récupération politique totalement indécente, irresponsable, criminelle, manichéenne à outrance.

Du jamais vu !

Et puis plus rien…

 

La faute à « pas d'chance » ?

Parce que bien évidemment, il ne s'agissait pas de « mourir pour des idées » ni « d'assassinat politique » comme on a pu le lire dans tous les medias aux ordres.

Mais d'un effroyable accident dû à la bêtise de ces jeunes manipulés, à l'immaturité, à l'inconscience d'un garçon de 66 kg pour 1,80 m décrit par la bien-pensance comme un « mastodonte » et d'un gringalet de 60 kg pour environ 1,73 m...

Un drame dont la responsabilité incombe à tous ces abrutis de politiques de gôche et fanatiques qui exploitent ces jeunes de droâte.

 

Deux garçons d'une vingtaine d'années, à peine sortis de l'enfance.

Leurs parents vivent dans le Gers à Pavie pour Clément et en Picardie à Neuilly-Saint-Front pour Estéban, ils étaient donc éloignés de leur famille et livrés aux influences délétères de leurs environnements respectifs.

De leurs voisins concitoyens d'origine, ils sont décrits tous deux comme de « gentils garçons »...

 

Étrangement, ils sont tous deux végétaliens et acquis à la cause animale.

N'est-ce pas étrange d'ailleurs ?

On apprendra qu'en fait, c'est probablement le motif de la querelle qui a dramatiquement dégénéré, Clément ne supportant pas que des skinheads (et non les redskins de gôche) puissent défendre une même cause que lui.

Estéban était « fiché » comme cible avec d'autres garçons et filles sur un site « Antifa ».

La seule photo qui circule d'un Estéban souriant est prise aux côtés de militantes lors d'une manifestation pour les animaux !

On dispose par contre, de nombreuses images de Clément souvent masqué et toujours entouré des extrémistes de sa bande.

Il s'opposera à la « Manif Pour Tous » en tenant une banderole « L'homophobie tue »...

Malheureusement, le décervelage aussi !

Au point qu’il n’ira pas plus loin dans la vie, qui n’aura pas eu le temps de lui apprendre à vivre, puisqu’il en est mort.

Tout comme son agresseur, qui passera de longues années à se pourrir la vie en prison.

Voilà qui nous promet un « procès-chaud » … au moment opportun pour d’autres plus … politiques !

 

Chacun a rejoint depuis moins d'un an un groupuscule extrémiste (« Antifa » à gôche pour Clément et Jeunesses nationalistes révolutionnaires « JNR » à droâte pour Estéban).

Tous deux s'éclataient avec les copains dans des bagarres de rue : Clément excellait dans la provocation, l'agitation propagandiste (« agit' prop' »), Estéban dans la riposte et les manifestations contre les forces de l'ordre.

Tous deux étaient fichés par la Direction du renseignement : Clément était, selon une source policière citée par l'AFP, connu comme agitateur appartenant à un groupe de militants d'extrême-gauche « qui recherchent la confrontation » avec ceux d'extrême-droite, Estéban lors d'une vérification, pour port d'un « poing américain » en 2011.

 

Clément Méric est gaulois « de souche », né à Brest où il vécut jusqu'à son arrivée à Paris pour ses études.

Estéban Morillo est né à Cadix. Fils d'immigrés espagnols (comme « Manuel Valse »), il grandit à Neuilly-Saint-Front, petit village de 2.000 habitants près de Château-Thierry.

Clément, fils de profs de la fac de Droit à Brest, fonctionnaires retraités (déjà ?) est un brillant étudiant à l'IEP Paris.

Estéban, fils d'artisan et de mère au foyer, travaille comme agent de sécurité. Ce sont « ses effets vestimentaires » propres à l'extrême droâte qui mettent fin à l'apprentissage en boulangerie d’Estéban : « Il a dû faire de mauvaises rencontres » affirme le maire de Neuilly-Saint-Front car « connaissant la famille, il n'aurait jamais dû aboutir là ».

 

Estéban a une amie Katia, et Clément...?

Il semblait au premier abord, être accompagné de son père lors de la vente privée selon les témoignages.

Le personnage insolite de ce drame.

Qui est cet homme plus vieux, plus fort, qui selon les témoins, l'encourageait à chercher des noises aux trois amis d’Estéban, dont Katia ?

Sur les photos qui ont circulé, Estéban souriant semble épanoui.

Clément sur les images est souvent masqué, toujours à l'affût, craintif observateur ou se faufilant entre les « balèzes » (le service de sécurité de la « manif Pour Tous » s'était interposé pour le protéger) ou bien faisant tourner machinalement sa grosse chevalière prête à servir.

 

À la caisse du magasin de la rue Caumartin fréquenté par les skinheads de droâte et de gôche, Clément accompagné de quatre copains a cherché la bagarre en injuriant le groupe adverse et en menaçant ces trois personnes dont selon le Figaro, Katia l'amie d’Estéban qui l'a appelé à l'aide.

L'un des skins raisonnablement, a tenté de calmer Clément d'un geste d'apaisement « tranquille, tranquille on est là comme toi pour faire notre shopping » explique dans cette vidéo un témoin de la scène.

Un autre a montré son petit doigt en disant « il est tout maigrichon et il nous provoque ? »

 

Clément voulait l'affrontement physique, au moins entre sa bande et celle d’Estéban... Cherchait le sang.

Il aura été servi.

Il est établi qu’Estéban cognait à mains nues contrairement à ce que les medias ont relayé.

Par contre aucun journaliste ne parle de la grosse chevalière que Clément tournait à son doigt en fonction de la tension.

On a vu en boucle à la TV, le témoignage d'une fille pleurant Clément dont les propos s'avèrent contredits par l'ensemble des autres témoins présents et semblent-ils par l'instruction en cours...

Mais absolument aucune rectification dans les journaux.

 

On nous serine que la rencontre dans le cadre de la vente privée était « fortuite ».

En ce cas, comment se fait-il que sur un site « Antifa » contre les protecteurs des animaux « fascistes » (de droâte) figurent des photos de « cibles » dont celle d’Estéban, avec « demande d'identification » ?

Aurélien, Christine, Nathalie, Manu, Elsa, Sébastien... sont toujours dans le collimateur « d'Antifa »...

 

Clément est mort dans une rixe qu'il a lui-même provoqué.

« Ce n'était pas une tête brûlée, c'était un militant politique, il ne se lançait pas dans des bastons à l'aveuglette » indique un IEP Paris à « Libération ».

Pas à l'aveuglette ?

On nous dit que Clément sortait d'une leucémie.

Si c'est exact, il s'agit d'un cancer des cellules de la moelle osseuse, une maladie grave qui affaiblit considérablement. Était-il donc suicidaire pour aller chercher l'affrontement physique avec une « cible » non-identifiée ?

En plus de l'embrigadement fanatique, était-il drogué pour agir de la sorte ?

L'autopsie, vérifiera, mais on ne le saura jamais.

Pas politiquement correct !

 

Estéban a riposté et tué sans le vouloir.

En se défendant lui et son amie, il ne pouvait deviner qu'il avait à faire à un convalescent !

« C'est un gamin de vingt ans qui risque son avenir pour une bagarre qui a mal tourné. Il n'a rien d'un combattant » expliquait un des gardés à vue après le décès de Clément Méric.

« Il le vit très mal ».

Le juge d'instruction n'a pas retenu l'homicide volontaire, qualification pourtant choisie par le Parquet à l'ouverture de l'information judiciaire.

Les premiers éléments de l'enquête établissent définitivement que le suspect n'a pas eu l'intention de tuer Clément, le provocateur.

 

À l'heure où le gouvernement en profite pour évoquer la dissolution des mouvements d'extrême droâte mais ne fait aucune mention de ceux d'extrême gôche au moins aussi dangereux et agressifs que les premiers, le leader des JNR, Serge Ayoub a raison d'insister : « Ce n'est pas anodin de s'appeler chasseurs de skins, ce n'est pas anodin de se dire anti-fa, ce n'est pas anodin de chercher partout à lutter contre un fascisme qui n'existe pas... »

Mais si il existe, et pas seulement là où on le dit.

 

Bref, tout cela est dramatiquement absurde.

Que des abrutis, pour quel gâchis !

 

Si l'on prend un peu de recul face à l'émotion de ces deux vies foutues qui nous bouleverse tous, il ne fait aucun doute que le gouvernement actuel entretient savamment la violence des mots et des gestes, la répression arbitraire ou la complaisance, le sectarisme haineux, la désinformation par une propagande qui crée les perversions aboutissant à ces drames humains...

Clément et Estéban sont tous deux victimes de la subversion étatique, l'un est mort pour y avoir cru, l'autre est en prison pour en avoir été la cible.

 

Et moi, tellement choqué et écœuré par ces déferlements, cette « prise d’otage » d’élus, j’ai mis plusieurs jours avant d’oser un post.

C’est dire dans quel état se trouve mon pays, celui que j’aime tant.

Mais jusqu’où ira-t-il comme ça avant un sursaut salvateur ?

Tellement affreux qu’il s’agit de ne pas oublier…

Ne pas oublier Clément. Ne pas oublier Estéban.

Ce sont nos gosses que l’on jette ainsi en pâture.

Notre avenir que l’on déchire avec ravissement et frénésie médiatique.

 

Alors que l’oubli dissout déjà leur histoire de vies gâchés.

Les deux leur au moins.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

I-Cube 19/06/2013 12:46


De toute façon, son acte est non seulement irréparable, mais il est affreusement stupide.


Même s'il ne l'a pas voulu, on ne reste pas dans des situations pareilles qui peuvent déboucher sur n'importe quoi...


C'est une évidence.


 


Ce qui l'est moins pour la plupart qui ne sont volontairement pas cités (ils sont trop nombreux), c'est d'avoir voulu récupérer cette affaire somme toute banale, de façon aveugle pour en faire un
"crime-politique"  !


Complètement absurde : On se serait cru à l'époque des "charniers de Timisoara"...


Et dire qu'ils veulent que je vote pour eux en mars prochain !

Jacques Heurtault 19/06/2013 10:47


Bravissimo! Remarquable article, pondéré, sérieux, documenté ...


Il est à craindre que Esteban en prenne lourdement ... Le procès qui va suivre sera probablement politisé.


Les pouvoirs publics devraient avoir la sagesse de le dépayser, voire de prononcer le huis clos pour prévenir tout risque de débordement de la part de l'extrême-gauche.


Je verrais bien une assez lourde condamnation assortie d'une très forte proportion de sursis ou de mise à l'épreuve ... Il faut qu'il comprenne que son intérêt, c'est de se faire OUBLIER!